Apple n'a pas voulu croquer dans Quibi

Mickaël Bazoge |

Quibi est un drôle de projet. Ce service de streaming vidéo, créé par Jeffrey Katzenberg, cofondateur de Dreamworks, et Meg Whitman, ancienne CEO de HP, se consomme uniquement sur les écrans mobiles en raison de la brièveté des programmes proposés qui ne dépassent pas les dix minutes. Sa bonne idée, c'est de proposer deux manières de voir le contenu : à l'horizontale et aussi à la verticale, avec des points de vue qui changent — on peut même s'amuser à basculer régulièrement son smartphone durant une émission pour voir la différence.

Mais voilà, Quibi s'est lancé au mois d'avril, lorsque la moitié de la planète devait rester à la maison en raison des mesures de confinement. Quel est l'intérêt de regarder une vidéo sur le petit écran d'un iPhone quand il y a la grande télé du salon disponible à toute heure de la journée ? Le service, pensé pour être utilisé dans les transports en commun, perdait là un de ses arguments de vente.

Quibi pêche également par l'absence de version pour télés connectées et box de streaming, et il a fallu attendre de longs mois avant de pouvoir streamer les programmes avec AirPlay et Chromecast. Et puis il y a le modèle économique : deux abonnements sont proposés, un à 4,99 $ par mois avec de la pub, 7,99 € sans pub (les 14 premiers jours sont offerts). Pour son lancement, le service avait lancé une opération promo avec 90 jours d'essai gratuit.

Bref, ça commençait à faire un peu beaucoup pour une plateforme de streaming qui avait tout à prouver. Ses ambitions étaient pourtant importantes : l'objectif était d'atteindre 7 millions d'abonnés à la fin de la première année ; la jauge atteint à peine le demi-million après six mois. Toutes ces raisons font que Jeffrey Katzenberg a pris son bâton de pèlerin pour vendre sa création au plus offrant.

Le problème, c'est que personne ne veut de Quibi. Pas même Apple : Eddy Cue a refusé l'offre, selon le site The Information. Il n'est pas le seul : Facebook et WarnerMedia n'ont pas été plus intéressés. La richesse de Quibi, c'est son catalogue : que des programmes inédits avec beaucoup de vedettes1, et aussi toute une section info.

Mais voilà : Quibi n'est propriétaire de ces contenus que pendant deux ans. Ensuite, les créateurs et les producteurs peuvent repartir avec leurs séries pour les vendre ailleurs. Il n'y a donc guère d'intérêt à mettre des billes dans ce service, si ce n'est pour exploiter un (maigre) fichier d'abonnés.


  1. Quibi peut s'enorgueillir d'avoir emporté deux Emmy Awards cette année, un de plus qu'Apple TV+ !  ↩︎

Tags
avatar Sindanárië | 

Apple préfère s’enterrer dans une plateforme de jeux étriquée, des productions de films et séries certes pas mal, mais assez téléphonées, et s’accrocher à son univers carcéral de distribution d’apps soumises à La taille, La capitation, Le dixième, Le vingtième, La gabelle, Les traites.
Le contenu n’a jamais été le fort d’Apple (je pense notamment à l’anecdote d’un S Jobs qui ne voulait pas que ses tablettes et smartphones puissent avoir autre choses que les apps maison). Aujourd’hui Cook voudrait inverser la tendance avec du mièvre tiède et surfait.
Le tout phagocytant la bonne réalisation d’OS stables sans trop de bugs.
Passons sur la politique carpette & poltron qui devance les désirs des régimes abscons comme la Biélorussie dernièrement.

Alors acheter de vrais bonnes idées originales qui auraient pu enrichir véritablement leur catalogue.... évidemment ça ne pouvait pas coller 😄

Ils auraient dû se contenter de continuer d’assembler du circuit imprimé arrangés de leurs petites idées sympathiques, d’améliorer leurs OS et se concentrer dessus.

avatar redchou | 

@Sindanárië

« Ils auraient dû se contenter de continuer d’assembler du circuit imprimé arrangés de leurs petites idées sympathiques, d’améliorer leurs OS et se concentrer dessus. »
- Exactement, en espérant qu’ils y soient bientôt obligés... 🤞

avatar reborn | 

@Sindanárië

Bah ils s’en sortent pas trop mal je trouve.

avatar Sindanárië | 

@reborn

C’est aussi ce que les passagers du Titanic se disaient au début 😬

avatar Maliik | 

@Sindanárië

🤣

avatar occam | 

@Sindanárië

🧊« Les glaçons sont offerts par le capitaine. » 🧊

avatar romainB84 | 

@Sindanárië

Je pense que ton CV a dû se perdre dans leurs spams !
Tu devrais les relancer car ils ont vraiment besoin de toi en urgence pour les aider à faire des vrais choix de business ! Leur situation (financière par exemple) montre bien à quel point, rien ne va plus, et qu’il faut que tu interviennes de toute urgence 😍😍!!

avatar Sindanárië | 

💭(hin hin hin toujours les mêmes poissons qui tombent dans la nasse 😆😈)

avatar Silverscreen | 

@Sindanárië

C’est connu. Apple, le logiciel, c’est vraiment pas leur truc... 🙄

Sérieusement, j’ai entendu les mêmes arguments sur iTunes, .Mac, iWork, iMessage, Maps, Apple Books et Apple Music...

Apple sait aussi être patiente, a les poches suffisamment profondes et des équipes suffisamment motivées pour faire d’un service mal aimé le n° 2 ou 3 du marché, avec une intégration unique à son écosystème.

À part Apple Music Connect ou Ping, globalement, Apple a eu raison d’insister sur le reste. Donc soyons patients...

Ma seule inquiétude c’est ce côté mormon de Tim Cook (le jeu c’est pour les enfants, le sexe et la violence c’est mal) qui handicape Apple Arcade et AppleTV+ mais les américains savent être pragmatiques.

avatar Bigdidou | 

@Silverscreen

« Apple sait aussi être patiente »

Franchement, en ce moment, je me dis que c’est surtout moi, client d’Apple, qui suis patient ;)

avatar pat3 | 

@Sindanárië

Je vous trouve bien incohérent dans votre critique d’Apple. Rien ne vous oblige à adhérer aux services de la marque, s’ils n’ont aucun intérêt pour vous. Mais d’autre part, vous demandez à la marque d’investir dans un service de niche dont l’intérêt reste à prouver, dont le modèle économique est bancal et dispendieux, sous prétexte qu’il serait innovant ?

Il y a quoi d’innovant à ajouter des contenus fabriqués exprès pour une niche aux milliards de contenus déjà existants pour une attention déjà saturée de sollicitations ?

Pour ma part , ma relation à Apple n’a pas beaucoup changé : je prends ce qui m’intéresse, j’achète en fonction de mes moyens et de mes besoins, et pour le reste la marque fait les propositions qu’elle veut, tant qu’elle ne me force pas à les prendre.

Ensuite, avec un peu de prudence (n-1 en logiciel et matériel), on est souvent à l’abri de la majeure partie des turpitudes de la néopathie.

Mais j’imagine que c’est trop sage : vaut mieux critiquer et discuter sans fin des nouveautés qui ne nous intéressent pas pour dire… qu’elles ne nous intéressent pas et qu’Apple n’est plus ce qu’elle était.

avatar Sindanárië | 

💭(et hop 🎣 un autre 🤣)

avatar pat3 | 

@Sindanárië

PP : pirouette pathétique 🙃

avatar Sindanárië | 

@pat3

Il suffit que quelqu’un pose une 💩 comme j’ai fait pour que les bousiers comme toi accourent bon appétit 🤣

avatar bbibas | 

@pat3

Tout à fait d’accord avec toi !

avatar Yves SG | 

@Sindanárië

Quel dommage pour Apple qu’ils ne bénéficient pas des services d’un stratège de haut vol comme vous 😄 !
Ce n’est pas pour rien que leurs résultats dans absolument tous les domaines sont aussi mauvais ☹️
Mais j’imagine que l’entreprise que vous avez fondée va bientôt permettre au monde de bénéficier de produits et services dignes de votre incommensurable génie 😃🍾😃

avatar Sindanárië | 

💭(Merde... c’est à chaque fois trop facile, tout de suite ils s’accrochent aux perches tendues. On peut écrire n’importe quel discours imaginaire et de suite il y’a toujours les mêmes sachants dilatés qu’il viennent poser leur morale 👍🏽😄😬😈😬)

avatar Lestat1886 | 

Je prendrai n’importe quelle série d’apple tv+ (enfin presque...) que des videos de 10 minutes faites pour un petit écran et ce proposé a un prix exorbitant...

Quibi ça m’a semblé être une mauvaise idée dès le départ, espérer que des gens payent près de 8$ (pour la version sans pub) pour s’occuper avec des petites vidéos entre deux rdvs dans un monde où il y a deja assez de contenu plus pour moins cher (sans compter YouTube, TikTok etc).
Des series avec des épisodes de 5 minutes, c’est pas si original que ça - et les chapitres dans les films et séries ca existe depuis le dvd

apple peut se concentrer sur ses processeurs et ses os, et créer du contenu en même temps. Ce ne sont pas les mêmes équipes... Après rien n’oblige à y adhérer ou de s’y abonner

avatar occam | 

« Le problème, c'est que personne ne veut de Quibi. Pas même Apple »

Ah, Mickaël. In cauda venenum. Finesse toute bazogienne.
On sait que l’on est à la ramasse quand même Apple ne veut pas de vous.

avatar corben | 

Un projet qui peine à trouver des abonnés et cherchant à se vendre au plus offrant... autant dire qu’il y aura pas foule...

Je n’ai pas bien compris l’intérêt d’une telle app et visiblement le public non plus

avatar Khrys | 

@corben

"Je n’ai pas bien compris l’intérêt d’une telle app et visiblement le public non plus"

Dans les transports en commun pendant un trajet court, dans une salle d'attente, etc. Ça permet de pouvoir consommer du contenu relativement court au lieu de regarder un épisode d'une émission "standard" en plusieurs fois.

Personnellement, je trouve l'idée intéressante, et les contenus semblent pas mal également.

Toutefois, le problème est certainement plus au niveau du prix de l'abonnement, qui est aussi cher que Netflix, que du format et des contenus offerts.

avatar jb18v | 

Perso je ne vois pas l’interêt de morceler un épisode ou un film, si on a pas le temps on le regardera plus tard confortablement. Cette société qui s’évertue à combler la moindre minute d’attention par des choses plus ou moins utiles commence à me sortir par les yeux.
Avant on patientait en feuilletant vaguement un magazine périmé depuis des années ou tout simplement en laissant aller son esprit. Trop demander de nos jours, de réfléchir par soi même. Maintenant il faut rentabiliser à 200% la moindre seconde de la journée , sous prétexte d’avoir vu les trucs à la mode et de justifier les douze abonnements à des contenus.
Je vais aller dans une grotte pour ma retraite.

avatar Khrys | 

@jb18v

Le bon vieux "c'était mieux avant..." ou "moi, à mon époque..."! 😌

Si ce service ne te convient pas, ce n'est pas un problème. Par contre, ça ne veut pas dire qu'il ne convient à personne.

"Je vais aller dans une grotte pour ma retraite."

Effectivement ça serait une bonne solution 🙂

avatar 7X | 

@Khrys

ce n'est pas une question de "c'était mieux avant". C'est le problème de millions de brave gens qui ne supportent plus de 10 mn sans s'occuper le temps de cerveau disponible. Est-ce l'angoisse de se retrouver face à soi-même ?

avatar Khrys | 

@7X

De la psychologie de comptoir?
Une transposition sur d'autres d'un vécu personnel?

avatar tchit | 

@jb18v

Moi je suis pas sectaire et je vais tester. J’ai pris les 14j gratuits et tout de suite viré le renouvellement parce que c’est trop cher mais je suis bien curieux de tester le concept.

avatar fte | 

J’adore cet enchaînement :

« Le problème, c'est que personne ne veut de Quibi.
Pas même Apple »

Double tacle.

avatar axeljsannino | 

« Blackpills » avait déjà essayé à coup de renfort financier de Patrick Holzman (ex-Allociné) et Daniel Marhely (ex-Deezer) et on a vu ou ça les menés. Pourtant ils avaient des têtes d’affiches tell que James Franco. Mais partir du principe que les 15-25 ans consomment des formats courts parce qu’ils sont accroché à leur téléphone était un peu rapide. Ils regardent aussi des formats long sur Netflix ou autres plateformes. Résultat passé l’effet nouveauté l’app a été progressivement déserté par ses utilisateurs. Pas étonnant qu’Apple ne veuille pas investir dedans.

avatar Insomnia | 

Rien de nouveau et pas surprenant, Xavier noël avait proposé ce genre d’application et ça n’a pas fait fureur par contre surfer sur le fait que les gens soient confinés n’a pas été une bonne idée.

avatar Nexon99 | 

Tu payes et t’as de la pub... n’importe quoi ça encore.

CONNEXION UTILISATEUR