L'Arcep dévoile le processus d'enchères des fréquences 700 MHz

Mickaël Bazoge |

Pour le gouvernement, il n’est pas question de brader les fréquences 700 Mhz, dont une grosse partie du fruit des enchères a déjà été inscrit au budget de la Défense 2015. L’Arcep est le maître d’œuvre du processus de vente de ces fréquences qui ont été libérées grâce à la modernisation de la norme de compression de la TNT. Dans le détail, ce sont six blocs de 5 MHz qui seront proposés à l’encan et attribués à la fin du quatrième trimestre de l’année.

Afin de mettre tout le monde sur un pied d’équité, un opérateur ne pourra pas obtenir plus de trois blocs dans la bande des 700 MHz ni dépasser un plafond de 30 MHz sur l’ensemble des bandes de fréquences basses (700, 800 et 900 MHz). Cette limitation concerne Orange, Numericable-SFR et Bouygues Telecom, qui détiennent 20 MHz chacun.

Cela laisse la porte grande ouverte à Free Mobile, qui ne possède que 5 MHz de fréquences basses. En tout, les opérateurs « historiques » pourront acquérir un maximum de 10 MHz, tandis que le chariot de Free pourra aller jusqu’à 15 MHz. Ils conserveront l’usage des blocs pendant 20 ans.

Afin de tirer le maximum de jus du citron des 700 MHz, le gendarme des télécoms a mis en place une procédure d’enchères que ne renierait pas Machiavel. Un prix de réserve a été fixé à 416 millions d’euros pour chaque bloc — les enchères devraient donc générer un minimum de 2,5 milliards, si évidemment tout le monde joue le jeu, ce qui devrait être le cas.

Le processus (dit « enchère ascendante à tours multiples »), qui sera sans aucun doute scruté à la loupe par les avocats des opérateurs, peut sembler byzantin pour le commun des mortels, mais il est finalement assez simple. Au premier tour, chaque opérateur annonce combien de blocs il souhaite acquérir (pas plus de trois) au prix de réserve. À chaque tour suivant, l’Arcep augmente le prix de chaque bloc de 5 millions d’euros, tandis que les opérateurs peuvent ajuster, s’ils le désirent, leur demande en l’abaissant d’un seul bloc à la fois. Et ce mécanisme se répètera jusqu’à arriver aux 6 blocs.

Autre critère qui entre en compte : les opérateurs devront indiquer à l’Arcep leur préférence en matière de positionnement de leurs blocs dans la bande — généralement, il vaut mieux être placé au centre de la bande afin d’éviter le risque de brouillage plutôt qu’en haut ou en bas. Pour obtenir les meilleures places, il faudra être le premier à donner sa préférence, et cela pourrait faire l’objet de négociations parallèles potentiellement génératrices de revenus supplémentaires.

Les opérateurs doivent aussi remplir des obligations de couverture du territoire, en particulier dans les zones rurales ainsi que dans les transports en commun, tout particulièrement les TER, Transilien et RER où l’accès aux données mobiles est toujours difficile.


Source
Tags
avatar Thegoldfinger | 

J'aime bien le graphique qui indique une donnée impossible^^

Il montre une demande pour 12 blocs, or cela est est impossible.
Orange, Bouygues, et SFR sont limités à 2 blocs Free a 3 blocs, donc la demande maximale est de 9 blocs pour 6 disponibles.

Sauf surprise, la repartion sera 1 Bouygues,1 SFR, 2 Orange, 2 Free.

avatar Mickaël Bazoge | 
Chaque opérateur peut demander un maximum de 3 blocs même si en bout de course, il ne pourra en obtenir que 2 (sauf Free).
avatar Thegoldfinger | 

@Mickaël

C'est ce que j'ai du mal à saisir, à quoi celà sert de demander 3 blocs si au final ils sont limités à deux ?

ÉDIT : ok je m'auto réponds ;)

Ça permet de fixer 3 prix différents pour chaque bloc, ainsi l'Arcep gardera les 6 meilleurs prix, dans la limite de 2 pour le trio et 3 pour Free.
Au final le prix le plus haut, sera gardé comme prix de base pour chaque bloc.

Ex:
Bouygues: 450,500,560.
SFR : 450,460,510.
Orange : 530, 550, 610.
Free : 500 , 580, 600.

Prix retenues : 510,550,560,580,600,610.

Repartition :
1 Bouygues,1 SFR, 2 Free, 2 Orange , à 610 par blocs.

avatar piklo | 

Pour info, les iPhone 6 et 6+ sont compatibles avec cette bande de fréquences, c'est donc une bien bonne nouvelle, en espérant que les opérateurs l'utiliseront rapidement.
Et d'après cette page https://www.apple.com/iphone/LTE/ , pour nous européens, il n'y a que ces deux modèles qui ont cette capacité.

avatar adixya | 

C'est quoi la meilleure stratégie pour un opérateur ? Ce ne serait pas de lâcher l'affaire directement sur le troisième bloc par exemple ? Comme ca des le début, au lieu de payer 3 x 416 millions, la facture tombe déjà à 2 fois 416 millions ?

Franchement, cette enchère est digne des usines à gaz que pondent les gouvernements français... Ca doit être une vieille tradition enseignée à l'ENA.

avatar Guillermo | 

Et après on s'étonne qu'ils mettent 5 ans à développer un vraix réseau. Le prix des bandes est contre productifs pour les usagers. Et sa va contre la baisse des dépendances. Vu qu'il voudront plus baisser leur forfait.

avatar Thegoldfinger | 

@Guillermo

C'est l'inverse ...
Quand tu payes cher une licence, tu cherches à vite la rentabiliser,donc tu construis plus vite ton réseau sinon tu as dépenser de l'argent pour rien.
Si on te donne une licence (2G) tu prends tout ton temps pour créer un réseau , puisque c'est tout bénéf.

Il n'y a qu'à voir la rapidité de développement du réseau 4G par rapport à la 2G ou la 3G.

avatar Dark Templar | 

Le graphique montre une descente de 9 à 7 si 2 opérateurs enlèvent chacun un bloc en même temps. Que se passe-t-il en cas de descente de 7 à 5 ?

avatar Mathias10 | 

Et une fois l'attribution faite cela se fait en 3 clics pour les opérateurs ou bien il faut attendre des semaines voir des mois pour des améliorations de réseau?

avatar Thegoldfinger | 

Des années , pas des mois ;)

Il faudrait attendre fin 2019 pour que le 700mhz soit utilisable sur toute la France .

avatar kinou_ | 

Donc, potentiellement, Free Mobile pourrait ne pas obtenir de license si les 3 autres opérateurs obtiennent chacun 2 blocs sur les 6 disponibles.

avatar Macadomia | 
avatar Macadomia | 

@Mickael : "sur le même pied d’équité" ... Vous vouliez certainement dire "sur un pied d'égalité" ?

avatar Jippi | 

@RoboisDesBins

Ce type est une caricature ;-)

avatar Orus | 

Il serait plus intéressant de louer que de vendre pour l'état non ?
C'est plutôt une braderie.

avatar iPop | 

Quand on voit l'antenne on se dit qu'on a vraiment pas cherché à faire des efforts esthétique ou d'usabilité.

CONNEXION UTILISATEUR