Test de Vocalia 2.0

Florian Innocente |

Vocalia, dont la nouvelle version 2.0 figure depuis peu sur l'App Store, joue dans la catégorie des applications de reconnaissance vocale. Un genre dans lequel Apple a mis le pied, avec l'iPhone 3GS, en le dotant de la fonction Contrôle Vocal. Avec elle on peut lancer un appel en citant le nom d'un contact ou exécuter quelques actions autour de l'iPod.

Vocalia 2.0 amène cette fonction aux modèles qui en sont privés : iPhone 3G, Edge et iPod touch 2G (avec le microphone externe). Vocalia ajoute le contrôle des signets de Safari. Trois modes sont donc offerts et l'on passe de l'un à l'autre par autant d'icônes ou par des commandes vocales.

Celui qui a le mieux fonctionné dans notre cas (avec quelques réserves) est le contrôle des contacts. Nous l'avons testé sur un iPhone 3G. On commence par préciser dans les préférences de Vocalia si tout le contenu du carnet d'adresses de l'iPhone doit être analysé pour en réaliser une transcription phonétique ou certains groupes seulement. La seconde option étant préférable si l'on possède des centaines de contacts afin d'alléger la charge du moteur. Cette même analyse est faite pour les trois types de contenus.

phonetisationencours

L'interface avec son oeil au milieu s'est dotée d'un élément visuel inspiré du Contrôle Vocal d'Apple : un bandeau d'aide dans lequel défilent les actions, contacts, artistes ou morceaux pouvant être utilisés. L'affichage de ce bandeau est débrayable. Dommage d'ailleurs qu'il faille le réactiver à chaque lancement du logiciel (avec le petit bouton loupe) si on veut toujours l'avoir sous les yeux.

vocaliabandeauanime

vocalia2audioipod

Après cela il suffit d'énoncer le nom et le prénom d'un contact pour que le logiciel renvoie sur sa fiche dans Carnet d'adresses. Entre le moment où l'on prononce un nom et où une réponse est apportée, il se passe entre 2 (au mieux) et 4 ou 5 secondes (c'est plus rare).

Il en va ainsi lorsque la reconnaissance fonctionne du tonnerre. Mais comme pour tous les logiciels de ce type (celui d'Apple ne fait pas exception), l'analyse est tributaire de la qualité de son moteur, mais aussi de l'élocution de l'utilisateur ou des bruits environnants.

Lors de nos premiers essais, la reconnaissance a tapé dans le mille à quelques reprises seulement. Puis soudain, le logiciel n'a plus rien interprété. Après de nombreux échanges avec ses développeurs - promptes à répondre - il s'est avéré que l'activation de la fonction "Capteur de présence" gênait le logiciel (ce bug ne serait pas systématique). Cette fonction fait que l'écran de l'iPhone s'éteint lorsqu'on le porte à l'oreille. C'est donc un point à vérifier si votre version de Vocalia semble rester sourde à vos requêtes (l'absence d'animation de l'onde à l'écran est un bon moyen de savoir si ce bug sévit).

Ensuite nous avons noté des progrès en activant l'option "Couper les noms". Plutôt que de devoir prononcer le nom et le prénom on peut s'en tenir à l'un des deux. Si vous avez par exemple plusieurs David dans votre répertoire, il sera plus efficace d'utiliser leurs noms de famille.

vocalia2reglages

Autre moyen de gagner en efficacité, augmenter le nombre de réponses possibles, on se voit alors présenter une liste de réponses parmi lesquelles choisir. On peut aussi ajouter un raccourci à une fiche - exemple : "papa" - ou, pour les plus courageux, modifier la phonétisation associée à un nom. Toutes ces astuces ne garantissent pas un taux de reconnaissance parfait - ce serait illusoire - mais elles peuvent donner un coup de pouce.

vocaliareponses

Pour la fonction iPod, l'utilisation s'est avérée moins pratique du fait de temps d'analyse souvent plus longs. Quant aux signets de Safari, leur mise en service est encore tout sauf pratique.

Apple interdit aux développeurs d'utiliser directement la collection de signets déjà dans l'iPhone. Il faut donc les faire rentrer dans Vocalia par un moyen détourné, via l'ordinateur, un utilitaire de Creaceed et une liaison Wi-Fi… non sans avoir nettoyé au préalable la liste de ces adresses de leurs infos inutiles. Fastidieux.

Cette nouvelle version de Vocalia a fait des progrès intéressants avec des changements bienvenus dans son interface et ses réglages. Reste que chacun aura une expérience assez différente. Le logiciel peut une fois reconnaître un nom à merveille et sitôt après, donner une liste de contacts complètement hors sujet. À 2,99 € on peut se laisser tenter sans se ruiner (le logiciel doit repasser à 4,99€ à terme). Toutefois, une version Lite gratuite, limitée à la seule reconnaissance vocale et sans possibilité d'utiliser les résultats serait une bonne idée pour apprécier la qualité de reconnaissance de sa voix.


avatar marc_os | 
pour avoir acheté la première version, le logiciel etait lent a démarrer, trop lent pour une utilisation soutenue. est ce le cas encore ?
avatar tkclub | 
Dire dans le châpo de l'article que Vocalia fait plus que le système de l'iPhone 3GS, c'est pousser le bouchon un peu loin! Vocalia ne travaille que sur les noms des contacts, les noms des artistes (pas même des albums) et les URL des signets. Il est impossible de piloter les applications : il n'existe aucun vocabulaire pour Contacts, ni pour iPod, ni pour Safari. Donc vous reprenez imanquablement et immédiatement en main votre appareil. Avec le système d'Apple, je peux réellement faire beaucoup d'actions à la voix et piloter les applications Téléphone et iPod. Et ça marche très, très bien, en tout cas avec moi et ma voix. L'utilisation de Vocalia 2 avec les signets de Safari est proprement "imbitable". J'ai en plus passé 20 minutes sur leur site pour trouver le fameux utilitaire Mac nécessaire à l'extraction des URL, qu'on ne peut télécharger que via les pages d'aide ! Ou alors j'ai raté quelque chose. Ensuite, et j'y ai renoncé, il faut nettoyer à la main les URL pour quelles puissent être interprétée correctement par Vocalia lorsqu'on les prononce… Je sais, la faute ici revient à Apple, mais tout de même, Creaceed aurait simplement dû s'abstenir sur ce coup-ci. Reste c'est vrai que Vocalia est le seul système en français opérationnel sur iPhone V1 et 3G.
avatar marc_os | 
c'était effectivement avec un 3G sous 2.2. Merci pour la réponse exhaustive.
avatar shenmue_fan | 
Bonjour iGénération je suis le développeur de Vocalia chez Creaceed. Je souhaite juste étayer un peu par le point de vue du développeur. Vocalia est une application assez complexe, car elle doit faire face aux limitations du SDK d'Apple d'une part (lecture bibliothèque iPod très lente, pas d'accès au signets, pas de préchargement des modèles acoustiques -> temps de démarrage plus long). Donc on a dû fortement optimiser le code pour un démarrage acceptable (au départ il fallait 15sec.), et trouver des trucs pour augmenter les fonctions du produit malgré les limitations (signets). Vocalia, basé sur la technologie de reconnaissance vocale, est également soumise à la variabilité des voix de ses utilisateurs (nous améliorons régulièrement les modèles acoustiques). Vocalia a longtemps été la seule possibilité de reconnaissance vocale iPhone pour francophones, et nous déclinons maintenant la technologie pour qu'elle soit intégrable à d'autres produits (via un SDK). C'est quand même sympa de pouvoir faire de la reco en Français, dans un monde noyé dans l'Anglais… En tout cas je me rappelle pendant le développement du Français fin de l'année passée, ça faisait vraiment plaisir de voir l'appareil comprendre les mots dans sa langue… Contrairement à beaucoup d'autres applications iPhone, nous croyons en la qualité, et nous améliorons constamment nos produits (environs 9 mises à jour en 9 mois pour Vocalia, alors que la majorité des applications vocales n'ont JAMAIS été mises à jour en un an). Enfin, je vous propose de faire le tour des 15 applications vocales qui existent aux US et ensuite de nous dire ce que vous pensez de Vocalia. Vous verrez qu'en prenant un peu de recul, on se rend compte qu'on est pas si mal servi par ici… Donc voilà, je prends bonne note des remarques constructives toujours dans l'objectif d'améliorer nos produits. Cordialement, Raphael
avatar marc_os | 
Lors de la première version on sentait le potentiel de l'application et l'on ressentait les bugs de jeunesse comme par exemple le lancement de l'application. par contre la reconnaissance était aussi bluffante que shazam. La meilleure preuve est le pompage d'apple avec son 3GS, qui a intégré le meilleur des applis jailbreakées et autres pour faire un soit disant nouveau iphone (en mettant le coté matériel) voir cycorder pour la vidéo je vais me laisser tenter par cette version 2 (et puis ce HAL violet me fait rire :D )
avatar steam | 
Bonjour a quand la reconnaissance des applications ? C'est ce que je recherche en priorité j'utilisais Voice Command de Windows mobile, il y a plusieurs années et il marchait vraiment très bien. Je suis étonne et frustré du retard du monde Mac dans ce domaine. Tout en remerciant la société Vocalia pour ces efforts dans ce domaine. Bref vivement la reconnaissance des applications qui sera la solution ultime pour faciliter la navigation dans quinze pages d'icones du springboard !

CONNEXION UTILISATEUR