Test de l’iPod touch 2015

Florian Innocente |

Si ce n'étaient ses nouveaux coloris, le nouvel iPod touch pourrait être aisément confondu avec son prédécesseur de 2012. Malgré toutes les améliorations apportées à cette génération "6G", faut-il encore acheter un iPod touch en 2015 ou lui préférer un bon vieil iPhone voire un iPad mini d'occasion ? C'est une question qui mérite d'être posée face à un baladeur dont les versions les plus intéressantes coûtent entre 300 et 400 €.

L'ancien iPod touch (RED) au milieu — Cliquer pour agrandir

Une gamme élargie

Il y a maintenant quatre iPod touch au catalogue, la version 32 Go n'a pas disparu, c'est une bonne chose car c'est une capacité relativement confortable. Le quatuor diffère uniquement sur ce critère du stockage : 16, 32, 64 Go et désormais 128 Go (pour 113 Go disponibles). Avec cette nouvelle option, on approche doucement de feu l'iPod classic. Retiré de la vente en septembre dernier sur fond de problèmes de disponibilité de composants, le classic, épais jukebox musical, disposait de 160 Go et coûtait 299 €. S'il avait été maintenu en vente, son prix dépasserait certainement les 300 € après les augmentations survenues au début de l'année pour cause de baisse de l'euro.

D'augmentation des prix, il n'y a pas eu avec cette nouvelle gamme. Cependant, les tarifs de ce baladeur ont fluctué depuis deux ans. Ils ont fortement baissé à l'été 2014 puis sont repartis à la hausse en mars dernier. Avec les tarifs pratiqués maintenant — 239, 289, 369 et 489 € — on se retrouve dans un entre-deux. On paye son iPod touch plus cher qu'il y a un an mais moins cher qu'il y a deux ans et le matériel entretemps a été remis au goût du jour.

Six coloris sont proposés dans deux nuances de gris, en rouge/(RED) (dans les Apple Store uniquement), et trois nouveaux tons rose (fushia), or (d'une tonalité discrète, comme les iPhone et MacBook) et bleu électrique (très joli). Détail, un seul modèle a une face avant noire — le gris sidéral — qui donne un ensemble sombre de belle tenue. L'un d'entre nous dans l'équipe regrette que le blanc domine sur les 5 autres façade et que la pastille noire pour l'antenne Wi-Fi figure toujours au dos de manière bien visible. C'est son avis et on ne le partage que modérément.

Un design robuste

Ces nouveaux iPod reprennent donc le design de la précédente collection, exception faite du bouton poussoir pour fixer la dragonne en cuir. Ils ont tous les deux disparu. Nous avions trouvé à redire de leur présence on ne regrettera pas leur suppression.

En rouge, l'iPod touch de 2012 avec la fixation pour la dragonne — Cliquer pour agrandir

Reste un design qui en trois ans n'a pas véritablement vieilli, on n'ira pas jusqu'à dire qu'il s'est bonifié mais il n'a en rien perdu de son élégance. Lorsqu'il est apparu, cet iPod touch 5G accompagnait l'iPad mini qui avait des lignes similaires. On quittait aussi les iPhone 4/4s pour l'iPhone 5 aux tranches toujours carrées et au pourtour biseauté mais au format plus effilé.

Devant cet iPod en 2012 on s'était fait la réflexion que, peut-être, un jour, Apple réussirait à amincir son smartphone au point de ressembler à son baladeur. Trois ans plus tard, on y est presque. Depuis les iPhone 4/4s (9,38 mm) et iPhone 5/5s (7,6 mm), les tranches du smartphone se sont arrondies et l'iPhone 6 (6,9 mm) a descendu une marche supplémentaire qui le rapproche bigrement de cet iPod (6,1 mm).

Cliquer pour agrandir
iPod touch, iPhone 6 et iPhone 5 en bas — Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Le baladeur surprend toujours par sa finesse. Sa préhension en main est bonne, grâce à ses angles biseautés et son écran plus étroit qu'un iPhone 6 (qui tient davantage d'une savonnette). Sa coque est solide, elle ne sonne pas creux et la finition est toujours d'une excellente qualité. Avec le recul, on a pu constater aussi que l'objectif de l'appareil photo au dos ne souffrait pas de déborder de la coque. Le seul désagrément est la tenue bancale lorsqu'on utilise son iPod à plat. S'il ne doit plus jamais y avoir d'autre design pour l'iPod touch, cette gamme se sera éteinte sur un très beau produit.

Cliquer pour agrandir

Ce qui a changé

Un tableau vaut mieux que de longues phrases pour résumer les principaux changements apportés sur la mécanique. Le touch est un mélange d'iPhone 5s et d'iPhone 6, avec une exclusivité, sa prise en charge de la toute dernière norme Bluetooth (lire L'iPod touch fait entrer le Bluetooth 4.1 chez Apple). Nous l'avons essayé avec un casque compatible, le Bluedio U, mais brièvement et sans rencontrer de problèmes.

Deux points sont particulièrement importants. D'une part, il se cale entre l'iPhone 5s et l'iPhone 6 en termes de puissance et de capacité de mesure de vos mouvements. L'A8 le rend compatible avec les API Metal pour les jeux optimisés. D'autre part, sur le volet photo/vidéo, il équivaut à l'iPhone 5s qui reste un très bon appareil de poche pour des prises de vue au poing. L'autonomie n'a pas souffert de cette évolution, elle est donnée par Apple comme identique à celle d'il y a deux ans, affirmation que l'on a pu globalement vérifier.

Il y a toutefois de petites choses pointant toujours aux abonnés absents. Par exemple, iOS sur les iPod touch n'a pas d'option pour indiquer le pourcentage d'autonomie restant, on n'a que la jauge de la batterie. Le réglage automatique de la luminosité de l'écran et son capteur, présents dans l'avant dernière génération, ne sont pas revenus. Apple l'avait justifié en 2012 par l'impossibilité de le loger dans un format aussi fin. Certains utilisateurs s'appuient sur ce réglage, pour ma part mon écran est le plus souvent calé sur 100 %.

Ensuite, si vous voulez faire taire les notifications, il faudra baisser le son ou passer manuellement en mode "Ne pas déranger", à défaut d'avoir un interrupteur physique. Pas de Touch ID non plus, cela reste l'apanage de l'iPhone et des iPad. Mais c'est dommage car on peut stocker dans cet appareil des photos et informations qui méritent ce surcroit de sécurité.

Ce qui nous agace le plus à chaque nouvelle génération d'iPod touch, c'est l'absence de télécommande sur les écouteurs fournis (des "EarPods"), à l'inverse des iPhone ("EarPods + Remote"). On peut néanmoins s'estimer heureux, les iPod shuffle sont vendus avec les “Ecouteurs Apple", l'une des premières générations de ces accessoires ! Par conséquent, si vous voulez mettre en pause, changer de morceau ou régler le volume, il faudra tout faire sur le baladeur.

L'iPod touch et ses écouteurs, dépourvus de télécommande pour changer le volume, mettre en pause ou changer rapidement de morceau — Cliquer pour agrandir

Si l'on compte les modèles "In-Ears" toujours en vente (79 €) et en excluant la gamme Beats, Apple n'a pas moins de quatre références d'écouteurs à son nom toujours en production. Pourquoi ne pas faire fabriquer et fournir un seul et même type d'écouteurs aux clients d'iPod comme d'iPhone ? Mystère. Ce ne sont pourtant pas les 3 variétés fournies aujourd'hui qui orienteront vers l'achat d'un shuffle plutôt que d'un nano ou d'un touch.

Les "Ecouteurs Apple" du shuffle, des antiquités aujourd'hui

Autre éternel absent, l'adaptateur secteur à 19 € pour recharger sa batterie, il n'y a qu'un câble USB à brancher sur un ordinateur. Ces lacunes énoncées, sachant que les bonnes années de la gamme iPod sont définitivement derrière elle, on ne s'attendait pas à ce qu'Apple fasse grande chose pour y remédier.

L'autonomie reste de marbre

Nous avons reproduit l'un des tests d'autonomie que nous avions réalisé en 2012, celui qui consiste à jouer de la musique en boucle (stockée en local) tout en laissant Mail relever le courrier par push sur un premier compte et toutes les 15 minutes sur un second.

Le nouvel iPod sur iOS 8.4 a tenu 34 h, le précédent sur iOS 6 il y a trois ans avait fait 36 h. On navigue dans les mêmes eaux. Sur une tâche de lecture audio uniquement, sans autre activité en parallèle, la Pomme annonce 40h.

L'écran n'a été que rarement sollicité dans ces deux épreuves et c'est un aspect intéressant aussi de cette évolution. Un plus grand écran aurait été sans conteste appréciable pour la partie ludique, mais cela aura signifié un prix plus élevé encore, un format plus encombrant et un impact plus important sur l'autonomie et les performances. Cet iPod, à l'inverse, s'autorise le même moteur que les iPhone 6 sous un écran à la définition plus légère. En gardant cette taille, Apple s'épargne aussi une refonte complète du design sur une gamme en perte de vitesse.

Des photos mieux définies

Extérieurement, rien de laisse à penser que cet iPod touch prendra de meilleurs photos que l'ancien. Pourtant les progrès sont bien réels, avec ce passage de 5 à 8 mpx comme sur l'iPhone 6. Le téléphone a toutefois une ouverture de ƒ/2,2 contre ƒ/2,4 sur le baladeur, un flash deux tons plus efficace et une activation automatique de l'option HDR.

Cliquer pour agrandir

Le nouvel iPod touch propose toutefois un mode rafale plus véloce qui lui donne des airs de mitrailleuse comparé à l'ancien : on fera 40 clichés en moins de 5 secondes sur le nouveau lorsque le modèle 2012 en alignera péniblement 10. Il y a aussi des panoramiques de meilleure qualité et une stabilisation de l'image plus franche sur les vidéos.

Nous avons comparé l'ancien iPod touch au nouveau ainsi qu'à l'iPhone 6 sur différentes scènes, avec ou sans HDR et flash. Le nouvel iPod n'est jamais trop loin de l'iPhone qui a pour lui son ouverture plus grande. Les photos du baladeur présentent généralement plus de bruit, c'est visible dans les détails lorsqu'on zoome ou en situation de basse luminosité. Mais cela ne gâchera pas vos clichés. C'est surtout sensiblement mieux que le précédent touch où les images perdent toutes en netteté.

iPhone 6, iPod touch 2015 et 2012 tout à droite — Cliquer pour agrandir
iPhone 6, iPod touch 2015 et 2012 tout à droiteCliquer pour agrandir

Dans cet exemple, nous avons forcé l'activation de la prise de vue HDR sur les trois appareils. À nouveau, on voit que l'iPhone produit des images plus nettes, suivi par le nouvel iPod touch puis l'ancien modèle. C'est flagrant sur la partie basse de l'image : avec l'ancien baladeur, la vitrine du café et la végétation qui la surplombe sont bouchées alors que ces éléments ressortent sensiblement mieux sur le nouveau touch.

iPhone 6, iPod touch 2015 et 2012 tout à droite — Cliquer pour agrandir

Autre exemple avec le flash partout activé et toujours cette image plus définie pour l'iPhone 6, sans que l'iPod touch ne soit très loin derrière pour autant. Le téléphone a un flash à deux tons alors que les deux iPod ont un LED plus classique.

Avec flash, iPhone 6, iPod touch 2015 et 2012 tout à droite — Cliquer pour agrandir

Deux autres exemples en extérieur puis en intérieur sans flash et enfin une image du seul iPod touch 6G.

iPhone 6, iPod touch 2015 et 2012 tout à droite — Cliquer pour agrandir
iPhone 6, iPod touch 2015 et 2012 — Cliquer pour agrandir
iPod touch 2015 — Cliquer pour agrandir

Nous n'avons pas relevé de grosses différences entre les deux baladeurs sur la partie vidéo. Mais on peut maintenant filmer au ralenti, en 120 i/s (720p) comme l'a proposé pour la première fois l'iPhone 5s. L'iPhone 6 dispose en plus de l'option 240 i/s et celle pour filmer aussi en 60 i/s. On peut regretter l'absence de la première, on fera facilement sans pour la seconde.

Il n'y a pas de GPS pour la géolocalisation des photos et vidéos mais cette information peut quand même figurer pour peu que les clichés soient pris dans une zone entourée de bornes Wi-Fi.

Performances

Faut-il insister sur le fait que l'A8 est beaucoup plus rapide que l'A5 de 2012 et que 512 Mo de plus de RAM participent aussi à donner une expérience utilisateur plus agréable… ? Les deux générations sont tellement différentes que les comparaisons en deviennent presque superflues.

Dans une pratique de tous les jours de ces deux appareils, cela va se traduire par des apps qui mettrons une grosse seconde ou deux secondes de moins à se lancer. Un affichage presque immédiat d'un contenu dans l'App Store là où l'autre baladeur va toujours faire attendre l'utilisateur 2, voire 3 ou 4 secondes ou même un peu plus dans le pire des cas. Ce ne sont que de petites secondes mais c'est la différence entre un appareil qui réagit tout de suite et un autre qui fait patienter presque tout le temps.

Dans Safari, l'ancien iPod sera toujours au minimum 3 ou 4 secondes derrière lorsqu'on attend qu'une page soit complètement chargée. Lorsque vous tapez une adresse sur le nouveau, son contenu s'affiche souvent immédiatement (et continue de charger) pendant qu'une page blanche de délai s'affiche encore sur l'ancien.

Lorsque plusieurs onglets sont ouverts, les 512 Mo du modèle 2012 font qu'il faudra les recharger le plus souvent lorsqu'on ramène une page au premier plan. Les iPhone 6 et iPod touch 2015 connaissent aussi ce phénomène avec leur giga-octet de RAM, mais ce qui est ponctuel chez eux est systématique chez l'autre.

Tout cela peut se résumer aussi en quelques valeurs de Geekbench. L'application qui teste les performances processeur exécute ses tâches en 25 secondes sur le nouvel iPod et 2 minutes 30 s sur l'ancien ! Quant aux scores, ils sont 6 fois plus élevés sur le nouveau touch. Cela le place non pas au niveau de l'iPhone 6 mais du précédent 5s.

L'iPhone 6 pour sa part donne 1605 et 2872 points, un écart né de la différence de cadence de 300 MHz entre les deux A8. Ce qui procure au smartphone actuel un avantage en moyenne de 15% avec ces tests bruts.

iPod touch 2015 et 2012 avec Geekbench

Équipé d'un A8, l'iPod touch devient immédiatement compatible avec les interfaces de programmation "Metal", destinées aux développeurs d'applications graphiques. Apparues l'an dernier sur iOS 8 elles arrivent cette année sur OS X El Capitan. Certains jeux iOS en profitent déjà comme Modern Combat 5: Blackout (MC5) et Asphalt 8. Ars Technica avait réalisé des tests sur la partie graphique avec les utilitaires GFXBench qui montraient que l'iPod touch pouvait faire mieux que l'iPhone 6, aidé par sa définition d'écran plus petite.

Autre point intéressant, le site, aidé par Primate Labs, a observé que l'iPod touch restait calé sur sa fréquence maximale bien plus longtemps que l'iPhone 6 et de manière linéaire. Le smartphone en revanche alterne en permanence entre sa fréquence maximale et minimale lorsque sa température atteint un certain seuil. Selon les cas cela peut se sentir sur ses performances (ce qui ne nous a jamais sauté aux yeux).

crédit : Ars Technica — Cliquer pour agrandir

La différence de génération de processeurs entre les iPod et le renfort de ces instructions donnent naturellement un tout autre relief aux graphismes. Premier exemple avec cette scène de MC5. Tout y est plus riche visuellement : le ciel, l'eau, les détails sur les bâtiment ou encore la présence d'objets supplémentaires comme les bouts de bois qui flottent près de la gondole ou des structures supplémentaires tout au fond à gauche le long du canal.

iPod touch 6G — Cliquer pour agrandir
iPod touch 5G — Cliquer pour agrandir

Là également, beaucoup plus de détails, sur le mur à droite avec le tag ou le tableau chancelant, les colonnes mieux définies, le sable qui coule de la trouée dans le mur, le petit balcon à droite mieux travaillé et des animations comme la fumée que l'on n'a pas sur l'ancien iPod.

iPod touch 6G — Cliquer pour agrandir
iPod touch 5G — Cliquer pour agrandir

Enfin, cette scène dans Asphalt où l'ancien iPod n'affichera ni les flammes sous les roues, ni la pluie qui tombe, ni les impacts de gouttes sur votre écran. Ces deux jeux fonctionnent sur l'ancien iPod, mais en plus d'être moins beaux, ils sont plus mous du genou. Les temps de chargement sont plus longs et la fluidité dérape pendant de brefs instants.

Capture réalisée sur un iPod touch 2015 — Cliquer pour agrandir

Revers de la médaille, l'iPod chauffe vite et bien lorsqu'on le fait marcher sur ce type de titres. Il chauffe même un peu plus que l'iPhone 6. Sur des jeux moins intensifs comme Minion Rush, le phénomène se produit également mais d'une manière moins prononcée. Le contraste est là assez important avec l'iPod de précédente génération.

Conclusion

L'iPod touch n'est pas le seul baladeur MP3 un tant soit peu sophistiqué du marché, mais c'est le plus riche et le plus équilibré dans ce qu'il propose, il n'est mauvais en rien et plutôt bon sur pas mal de choses. Les pointilleux du son citeront plutôt une marque comme Cowon dont les baladeurs existent dans une fourchette de prix très large, de 120 à 1000 €. Mais c'est un matériel d'abord axé sur l'écoute audio. Il y a aussi des produits d'une marque réputée comme Sony, dont certains sont moins chers qu'Apple. Mais aucun baladeur Sony ne peut prétendre offrir tous les services d'un iPod touch et surtout pas l'écosystème iOS. Et laissons de côté les solutions à quelques dizaines d'euros, elles sont hors-sujet.

L'iPod touch est grosso modo un iPhone sans sa partie téléphonie, ce qui en fait un appareil de poche capable de beaucoup choses et de les faire bien : il est compétent en écoute audio (pour les amateurs, équipé une puce Cirrus après démontage par iFixit), pour tout ce qui est internet, pour se connecter à des périphériques Bluetooth, pour filmer, prendre des photos et jouer à tous les derniers jeux iOS. Après un an sur un iPhone 6, on trouve forcément son écran étroit, par exemple sur des jeux d'action. Mais tout le monde n'aura pas nécessairement ce ressenti et quantité de bons jeux se satisfont aussi de ce format. En outre il est plus simple à glisser en poche et à manipuler pour filmer, prendre des photos et écouter sa musique.

Cliquer pour agrandir

Ses principaux concurrents sont probablement… chez Apple, avec les iPad mini et les anciens iPhone. Car depuis 2012 il y a eu un sacré mouvement dans le choix en matériels iOS neufs et d'occasion. Des iPhone 4 ou 4S se débrouillent encore suffisamment pour le mail, Skype, YouTube, Spotify et quelques jeux comme les Sims FreePlay ou un hit comme Crossy Road. C'est le cas de l'un de mes enfants, pas encore au collège, qui utilise ces apps sur un iPhone 4 de 32 Go (sans carte SIM) qui a remplacé un iPod shuffle depuis plus d'un 1 an. Il est utilisé conjointement avec un iPad mini 1 qui sert essentiellement pour Netflix, Les Sims et Minecraft, l'iPhone étant plus pratique pour l'écoute de la musique. Les vieux iPhone sont ainsi de très bons baladeurs pour des pré-ados à qui des parents donneront leur ancien téléphone ou que l'on achètera d'occasion en attendant qu'ils aient l'âge d'avoir un forfait.

Mais dès lors qu'on veut jouer régulièrement à des titres récents, ces iPhone vont rapidement montrer leurs limites. Si l'on se tourne vers des iPhone 5 voire 5s d'occasion plus performants, on tombe très vite sur les prix de ces iPod touch flambants neufs, meilleurs en tout, et sous garantie… Enfin, si l'on ne cherche pas nécessairement un appareil ultra compact, les actuels iPad mini 2 et 3 qui démarrent à 300 et 400 €, selon la génération, deviennent des alternatives très intéressantes.

Tout cela fait qu'il est très difficile de donner une réponse unique à propos de l'intérêt en 2015 d'un iPod touch. La gamme matérielle iOS, en neuf comme en occasion, de l'iPod touch aux iPhone en passant par les petits iPad est riche d'une telle diversité que chacun peut trouver une configuration adaptée à ses besoins et à son budget.

S'agissant de cette nouvelle génération d'iPod, elle demeure d'excellente facture, performante à de nombreux points de vue et ses lacunes sont toujours les mêmes, de l'ordre de quelques détails logiciels et des traditionnelles mesquineries d'Apple sur ses accessoires. Au moins, elle n'a pas supprimé la version 32 Go. Ce qui en fait un modèle de milieu de gamme attractif, avec une bonne capacité de stockage à un tarif (289 €) qui reste accessible.

- Test de l’iPod nano 2015 : retour vers le passé

Test de l'iPod touch 5G (2012)


À partir de 239 €

Achat recommandé

Les plus :

  • Le design et la qualité de fabrication
  • L'A8 et le M8
  • L'autonomie
  • L'appareil photo (presque) au niveau de l'iPhone 6
  • Le mode ralenti pour la vidéo et le mode rafale amélioré en photo
  • Les dernières normes Wi-Fi et Bluetooth

Les moins :

  • Pas de Touch ID
  • Le même flash qu'avant. Pas de 240 i/s pour le ralenti ni de HDR automatique
  • Ecouteurs (toujours) sans télécommande
  • Pas d'adaptateur secteur fourni
avatar Puff32 | 

Malgré que j'ai un iPhone, le Touch me fait réellement envi, le doré et le bleu, mes préférés. Il m'intéresse surtout pour la musique photo et vidéo, pas assez de place sur mon iPhone.

avatar Alberto8 | 

Non mais franchement le coup des écouteurs sans le micro mais quelle mesquinerie ! Comment fait-on pour les appels FaceTime "inclus dans leurs OS" faut pas déconné quand même.

avatar poulpe63 | 

De quoi tu te plains : des écouteurs sont fournis :\
En plus, Apple s'est décarcassée pour faire une édition spécial ipod sans micro/télécommande : collector ! ;)

avatar CharlyRaclett | 

@Alberto8 :
Y a un micro intégré pour FaceTime .

avatar Keysertom | 

@Alberto8 :
Et les écouteurs horrible livré avec mon shuffle... Pire encore que ceux la ! J'ai l'impression de retourner sur mon iPod mini !

avatar fanchig | 

Contrairement à ce que vous dites dans l'article, un iPhone 4s se débrouille très bien pour toutes les applis, excepte peut être des jeux très très gourmands...

avatar Florian Innocente | 

@fanchig :
Je crois que je dis justement ça. Même un iPhone 4 est apte à pas mal de trucs.

avatar fanchig | 

@innocente :
Oui, je me suis mal exprimé. En fait, dans l'article, on a l'impression qu'un iPhone 4s ne sert que pour peu d'applications. J'ai plutôt l'impression que seulement quelques apps ne peuvent pas tourner sur ce type d'appareil.
:-)

avatar MaitreYODA | 

J'ai l'impression que le test de l'iPod est plus long que les tests de certains macs! ;p

avatar Florian Innocente | 

@MaitreYODA : "J'ai l'impression que le test de l'iPod est plus long que les tests de certains macs! ;p"

Ben… faut dire que si l'on compare la dernière mise à jour des MacBook Air ou MacBook Pro, y'a presque moins à dire que pour l'iPod touch :-D

avatar tyga tiger | 

Il est chouette on verra bien par la suite pour le moment mon G5 me va très bien il me permet de décharger mon 6 plus de toutes mes applications ludiques et de ma musique, mon iPad Air 2 reste à la maison :)
franchement le truc qui fâche toujours chez Apple les prix toujours excessifs ( le modèle 128go )

avatar HooHoo | 

Mais il ne lui manque que le Touch ID ! Pourquoi ne l'ont il pas mis ! Sinon, j'attendais des test photos et je dois dire être convaincu ! Sans compter la vitesse de l'appareil !

Maintenant hésitation entre le gold et le sidéral !

avatar bbtom007 | 

Ils vont faire comme l'année derniere avec l'ipad mini 3. Limite c'est plus un ipad mini mais un ipod maxi

avatar Balthu | 

Excellent test ! J'ai l'ipod touch 6 et comparer à mon iph 4s rien avoir, il va beaucoup plus vite et limite je n'utilise plus que lui même pour les sms. Une vrai réussite et pour les écouteur... Comment dire, j'ai ceux de l'iphone. Sinon il est top et léger surtout, puissant et fluide. Ceux qui ont un 5 ne seront pas déçu de changer !

avatar kril1n | 

Votre test me donne envie de lâcheté

avatar bbtom007 | 

Un peu de courage Kril1n ! c'est pas comme ca que tu vas rattraper Goku :-p

avatar iPop | 

@bbtom007 :
Excellent :)

avatar benjos77 | 

Bonjour chers rédacteurs !

quelques mots sur la partie audio peut-être ? A la hauteur de l'ancien, de l'iPhone ? Chui ptet vieux jeu, mais si j'achetais cet iPod (fus-je millionnaire), ce serait surtout pour écouter de la musique.

avatar Florian Innocente | 

benjos77 : "quelques mots sur la partie audio peut-être ? A la hauteur de l'ancien, de l'iPhone ?"

Je ne saurai trop dire, ce n'est pas un critère où je suis très bon, j'écoute ma musique sur un iPhone 6 avec les écouteurs d'Apple et rien ne m'a sauté aux oreilles.

avatar Michel Binette | 

Votre article me fait penser à une critique de voiture hybride dont on ne mentionnerait ni la qualité de conduite, ni les caractéristiques du moteur principal.

Sur un iPod, dont la fonction première est l'écoute de la musique, passer sous silence les caractéristiques du DAC interne , sur trois/quatre pages est... curieux.

Le DAC, c'est le décodeur audio numérique. Sa marque et ses specs font la qualité sonore. Lit-il seulement du 16 bit à 44 Hz? Peut-on espérer du 24 bit et du 88 Hz? Est-ce un Cirrus ou un Wolfson?

Bref, on peut avoir trois paragraphes sur la partie sonore?

Ou trois lignes?

Siouplait...

avatar Florian Innocente | 

@Michel Binette : Le DAC, c'est le décodeur audio numérique. Est-ce un Cirrus ou un Wolfson?

C'est un Cirrus.

Je viens regarder quelques tests parus aux USA, et finalement j'ai l'impression que cet aspect de la qualité audio n'intéresse pas grand monde. Ce produit en est à sa 6ième génération, ce n'est plus un point qui intrigue. On sait ce que valent les iPod depuis le temps.

Attention, je ne dis pas que ce n'est pas intéressant, mais c'est vrai qu'en ce qui me concerne et les gens autour de moi dans l'équipe, ça n'a pas fait débat. C'est plutôt sur l'A8 et l'appareil photo que les autres avaient des interrogations.

Mais comme je le dit plus haut, j'écoute ma musique avec les écouteurs d'Apple, je ne suis pas forcément le mieux placé sur ce point.

avatar Chanteloux | 

@innocente :
C'est curieux. Faire de la photo n'est pas le premier motif d'achat pour ceux qui achètent -ou achèteraient éventuellement ce iPod. La caméra sur un iPod c'est comme un petit bénéfice secondaire. Tout comme A7, A8 etc.. Ça m'est égal. Mes iPods (j'en ai trois) jouent avant tout de la musique, dans ma voiture ou sur ma chaîne Hi-Fi. Alors, le reste...

avatar Keysertom | 

@Chanteloux :
Idem ! Et belle phrase au passage : c'est Apple qui fait mourir le iPod et c'est bien dommage ! Pour moi Apple c'était aussi les iPods.. L'iPod mini était génial, l'iPod 5G que j'utilise encore tous les jours est sublime...

avatar kril1n | 

@innocente :
Fautre professionnelle à moitié avouer à moitié pardonnée

avatar feefee | 

@RoboisDesBins :

"Ouais mais non, drôle d'argumentaire. Imaginons un journaliste musicale chargé d'écrire un article sur un nouveau violon qui dirait "ba à la rédaction ce n'est pas tellement le son de ce violon qui fait débat, on connait cette marque, non c'est plutôt le bois dans lequel il est fait et sa forme"....

J'ai comme l'impression que tu ne t'es pas encore rendu compte que désormais l'iPod n'est plus juste un baladeur MP3 ..
C'est un appareil photo
Une caméra
Une console de jeu
Un mini ordinateur
Et en plus il lit les MP3

Bref c'est un iPhone sans TÉLÉPHONE .
Et un baladeur MP3, sans un casque digne de ce nom , tout performant qu'il puisse être , ne donnera rien de plus à l'écoute .

Ton violon n'est fait que pour jouer de la musique LUI ...

avatar phoenixback | 

@feefee :
Ou urinoir

avatar kril1n | 

@RoboisDesBins :
Admets quand même que t'aime bien remuer la merde et polémiquer sur des détails qui au fond sont sans importance

avatar kril1n | 

@RoboisDesBins :
Si j'étais admin je me ferai un plaisir de supprimer très pou petits com en douce juste pour le plaisir de te piquer l'esprit.

avatar Florian Innocente | 

@@RoboisDesBins : J'ai supprimé ce commentaire car redondance avec un précédent auquel je répondais.

PS : et je crois que @kril1n n'a pas tout à fait tort sur la nature de certains de tes commentaires pour d'autres articles.

avatar Link1993 | 

@innocente :
C'est donc le meme que sur la 5e génération ?
Le DAC avait bonne réputation dessus !

C'est décidé, j'attends ma paye, et je me lance sur le 128 !

avatar Chanteloux | 

On rajoute deux trucs: une capacité de 160 Giggs minimum comme mon iPod classic, et un tuner radio, un prix un peu moins élevé et j'achète.
Ce n'est pas vrai que le iPod est mort, c'est Apple qui le fait mourir.

avatar FollowThisCar | 

Le graphique sur l'évolution des prix semble convaincant au premier abord ... mais pas au second.
Car il donne la fausse impression que les prix sont stables et raisonnables tandis que les perfs sont améliorées.

Voici mon expérience sur la question concernant le modèle à 64 GB.
2013 : le prix à 449 € est démentiel

2014 : Apple comprend l'outrance et baisse à 319 €. Rapidement, on en trouve même des neufs pour moins que çà. J'ai acheté le mien, neuf, chez Amazon pour 245 €, livraison comprise, en août 2014, et donc très satisfait du rapport qualité-prix.

2015 : Apple remonte le prix à 369 € et le laisse à ce niveau avec la nouvelle génération.

Ce prix est désormais beaucoup trop élevé, même avec les nouvelles specs.

Certes, l'appareil photo est OK et certainement meilleur que bien des smartphones Android dans la même catégorie de prix. On peut aussi l'utiliser comme télécommande avec VLC, c'est cool. Mais pour jouer, je préfère de loin un grand écran de 27 ", donc un iPod reste avant tout un device pour la musique, les photos et de brèves incursions sur le net, la vitesse du processeur n'étant pas primordiale.

Au total, si ce nouvel iPod se vend sur le marché pour 250-300, c'est OK. Au delà, c'est too much. Sauf peut-être pour des gosses gâtés par des parents friqués.

avatar Florian Innocente | 

@FollowThisCar : Mais pour jouer, je préfère de loin un grand écran de 27 "

Oui évidemment, et avec une grosse carte graphique et un clavier et une souris. :-D

Mais là on parle d'autre chose. Si on commence à comparer le jeu sur mobile avec celui sur PC, on n'en sort plus.

avatar FollowThisCar | 

@ Florian

Ah mais je suis bien d'accord que je suis sorti du sujet.
Ce que je voulais simplement exprimer, c'est qu'une fois la fonction de jeu neutralisée, cet iPod devient à mon avis trop cher pour les fonctions de base.

Alors je peux concevoir qu'un gamin exige d'en avoir un, mais là aussi, çà commence à faire beaucoup de sous, sachant que le môme en question va bientôt exiger en plus la fonction de smartphone. Alors quoi, on lui paye un iPod Touch 32 GB aujourd'hui et un iPhone 6s dans 6 mois ? Bon courage !

Heureusement que je n'ai pas de mômes ... à ma connaissance :)

avatar SuBWaReZ | 

Pour le tableau comparatif vous devriez fusionner les cellules plutôt que de mettre "idem". J'ai eut du mal à savoir si c'était "idem" par rapport à la colonne de gauche ou de droite. De plus sa serait plus visuel.

avatar Florian Innocente | 

@SuBWaReZ : Pour le tableau comparatif vous devriez fusionner les cellules plutôt que de mettre "idem".

Oui c'est pas bête en effet. J'ai modifié, merci bien.

avatar kitetrip | 

C'est dommage de ne pas aborder l'aspect iPod.
Car il a quand même des lacunes comme absence de radio FM (qui existait pourtant sur d'autres iPod). Ça parait anecdotique, mais de nombreux utilisateurs aiment également écouter la radio : pas besoin de forfait 3G/4G ni de Wifi.
Il manque également un paragraphe sur le rendu sonore. Je ne demande pas de graphiques détaillés, mais au moins savoir si cet iPod Touch a le même très bon rendu sonore des iPhone.

avatar Florian Innocente | 

@kitetrip : Car il a quand même des lacunes comme absence de radio FM

Ca c'est un point où je suis un peu dubitatif. Je me souviens qu'avec les tout premiers iPod on râlait sur l'absence de tuner.

Puis Apple a fini par en mettre un… externe… qui n'a pas fait long feu et à un moment où finalement tout le monde s'en fichait un peu (il s'était vendu des caisses et des caisses d'iPod malgré l'absence de cette fonction).

Du coup je me demande si sur un touch, qui sa connexion Internet (uniquement Wi-Fi certes), c'est une lacune ou pas. J'ai tendance à penser qu'Apple a cogité son truc pour qu'ils aient décidé de ne pas en mettre sur cet iPod alors que le nano en a un.

avatar kitetrip | 

Sur mon actuel iPod Nano 6G (qui n'est pourtant pas bien grand), j'utilise la radio FM tous les jours dans le tramway. Et ce, sans accessoire. C'est agréable d'écouter quelques news et d'écouter... la radio tout simplement.

C'est une fonctionnalité qui m'a tout de suite manquée sur les smartphones, mais qui peut se compenser par une application nécessitant de la 3G...

Là où je ne comprends pas, c'est pourquoi passer par le wifi/3G alors que les ondes radios sont présentes depuis des décennies ?!
Bizarrement, j'ai possédé un Nokia 808 et un BlackBerry à usage pro, et il y avait cette radio FM.

Parenthèse : sur le Nokia il y avait même un émetteur FM intégré, chose pratique quand on veut streamer de la musique sur une chaine/autoradio dépourvu de Bluetooth. Quand un smartphone fait mieux qu'un baladeur...

avatar Nisa Rizky | 
avatar jean5767 | 

inadmissible que pour un prix pareil, apple n'est pas foutu capable de mettre une radio FM alors que la technologie est gratuite et existe depuis des décennies.
Pourquoi l'avoir en wifi? il faut une connection donc à quelque part payant.
Pas capable non plus de foutre une carte sd dedans pour augmenter la mémoire. C'est cher payé pour peu d'avantage par rapport à d'autres appareil plus petits + léger et + performants et donc forcéments moins chers.

CONNEXION UTILISATEUR