Disney+ veut avancer prudemment pour son offre financée par la publicité

Nicolas Furno |

Disney+ va lancer une offre moins chère et financée en contrepartie par la publicité, c’est officiel depuis le printemps. Reste à savoir quelle forme exacte prendra cette publicité, et d’après les dernières informations, l’entreprise devrait adopter une approche prudente. Pas question d’inonder les abonnés de publicités inappropriées, Disney compte en afficher (relativement) peu et filtrer le contenu publicitaire.

La publicité sur Disney+ ne ressemblera pas à cela (montage iGeneration).

Selon des informations rapportées par Variety et le Wall Street Journal Disney voudrait fixer la limite à 4 minutes de publicité au maximum par heure de programme diffusé. C’est une minute de moins que l’un de ses concurrents directs, Peacock lancé par NBC et Universal affichant jusqu’à 5 minutes par heure. C’est aussi la valeur choisie pour HBO Max, qui propose également aux États-Unis une offre financée par la publicité.

C’est en revanche nettement moins que Hulu, qui est un service indépendant outre-Atlantique et qui affiche nettement plus de pauses publicitaires. Et c’est aussi loin derrière la publicité traditionnelle, qui s’en donne à cœur joie aux États-Unis, avec jusqu’à 23 minutes de publicité par heure de contenu diffusé ! Il n’est pas question de reproduire ce modèle d’antan, avec d’interminables couloirs publicitaires ou des pauses toutes les quelques minutes.

L’autre restriction devrait venir des publicités elles-mêmes. D’une part, les enfants devraient n’en voir aucune : elles seront désactivées sur les profils correspondants et aussi sur les programmes destinés aux plus jeunes, même s’ils sont regardés par un profil adulte. Les publicités qui seront diffusées devraient aussi être strictement familiales : pas de politique, pas d’alcool, pas de violence… et aussi aucune publicité pour les concurrents de Disney+.

La grosse inconnue concernant cette offre reste son prix, qui devrait être inférieur aux abonnements actuels facturés 8,99 € par mois ou 89,90 € par an en France. À moins, bien sûr, que Disney saute sur l’occasion pour augmenter le tarif de l’offre actuelle…


avatar Faabb | 

Pour ma part, je souhaite seulement que les offres sans publicité restent au catalogue.
Jusqu’à 23mn de pub par heure aux US, je trouve ça complètement fou…

avatar idhem59 | 

Evidemment qu'elles resteront au catalogue.
Le modèle du "moins cher + pub" c'est juste bon pour attirer un public supplémentaire, pas à devenir le standard.

avatar Faabb | 

@idhem59

Oui mais j’insiste sur le SANS.
Pas une petite annonce à gauche à droite pour leurs sponsors et annonceurs préférés du moment.

avatar idhem59 | 

On est d'accord qu'aujourd'hui tu n'as pas de pubs sur Disney+ ?
Alors si tu gardes cette version de l'abonnement, tu n'en auras pas non plus à l'avenir.

avatar MarcMame | 

@Faabb

"Jusqu’à 23mn de pub par heure aux US, je trouve ça complètement fou…"
——
C’est ce que l’on obtient en l’absence de toute régulation…
En France on est déjà à 12mn par heure d’horloge glissante.

avatar Khrys | 

@Faabb

"Jusqu’à 23mn de pub par heure aux US, je trouve ça complètement fou…"

Au Canada également, et je confirme que c'est vraiment pénible, surtout lorsque le câble-opérateur fait déjà payer très cher l'accès aux chaînes TV!

avatar MarcMame | 

@Khrys

"Au Canada également, et je confirme que c'est vraiment pénible, surtout lorsque le câble-opérateur fait déjà payer très cher l'accès aux chaînes TV!"

————
Sauf qu’il n’y a pas de lien entre le cablo opérateur et les contenus…

avatar Khrys | 

@MarcMame

Certes, et ce n'était pas mon point. Je soulignais que l'accès aux chaînes télé est très cher, et on se tape en plus 15 à 25 mn de pub par heure.

avatar rua negundo | 

@MarcMame

Les câblo-operateurs versent des sommes aux chaînes distribuées pour avoir le droit de les proposer à leurs clients. L’abonnement au câble ne sert pas exclusivement à financer l’infrastructure technique du câblo-opérateur.

Donc l’abonnement au câble finance aussi les contenu. Les chaînes dites du « basic cable » ont un modèle économique hybride : recettes publicitaires + rémunération des câblos

avatar MarcMame | 

@rua negundo

Exact. Ce que j’exprimais c’est que le cablo opérateur n’a aucun droit de regard sur les contenus qu’il diffuse.

avatar rua negundo | 

@MarcMame

Ok merci pour la précision, je ne l’avais pas compris comme ça

avatar Paquito06 | 

@MarcMame

“Exact. Ce que j’exprimais c’est que le cablo opérateur n’a aucun droit de regard sur les contenus qu’il diffuse.”

Je sais pas comment ca se passe exactement a ce niveau, mais tu as bien par exemple at&t qui tire un cable jusqu’a chez toi (cable operateur) et par l’intermediaire de Discovery, Time Warner/Warner Bros, diffuse egalement du contenu?

avatar MarcMame | 

@Paquito06

« Je sais pas comment ca se passe exactement a ce niveau, mais tu as bien par exemple at&t qui tire un cable jusqu’a chez toi (cable operateur) et par l’intermediaire de Discovery, Time Warner/Warner Bros, diffuse egalement du contenu? »
———

La frontière est évidemment parfois poreuse mais ça reste l’exception.
On a le cas du groupe Canal en France.
Mais c’est rarement une bonne chose ni pour la pluralité, ni une saine concurrence, ni pour l’abonné/client/téléspectateur.

avatar Paquito06 | 

@Faabb

“Pour ma part, je souhaite seulement que les offres sans publicité restent au catalogue.
Jusqu’à 23mn de pub par heure aux US, je trouve ça complètement fou…”

Elles le resteront. C’est pour ca que Netflix s’est vite imposé il y a 10-15 ans, car c’est de la VOD qui est arrivee du jour au lendemain sans aucune publicite. Le cable, aux US, c’est irregardable, c’est de la pub en continu c’est une experience insupportable. Ton film de 2h passe a 3h+… Alors y a eu du progres avec le replay, où tu peux zapper la pub, mais ca reste mediocre face aux services de VOD. Ils offrent a nouveau de la pub car ils mangent a tous les rateliers, si ca permet de vendre des spots de 30sec a plusieurs centaines de milliers de dollars pour etre dans le dernier dessin animé Disney, en ne baissant l’abonnement que de $2-$3 par abonné, ils le feront. Ils garderont les offres 4k pour la famille qui paye plein pot a $20 et tout le monde sera content.

avatar cecile_aelita | 

@Paquito06

« Ils garderont les offres 4k pour la famille qui paye plein pot a $20 et tout le monde sera content. »

20$😳… on en est loin (en tout cas pour le moment)🙂.
Personnellement j’ai pris l’offre annuelle (à 90€).
On est plutôt sur du 7,5€ par mois que sur du 20$ 😛.

avatar Paquito06 | 

@cecile_aelita

“« Ils garderont les offres 4k pour la famille qui paye plein pot a $20 et tout le monde sera content. »
20$😳… on en est loin (en tout cas pour le moment)🙂.
Personnellement j’ai pris l’offre annuelle (à 90€).
On est plutôt sur du 7,5€ par mois que sur du 20$ 😛.”

J’ai le package sans pub Hulu + Disney + ESPN, c’est $21.75/mois TTC 😌

avatar cecile_aelita | 

@Paquito06

Ah oui ok 🙂. Mais du coup ce n’est pas « que » Disney 😅.
Parce que j’adore Disney plus 😍! Mais 20€ par mois… je pense que je commencerais à réfléchir lol!
Netflix ça a été « NEXT » direct vu le peu que je regarde … Disney ça m’embêterait plus … mais faudrait voir 😅

avatar Paquito06 | 

@cecile_aelita

Y a des series sympa sur Hulu, des films un peu moins recents, et accessoirement ESPN pour qq matchs, donc le bundle a du sens. Mais Disney peut amplement suffir. Et puis, les offres sont sans engagement, donc tu peux basculer de Disney a Netflix tous les 2 mois par ex. et n’en payer qu’un 😎

avatar cecile_aelita | 

@Paquito06

Ah nan mais je ne critique pas ton choix!🙂
Je me doute que si tu as pris cette offre c’est que tu consomme ce contenu.
Personnellement je passe 4h max devant disney/Netflix/Amazon par semaine.
Donc payer 30€ par mois pour 16h… ça fait cher je trouve.
Du coup j’ai viré Netflix que je ne regardais quasiment jamais en plus 🙂.
Amazon c’est surtout pour la livraison mais il y a des films sympas de temps en temps 🙂. Et Disney …. Bah Disney quoi 😍😍😍😍🤣 (mon côté princesse lol)

avatar heero | 

Le problème c'est SI comme l'idée de Netflix.
L'introduction d'un abonnement moins cher avec pubs, mais augmentation des abonnements sans pubs et là il y a un "risque" de glissement d'abonnements sans pubs vers un abonnement avec pubs au vue du prix mensuel (surtout à l'heure actuelle pour le coût dans le budget d'une partie des ménages).
Augmentation du nombre d'abonnés mais une stagnation (voir une diminution) du cash global.

avatar bibi81 | 

Augmentation du nombre d'abonnés mais une stagnation (voir une diminution) du cash global.

Ben non, l'intérêt de mettre de la pub c'est bien de faire en sorte que l'abonnement avec pub rapporte au moins autant que l'abonnement (plus cher) sans pub !

avatar Malvik2 | 

On a réussi à se sortir de ce bourrage de crâne en quittant la télévision(pour ma part quasiment à 100%), c’est pas pour retrouver cette pub de m…sur les abonnements streaming !

Enfin, tant que les abos payants restent présents je n’y trouve rien à redire mais je n’aime pas le principe

avatar toto_tutute | 

Pour moi la grosse interrogation concernant Disney+ et bientôt Netflix avec de la publicité, c’est où seront placées les publicités ?

Si avant / après un programme (films ou séries), passe encore. Je pourrais étudier leurs propositions. Mais si c’est au milieu des contenus, c’est niet de chez niet ! Jamais je ne paierais pour me voir infliger des publicités qui interrompent une « œuvre ». Et même gratuit, je ne supporte pas ça !

C’est pour ça que je ne regarde des films sur nos chaînes TV traditionnelles que sur le service public (France TV, Arte) car j’ai l’assurance de ne pas avoir de coupures pubs.

avatar Seize | 

@toto_tutute

Après, les « œuvres » Netflix, c’est à 90% de la daube, à mettre en fond quand on fait le ménage.

avatar MarcMame | 

@toto_tutute

"C’est pour ça que je ne regarde des films sur nos chaînes TV traditionnelles que sur le service public (France TV, Arte) car j’ai l’assurance de ne pas avoir de coupures pubs. "

———
Mais ton « œuvre » accélérée de 4% à la diffusion ça ne te gêne pas visiblement. 😉

avatar Glop0606 | 

À moins, bien sûr, que Disney saute sur l’occasion pour augmenter le tarif de l’offre actuelle…
C'est exactement la première chose que j'ai pensé à l'annonce de cette news. Ils vont augementer les tarifs actuels tout en disant: "Regardez on a pensé aux ralleurs, on vous propose l'abo avec Pub :) - Pas belle la vie? Ca râle toujours?"
Allez on balance le trailer Star Wars X avec bébé Yoda, le Retour de l'empereur, Obi Wan Kenobi en Spectre, la fille cachée de Luke Skywalker, le mandalorian, etc... à sortir dans 3 ans.

avatar Faabb | 

Effectivement: un effet collatéral, ce serait de voir l’offre sans pub augmenter sensiblement dès qu’une offre moins chère avec pub apparaîtra.

avatar rua negundo | 

« la publicité traditionnelle, qui s’en donne à cœur joie aux États-Unis, avec jusqu’à 23 minutes de publicité par heure »

Il faudrait le rappeler à ceux qui s’offusquent régulièrement qu’il y ait 2 écrans publicitaires de 6 minutes maxi chacun pendant un film de 2 heures sur TF1, en prétendant qu’il y aurait plus de pub que de film

avatar airmac | 

Il y a ceux qui ce foutent de payer 200€ par mois dans des abonnements et ceux qui sont au centimes près.
Je trouve bien l’idée qu’il y est des offres pour tout budget.

CONNEXION UTILISATEUR