iMessages : Google remet une pièce pour qu'Apple adopte le RCS

Florian Innocente |

Google lance une nouvelle campagne avec en ligne de mire le refus d'Apple d'adopter le RCS dans Messages. Ce standard de communication vise à supplanter les SMS et MMS en offrant les mêmes avantages techniques que les plateformes modernes de communication.

Problème, Apple n'a jamais fait montre d'un grand intérêt pour ce système — du moins publiquement — ni manifesté la moindre intention de le prendre en charge. Google, de son côté, n'est jamais parvenu à s'imposer avec une messagerie, comme l'ont fait Apple avec iMessages, Facebook avec Messenger ou WhatsApp, sans parler de Telegram ou Signal dans une moindre mesure.

À plusieurs reprises, Google ou ses responsables ont appelé Apple à, non pas remplacer le protocole d'iMessages par le RCS, mais à l'ajouter à l'app Messages, tout comme cela a été fait pour les SMS et MMS. Toute la communication de Google repose — non sans raison — sur la notion qu'Apple bloque le progrès en campant sur le SMS/MMS comme unique voie d'échange par défaut entre les iPhone et les Android.

Messages : Apple désespère toujours Google en ignorant le RCS 🆕

Messages : Apple désespère toujours Google en ignorant le RCS 🆕

Aujourd'hui comme hier, le symbole de cette campagne est la différence de couleur entre les bulles dans Messages, selon qu'on discute avec quelqu'un sur iPhone (bulles bleues) ou sur Android (vertes). Outre cette petite ségrégation, Google pointe l'impossibilité de profiter de fonctions modernes dans les échanges iOS/Android : chiffrement, groupes, photos et vidéo de haute qualité, envoi par Wi-Fi).

Et Google, au travers de sa nouvelle page Get the Message d'en appeler aux utilisateurs pour qu'ils inondent le compte Twitter d'Apple et fassent entendre leur voix. Au pire, suggère Google, si rien ne bouge, il y a toujours Signal et WhatsApp comme apps multiplateformes. Le moteur les met bien en évidence, comme pour indiquer qu'elles peuvent aussi servir d'alternative à Messages sur iOS.

Le RCS (Rich Communication Services) a connu des débuts difficiles, mais son déploiement s'est fait progressivement depuis 3 ans avec le concours des opérateurs. Ceux-ci y voyant un moyen de répondre à l'hégémonie des messageries fermées sur lesquelles ils n'ont aucune prise et qui empruntent malgré tout leurs tuyaux.

Les opérateurs télécoms misent sur RCS pour rivaliser avec WhatsApp Business

Les opérateurs télécoms misent sur RCS pour rivaliser avec WhatsApp Business

Par le passé, Apple a discuté en interne de l'opportunité de créer une version Android de Messages, une idée portée par Eddy Cue, mais repoussée notamment par Craig Federighi. iMessages s'étant révélé, depuis ses débuts, un excellent moyen de fidéliser — ou enfermer, c'est selon — les clients avec les plateformes de la Pomme.

En 2013, Eddy Cue voulait iMessage sur Android 🆕

En 2013, Eddy Cue voulait iMessage sur Android 🆕

Sauf à ce qu'Apple fasse une annonce inattendue et se rallie au RCS, il faudra certainement attendre que le Digital Markets Act entre en vigueur l'année prochaine pour espérer voir du mouvement entre les messageries. Le texte porté par le Conseil européen prévoit d'obliger à aller vers une interopérabilité encore inédite entre les différentes plateformes de messagerie. Tout est question de savoir jusqu'à quel point.

Sideloading, messageries interopérables : l

Sideloading, messageries interopérables : l'accord sur le DMA va transformer l'iPhone en profondeur


Tags
avatar mkiv | 

Certainement une histoire de courage, comme pour la prise jack 😂

avatar frascorpion | 

Google sois patient car bientôt En Europe obligatoire grâce DMA donc fonctionnera pour tous 🤔

avatar winnipeg | 

Pas très fair play je trouve le coup du « mettez la pression sur Apple pour adopter le RCS ou utilisez Whatsapp ou Signal ». En gros c’est le message. Sauf qu’imaginer Apple plier face à la pression, c’est très mal connaître Apple et son histoire.

avatar monsieurg33K | 

@winnipeg

Les temps changent ;-)

avatar winnipeg | 

@monsieurg33K

Ou dans le même registre « l’espoir fait vivre en pensant changer le monde avec un hashtag »

avatar Insomnia | 

@winnipeg

Fait play, Apple ne cesse de dire haut et fort que iOS est sécurisé, ce qui n’est pas le cas dans le cas d’un envoi d’un simple sms. Dans tous les cas d’ici pas longtemps Apple devra y passer et aura bien grand mal de dire que c’est pas sécurisé pour ces utilisateurs

avatar bibi81 | 

Sauf qu’imaginer Apple plier face à la pression, c’est très mal connaître Apple et son histoire.

Pfff, Apple paie des millions pour s'éviter des procès gênants...

avatar elec | 

Mouarf : en France on a pour la quasi-totalité des forfaits illimités sms/mms donc on se passe extrêmement bien d’un iMessage buggué (je ne compte plus le nombre de messages qui n’arrivent jamais quand le destinataire n’a pas iMessage).

Et puis de toutes façons, Whatsapp et Signal dominent complètement le marché.

(et je peux me tromper, mais j’ai l’impression que Viber est en perte de vitesse dans notre pays.. mais pas forcément ailleurs).

avatar winnipeg | 

@elec

Je dirais plutôt que Whatsapp écrase le marché, suivi de Telegram (pas chiffré de bout en bout par défaut il faut le dire et le répéter). Quant à Signal, il progresse certes, mais reste toujours marginal.

avatar TrollMan06 | 

@winnipeg

+1

avatar une fleur | 

@winnipeg

chez les jeunes, qui sont le segment déterminant pour ce genre de marché, Messenger, Instagram et Snapchat sont infiniment plus populaires que Telegram

Facebook a un quasi monopole, le nombre de personnes n’utilisait pas une de ses messageries est pratiquement nul

avatar Tom PostProd | 

C’est clair. C’est d’ailleurs mon objectif ces prochaines semaines : me passer de WhatsApp. Mais c’est pas évident, il est quand même assez bien implanté, servant même de « chat » au boulot. Mais bon, je vais voir si je peux tenir sans être trop mis à l’écart d’informations importantes (personnelles et professionnelles).

avatar scanmb | 

@Tom PostProd

Je suis passé à Signal et utilise imessage; mais n’ai plus whatsapp

avatar nespresso92 | 

@une fleur

Nope Telegram est devant…. https://www.businessofapps.com/data/messaging-app-market/

avatar une fleur | 

@nespresso92

en plus d’être très mal sourcées, ambivalentes et incomplètes, les données que vous présentez ne contredisent absolument pas l’idée que Messenger, Snapchat et Instagram seraient plus populaires que Telegram chez les jeunes

avatar nespresso92 | 

@une fleur

Comme d’habitude l’utilisateur moyen de MacGen est plus compétent que les professionnels du secteur… les mêmes informations sont aussi disponibles sur Statista.

Certes les statistiques ne sont pas par tranche d’âge mais cela n’enlève rien à la part de marché des messageries mentionnées.

avatar une fleur | 

@nespresso92

« Certes les statistiques ne sont pas par tranche d’âge »

merci de reconnaître l’impertinence de vos propos

avatar nespresso92 | 

@une fleur

Il n’y a aucune impertinence dans mes propos puisque je n’ai en rien contredit les vôtres.
Je vous ai simplement communiqué un complément d’information avec des statistiques réelles sur le sujet contrairement à vous qui posez vos propos - votre opinion - comme une vérité sans donnée factuelle et qui n’hésitez pas à tronquer mes retours et à critiquer les sachants. Pertinent est donc ici inapproprié en ce qui vous concerne car vous ne l’êtes tout simplement pas.
Assez pathétique comme attitude, mais un triste reflet d’aujourd’hui, de ceux qui savent sans savoir.

avatar une fleur | 

@nespresso92

trois choses :

« nope » signifie une négation, donc soit vous avez voulu me contredire soit vous vous contredisez vous-même maintenant en le niant

il n’y a pas de sachants à l’endroit de vos données, le fait qu’elles soient produites par des professionnels ne les dote d’aucune rigueur propre et l’absence de recul de votre part n’y ajoute rien

il n’existe pas d’étude internationale de référence sur le sujet et je n’ai jamais prétendu autre chose, mais les travaux existant (par exemple Bailey et al., 2016) soutiennent mon idée sans la contredire ce qui en fait une hypothèse tout à fait recevable contrairement à vos propos qui en plus de n’avoir aucun autre fondement que d’essayer de me contredire sont hors-sujet

avatar nespresso92 | 

@une fleur

A priori vous semblez avoir un souci avec les statistiques issues de données d’instituts, d'études de marché... provenant du secteur économique. Beaucoup de verbiage de votre part sans aucune source pour étayer vos propos.
Cet échange est stérile sans valeur ajoutée, je m’arrête là. Bonne journée.

avatar nespresso92 | 

@winnipeg

Les 3 premiers sont WhatsApp, FB Messenger et WeChat. Viber se retrouve en quatrième position.

https://www.businessofapps.com/data/messaging-app-market/

avatar Nico_Belgium | 

@elec

En vrai le scénario a problème c’est plutôt quand l’utilisateur avait un iPhone, n’a pas désactivé iMessage avant de changer d’appareil et est passé à Android ensuite.

avatar BleuRooster | 

@elec

Moi j’utilise que iMessage, Messenger.

avatar Paquito06 | 

Il serait tellement interessant d’avoir le nombre de messages echangés (et/ou le volume de donnees) par iMessage, Text et Whatsapp sur un jour, une semaine, un mois. Histoire de rire 😅

avatar AhRiMaN | 

Bah en Europe WhatsApp doit écraser la concurrence , et aux US c'est iMessage tres certainement

avatar Paquito06 | 

@AhRiMaN

“Bah en Europe WhatsApp doit écraser la concurrence , et aux US c'est iMessage tres certainement “

Certes. Mais en donnees, echanges, volume, horaire/daily/monthly, worldwide 🤩🤩🤩 Il nous faut de la data!

avatar Mageekmomo | 

@AhRiMaN

C'est surtout Messenger de FB aux US je crois

avatar nespresso92 | 
avatar nespresso92 | 

@Paquito06

Quelques informations…
- 41 million messages are sent out every minute
- 20 billion messages are exchanged between businesses and users through Messenger each month.

https://kommandotech.com/statistics/messaging-apps-statistics/

avatar Paquito06 | 

@nespresso92

Merci.
Ca repose sur Statista. C’est bien maigre tout ca 🤔

avatar nespresso92 | 

@Paquito06

A priori vous semblez aussi avoir un souci avec les statistiques issues de données d’instituts, d'études de marché... provenant du secteur économique.

avatar Paquito06 | 

@nespresso92

“A priori vous semblez aussi avoir un souci avec les statistiques issues de données d’instituts, d'études de marché... provenant du secteur économique.”

Oui, car c’est incomplet et on ignore la methodologie. J’ai un bachelor en statistiques, donc je suis prudent avec ce genre de donnees. One metric, d’une source externe, reste a prendre avec des pincettes, et n’est pas a prendre pour argent comptant (apres, libre d’y croire). Il n’y a que Meta et Apple qui peuvent nous renseigner precisement sur les volumes de whatsapp, messenger et iMessage. Le reste, c’est un peu du flan.

avatar ssssteffff | 

J’ai toujours du mal à lire que Google est moteur sur le RCS et les opérateurs suiveurs, alors qu’il s’agit d’une initiative des opérateurs avant même l’apparition des smartphones nouvelles générations (iPhone / Android). Ils n’ont pas fait trop d’effort pour le pousser, certains y étant même réfractaires, mais les implémentations existaient avant que WhatsApp ne devienne grand public (et gratuit !).

avatar bl@ck warrior_69 | 

@ssssteffff

C'est justement parce que les opérateurs ne se bougeaient pas que Google a pris les choses en main en mettant en place des serveurs et en poussant la technologie via leur app de messagerie.

avatar Tom PostProd | 

Allez, vas-y Apple !
Depuis que je suis passé à l’iPhone il y a peu, si j’ai bien un regret d’Android, c’est l’app Messages de Google !
Le nombre de personnes qui l’utilisent grandit très vite, et donc ça fait beaucoup de monde avec qui on a une conversation chiffrée.
Sur iMessage, j’ai beaucoup trop de bulles vertes et l’app est désormais en retard en fonctionnalités (pour partager un contact, pour programmer un message, etc.).
Avec le RCS pris en charge, ce serait déjà un gros progrès !

avatar BleuRooster | 

@Tom PostProd

Moi j’utilise que iMessage que je trouve très avancé par rapport au monde merdique d’android pour le reste c’est Messenger.

avatar Tom PostProd | 

Avez-vous essayé l’app Google ces deux dernières années ? Elle a sacrément progressé ! Moi je pensais que iMessage était des années lumière devant, mais quand j’ai switché il y a quelques mois, j’ai déchanté !

avatar BleuRooster | 

@Tom PostProd

Je suis sur iPhone depuis le 4S…. Pas besoin d’autres applications de messagerie, de plus peut ont échanger des photos haute qualité iPhone/Android ou Android/Android? Car avant quand j’avais WhatsApp les photos échangées était de 1mp max… c’est quoi l’application Google?

avatar Tom PostProd | 

L’application Messages de Google, devenu celle par défaut sur de très nombreux Android ces dernières années. Elle n’est pas dispo sur iOS. Bref, c’est l’équivalent d’iMessage sur Android. Elle est même au-dessus sur certaines fonctionnalités.

avatar Baptiste_nv18 | 

@Tom PostProd

Si vous avez beaucoup de bulles vertes, c’est qu’il faut revoir vos fréquentations … comme ça plus de problème ! (Humour)

avatar FrDakota | 

@Baptiste_nv18

Malheureusement c’est pourtant ce qu’il se passe chez les jeunes.
.
Une bulle verte revient à “ne pas fréquenter / ignorer“.

https://www.bfmtv.com/tech/apple-la-petite-bulle-bleue-d-i-message-est-devenue-un-signe-de-distinction-sociale-chez-les-ados_AN-202201120248.html

avatar heero | 

C’est pas ce même protocole qui fait que certaines personnes ce font spammer leur messagerie ? 🤣

https://techcrunch.com/2022/06/04/google-disables-rcs-ads-in-india-following-rampant-spam-by-businesses/

avatar Glop0606 | 

En 2022 est-ce encore un sujet? Les utilisateurs de la Pomme utilisent iMessage parce que c’est très bien intégré dans l’écosystème Apple. Pour le reste c’est WhatsApp. Les bulles vertes que je reçois c’est des utilisateurs de bon vieux téléphones genre Nokia et c‘est très bien ainsi.

avatar Tom PostProd | 

Bon, je pars du principe que votre réponse est sérieuse (ce dont je doute un peu).
Si elle reflète votre expérience, vu que c’est bien différent de la mienne, ça démontre bien que les usages des apps de messagerie est variable d’un cercle à l’autre de personnes.
Dans mon cercle pro et perso, je dirais 30% d’iPhone et le reste Android avec souvent l’app Messages de Google (qui est par défaut sur de nombreux modèles depuis 2-3 ans).
Et pourtant mon milieu pro, c’est 90% sur Mac !
WhatsApp est minoritaire dans mes échanges. Et donc beaucoup de bulles vertes pour moi. Alors que peu pour vous 🤔

avatar Glop0606 | 

@Tom PostProd

Non c’est sérieux mais bien sûr c’est très subjectif et ne reflète que mon expérience. WhatsApp est „malheureusement“ devenu l’app par défaut car elle est le dénominateur commun. Les messages à l’ancienne sont anecdotiques.(dans ma „réalité“)

avatar zoubi2 | 

@Glop0606

"Non c’est sérieux mais bien sûr c’est très subjectif et ne reflète que mon expérience. WhatsApp est „malheureusement“ devenu l’app par défaut car elle est le dénominateur commun"

C'est aussi mon expérience. Dans ma vie courante, whatsApp est très largement majoritaire.

avatar Ichigo-Roku | 

Chaque personne aura une expérience différente... Perso même si dans mon entourage il y a beaucoup d'iPhone, je ne reçois que des messages via Messenger/WhatsApp/LINE.

Perso je préfère les apps par défaut comme iMessage ou Google Messages, pas envie de lancer une usine à gaz simplement pour envoyer un message, mais je suis le seul dans mon entourage.

avatar Ragecire | 

@Ichigo-Roku

Je suis pareil que vous à ce niveau.

avatar Korell | 

@Ichigo-Roku

+1

avatar Phiphi | 

@Glop0606

Heu non perso j’utilise exclusivement message et j’en ai absolument rien à branler que la bulle soit verte ou bleue je me contente de l’utiliser pour écrire à qui que ce soit et à y répondre à qui que ce soit sans gros soucis. Parfois quelqu’un a un outil qui ne comprends que les sms pas les mms et là je doit faire un petit peu attention c’est l’unique inconvénient. Mais à part ça je n’ai jamais à me soucier de savoir de quoi dispose la personne. Si elle a un 06 ou un 07 ça le fait et si elle n’a qu’un fixe je ne cherche même pas à savoir s’il existe une messagerie compatible je passe un coup de fil (ou j’envoie un courriel si j’ai une adresse ad hoc).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR