La fin de la radio en grandes ondes pour le 31 décembre 2022

Pierre Dandumont |

Le 31 décembre 2022, RTL arrêtera la diffusion en grandes ondes sur la fréquence 234 kHz, et il s'agit de la dernière station de radio majeure qui utilisait ce mode de diffusion en France.

Un « poste » qui a bien vécu.

Les grandes ondes ?

Si vous écoutez la radio autrement qu'avec votre iPhone ou votre HomePod, vous connaissez probablement la FM. Ce nom est en réalité un abus de langage pour indiquer une diffusion en modulation de fréquence dans les ondes ultra-courtes (entre 87,5 et 108 MHz en Europe), mais l'idée est là : une diffusion hertzienne de la radio, facilement accessible. Mais avant la démocratisation de la bande FM dans les années 80, la norme était la diffusion en modulation d'amplitude (AM) dans les grandes ondes (entre environ 150 et 300 kHz).

Ces grandes ondes possèdent un avantage intéressant, une portée élevée : un émetteur peut être reçu jusqu'à 500 à 1 000 km, en fonction de la puissance. Mais cette portée a un désavantage évident actuellement : la puissance nécessaire est élevée, de l'ordre de plusieurs centaines de kW en fonction des stations.

Comme la portée est grande et la fréquence fixe, les récepteurs peuvent afficher directement les stations, parfois avec un bouton dédié.

Si les stations émises en grandes ondes étaient reçues sur une bonne partie du territoire, la qualité audio était nettement en retrait par rapport à la diffusion en FM, ce qui explique l'abandon progressif. Les deux modes de diffusion modernes, la RNT (Radio Numérique Terrestre) et la diffusion sur IP, eux, offrent une qualité encore meilleure même si — encore une fois — elle dépend des choix des stations. En RNT, par exemple, la compression assez forte peut donner un résultat moins bon que la diffusion analogique.

Notre poste de radio a bien vécu et sa réception est capricieuse.

La fin des stations françaises

La fin des grandes ondes modernes a commencé en janvier 2017 avec l'arrêt de la diffusion de France Inter sur l'émetteur d'Allouis (en France). Il n'a pas été arrêté totalement mais la puissance est passée de 2 MW à 800 kW : il est en effet encore utilisé pour les signaux horaires. La station diffuse notamment le Temps Légal Français, et sert aussi de référence pour les horloges dans les gares SNCF1.

Europe 1, qui diffusait sur la fréquence 183 kHz, a arrêté son émetteur de Feslberg (en Allemagne) à la fin de l'année 2019, et Radio Monte Carlo (RMC) a coupé son émetteur de Roumoules (France) le 28 mars 2020. Enfin, RTL va couper son émetteur de Beidweiler le 31 décembre 2022. Situé au Luxembourg, il possède une puissance de 750 kW et c'est évidemment une des raisons de son arrêt. La station diffuse un message qui indique la fermeture, et Ydun's Medium Wave Info propose un enregistrement que nous reproduisons ici.

Les alternatives

Dans tous les cas, l'alternative principale avancée (et c'est le cas de RTL) va évidemment être la bande FM. Cette dernière n'est pas disponible sur tout le territoire, mais les stations qui émettaient en grandes ondes étaient toutes des stations majeures qui couvraient la France de façon importante. Pour ceux qui ne possèdent pas de récepteur compatible avec la bande FM, la réception sur IP est une autre possibilité, même si cette solution nécessite un abonnement.

Enfin, il reste aussi la RNT (le nom commercial de la radio numérique, en DAB+) mais la couverture est parcellaire en France et les récepteurs compatibles probablement aussi rares que ceux qui acceptent encore les grandes ondes. Et — surtout — les rares postes de radio compatibles avec RNT (comme ce modèle Sony) sont assez onéreux : ils dépassent parfois le prix d'un HomePod mini…

Un look un peu rétro, mais trop.

Un des points parfois mis en avant pour garder cette diffusion en grandes ondes est le fait que les grandes ondes sont moins sensibles aux catastrophes (qu'il s'agisse de catastrophes naturelles ou de guerre) étant donnée la couverture, mais en pratique les récepteurs compatibles avec les grandes ondes sont de plus en plus rares dans les foyers et l'emplacement des émetteurs est connu.

Nous vous demanderions bien si vous utilisez encore les grandes ondes, mais la réponse est probablement négative. Et nous vous aurions bien proposé un essai avec un tuner radio pour Mac, mais les rares modèles (comme le RadioShark testé il y a 18 ans) ne sont pas compatibles avec les grandes ondes.


  1. Les mauvaises langues diront probablement que ce n'est pas très efficace.  ↩︎


Tags
avatar EddyI | 

Mais en cas de catastrophe, quelle qu’elle soit, la radio pourrait bien être utile en effet, à condition de pouvoir en capter les messages.

avatar occam | 

@EddyI

Dans les pays qui se soucient, pour des raisons évidentes, des scénarios de résilience nationale en cas de catastrophe, les radiorécepteurs autonomes sont fortement recommandés. Comme en Corée du Sud, où les modèles de Sangean (p.ex. MMR-88+ ou MMR-99+) à double réception FM et DAB+, dynamo à manivelle pour alimenter un accumulateur amovible, et prise USB permettant de charger un téléphone portable en cas d'urgence, sont monnaie courante.

avatar Rigby | 

@occam

Très bonne marque que Sangean, dommage qu’elle soit si peu disponible dans les grandes enseignes en France (excepté certains modèles Roberts).

avatar armandgz123 | 

@Rigby

Il me semble que l’on trouve beaucoup de leurs produits sur internet sans problème

avatar Rigby | 

@armandgz123

Je les achète sur Amazon sans problème, mais c’est pas facile de trouver ça en rayons à la Fnac ou chez Boulanger.

avatar Gravoche67 | 

@occam

C’est une marque Taïwanaise et pas coréenne…

avatar sebas_ | 

@Gravoche67

Il n’a jamais fait référence à l’origine de la marque, il a juste dit que c’était très utilisé en Corée du Sud (que je confirme, d’ailleurs)

avatar fif | 

En cas de guerre on préféra utiliser les ondes courtes (appelées également décametriques). Elles consomment également beaucoup.
La qualité n’est pas terrible mais la portée est supérieure à 8000km.
La française est à Issoudun.
Un gouvernement en exil pourrait ainsi émettre de l’étranger.
Bémol il faut un récepteur à ondes courtes.
Mais c’est l’accessoire que tout à chacun a dans son Catakit….

avatar Lu Canneberges | 

@fif

Merci beaucoup pour ce complément ! 🙏

Reste à s’équiper effectivement…

avatar fif | 
avatar bigfafa | 

@fif

Excellent !

avatar Bruno de Malaisie | 

@fif

C’est ce que j’avais en Afrique. J’écoutais France Inter en onde courte.
La réception n’était pas optimale mais que c’était bien…
Souvenir souvenir…
Passionnant comme article. Comme d’habitude!!!

avatar R-APPLE-R | 

@fif

« La qualité n’est pas terrible mais la portée est supérieure à 8000km »

Ha oui quand même ! Je rêve d‘être connecté à mon wifi à plusieurs centaines de kilomètres 😁😈

avatar IceWizard | 

@R-APPLE-R

« Ha oui quand même ! Je rêve d‘être connecté à mon wifi à plusieurs centaines de kilomètres 😁😈 »

Soit heureux, des chercheurs ont réussit à transmettre des informations sur plus de 100 Kilomètres, avec du Wifi !

Bon le débit n’est pas terrible, quelques octets par heure. Mais comme le but était de diminuer le coût de capteurs météos et sismiques, disséminés sur une grande surface, en utilisant des puces Wifi du commerce, c’est suffisant pour ce cas de figure.

avatar occam | 

@fif

•••— « Un gouvernement en exil pourrait ainsi émettre de l’étranger. »

Pas que les gouvernements en exil.
Ceux qui ont eu la chance de ne pas connaître la vie sous une dictature ignorent généralement à quel point le fil d'informations offert par une radio sur ondes courtes se trouvant hors portée du régime peut être vital.
(Ayant passé une partie de mon enfance et de ma première jeunesse derrière le Rideau de fer, je sais de quoi je parle.)

Après avoir obtusément arrêté ses émissions du World Service sur ondes courtes, la BBC vient de renouer un programme minimum à l'intention de l'Ukraine, mais aussi de la Russie. Vital quand on n'a pas accès à internet, ou si cet accès est censuré comme en Russie.
https://www.radioworld.com/global/bbc-world-service-revives-shortwave-to-eastern-europe
De même, le service est à nouveau disponible en direction d'Afghanistan et d'Iran.
http://downloads.bbc.co.uk/worldservice/schedules/frequencies/bbc_world_service_afghanistan_iran_frequencies.pdf

avatar House M.D. | 

@occam

C’est heureux que certains pays n’aient pas dynamité leurs équipements juste après la fin des émissions. Les ondes courtes sont à mon sens vitales, que ce soit en cas de catastrophe ou de guerre.

Et en temps de paix, il est amusant de faire des petits tests pour voir jusqu’où on peut capter certaines stations 😉 Mon record est une station de la NHK et une de la Corée du Nord en conditions exceptionnelles de réception 😜

avatar Link1993 | 

@occam

C'était con l'arrêt d'ailleurs. J'ai connu des pilotes qui suivaient les matchs et écoutaient un peu la BBC pendant la traverser de l'atlantique en branchant leur récepteur NDB dessus ! 😅

avatar misterbrown | 

@Link1993

👍👍👍

avatar sebas_ | 

@occam

+1

avatar supermars | 

@occam

« Ceux qui ont eu la chance de ne pas connaître la vie sous une dictature ignorent généralement à quel point le fil d'informations offert par une radio sur ondes courtes se trouvant hors portée du régime peut être vital.
(Ayant passé une partie de mon enfance et de ma première jeunesse derrière le Rideau de fer, je sais de quoi je parle.) »

Ooooh ! Tout itou en ce qui me concerne !

Durant ma première jeunesse, Radio Free Europe et The Voice of America émettaient dans ma langue maternelle et c’est tout excité que je les écoutais le soir pour avoir d’autres informations que les officielles. Écoute près de la fenêtre pour vérifier régulièrement si dans la rue ne tournait pas une voiture pour la triangulation.

avatar FrDakota | 

@supermars

La triangulation ça n’est que pour trouver un émetteur, le récepteur n’envoie rien.
.
Par contre si tu mets le son trop fort on peut te retrouver. 😁

avatar iDanny | 
avatar fif | 

@iDanny

"UN"

Ah mince merci !

avatar iDanny | 

@fif

😊👍🏻

avatar Lu Canneberges | 

C’est comme le numérique et le streaming en fait, c’est fou comme on (re)découvre en ce moment la réalité matérielle des médias dits « immatériels » que l’on « consomme » quotidiennement ! Merci pour cette découverte, je ne savais pas qu’il y avait encore une radio diffusant en grandes ondes…

avatar adrien1987 | 

Article très intéressant. Merci 👍

avatar totoguile | 

On trouve une radio DAB+ à moins de 50EUR sur Amazon : https://www.amazon.fr/gp/product/B08L7KRT3X
J'en ai acheté une et c'est plutôt pas mal (mais la qualité audio est je trouve assez médiocre, je ne sais pas si c'est du à la compression ou au poste, ou aux 2)

avatar Glop0606 | 

Ah ça fait un peu retour vers le passé mais c'est sympa comme news. Ce que l'article omet un peu, c'est que recevoir ces fameuses ondes (comme le FM) se faisait sans abonnement. Tu partais en montagne avec ton poste, et tu finissais toujours par capter un truc. Avec ton smartphone, tu es dépendant de beaucoup plus de facteurs dont économique car tu as au moins besoin d'un abo internet.

avatar Gravoche67 | 

La qualité de réception de la RNT n'est pas meilleure que celle de la FM. Ma radio PURE peut en témoigner

avatar totoguile | 

@Gravoche67

88 kbps ca fait pas bcp pour faire passer de la musique !
https://www.dabplus.fr/paris/multiplex/

avatar passingphantom | 

@totoguile

En fait c'est 80kbps dans la plupart des cas, les 8 kbps restant étant dévolus à la transmission des données associées. Il faut aussi ajouter que le son diffusé est compressé au format AAC. :)

avatar totoguile | 

@passingphantom

merci pour la précision ! :-)
quand même 80kbps meme en AAC, c'est pas ouf !

avatar passingphantom | 

@totoguile

Non, en effet. Néanmoins, la qualité sonore est meilleure qu'en FM, et particulièrement en mobilité. Chez soi, l'intérêt du DAB+ est tout de même plus limité avec les enceintes connectées, les applis etc... C'est d'ailleurs pour cela que le DAB+ se développe prioritairement dans les grandes agglomérations et le long des axes autoroutiers.

avatar misterbrown | 

@passingphantom

Oui mes MP3 étaient en 96kbps.
On considérait le 128 pour du CD.

Et aujourd’hui les nouveaux formats sont mieux que le MP3 donc 80 ça va !

avatar passingphantom | 

@misterbrown

128 cas considéré comme de la qualité CD? Ça doit faire 20 ans que je n'ai pas entendu cette contre-vérité. Alors certes, un 80kbps aac est meilleur qu'un 96kbps en mp3 globalement, mais c'est un format compressé, donc, avec perte. Les promoteurs du DAB+ vantent la qualité "cd" de la diffusion !on l'entend dans les spots publicitaires à ce sujet) mais là aussi c'est faux. Lis les articles dédiés au lossless publiés ici et tu liras que pour s'approcher d'un format sans perte il faut un encodage en 256kbps. Et encore, là aussi il y aura des pertes, mais à peine audibles, hormi pour des oreilles entraînées. Alors certes le DAB+ offre une meilleure stabilité du son, mais il présente aussi ce que je considère comme un inconvénient : si tu ne reçois pas le signal parfaitement, le son se coupe, alors que ce n'est pas le cas pour les grandes ondes, les ondes courtes ou la FM.

avatar misterbrown | 

@passingphantom

Le 128 kbps MP3 était considéré comme qualité cd sur tous les encodeurs.
Même si je montais a 160 souvent. Je trouvais le 256 ou 320 inutile.

Quand le aac est sorti ils parlaient de pouvoir diviser par 2. Du coup des streams radio en 64/80 étaient correct. Ou en « HQ » à 128.
Et oui, les coupures du numérique sont moins fluides à écouter que l’analogique. Je vais rester à la FM encore quelques années.

avatar Antwan | 

Les grandes ondes permettaient aussi de recevoir le signal de façon continue sans interruption au cours d’un long voyage en voiture.
Passer à côté des antennes à Allouis était toujours l’occasion de discuter de ces sujets, nottament du Dong horaire de France Inter.
Une page se tourne!

avatar horatius | 

@Antwan

A condition de ne pas passer dans un tunnel :-)

avatar Desseaux | 

Indispensable pour les bateaux.
Des qu’on s’éloigne: plus de FM, plus de réseau… il reste la connexion satellite …

avatar Desseaux | 

Moi je veux bien que ça soit très enervivore : mais il faut comparer avec le streaming. Pas sûr qu’on soit gagnant (par contre la qualité en AM est deg’)

avatar idhem59 | 

Le problème vient plutôt du rapport entre énergie nécessaire et nombre d'auditeurs.
Et à ce petit jeu, les grandes ondes sont perdantes, et de loin. Si on garde l'exemple de RTL, jusqu'en 2020 (la puissance a été réduite depuis, et la zone de réception aussi par conséquence) c'était un émetteur qui tournait à 1.5MW la journée et 1MW la nuit, 365 jours par an. Tout ça pour une très faible audience en comparaison avec les méthodes de réception plus modernes.

avatar Desseaux | 

@idhem59

On a des chiffres sur l’estimation du nombre d’auditeur ?
Vernon (dans le 27) comme c’est dans une cuvette (la Seine) je sais que RTL passe très mal en voiture. Je me souviens que mon paternel écoutait ça en AM

avatar loupgarou22 | 

@idhem59

Les émeteurs GO ont toujours été arrêtés la nuit entre 1h et 5/6h. Donc la nuit leur consommation était limitée.

avatar misterbrown | 

@Desseaux

Exactement. Combien de millions de personnes peuvent écouter ces émissions radios ?

avatar Desseaux | 

@misterbrown

Ba c’était assez énorme en fait
Il y a énormément de voiture sur le marché compatible AM (ouai, j’écoute uniquement la radio en voiture …)

avatar Lion.b | 

Dommage, j’avais écouté la coupe du monde en avion sur cette fréquence. Quelle perte 😢

avatar pagaupa | 

Si c’est pour écouter Pascal Praud, c’est pas bien grave…

avatar passingphantom | 

En fait, les grandes ondes vont être petit à petit substituées par le DAB+ national qui est déployé progressivement sur l'ensemble du territoire, en commençant par la diffusion le long des axes autoroutiers (à l’heure actuelle, vers le sud, mais le reste va venir assez rapidement.) Concernant la diffusion des messages d'urgence, il me semble que des solutions alternatives ont été expérimentées, certes via les smartphones, mais aussi par la télévision. ¨il y a très longtemps que des services comme ceux-ci existent aux États-Unis d’ailleurs.

avatar loupgarou22 | 

Oui enfin, les chaînes de TV & radio qui viennent te parler de "sobriété énergétique" quand leurs studios sont équipés de centaines de projecteurs, la clim qui tourne en continu... Mais bon ça c'est pas énergivore, c'est bien connu.

avatar Adodane | 

Donc Bretagne 5 est la dernière radio française a emmettre actuellement en AM sur 1593 KHz.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR