Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Apple Pay : les banques américaines font pression sur Visa pour baisser la commission d'Apple

Mickaël Bazoge

Tuesday 05 October 2021 à 22:00 • 40

Services

Les banques américaines en ont soupé de verser à Apple une commission de 0,15% sur le montant de chaque transaction Apple Pay. Elles réclament à Visa des changements dans la manière dont opère le réseau de cartes bancaires pour la facturation des paiements récurrents, comme les abonnements à une salle de sport ou à un service de streaming. Une telle transaction réalisée à l'origine avec Apple Pay donne actuellement lieu à un versement régulier pour Apple, ce dont les banques ne veulent plus.

Visa a l'intention de mettre en place ce changement l'année prochaine, ce qui provoque la colère d'Apple qui se voit privée d'une poule aux œufs d'or attrapée sans trop forcer. Selon le Wall Street Journal, des dirigeants du constructeur auraient demandé à Visa de s'opposer aux demandes des banques ; les négociations se poursuivent entre les deux entreprises et il est possible que la Pomme remporte le bras de fer, ou peut-être pas. Si Apple devait échouer, il est probable que Mastercard emboîte rapidement le pas.

Contrairement à leurs homologues françaises plus frileuses (ça s'est arrangé depuis), beaucoup de banques américaines s'étaient précipitées au chevet du service de paiement mobile lors de son lancement en 2014, de peur de passer à côté de la nouvelle révolution. Acceptant ainsi, sans trop y regarder, des conditions qui ne leur conviennent plus aujourd'hui.

Les banques auraient aussi très mal digéré le lancement en 2019 de l'Apple Card en tandem avec Goldman Sachs, une carte de crédit qui vient marcher directement sur leurs platebandes. Pour Apple, rien n'a changé : « Nos partenaires des banques représentent une part importante de la croissance d'Apple Pay », explique ainsi un porte-parole, « [ils] voient les avantages à proposer Apple Pay à leurs clients, et ils investissent dans de nouvelles manières de promouvoir Apple Pay pour les achats dans les magasins et en ligne ».

Apple a un levier de négociation contre Visa. Le WSJ révèle que le constructeur a renoncé à créer son propre réseau de cartes bancaires concurrent de Visa et de Mastercard, en échange d'une concession inhabituelle. La Pomme est en effet en mesure de sélectionner les cartes des émetteurs, autrement dit d'accepter ou pas telle ou telle carte dans son app Wallet. Habituellement, les réseaux exigent que les entités qui acceptent les cartes de crédit les acceptent toutes sans distinction.

On imagine que la menace de constituer un réseau concurrent est une épée de Damoclès qui flotte toujours au-dessus de la tête des réseaux de cartes de crédit.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner