C’est quoi, la 5G ?

Anthony Nelzin-Santos | | 16:00 |  58

« 5G », c’est le mot qui sera sur toutes les lèvres pendant le Mobile World Congress, qui ouvrira ses portes ce lundi 27 février à Barcelone. Et pour cause : l’Union internationale des télécommunications (UIT) commence à codifier les standards de cinquième génération, les opérateurs et les fabricants commencent à travailler sur les premières démonstrations, et — surtout — la 5G possède désormais un logo. Faisons le point.

C’est quoi, la « cinquième génération » ?

Les standards de réseaux de téléphonie mobile peuvent être regroupés en « générations », qui se succèdent tous les dix ans environ (lire : 3G, H+, 4G LTE : un guide des normes réseau). Si l’on parle depuis longtemps de « 4G », les véritables réseaux de quatrième génération commencent tout juste à être déployés. Si l’on commence tout juste à parler de « 5G », les premiers réseaux de cinquième génération ne seront donc pas déployés avant plusieurs années.

D’autant que la définition exacte d’un réseau de cinquième génération doit encore être écrite. Selon le calendrier établi par l’UIT, l’agence des Nations unies chargée des technologies de l’information et de la communication, l’industrie est encore dans une phase de « préparation du terrain ». Après avoir choisi le nom et le logo de cette nouvelle génération, elle a lancé des pistes de recherche et de premières études, tout en menant un inventaire des ressources en spectre électromagnétique et en mettant en place les cadres techniques et décisionnels nécessaires.

Quand est-ce que la 5G sera définie ?

La phase de « définition » proprement dite n’est pas censée commencer avant 2018 et s’achever avant 2020, mais dans les faits, ce MWC va sans doute marquer un point d’inflexion. Le grand public en a l’image d’un salon où les fabricants en vogue viennent présenter leurs nouveautés, mais il s’agit d’abord et avant tout d’un lieu et d’un moment de discussions et de tractations unique dans l’année, et tout concourt à ce que la 5G soit au centre de ces discussions.

Le calendrier du processus de standardisation des réseaux de cinquième génération (norme IMT-2020). Image UIT.
Le calendrier du processus de standardisation des réseaux de cinquième génération (norme IMT–2020). Image UIT.

Reste qu’il sera toujours prématuré, à l’issue du MWC, de parler de « 5G ». Les expérimentations menées par les fabricants, au premier rang desquels Ericsson, et les opérateurs, notamment Orange et NTT Docomo, ne sont rien d’autre que des expérimentations. Pendant que les départements marketing jouent des effets de manche, allant même jusqu’à promettre que les premiers réseaux 5G seront déployés dès l’année prochaine, les ingénieurs s’éreintent à éprouver les technologies qui pourraient faire partie du standard.

Quelles technologies ?

Les recherches portent essentiellement sur l’emploi des ondes centimétriques et millimétriques. Différentes technologies de communication radioélectrique utilisent différentes fréquences, dont la longueur d’onde sert de base à leur catégorisation en bandes :

  • la radio AM utilise les ondes hectométriques de la bande des « moyennes fréquences » (MF), entre 300 kHz et 3 MHz ;
  • la radio FM utilise les ondes métriques de la bande des « très hautes fréquences » (THF), entre 30 et 300 MHz ;
  • la télévision, les réseaux cellulaires, le Bluetooth, ou encore le GPS utilisent les ondes décimétriques de la bande des « ultra hautes fréquences » (UHF), entre 300 MHz et 3 GHz.

Les ondes centimétriques appartiennent à la bande des « super hautes fréquences » (SHF), entre 3 et 30 GHz, dans laquelle on trouve déjà le Wi-Fi à 5 GHz ou la télévision par satellite. Les ondes millimétriques appartiennent à la bande des « extrêmement hautes fréquences » (EHF), entre 30 et 300 GHz, utilisée de manière très ponctuelle. Or de manière très générale, on peut dire que plus la fréquence d’une onde est grande, plus elle permet de transmettre de données.

Les ondes électromagnétiques. Image Orange.
Les ondes électromagnétiques. Image Orange.

Le passage aux ondes centimétriques, voire millimétriques, ouvre la voie à la conception de réseaux capables de transférer des données à plusieurs (dizaines de) Gbps. Voilà pourquoi l’UIT a d’ores et déjà établi une liste des bandes de fréquences SHF et EHF qui pourraient être utilisées par des réseaux cellulaires, et que la FCC a déjà commencé à attribuer des licences et des autorisations d’exploitation aux opérateurs américains.

Ces ondes n’ont toutefois rien du miracle : leurs immenses qualités sont balancées par d’immenses défauts, qui expliquent qu’elles n’aient pas été utilisées plus tôt. La simple augmentation du taux d’humidité peut faire chuter la portée d’un émetteur EHF — imaginez alors qu’il pleuve ! Or la portée des ondes millimétriques est déjà très faible, de l’ordre de quelques centaines de mètres, là où les ondes hectométriques peuvent porter sur plusieurs centaines de kilomètres.

Un réseau cellulaire utilisant les ondes millimétriques devrait donc comporter un très grand nombre d’antennes, un inconvénient que la recherche compte transformer en avantage. Avec le beam tracking, d’abord, qui permet de « viser » un appareil pour lui offrir une connexion fiable. Avec le massive MIMO, ensuite, qui permet de regrouper un très grand nombre d’antennes pour offrir une connexion rapide. Plus petites et plus efficaces, les antennes devraient être plus faciles à installer.

Donc la 5G, ce sont les ondes millimétriques, en fait ?

Oui… mais non. L’intérêt de l’industrie pour les ondes millimétriques, peu utilisées et peu réglementées, est indéniable : NTT Docomo et Verizon travaillent sur la bande des 28 GHz, tandis que Nokia planche sur la bande des 73 GHz. Mais la recherche sur les ondes centimétriques est beaucoup plus avancée : le spectre sous les 6 GHz est beaucoup plus encombré et entièrement régi par des licences, mais ses applications concrètes sont beaucoup plus immédiates. Qualcomm, notamment, promeut une forte interaction avec la 4G LTE-A (jusqu’à 2,6 GHz) et le Wi-Fi (2,4 et 5 GHz).

Les aires de développement de la 5G. Image Qualcomm.
Les aires de développement de la 5G. Image Qualcomm.

Surtout, il y a fort à parier que les fabricants et les opérateurs n’attendront pas que les standards de cinquième génération soient parfaitement définis pour commercialiser des « réseaux 5G ». Ils avaient refusé de vendre l’EDGE comme un réseau de troisième génération (ce qu’il était), mais ont vendu la LTE comme un réseau de quatrième génération (ce qu’elle n’est pas), leur intérêt commercial l’emportant sur les considérations techniques.

L’UIT a toutefois décidé d’intervenir très en amont pour poser quelques fondations. Son dernier « brouillon », qui doit servir de base à la rédaction d’une spécification définitive d’ici à la fin de l’année, définit ainsi les grands traits des réseaux de cinquième génération :

  • les opérateurs devront posséder des blocs de fréquence de 100 MHz au moins, ce qui est encore possible dans la bande SHF, et passer à 1 GHz le plus rapidement possible, ce qui demandera de passer à la bande EHF ;
  • les relais devront fournir un lien descendant à 20 Gb/s et un lien montant à 10 Gb/s, liens qui seront partagés entre les utilisateurs connectés ;
  • mais chaque utilisateur devra bénéficier d’au moins 100 Mb/s en descendant et 50 Mb/s en montant ;
  • y compris en se déplaçant à 500 km/h ;
  • sachant que le réseau devra être capable de prendre en charge un million d’appareils par kilomètre carré ;
  • grâce à une meilleure efficacité spectrale (30 bits/Hz en descendant et 15 bits/Hz en montant en MIMO 8x4)
  • et une meilleure efficacité énergétique (réponse au changement de conditions en moins de 10 ms).

Ces spécifications montrent que l’UIT ne pense pas seulement aux smartphones et tablettes, mais aussi aux objets connectés, à un moment où l’industrie pense aux passerelles entre Bluetooth, Wi-Fi, et réseau cellulaire.

Au fait, que devient la 4G ?

En attendant que les réseaux de cinquième génération soient standardisés, et a fortiori déployés, les réseaux de quatrième génération devront être perfectionnés. Les fabricants et les opérateurs travaillent à une utilisation plus systématique du MIMO et de l’agrégation de bandes, qui permettent de cumuler les ressources pour améliorer la fiabilité et la rapidité du réseau.

De la 4G à la 5G. Image Qualcomm.
De la 4G à la 5G. Image Qualcomm.

Mais ils planchent aussi sur de nouvelles technologies comme la 4G LTE-U, de la 4G LTE dans les bandes sans licence (unlicensed) notamment utilisées par le Wi-Fi à 5 GHz, et la 4G LTE-A Pro, qui doit enfin dépasser le gigabit. Ces évolutions doivent appuyer le déploiement de la 5G comme les évolutions de la 3G ont soutenu l’installation de la 4G, et surtout permettre la conception de nouveaux réseaux de quatrième génération complémentaires des futurs réseaux de cinquième génération.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


58 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Rodri31 25/02/2017 - 16:04 via iGeneration pour iOS (edité)

Vague de "qu'ils commencent déjà par mettre de la 3G (et maintenant 4G) partout avant de se lancer dans la 5G" en approche 🙄

avatar Rin-Kun 25/02/2017 - 16:08 (edité)

Ou encore la débilité que j'ai vue y'a pas longtemps sur ce site

"Pourquoi investire dans la fibre optique alors que la 5G arrive"

Qu'est-ce que j'ai rigolé

avatar mac-a-dames 25/02/2017 - 16:20 via iGeneration pour iOS

@Rin-Kun

Celle la m'a fait pleurer aussi.

avatar leber726 27/02/2017 - 18:15

Oh voui, qu'est-ce qu'elle m'a fait rire !!!

avatar madaniso 25/02/2017 - 16:31

@Rodri31 Pourquoi une majorité d'utilisateurs urbains devrait être pénalisée technologiquement en sachant que toutes les entreprises les plus importantes et les plus innovantes sont dans ses zones au nom d'une inégalité avec une minorité rurale ? Les villes et les campagnes ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Si la fibre et la 4G sont une priorité pour toi, déménage.

Il faut arrêter de toujours crier à l'injustice sans réfléchir. Chaque problème à sa solution après c'est à toi de définir tes objectifs et agir en conséquence.

avatar Sindre 25/02/2017 - 17:35 via iGeneration pour iOS (edité)

@madaniso

Bien. J'habite in village en zone rurale. Comme cela ca situe bien ?

50 Mo ADSL Orange.
50Mo 4G Bouygues

Fait arrêter de croire que les villages sont coupés du monde.
Je pense que certains citadins rêvent de tels débits.

avatar madaniso 25/02/2017 - 20:29 (edité)

@SindreEst ce que je crois ça ? Non, je viens aussi d'une zone rurale. Je réponds juste à ceux qui passent leur temps à se plaindre pour rien.

avatar R1x_Fr1x 26/02/2017 - 12:06

@ Sindre

50 Méga en ADSL ?

avatar Sindre 26/02/2017 - 14:41 via iGeneration pour iOS

@R1x_Fr1x

Vdsl. C'est juste. Ce village s'appelle Domgermain, proche de Toul en Meurthe-et-Moselle. 1200 habitants et sa plaque Orange près de l'église catholique.

avatar JLG01 25/02/2017 - 17:53 via iGeneration pour iOS

@madaniso

Ce n'est pas le problème.
Le problème est celui de l'aménagement du territoire confié sans contraintes à quelques Société plus soucieuses de leurs actionnaires que de leurs clients et de l'intérêt général.

avatar madaniso 25/02/2017 - 20:33

@JLG01

C'est quoi ce commentaire communiste... L'intérêt général ça n'existe pas, puisque si on y réfléchit bien, aucune situation ne convient à 100% à tout le monde. Il y aura toujours des gagnants et des perdants. Les utopistes qui rêvent d'un monde de bisounours on voit bien ce qu'ils font de leur vie et de celle de ceux qui ne sont pas d'accord avec eux aussi...

Sinon tu peux toi aussi devenir opérateur virtuel pour ta commune si tu le souhaites, l'ARCEP l'autorise. A oui mais non, j'ai pas envie, je préfère râler que de monter une asso...

avatar Adrienhb 26/02/2017 - 06:10 via iGeneration pour iOS

@madaniso

Avec une vision politique basée si binaire, il ne faut pas compter sur toi pour changer le monde. C'est bien d'appeler chacun à se prendre en main, mais cela ne suffit pas, il faut aussi un cadre et il s'appelle l'État.

avatar nomatechapl 26/02/2017 - 13:51 via iGeneration pour iOS

@madaniso

Pas nécessairement communiste !!!
Si tu as de la téléphonie partout en France c'est grâce au service public qui s'appelait France telecom et qui n'était pas soumis à des notions de rentabilité et aux actionnaires !!!
Idem pour les Autoroutes, La Poste, EDF, GDF. En fait ce qu'on appelle les grands corps d'Etat... mais depuis l'Article 106 du TFUE (Traité de Fonctionnement de l'Union Européenne... prononcer ... TFOU 😉) est passé par là (Merci aux parlementaires qui ont oublié que nous avions dit non à Maastricht) et la privatisation ne cherche plus le bien public mais la rentabilité 😡😡😡 ce qui est nécessaire pour une entreprise lambda ne l'est plus pour les "services publics"...

avatar Bigdidou 26/02/2017 - 14:31 via iGeneration pour iOS

@nomatechapl
'Pas nécessairement communiste !!"

Bof, c'est devenu l'invective préférée des pseudos libéraux qui se sont arrêtés à la page 3 du libéralisme pour les nuls dès qu'on leur parle de bien public.
Ce sont les mêmes qui gueulent quand ils attendent plus d'une heure aux urgences, parce qu'évidemment, quand il s'agit d'eux, c'est pas pareil.

avatar JLG01 27/02/2017 - 08:04 via iGeneration pour iOS

@madaniso

Laisse les communistes où il sont et regarde ce qu'ils ont fait, et ce qu'ils n'on pas fait.
Avec ce raisonnement, nombre de villages attendraient encore l'électricité.
L'aménagement du territoire consiste justement à considérer que la population à les mêmes droits partout.
Pour le GPS, c'est évidement un exemple, mais disposer d'un accès réseau sur les machines, c'est assurer la sécurité du personnel, et ça, c'est juste humain.

avatar JLG01 25/02/2017 - 18:02 via iGeneration pour iOS (edité)

@madaniso

Tu as de la place pour mon champ de betterave sur ton balcon?
J'ai juste une petite machine de 4m de large et de 32 t à faire passer, guidée par GPS!
Tu sais qu'il y a aussi des travailleurs dans les campagnes, ils bossent pour te nourrir et savent aussi utiliser les NTIC pour baisser les coûts et améliorer la qualité.

avatar madaniso 25/02/2017 - 20:37

@JLG01 Depuis quand on a besoin d'un réseau 3G pour utiliser un GPS ?

Et si il y a autant d'entreprises qui attendent le très haut débit chez vous, car un agriculteur est aussi chef d'entreprise, pourquoi ne pas s'engager à tout prendre chez le même opérateur et porter cela à la mairie ou à la communauté de communes ? Si vous attendez l'Etat ou des pouvoirs publics pour faire quelque chose, vous ne verrez rien avant longtemps. C'est pour cela que je disais que l'intérêt général est un leurre au commentaire du dessus.

avatar en ballade 26/02/2017 - 11:32 via iGeneration pour iOS

@madaniso

"un agriculteur est aussi chef d'entreprise"

Qui bénéficie de beaucoup de subventions

avatar NymphadoraTonks 25/02/2017 - 19:00 via iGeneration pour iOS

@madaniso

Je vis sur Lyon et Bretagne. Petit village breton du Finistère, 100MB orange en VDsl, 4G Bouygues partout. Ma rue viens tout juste d'être fibre optique, les travaux débute chez moi dans deux semaines.
3009 habitant, il y a plusieurs start up installer dans un ancien bâtiment industriel à 12 km d'ici hors de ville.
Je sais pas tu devrais essayer de voyager un peu plus en dehors de la " ville", dans les contrées sauvage et rustre appeler campagne, avec des gens en bottes, fourche à la main et un Sagem MyX5 à la main.
Alternant Lyon et ce village, je connais bien les deux milieu et je perd en rien en connectivité et productivité. Je gagne plus d'occasion de sorties et de divertissement sur Lyon, mais plus de tranquillité et de sécurité dans le Finistère.
Pour le boulot bien sûr que les villes sont plus intéressante.

avatar madaniso 25/02/2017 - 20:38

@NymphadoraTonks Merci du conseil mais pour l'instant j'ai passé plus d'années de ma vie dans une commune de 300 habitants qu'à Paris, alors je profite aussi des luxes urbains.

avatar pivert42 26/02/2017 - 11:35 via iGeneration pour iOS

@madaniso

Houla, ça va pas le faire ce raisonnement, fini l'innovation là où il y a une grande ville, maintenant cela innove partout
http://www.centrepresseaveyron.fr/archives/les-nouveaux-visages-de-l-inn...

avatar oomu 25/02/2017 - 21:40 (edité)

"Vague de "qu'ils commencent déjà par mettre de la 3G (et maintenant 4G) partout avant de se lancer dans la 5G" en approche 🙄"

gnihihi qu'ils commencent déjà à déployer les réseaux à chronitrons inversés partout avant de se lancer dans les transmissions par trou noir de poche dynamique !

Et pis de mon temps on se contentait de transmissions hologrammes tri-sensitifs par simple flux photonique

Et pis voir y avoir encore les néo-luddites refusant de lire des études scientifiques qui vont encore nous prendre le choux avec les effets nocifs des réseaux à trous alors alors qu'encore une fois si on reste de l'autre coté de son horizon TOUT VA BIEN.

avatar spece92 25/02/2017 - 16:05 via iGeneration pour iOS

Vu que la 4G n'est que de la LTE, je n'essaierai pas de répondre à cette question…
Par contre la 4G++ ou je sais pas quoi c'est peut-être de la 4G

avatar Madalvée 25/02/2017 - 16:08

Tout ça pour s'envoyer la même vidéo de chaton tous les 3 jours en HD…

avatar xDave 25/02/2017 - 16:33 via iGeneration pour iOS

@Madalvée

C'est vrai que l'on pourrait améliorer drastiquement la bande pas chiante en limitant les vidéos à la con

avatar fabricepsb71 26/02/2017 - 13:43

@xDave
Si on supprimait les réseaux sociaux, on gagnerait en bande passante et on réduirait considérablement en connerie humaine

avatar fixb 26/02/2017 - 14:14 via iGeneration pour iOS

@fabricepsb71

Totalement d'accord.

avatar Bigdidou 25/02/2017 - 16:43 via iGeneration pour iOS

@Madalvée
"Tout ça pour s'envoyer la même vidéo de chaton tous les 3 jours en HD"

Tout le monde n'a pas votre utilisation d'internet.

avatar oomu 25/02/2017 - 21:41

alors d'abord, ce sont des vidéos de pingouins
et elles sont en 4K et c'est GLORIEUX.

non mais.

avatar mac-a-dames 25/02/2017 - 16:20 via iGeneration pour iOS

"C'est quoi, la 5G ?"
Ben ce qui vient après la 4G.

avatar fabricepsb71 26/02/2017 - 13:40

Et la zone blanche 5.0 c'est ce qui vient après la zone blanche 4.0

avatar madaniso 25/02/2017 - 16:26

edit*

avatar Berechit 25/02/2017 - 16:56 via iGeneration pour iOS

Moi, je me pose une question : plus la fréquence est élevée, moins la pénétration est grande. Par exemple, pour platelet a un sous marin en plongée les ondes hectométriques sont utilisables mais des qu'on passe au métrique (et FB dessous) les ondes ricochent. En wifi, la distance du signal en 2 GHz et quelques est bien plus élevée qu'en 5 GHz qui a bien du mal à franchir les cloisons. Comment qu'on va recevoir du 3 à 30 GHz dans nos immeubles où maisons ?? Il va falloir qu'elle puissance de signal ?

avatar Anthony Nelzin-Santos macG 25/02/2017 - 17:15 (edité)

@Berechit : l'idée de Qualcomm, et plus largement du reste de l'industrie, c'est de mieux faire travailler ensemble les différentes normes de communication, et d'utiliser des réseaux avec des mailles plus serrées mais comparativement moins fortes. Le réseau cellulaire est inutile à l'intérieur si tu as du Wi-Fi, et que tu peux continuer à appeler et envoyer des messages sur ce réseau Wi-Fi (ou si ton routeur Wi-Fi devient lui-même un routeur 5G).

avatar JLG01 25/02/2017 - 17:57 via iGeneration pour iOS

@Berechit

Fort juste, même en concentrant le faisceau sur le destinataire, le moindre bout de métal est un obstacle. Et nos bâtiment sont en béton armé truffé d'installations électriques.

avatar oomu 25/02/2017 - 21:43

il va falloir beaucoup plus d'antennes, pas plus de puissance.

et oui il faudra imaginer l'usage de différents réseaux complémentaires (d'intérieurs, etc) plutôt qu'un seul réseau magique partout comme on imagine 4G pouvoir le faire en milieu urbain.

avatar MerkoRiko 25/02/2017 - 16:57

Le progrès comme argument de vente...

avatar JLG01 25/02/2017 - 17:49 via iGeneration pour iOS

"sachant que le réseau devra être capable de prendre en charge un million d’appareils par kilomètre carré ;"
Même en Lozère? (C'est juste un exemple, j'aime bien la Lozère, j'y ai de bons amis).😙
Ce serai la fin du désert rural
On rêve!

avatar Paquito06 25/02/2017 - 17:52 via iGeneration pour iOS

"La phase de « définition » proprement dite n’est pas censée commencer avant 2018 et s’achever avant 2020..."

Au Japon, NTT Decomo teste depuis plus d'an la 5G sur son reseau et assure la rendre dispo pour les JO de 2020. Confus.

avatar oomu 25/02/2017 - 21:45

- 2020 ça laisse du temps pour baratiner
- Le terme 5G sera exploité en terme commercial pour déguiser n'importe quoi en dessous, comme ce fut pour la 4G.
- d'ici 2020 on peut avoir 3 crises, 2 débuts de guerre et 4 nouvelles marottes technologiques à nous vendre. (les JO en 8K Minimum ! ) pour médiatiser autre chose au lieu de la 5G.

Bref, vous inquiétez pas pour la NTT Docomo, ce sont des professionnels :)

avatar Paquito06 26/02/2017 - 11:41 via iGeneration pour iOS (edité)

@oomu

Aux US on n'attend pas, la 4G/LTE est en place depuis 6 ans (les smartphones se faisaient attendre) et dans les 6 prochain mois Verizon va tester la 5G (comme ils peuvent puisqu'on attend encore la norme).
https://www.cnet.com/news/verizon-offers-taste-of-5g-as-it-expands-netwo...
Ca ne mettra pas des annees, les principaux acteurs que sont NTT Docomo ou Verizon par ex. vont pousser pour que la norme soit finalisee et definie au plus vite, y a trop d'enjeux pour laisser couler.
https://www.cnet.com/news/5g-network-wireless-phones-qualcomm-2019-are-c...
(Dans la liste des 12 operateurs qui poussent pour avoir une 5G en 2019, pas un operateur FR...).

avatar oomu 26/02/2017 - 12:36

on ne peut pas aller plus vite que la musique

patience, tout viendra.

avatar Paquito06 26/02/2017 - 18:32 via iGeneration pour iOS

@oomu

Oui 😎

avatar Pas-un-philosophe 25/02/2017 - 18:26

E = h.f (ou h.nu pour les intimes), (oui, je suis content de ce jeu de mots).
Conclusion, on va surement finir d'être rôtis entre la 8G et la 9G

Mais de toute façon, vu l'évolution de leur logos, on sera tous aveugles seulement d'ici la 7G.

avatar Link1993 25/02/2017 - 18:55 via iGeneration pour iOS

@Pas-un-philosophe

Ha ! Que tu crois ! Jony Ive passera par là et ils nous aveugleront du coup seulement avec la 10G ! (Entre temps ca sera devenu tellement minimaliste que les imprimantes ne feront que sortir du blanc 😬)

avatar Pas-un-philosophe 25/02/2017 - 21:18

Heureusement que Johny est là pour nous protéger de cette horreur qu'est le wordart, il s'en est fallu de peu

avatar Katsini 25/02/2017 - 19:03 via iGeneration pour iOS

Merci pour cette première leçon. Très intéressant, même si je ne suis pas certain d'avoir tout pigé...😳
Mais je reviendrais au prochain cours 🤓🤗

avatar Katsini 25/02/2017 - 19:03 via iGeneration pour iOS

Je reviendrai (sans S)

avatar LolYangccool 27/02/2017 - 19:14

C'est un cours sur le réseau et sur les télécom, pas de français, alors il est pardonné. 😇

avatar Lestat1886 25/02/2017 - 20:54 via iGeneration pour iOS

"les antennes devraient être plus faciles à installer"

Vu les craintes autour des antennes les laissera-t-on en installer encore plus?

Pages