Bouygues Telecom : « la croissance est importante et solide »

Stéphane Moussie |

Celui qui était à deux doigts de quitter le marché a encore des ressources. Bouygues Telecom a réalisé un chiffre d'affaires de 1,13 milliard d'euros au premier trimestre 2016, soit une hausse de 6 % sur un an. L'opérateur perd encore de l'argent (- 55 millions d'euros), mais moins qu'il y a un an (- 84 millions).

Bouygues Telecom toujours dans la course. Crédit : Robert van Dijk CC BY

Dans le mobile, contrairement à SFR, Bouygues Telecom continue à recruter des clients (+ 151 000) et reste toujours devant Free Mobile, mais l'écart se réduit comme peau de chagrin (12,1 millions contre 11,9 millions d'abonnés au total).

Les clients 4G ont une consommation moyenne mensuelle de 2,7 Go au premier trimestre 2016. C'est moins que ceux de Free Mobile qui consomment 3,8 Go, ce qui s'explique sans doute par la plus grosse enveloppe de data offerte par ce dernier.

Dans le fixe, la filiale de Bouygues fait toujours figure de petit Poucet avec ses 2,9 millions de clients (+ 71 000). 2 millions de prises éligibles à la fibre sont prévues pour la fin de l'année.

Ces résultats trimestriels, qui montrent une « croissance importante et solide », prouvent que Bouygues Telecom a « parfaitement les moyens » de poursuivre le chemin seul, selon son directeur général qui s'exprimait dans Les Échos.

Contrairement à Stéphane Richard ou même Martin Bouygues, Olivier Roussat ne table pas sur une remontée des prix :

Le marché va rester agité. Ceux qui prédisent une remontée des prix sont les premiers à lancer de nouvelles promotions (une référence à une promotion chez Sosh intervenue au lendemain d'une déclaration du PDG d'Orange, ndr) ! Cette guerre tarifaire, il faut donc apprendre à vivre avec.

Le DG assure que Bouygues Telecom a « atteint son poids de forme » et peut continuer sa route sans faire de nouveau plan social.

Olivier Roussat fait valoir que le partage de réseau mobile avec SFR permettra à Bouygues de couvrir 82 % de la population en 4G d'ici la fin de l'année et 99 % en 2018. « Nous aurons ainsi le meilleur réseau 4G de France », promet le dirigeant.


avatar spece92 | 

Très bonne entrevue de Roussat: un ptit coup sur Orange et un sur Illiad que vous avez pas cité : « Cet accord de partage d'investissement nous permet de payer la fibre deux fois moins cher qu'Iliad, par exemple. »

avatar madaniso | 

Super l'annonce sur la couverture 4G !

avatar Rd69IG | 

C'est quoi cette histoire de couverture ? Une mutualisation des réseaux entre BT et SFR ?

avatar Applesoft | 

@Rd69IG :

SFR et BT ont signé un accord de mutualisation / itinérance sur la 2G/3G/4G qui, si je dis pas de bêtise, est encore plus ou moins examiné par l'Arcep.

Sur la mutualisation des investissements : apparemment, c'est ok

Sur l'itinérance 4G de BT pour SFR pour partie : l'Arcep a fixé au plus tard pour fin 2018 la fin de l'accord (temps limité comme pour Orange / Free).

CONNEXION UTILISATEUR