L'Arcep refile la patate chaude de l'attribution de la 5G au gouvernement

Mickaël Bazoge |

L'Arcep a transmis au gouvernement sa proposition de « modalités d'attribution et d'obligations » pour les opérateurs candidats à la 5G. Le gendarme des télécoms avait publié ce projet à consultation publique cet été et procédé à des ajustements depuis. L'essentiel est conservé, mais le régulateur a revu quelques points (lire : L'Arcep dévoile son cahier des charges de la 5G).

Le processus d'attribution des fréquences comprises entre 3,4 et 3,8 GHz1 se déroule en deux phases. La première permettra à quatre candidats maximum (qui seront, sauf énorme surprise, Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free) d'empocher un bloc de fréquence de 50 MHz contre un prix fixe qui reste à déterminer. L'Arcep avait proposé un bloc d'une taille de 60 MHz, mais le gouvernement a privilégié une taille de 50 MHz pour « atteindre les objectifs [financiers ?, NDLR] qu'il avait fixés ».

La seconde phase sera les enchères à proprement parler. Les opérateurs pourront décrocher des blocs de 10 MHz, dont le prix de réserve sera fixé par le gouvernement. La quantité totale des fréquences pour un opérateur ne dépassera pas 100 MHz, sachant que les enchères visent à attribuer un total de 310 MHz. Les opérateurs devront respecter une série d'engagements, notamment le déploiement de la 5G dans « au moins deux villes par opérateur » dès la fin de l'année prochaine.

Stéphane Richard, pour Orange, a évoqué un lancement dès le printemps prochain. Ensuite, le rythme devrait être soutenu, l'Arcep exigeant 3 000 sites en 2022, 8 000 sites en 2024 et 10 500 sites en 2025. Dès 2022, au moins 75% des sites devront bénéficier d'un débit « au moins égal » à 240 Mbit/s pour chaque site. L'ensemble des sites devra offrir ce débit à l'horizon 2030.

Parmi les autres engagements, relevons la couverture des axes routiers (totalité des autoroutes d'ici 2025, routes principales en 2027), avec un débit d'au moins 100 Mbit/s. Les fréquences sont attribuées pour 15 ans, avec une prolongation possible de 5 ans. L'Arcep prévoit aussi des rendez-vous intermédiaires en 2023 et 2028 pour faire le point sur la mise en œuvre des obligations.

La balle est désormais dans le camp du gouvernement, qui devra déterminer le prix des blocs de 50 MHz, le prix de réserve des blocs de 10 MHz qui seront mis à l'encan, et lancer la procédure d'attribution à proprement parler. Devra-t-on attendre le mois de mars, comme cela avait circulé ? La France est déjà en retard sur ses principaux voisins européens. Initialement, le processus aurait dû démarrer cet automne.


  1. Alias la « bande cœur », celle qui offre le meilleur compromis entre débit et couverture. Les ondes millimétriques de la bande des 26 GHz offrent des débits encore plus rapides, mais elles portent beaucoup moins (elles seront attribuées ultérieurement). En ce qui concerne Apple, l'iPhone 5G devrait supporter ces deux types de bandes de fréquence.  ↩

Tags
#ARCEP #5G
avatar Merkoriko 2 | 

Arcep > Direction Pôle Emploi...

avatar chriseg | 

Attention à la facture, elle risque d’être salée, c’est trop tentant pour le gouvernement.
Et au Canada, c’est comment ?

avatar lulubotine | 

Rien capté
Free brain je suis

avatar iVador | 

Quand je vois ça je me dis que ça ne vaut même pas le coup de prendre un iPhone 5G des 2020

avatar Zara2stra | 

Faudrait pas que l'ARCEP pète plus haut que son cul.
Soriano n'a pas à favoriser Free plus que les autres, si le modèle économique de Free c'est du pigeonnage 2.0 et que les clients s'en rendent compte tant pis pour M. Niel ! Faut arrêter de dézinguer Orange non stop !
L'innovation, la r&d c'est surtout chez Orange... Chez Free c'est de l'innonvation marketing et financier.

avatar ifranz67 | 

@Zara2stra

Oh un troll !

By the way c’est tellement plus compliqué que cela mais bon...tapez tapez sur celui qui vous évite des forfaits à 50/60 euros par mois !

avatar MarcMame | 

@Zara2stra

"L'innovation, la r&d c'est surtout chez Orange.."

😂

avatar Tomtomrider | 

@MarcMame

Ben il a pas tord, par exemple la esim ou l’Apple Watch ne sont supportés que par Orange il me semble.

avatar MarcMame | 

@Tomtomrider

"Ben il a pas tord, par exemple la esim ou l’Apple Watch ne sont supportés que par Orange il me semble."

C’est ce que tu appelerais de la R&D et de l’innovation toi ? 🤔
Ok, on t’engage ! Bienvenue chez Orange.
😂

avatar onclebobby | 

@ Zara2stra
"L'innovation, la r&d c'est surtout chez Orange... Chez Free c'est de l'innonvation marketing et financier." merci, je me sui bien marré!

Donc, plus sérieusement, vous trouvez la livebox 5 innovante comparée à la Delta? Vous êtes tellement anti-Free que vous en dites n'importe quoi. Allez, puisqu'on m'accuse d'être un CM ou employé de Free, vous êtes salarié ou gros actionnaire d'Orange?

avatar dorninem | 

@onclebobby

+100
J'ai eu le malheur de passer de free révolution vers orange livebox et j'ai tenu 2 mois.. Maintenant freebox one et c'est le jour et la nuit.
Super fluide, télécommande rapide et même maintenant PrimeVideo en plus Netflix et Canal

avatar BilouteAllouagne | 

Chez free il est possible d'avoir quelqu'un au téléphone très rapidement. En outre les plaintes sont traitées. L'une de mes lignes avait un faible débit à certaines heures, j'ai appelé, cela a été résolu en 3 jours.
Chez Orange, il est impossible de joindre autre chose qu'un disque qui renvoie sur le site. Or, comment faire une demande quand c'est l'accès au compte client qui bogue ? Et oui, ça m'est arrivé. En outre, en boutique on vous traite comme du bétail…

avatar narugi | 

@Zara2stra

Qu’est ce tu racontes toi ?
Mon Dieu, ta vie ne doit pas être facile. Je te plains sincèrement.

avatar pagaupa | 

Quelle fumisterie cette Arcep!
Encore des planqués payés un bras et qui ne contrôlent RIEN.
L’émission tv à ce sujet était révélatrice.

avatar onclebobby | 

@ pagaupa
En attendant, ils tapent où il faut. Comment seraient les télécoms en France sans règles ni gendarme?

avatar pagaupa | 

@onclebobby

Ils tapent? Ah oui? Même leur carte de couverture est fausse...

avatar pagaupa | 

Pièces à conviction - Loin des villes : génération oubliée https://www.france.tv/france-3/pieces-a-conviction/1104537-loin-des-vill...

avatar Hugualliaz | 

J’ai la chance de pouvoir tester la 5G depuis quelque jours ! Sachez que ça ne change strictement rien haha !

avatar Tomtomrider | 

@Hugualliaz

Quelle surprise...

avatar armandgz123 | 

@Hugualliaz

Pour toi

avatar Hugualliaz | 

@armandgz123

La technologie n’en est qu’à ses débuts ! Je n’y vois qu’un intérêt principal par rapport à la 4G, le streaming HD de programmes en direct (et les jeux-vidéos) en mouvement à haute vitesse mais les opérateurs commencent tout juste à couvrir les LGV en 4G...

La révolution 5G n’est pas encore arrivé ;-)

avatar onclebobby | 

@ Hugualliaz
Chez qui, sans indiscrétion? Et avec quels équipements et fréquences? De toutes façons, les opérateurs, et en particulier stéphane richard, ont bien précisé qu'au début de la 5G, le réseau sera d'abord utilisé pour décongestionner la 4G. En gros, on va faire une autoroute parallèle pour en décongestionner une autre.

La vraie 5G, j'ai eu l'occasion de la tester à Séoul il y a 3 ans. J'ai laissé mon iphone 6s à l'aéroport contre un samsung, la technologie n'en était qu'à ses débuts mais je voyais déjà une vraie différence en terme de débits!

avatar Hugualliaz | 

@onclebobby

Comme vous l’avez, je pense, deviné, je n’ai pas le droit de dire chez qui et avec quel matériel ! Je peux juste vous dire que c’est bien du matériel 5G et que je capte bien de la 5G partout dans ma zone !

Pour les fréquences, j’imagine que l’ARCEP laisse la possibilité aux opérateurs de tester la 5G sur des fréquences bien précises.

Cela dit, vous avez raison, ce n’est je pense, pas encore de la vraie 5G, on est plus sur une autoroute parallèle ! Ce que je voulais dire c’est qu’à l’usage la 4G+ de mon XR charge tout de manière quasi-instantanée et que je ne vois pas de différences avec la 5G déployée là où je suis...

En revanche il y avait un vrai effet «Whaou !» quand je suis passé de la 3G Dual Carrier à la 4G LTE !

avatar JohnS2B | 

@Hugualliaz

Normal.
Faites un clic-droit (avec un ordinateur) sur une vidéo YouTube et demandez les statistiques avancées.

Vous y verrez que le stream s’effectue la majorité du temps (en 1080p) dans une fourchette de 2500 kbps à 4500 kbps.

La 4G culmine, en moyenne, à 30 Mega en France tous opérateurs confondus.
Soit une vitesse 7 à 11 fois supérieure à ce que demande YouTube pour streamer correctement du Full HD sur mobile.

Donc une 5G à 1Gbps, POUR CET USAGE, ne changera strictement rien.

Et pour ceux qui parleront de latence.
En 4G avec Sosh j’ai une latence de 25ms.
Si j’avais une latence de 5ms (5G) je ne verrai probablement pas la différence.

Donc faut pas trop fantasmer sur la 5G.
Pour le commun des mortels cette technologie ne changera pas grand chose à leurs vies.

C’était le même principe pour la 3G->4G.
L’effet Wahou dont vous parlez, c’est qu’en matière de « latence » justement, il y a eu une énorme frontière entre la 3G et la 4G.
Là où on avait du 500ms en 3G, on a eu du 50ms en 4G.
Là ça a un sens.

Mais on parle de Ping, pas de débit.
Un bon débit avec une latence lamentable ne sert à que dal en terme de surf / accès / stream / usage d’applications. Les deux vont de paire.

avatar narugi | 

@JohnS2B

Je pense que dans les usages que nous avons aujourd’hui la 5G n’apporte guère plus à nos quotidiens.

En revanche, la révolution du Cloud Gaming avec le Xbox Game Streaming (Stadia est en train d’être un gros flop pour Google), les voitures connectées, la domotique, la smartCity etc... La 5G + la fibre vont avoir un rôle prépondérant.

avatar macosZ | 

Et ben. Voilà encore un projet qui va rondement être mené à la française 😂
Comme la fibre

avatar armandgz123 | 

@macosZ

?

avatar zspy59 | 

Et si nous n’avions pas besoin de la 5G ?

avatar wnhmasterchief | 

Vu qu’on évoque la Corée, il y a quelque chose que je ne comprend pas à propos des obligations de couverture en France.

L’article mentionne que le gouvernement propose des obligations de 3,000 à 10,500 sites entre 2022 et 2025.
Je ne sais pas si c’est par opérateur ou au total (on peut espérer par opérateur), mais dans les deux cas ça me semble très peu.

J’ai récemment lu que LGU+, l’un des trois opérateurs en Corée avait déjà installé 50,000 supports/antennes (“base stations”) pour le lancement du réseau 5G (3.5Ghz et 28Ghz) en avril et prévoit 80,000 antennes d’ici la fin de l’année. Les deux autres opérateurs (SK et KT) ont sensiblement les mêmes nombres d’antennes.

Qu’est ce qui explique cette différence?

La situation semble similaire avec le réseau 4G LTE pour lequel les chiffres officiels indiquent quasiment 900,000 antennes installées (“base stations”).

Alors oui la France est un peu plus grande, mais ça n’explique pas tout.

Je trouve ça très curieux! Surtout que les opérateurs, quel que soit leur marché, ont tous les mêmes obligations de rendement économique.

avatar jcnr88 | 

@wnhmasterchief

Tu sais free a 10000 sites en tout donc ce n'est pas peu ! En revanche il ya plusieurs antennes par site

avatar wnhmasterchief | 

@jcnr88

Oui en effet un objectif de 10,000 quand Free tourne avec 14,000 supports/stations au bout de la même période (5 ans), c’est pas incroyablement ambitieux.

Au delà du cas de Free Mobile, un coup d’œil au site de l’ANF montre 40,678 supports actifs sur tout le territoire français pour le réseau 4G (sur 5 fréquences).

Je n’arrive pas bien à comprendre comment il peut y avoir 40,000 supports ici et 900,000 en Corée, un pays de taille plus ou moins comparable.

Quasiment 20x plus, comment est-ce explicable?

avatar Cockring | 

@wnhmasterchief

Peut être le tarif de l abonnement ?

avatar PhilippeNC | 

Je comprends la position de l'ARCEP qui communique les options et leurs avantages et les inconvénients au Gouvernement. Sinon, on leur fera le reproche de leurs choix.
Le Gouvernement peut donc donner une ligne directrice, il est associé à la prise de décisions et aux priorités.
Il est normal qu'une décision qui engage le pays pour plusieurs décennies ne soit pas le fait d'un seul organisme ou d'une personne.
On se souvient de celui qui avait commandé pour la SNCF des rames de TER, Il a fallu raboter tous les quais des gares desservies par ces trains car les nouvelles rames étaient plus larges.

avatar umrk | 

Légende urbaine : parfois, le progrès impose de revoir les infrastructures existantes. On choisit consciemment cette solution, si l'avantage est décisif, ce qui était le cas. Par exemple, l'A380 a nécessité quelques travaux d'aménagement des aéroports. Figurez vous que des ingénieurs sont payés pour calculer tout ça. C'est le Canard Enchainé qui avait soulevé ceci. Pourtant fidèle lecteur du Canard depuis toujours, il faut reconnaître que leurs papiers sont parfois insupportablement malhonnêtes.

avatar BilouteAllouagne | 

Avant de déployer une 5G on aurait pu donner accès à la 4G à 100% de la population. Certains vont avoir 3G 4G et 5G alors que d'autre une 3G anémique…
Tous les citoyens ne sont-ils pas égaux ? Ah si, pour le paiement de la redevance télé, que je ne regarde pas, je suis l'égal des autres…

avatar pagaupa | 

@BilouteAllouagne

Remercie l’Arcep, celle qui édite de fausse carte de couverture...

avatar Hugualliaz | 

@BilouteAllouagne

On disait la même chose pour la 3G... Aujourd’hui on ne peut plus se passer de 4G...

avatar pagaupa | 

@Hugualliaz

@Aujourd’hui on ne peut plus se passer de 4G... »
Encore faut-il l’avoir! Même certaines autoroutes en sont dépourvues!

avatar marc_os | 

Ça c’est de l’efficacité.
Plutôt que de mutualiser les investissements, chacun va faire la même chose dans son bloc de 50 ou 60 MHz.
C’est beau le capitalisme.

avatar ijmd | 

@marc_os.
On peut mutualiser les équipements finaux (et certains opérateurs le font parfois sur certaines zones) mais pour les blocs de fréquence c'est un peu différent: on ne peut faire passer simultanément qu'un certain nombre de canaux/communications par bloc de fréquence. Donc on si chaque opérateur "charge" à peu près de la même façon ses blocs de fréquence, la ressource radio est aussi bien répartie que si l'on avait un bloc unique utilisé par tous les opérateurs pour l'ensemble des clients. Après on a décidé qu'il était plus efficace d'ouvrir les télécoms à la concurrence, quitte à dupliquer les investissements et en permettant à l'état de taxer les opérateurs pour alimenter ses finances (avec des taxes spécifiques supplémentaires à celles que paient les autres entreprises), chacun peut avoir son avis sur le résultat.

CONNEXION UTILISATEUR