Altice : après SFR, l’aventure américaine de Patrick Drahi [màj]

Mickaël Bazoge |

Altice veut s’étendre au-delà de l’Europe. La holding, maison-mère de Numericable, possède SFR et Virgin Mobile en France, Portugal Telecom, ainsi qu’une myriade d’opérateurs un peu partout sur le vieux continent et dans les Caraïbes. Mais le groupe détenu par Patrick Drahi n’a pas l’intention de s’arrêter là. Le Wall Street Journal rapporte que l’entreprise est en discussion pour acheter Suddenlink Communications, un câblo-opérateur américain de taille moyenne… qui coûtera tout de même entre 8 à 10 milliards de dollars. Le deal pourrait être annoncé dans les jours qui viennent.

Suddenlink, basé à Saint Louis, est le septième plus important câblo-opérateur aux États-Unis. Son rayon d’action est d’une dizaine d’États, du Texas à la Virginie-Occidentale et il compte 1,5 million de clients. Son chiffre d’affaires annuel est de 2,3 milliards de dollars.

Mais l’appétit d’Altice pourrait ne pas s’arrêter là. Patrick Drahi verrait plus grand encore que le « petit » Suddenlink : il aurait en effet des vues sur rien moins que Time Warner Cable, qui est un des géants du secteur avec une capitalisation boursière de 44,5 milliards de dollars. L’entreprise a été la proie de sociétés aussi importantes que Charter et très récemment, Comcast qui a finalement abandonné l’acquisition face à la résistance du régulateur US.

Malgré la dette déjà accumulée par Altice (elle se monte à près de 19 milliards d’euros), la holding estime qu’elle peut lever suffisamment de cash pour s’offrir TWC ou tout du moins, déposer une offre. Le paysage américain des télécoms intéresse en tout cas les tycoons français. Il y a quelques mois, c’était Xavier Niel qui avait T-Mobile dans le collimateur

Mise à jour — Cela a été rapide. Altice s’est bel et bien porté acquéreur de 70% de Suddenlink, rapporte Bloomberg. Cela représente 9,1 milliards de dollars.

avatar Mathias10 | 

Autant le rachat de Suddenlink paraît improbable, autant lever 44,5 milliards d'euros je n'y crois pas un seul instant!

avatar boubloux | 

@Mathias10 :
Sauf que Patrick Drahi est un véritable financier et il semble que son but ne soit que de gagner de l'argent peut importe l'avenir des entreprises qu'il rachète.

avatar marcpafr | 

"improbable" vous vouliez dire Probable non ? Ben c'est fait tiens ...http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-05-19/altice-said-to-seek-pu...

Et pourquoi pensez vous que cela est impossible de lever 44.5 Milliards ?
En finance rien n'est impossible et ce n'est pas l'endettement d'une entreprise qui change quoi que ce soit, il suffit de faire rêver les investisseurs...

avatar Gaeko | 

Donc le génial Xavier Niel n'arrive pas à se lancer aux USA mais le détestable Drahi va faire découvrir aux américains ses superbes méthodes de quête d'argent.
Ce monde est injuste.

avatar noooty | 

@Gaeko :
Normal: c'est la méthode américaine...

avatar Ridge33 | 

De toutes façons, celles qui prennent le plus de risques, c'est les banques qui prêtent les fonds. Et encore, si elles sont européennes, elles feront payer ça d'une manière ou d'une autre sur les particuliers ou demanderont l'aide de l'Etat en dernier ressort. Drahi n'y laissera pas sa chemise dans cette histoire.

avatar jeremiecroupotin | 

Ce monsieur construit son empire sur une montagne de dette. On verra assez tôt si son plan fonctionne comme prévu. Mais les rapaces ne sont jamais bien loin.

avatar joelcro | 

Drahi, un J6M en puissance.

avatar Olivenere | 

@joelcro :
Tout à fait, et je pense que la chute de l'empire sera la même !

avatar Giloup92 | 

Nous avons empêché les Américains d'acheter Dailymotion, ils doivent empêcher Altice d'acheter Suddenlink !

avatar le ratiocineur masqué | 

Tout ceci me fait dire que dans les écoles on devrait avoir une matière qui s'intitule "quémander aux banques et dettes" et qui éduquent nos enfants sur la maitrise de ce domaine particulier qu'est acheter des trucs avec l'argent des autres.

avatar Applesoft | 

Ce Drahi a vraiment la toute confiance des banquiers. Quand on regarde SFR, on voit l'explosion de l'EBITDA malgré une baisse de chiffre d'affaires. Ce gars sait faire cracher le cash d'une boîte, ce qui est la principale préoccupation d'un banquier.

avatar ysengrain | 

Patrick Drahi = Jean Marie Messier ?
Pour l'instant leurs dettes respectives se valent

CONNEXION UTILISATEUR