Google Pay ne veut pas devenir une banque

Florian Innocente |

Google n'est pas une banque et n'a aucune intention de le devenir, a confirmé Bill Ready, président de la division commerce de Google, dans une interview à Bloomberg.

Cette mise au point suit l'officialisation, en octobre dernier, de l'abandon du projet Plex. Un an plus tôt, Google avait annoncé son intention de travailler avec 11 institutions bancaires américaines pour intégrer certains de leurs services dans son app Google Pay. Celle-ci aurait renforcé son rôle de hub pour les activités financières de son utilisateur.

Google Pay va offrir un service bancaire complet

Google Pay va offrir un service bancaire complet

Avec l'assistance d'Arnold Goldberg, ancien haut responsable chez PayPal fraîchement recruté, Bill Ready,lui-même un ex PayPal, veut réorienter les efforts engagés dans l'évolution de Google Pay pour en faire un portefeuille numérique plus varié encore et complet (paiement, enregistrement de billets et tickets, certificat de vaccination, affichage de promotions, etc).

Google Pay a encore du chemin à faire pour s'imposer sur le plan des paiements, une fonction lancée depuis l'automne 2015. Elle représenterait, 4 % des paiements sans contact sur mobile effectués aux États-Unis. Google se voit dépassé par Samsung Pay qui le concurrence sur sa propre plateforme Android (6 à 8 %) et il est (très) loin derrière Apple Pay (85 %). Google ne s'est pas non plus aventuré dans la mise au point d'une carte de paiement comme Apple en collaboration avec Goldman Sachs.

Une originalité néanmoins, Google ne réclame aucune commission aux banques sur les achats effectués avec Google Pay, contrairement à Apple (elles iraient de 0,05 à 0,10 % par transaction). Une stratégie qui ne changera pas, assure Bill Ready. Elle est également appliquée aux vendeurs qui opèrent sur Google Shopping.

Plutôt que de faire entrer les banques dans son application au risque de brouiller les lignes entre les fonctions des uns et des autres, Google va ajouter plus de fonctions liées au paiement sur son site marchand et dans ses résultats de recherche.

Le groupe suit également de près l'essor des cryptomonnaies. Il n'y a pas encore de paiement possible par ce biais dans Google Pay, ou de volonté affichée de le permettre à terme, mais il s'agit au minimum de pouvoir stocker des actifs de ce type, achetés avec des devises traditionnelles.


avatar morpheusz63 | 

Wow le scoop, mais la question que je pose qu'elle est l'intérêt pour Google de devenir une banque? Elle a autant de pouvoir qu'une banque traditionnelle. Avoir la possibilité de prêter de l'argent, avoir des clients qui déposé de l'argent c'est plus dans l'air du temps depuis que les banques centrales privées créent de l'argent de monopolie à l'infini..hop mes petites lunnettes à la yet 😎, et bonne journée

avatar 0MiguelAnge0 | 

@morpheusz63

Ils n’ont pas besoin du business de la banque car exploiter les données du porte-feuille leurs rapportent plus et ils gagnent à tous les coups….

avatar morpheusz63 | 

@0MiguelAnge0

Certes, le véritable but de google c'est de faire la monnaie dématérialisée , il n'y a que des avantages et pas les inconvénients du billet, mais il ne feront pas seul cette évolution

avatar Gillesgilles2 | 

Google ne charge pas de frais comme d’habitude parce qu’ils doivent vendre les infos de la transaction à des fins publicitaire?

avatar marenostrum | 

Ils vendent de l’espace publicitaire et pas des infos. Si tu veux vendre un produit tu vas chez eux. Ils savent qui peut intéresser. Pour ça qu’ils ciblent les gens, pour leurs proposer des trucs.

avatar Gillesgilles2 | 

@marenostrum

Ca prends les infos personnelles pour ça

avatar raoolito | 

@Gillesgilles2

oui ils vendent les cibles et donc y gagnent en ajoutant encore plus d’info de paiement

avatar mixou49 | 

toujours pas disponible à la caisse d'épargne la confiance avec google est pas la

avatar kaya | 

Si un jour, Google Pay représente 85 % des transactions bancaires sur mobile, je serai surpris qu'elles ne deviennent pas payantes. Au début, on attire les clients (à moins d'être sur de soi dès le début) et quand on devient incontournable...

avatar FredMac92 | 

@kaya

Toutafait

avatar DG33 | 

@kaya

Voilà, cf. GSuite

avatar Krysten2001 | 

Bof le tôt d’adoption et de réussite par rapport à Apple Pay. Je ne comprends pas que ça ne soit pas plus avancé vu que c’est « plus » libre sur android par rapport à iOS.
Expérience utilisateur moins bonne ? Pas assez de banque partenaire, que les gens s’en foutent d’avoir plusieurs solutions et veulent quelque chose qui marche, qui va droit au but ?

avatar idhem59 | 

Comme toujours quand c'est ouvert, ça part dans tous les sens. C'est le défaut de sa qualité.
Sous Android il y a Google Pay, mais certaines marques ont aussi leur propre système, et les banques ont aussi leur système ou leur partenaire (PayLib et compagne), etc.
Là où sous iOS, c'est Apple Pay ou rien donc forcément ça fédère les utilisateurs et les organismes bancaires au même endroit.

avatar Krysten2001 | 

@idhem59

Ben oui. Déjà les banques bloquent la concurrence en faisant une application commune et s’y regroupent. Donc pas pratique,… donc quand on me parle de libre concurrence euh…
Je préfère Apple Pay 😁

avatar Grizzzly | 

Je mets une piece qu’Apple et Google vont faire un pas cette année vers le stockage de crypto actifs.

avatar DG33 | 

@Grizzzly

Mets plutôt un jeton 😅

avatar marc_os | 

« un portefeuille numérique plus varié encore et complet (paiement, enregistrement de billets et tickets »

Un Google Wallet ?
C'est vrai que personne n'y avait pensé avant.

avatar Ast2001 | 

Etant chez fortuneo, Google Pay est mon support de paiement principal (et ça marche très bien) mais je ne comprends pas pourquoi Google n'arrive pas à négocier avec plus de banques.

CONNEXION UTILISATEUR