Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Disney+ veut avancer prudemment pour son offre financée par la publicité

Nicolas Furno

Wednesday 18 May 2022 à 08:45 • 29

Services

Disney+ va lancer une offre moins chère et financée en contrepartie par la publicité, c’est officiel depuis le printemps. Reste à savoir quelle forme exacte prendra cette publicité, et d’après les dernières informations, l’entreprise devrait adopter une approche prudente. Pas question d’inonder les abonnés de publicités inappropriées, Disney compte en afficher (relativement) peu et filtrer le contenu publicitaire.

La publicité sur Disney+ ne ressemblera pas à cela (montage iGeneration).

Selon des informations rapportées par Variety et le Wall Street Journal Disney voudrait fixer la limite à 4 minutes de publicité au maximum par heure de programme diffusé. C’est une minute de moins que l’un de ses concurrents directs, Peacock lancé par NBC et Universal affichant jusqu’à 5 minutes par heure. C’est aussi la valeur choisie pour HBO Max, qui propose également aux États-Unis une offre financée par la publicité.

C’est en revanche nettement moins que Hulu, qui est un service indépendant outre-Atlantique et qui affiche nettement plus de pauses publicitaires. Et c’est aussi loin derrière la publicité traditionnelle, qui s’en donne à cœur joie aux États-Unis, avec jusqu’à 23 minutes de publicité par heure de contenu diffusé ! Il n’est pas question de reproduire ce modèle d’antan, avec d’interminables couloirs publicitaires ou des pauses toutes les quelques minutes.

L’autre restriction devrait venir des publicités elles-mêmes. D’une part, les enfants devraient n’en voir aucune : elles seront désactivées sur les profils correspondants et aussi sur les programmes destinés aux plus jeunes, même s’ils sont regardés par un profil adulte. Les publicités qui seront diffusées devraient aussi être strictement familiales : pas de politique, pas d’alcool, pas de violence… et aussi aucune publicité pour les concurrents de Disney+.

La grosse inconnue concernant cette offre reste son prix, qui devrait être inférieur aux abonnements actuels facturés 8,99 € par mois ou 89,90 € par an en France. À moins, bien sûr, que Disney saute sur l’occasion pour augmenter le tarif de l’offre actuelle…

Source : The Verge

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner

Portrait-robot des iPhone 16 et 16 Pro : une gamme avec une touche en plus

20/07/2024 à 09:00

• 32


L'homme qui a tenté de tuer Donald Trump avait un Samsung, et non un iPhone

20/07/2024 à 08:00

• 59


L'application Apple TV d'Orange est disponible 🆕

19/07/2024 à 18:35

• 163


Apple continuerait d'enrichir Apple TV+ avec un catalogue de films existants, y compris hors des États-Unis

19/07/2024 à 18:15

• 5


Google Maps peut signaler les incidents sur CarPlay

19/07/2024 à 16:45

• 17


Apple ajoute les Jeux olympiques en 3D dans Plans

19/07/2024 à 13:45

• 33


Netflix va basculer les abonnés Essentiel en France sur la formule avec des publicités

19/07/2024 à 12:30

• 41


Free Mobile active enfin à son tour les SMS Wi-Fi

19/07/2024 à 11:45

• 28


Windows : une mise à jour d’un antivirus cause une panne à l’échelle mondiale

19/07/2024 à 11:04


Google Home récupère une voix plus suave sans prévenir les utilisateurs

19/07/2024 à 10:55

• 5


Mini-test des chargeurs Qi2 de Belkin : des accessoires bien positionnés

19/07/2024 à 10:00

• 7


Promo : l'iPad 9 (2021) à 299 € !

19/07/2024 à 09:06

• 23


Test des Baets, ces étranges écouteurs filaires mais Bluetooth venus de Chine

18/07/2024 à 20:30

• 8


Nintendo annonce un chargeur externe pour Joy-Con, pratique pour les joueurs iPhone

18/07/2024 à 18:30

• 24


Apple a changé d'avis et accepté UTM sur l'App Store

15/07/2024 à 10:19


10 mois après sa sortie, l'iPhone 15 Pro est-il la « meilleure console de jeux » annoncée par Apple ?

14/07/2024 à 14:27