Test de l'Echo Spot : Alexa avec un écran

Mickaël Bazoge |

Si Alexa a naturellement trouvé sa place dans les enceintes Echo et Echo Dot, l’assistant vocal d’Amazon a aussi un visage, celui d’Echo Spot. Cet appareil, qui ressemble à un radio-réveil, représente le haut de gamme de la famille Echo vendue en France. Pour 130 €, il en offre effectivement plus que ses camarades sans écran. Mais mieux ? Jetons un œil.

Le Spot aurait toute sa place sur une table de nuit : son design, en forme de demi-melon, et son écran rond évoque immanquablement les radios-réveils d’antan. La coque en plastique (deux coloris sont disponibles, noir et blanc) est solide, les finitions ne font pas dans la démesure mais on trouve tout de même un large patin en dessous pour un bon maintien sur la table.

À l’arrière prennent place le port pour l’alimentation et une sortie audio 3,5 mm (c’est toujours sympathique d’y avoir pensé pour brancher une enceinte, par exemple). Au dessus, trois boutons : deux pour le volume qui encadrent le bouton de désactivation d’écoute (appui simple) et l’extinction de l’appareil (appui prolongé). Lorsque le micro est désactivé, l’écran est cerclé d’un filet rouge et il présente une icône de sens interdit.

On devine la présence des quatre micros au-dessus du Spot.

La vedette du Spot, c’est son écran bien évidemment. Colorée et lumineuse, cette petite dalle circulaire de 2,5 pouces affiche une définition de 480 x 480. Ce n’est pas énorme, mais c’est suffisant pour l’affichage d’informations… et de l’heure ! Une fois branché sur le secteur, le Spot lance sa configuration.

Un écran, ça change la vie

Pas besoin d’en passer par l’application Amazon Alexa pour les premiers réglages, les données d’identification peuvent être saisies à même l’écran tactile de l’appareil. Si l’app demeure indispensable pour la gestion des fonctions du Spot comme l’installation des Skills ou la consultation de l’historique, le petit chose est suffisamment autonome pour ne pas avoir à dégainer l’iPhone à tout bout de champ.

La personnalisation des cadrans.

Il est ainsi possible de personnaliser le cadran, avec un choix de coloris et de mots que ne renierait pas l’Apple Watch. Cinq grands thèmes sont proposés (cadrans Moderne, Bonne humeur, Photographie, Classique ou Photos personnalisées), avec plusieurs variantes qui évoluent parfois en fonction des manipulations.

Le design des cadrans est repris pour les « cartes d’accueil », qui brisent la monotonie de l’horloge. Ces cartes présentent des informations comme la météo, les notifications (provenant des skills et des services Alexa), les contacts Drop In (une fonction qui permet d’appeler rapidement un correspondant équipé d’un Echo ou de l’app Alexa), ainsi que de l’actualité et des conseils pour utiliser l’assistant.

Les cartes peuvent s’afficher une fois ou tourner en continu tout au long de la journée. Si on ne veut pas être importuné par le bidule, un mode Ne pas déranger est disponible qui désactive les notifications — à l’exception des minuteurs1 et des alarmes2.

De gauche à droite : un Google Home Mini, l'Echo Spot et l'enceinte Echo.

Bien sûr, il existe un mode nuit qui « tamise » le cadran pour être moins embêtant ; on peut le lancer manuellement ou le programmer. À noter qu’Alexa est toujours en éveil, y compris la nuit : il est ainsi possible de lui poser une question quand on le souhaite, y compris en mode nuit. Pour ne pas être embêté (par un enfant facétieux introduit nuitamment dans la chambre, par exemple), on peut couper le micro durant le sommeil réparateur.

La luminosité peut, elle aussi, être réglée depuis l'appareil en balayant le doigt du haut de l’écran vers le bas. Un petit tiroir apparaît alors avec la réglette de la luminosité, et des icônes pour retourner à l’horloge, activer le mode nuit et accéder aux réglages.

Un réveil à tout faire, ou presque

Mine de rien, il est possible d’en faire beaucoup depuis l’appareil en lui-même, comme par exemple changer le son des alarmes (on a droit aux saillies drolatiques des finauds de l’émission Grand Tour), d’empêcher le Spot d’afficher des images provenant de Prime Photos, de régler assez finement des options d’accessibilité, ou encore de changer de réseau Wi-Fi.

La météo du jour. Scoop : il fait chaud. Les prévisions vont jusqu’à dix jours.

Le Spot n’est pas qu’un radio-réveil bêtement connecté. Son écran est un atout de taille dans toutes sortes de situations. À la cuisine par exemple, il affiche les ingrédients et la recette à suivre (par défaut ces recettes proviennent de Marmiton). On peut aussi regarder le dernier flash de Franceinfo… en vidéo bien sûr ! En revanche, le journal s’affichera dans un format rectangulaire bien mal adapté à l’écran rond de l’appareil.

Le flash d’actus de Franceinfo… en vidéo bien sûr.

Amazon peut compter sur de nombreux partenariats internationaux (TuneIn pour la radio, Spotify, Deezer, Audible…) mais aussi et surtout locaux : Radio France, NRJ, Europe 1 se sont invités à la fête. Et les Skills, ces capacités qu’on ajoute en fonction des besoins depuis l’application Alexa, permettent d’en faire plus.

L’ouverture d’Amazon et la facilité avec laquelle il est possible de créer des Skills sont incontestablement un des points forts de l’écosystème Alexa. En France, la sélection de Skills reste cependant moins fournie qu’aux États-Unis.

L’écran affiche des informations supplémentaires quand on lui demande la météo, comme des pictogrammes animés. Les réponses d’Alexa sont souvent présentées sous la forme d’un texte dont les mots s’allument en bleu façon karaoké au moment où l’assistant les prononce.

L’écoute de musique depuis le Spot. Les abonnés Prime ont accès au catalogue d’Amazon Music (2 millions de titres), et les propriétaires d’un Echo peuvent aussi profiter d’un abonnement à Music Unlimited (50 millions de morceaux) pour 3,99 € par mois. Attention, cet accès à limité à un appareil Echo.

Les morceaux de musique s’accompagnent d’un compteur de lecture tournant autour de l’écran (celui-ci affiche la jaquette plein pot, c’est du meilleur effet). Bien sûr, les diaporamas de photos prennent tout leur sens sur le Spot, qui peut faire office de sympathique petit cadran photo.

Quelques questions d’actualité.

Alexa sait également montrer les résultats d’une opération mathématique. L’assistant affiche la traduction d’un mot ou d’une phrase. Il montre aussi la liste des courses, que l’on pourra enrichir avec la voix (et si Alexa comprend mal un élément, il est possible de l’éditer avec le clavier virtuel) ; par contre, supprimer un produit de la liste d’achats est encore bien compliqué, l’assistant perdant les pédales. On peut alors en passer par l’app Alexa sur l’iPhone (onglet Listes).

Alexa oblige, les fonctions de contrôle vocal des appareils domotiques sont aussi de la partie. Le catalogue de ces produits ne cesse de gonfler, on commence à trouver de tout pour équiper sa maison intelligente ; pas fou, Amazon commercialise d’ailleurs des kits à prix serrés comprenant un Spot et des ampoules Hue (265 €), une caméra Circle 2 (240 €), ou encore une sonnette connectée (279 €).

Elle est bonne (non).

Il y a même des petits clins d’œil amusants, par exemple quand on demande une blague (le Spot affiche alors l’image d’une scène de stand-up) ; on a aussi droit à des images provenant de Wikipedia pour les questions d’actualité générale. La navigation dans les rayons d’Amazon est aussi bien plus efficace que sur les enceintes sans écran : le Spot affiche en effet les visuels de l’article demandé, accompagnés de leur prix.

Si la recherche d’un produit sur Amazon est efficace, l’ajout à la liste d’achats est problématique : Alexa se contente d’inscrire « ce produit », sans nom ni lien vers l’article en question, y compris dans l’application pour iPhone.

Globalement, l’interface de l’appareil est agréable et plutôt bien pensée, même si le clavier virtuel et certains éléments graphiques sentent très fort Android. Et que tout n’a pas forcément été optimisé pour l’écran rond de l’appareil : pourquoi diable le texte est-il ferré à gauche alors que la logique aurait conduit à le centrer ?

Les bandes annonces de films ne sont malheureusement pas prises en charge par l’appareil. Et la recherche de vidéos s’effectue via Bing, qui propose des vidéos provenant de Dailymotion. On aurait préféré que les recherches soient assurées par Google et les vidéos par YouTube, mais Amazon est toujours en bisbilles avec le moteur de recherche, ce qui prive les utilisateurs de Spot de son contenu.

L’Echo Spot est aussi censé lire les séries et les films Prime Video, mais rien à faire l’appareil se contente d’afficher un panneau de suggestions… vides. Croisons les doigts, cela ne devrait pas tarder à être activé (qui ne voudrait pas voir Les Bleus 2018 — L’Épopée russe sur un écran de 2,5 pouces ?).

Plusieurs fonctions de base pointent également aux abonnés absents. C’est le cas des rendez-vous du calendrier et des rappels, qui ne sont malheureusement pas encore pris en charge par Alexa en France. Espérons que cela tombe rapidement.

L’œil qui voit tout

Le Spot ne se contente pas d’un écran. Il embarque aussi une webcam, là aussi une première pour un appareil Alexa (en France, du moins). Cet œil a plusieurs fonctions, dont la plus évidente est de passer des appels en vidéo à d’autres utilisateurs Alexa. Ces derniers pourront vous répondre depuis un autre Spot évidemment, mais aussi depuis l’application Alexa.

Allo Nicolas ?

Le fonctionnement est aussi simple qu’un coup de fil depuis une enceinte Echo : il suffit de demander à Alexa de contacter un correspondant. Sur le Spot, tout l’utilisateur et le correspondant apparaissent dans des ronds, forcément. Dans l’app Alexa, c’est plus classique :

Voilà ce que donne un appel Spot sur l’app Alexa.

Sur le petit écran du Spot, la qualité est somme toute raisonnable. En revanche, dans l’application iOS, l’image de l’utilisateur du réveil sera assez pixellisée… L’autre fonction intéressante liée à cette webcam, c’est la possibilité « d’appeler » le Spot depuis l’app Alexa en utilisant le service Drop In. Il suffit de dire « Alexa, Drop In Spot » pour activer la caméra à distance et voir ce que voit l’appareil.

Cette fonction a un intérêt pour surveiller un bébé par exemple, ou encore pour jeter un œil indiscret à ce qui se passe dans la cuisine ou la pièce où le Spot est présent. Enfin, et c’est assez anecdotique, le réveil peut également prendre des selfies, sur lesquels on peut ajouter des stickers. Le résultat, stocké sur Prime Photos, n’est pas terrible en raison de la qualité médiocre de la webcam.

La belle bacchante.

Un mot pour finir sur la qualité audio du Spot. Le haut-parleur de 36 mm n’est pas vilain, le son est plus ample que sur le Dot (et les basses un peu plus présentes), mais il ne faut pas s’attendre à un miracle. L’enceinte Echo donne de meilleurs résultats. Mais le petit Spot fait le boulot en tant qu’alarme pour se réveiller le matin, pour écouter les infos ou une recette dans la cuisine, ou encore pour passer un coup de fil en vidéo.

Pour conclure

L’Echo Spot est un excellent petit produit connecté pour la maison. L’appareil cumule les fonctions dignes d’intérêt grâce à la polyvalence et l’ouverture d’Alexa, des possibilités encore décuplées par la présence de l’écran et de la webcam.

Loin de faire acte de présence, cet écran apporte un vrai confort pour toutes sortes d’usages. Suivre une recette, consulter la météo ou obtenir la réponse à une question sous une forme textuelle est bien agréable et cela apporte une plus-value non négligeable. Sans oublier bien sûr l’affichage de l’heure — c’est bien pratique !

Quant à la webcam, elle transforme le Spot en caméra domestique d’appoint, certes sans apprêts (pas d’enregistrement vidéo ni de reconnaissance de mouvements, par exemple) mais qui peut rendre service. Les appels vidéo sont efficaces même si là encore, on en reste à du basique.

Tout n’est pas parfait bien sûr, en particulier au niveau matériel : l’écran est vif et coloré, mais tout juste suffisant pour apprécier des photos et des vidéos (en même temps la dalle n’est pas spécialement grande non plus). La caméra est franchement médiocre. Mais après tout, pour le prix demandé (hors promos), on en a pour son argent.

Le Spot donne raison à la remarque de Phil Schiller qui, en mai 2017, estimait que l’écran jouait un rôle primordial dans les assistants domestiques. Alexa gagne effectivement beaucoup avec un écran, alors que Siri a pas mal perdu sur le HomePod, un produit… sans écran !


  1. Contrairement à Siri, Alexa peut créer plusieurs minuteurs en même temps. On n’arrête pas le progrès, d’ailleurs cela fait partie des fonctions à venir du HomePod. ↩︎

  2. Lorsque l’alarme retentit, il faut relever l’écran pour la supprimer. Pour obtenir quelques minutes de sommeil supplémentaire, il suffit de toucher l’écran. ↩︎


129,99 €

Le choix de la rédaction

Les plus :

  • Un écran pour Alexa

  • Polyvalence de l’assistant

  • Radio réveil sympa

  • Prix abordable (mais attendez la prochaine promo !)

Les moins :

  • Qualité médiocre de la webcam

Tags
avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Je suis en train de voir la saison 3 après avoir vu les 2 premières.
Je verrai la 4 après....
Un must certainement même si pourtant cela a un effet sur moi profondément déprimant

avatar bonnepoire | 

@J'en_crois Pas_mes yeux
Je regardais depuis l'époque où ça passait sur Channel 4 et avant que Netflix relance la série. C'est presque un outil pédagogique même si j'ai détesté la presqu'entièreté de la saison 4.

Bonne soirée

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Mais si tu veux un "must", un vrai :
L'Obs - 12 au 18 Juillet 2018

avatar pagaupa | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

L’avenir bizarrement est toujours déprimant dans la science-fiction...le pire c’est que petit à petit elle se concrétise en présent...

avatar ledter | 

acheté un peu au hasard lors du lancement à - 50 % mais quelle bonne surprise (j'ai appris plein de choses dans cet article) !

avatar bonnepoire | 

Et au passage Amazon a appris plein de choses sur toi. Tout va bien.

avatar djgreg13 | 

Pas forcément fan de ce genre de chose je l'ai quand même prise juste pour piloter la domotique sans le téléphone et sans l'es inter, toujours agréable de dire Alexa allume la cuisine quand tu as les mains dans l'eau
Le développement d'une Skill pour une centrale perso n'étant pas compliqué ça donne des ouvertures, Alexa demande à jeedom de lancer le scénario XY

avatar Sgt. Pepper | 

@djgreg13

Je le fais très bien avec ma Watch et Siri.?‍♂️

Sans avoir à sacrifier ma vie privée ?

avatar bonnepoire | 

Il préfère payer moins cher et devenir un produit.

avatar djgreg13 | 

@bonnepoire

Tout dépend des fluxs que tu laisses passer dans le système après tout, mais HomeKit n'est pas compatible avec un réseau un peu plus évolué que celui de tout le monde

Chaque famille d'IoT sont dans un vlan différent avec des règles pour autoriser ou non internet et une communication avec le vlan
Après qu'est ce que Amazon va faire avec ma voix et jeedom, ça je n'en sait rien
Mais au moins elle a pas accès au reste du moins facilement

avatar bonnepoire | 

Sauf que pour fonctionner ça a besoin d’intérêt et donc ça envoie des infos à la maison mère. VLAN ou pas...
Pour HomeKit, j’utilise homebridge. Je n’utilise que des appareils qui n’ont pas besoin de comptes pour fonctionner. Je suis en réseau fermé. Un vrai réseau fermé.

avatar djgreg13 | 

@bonnepoire

Je n'exclu pas de repasser en diy une fois les solutions diy arrivées à maturation. Aujourd'hui beaucoup de ces solutions utilisent l'api Google
Alexa n'est qu'une solution de repli le temps de trouver un nouveau moyen de piloter la centrale Jeedom qu'homebridge

J'ai vraiment trop de soucis avec HomeKit, finalement ce n'est pas un réseau fermé
Je l'ai vu quand ma conjointe a voulu rejoindre le pont, impossible car pour ios10 les vannes sont fermées, donc je suis seul sur le pont et elle ne peut plus le piloter. Parfois je dois redémarrer le Cisco pour que HomeKit refonctionne

Quand aux VLANs, les flux sont contrôlés et j'en ai chie pour le faire, avant de réussir à faire sortir une requête Alexa, il s'est passé quelques heures

avatar bonnepoire | 

Alexa ou Google c'est du pareil au même.

J'utilise HomeKit que je partage avec 3 personnes et je n'ai aucun soucis. L'intégration de Homebridge est aussi parfaite. Tout répond au doigt et à l'oeil et j'en suis le premier surpris. Même mes cameras Unifi se retrouvent dans l'application maison et le flux est parfait.

Je ne vois pas comment tu peux contrôler le flux quand Alexa a besoin du web et je ne vois pas l'utilité de donner un ordre qui répond après quelques heures...

Chacun sa solution mais quand ça fonctionne aussi mal faut peut-être changer de méthode.

avatar djgreg13 | 

@bonnepoire

Apple a tout simplement décidé que les ios10 ne pouvait plus rejoindre un pont à cause d'une faille HomeKit corrigée dans ios 11 ce qui est blasant d'ailleurs parce que avant on était tous sur home bridge

avatar bonnepoire | 

Je n’ai pas suivi cette histoire. Mes devices sont à jour donc je n’ai pas eu à me poser la question.
Un système Dominique, je le préfère a jour malgré tout. Mais je comprends pourquoi certains ne mettent pas à jour.

avatar djgreg13 | 

@bonnepoire

L'iPhone 5 ne va pas plus loin que ios 10 malheureusement

avatar anonx | 

@Sgt. Pepper

? ta vie privée ?

On est à peu près tous d'accord sur le fait que t'as pas d'vie mec..

Amazon cherchera rien à ton propos t'inquiète pas ?

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@anonx
"On est à peu près tous d'accord sur le fait que..."

Je suis désolé @ânons, mais tout le monde, il est pas comme toi...
Le monde il est pas comme tu crois. Alors le "on"... il ne correspond pas à la réalité.
De plus le Sergent Pepper, nous ne savons rien de qui il est... de sa vie.
Alors le "on est tous d'accord", ça ne peut concerner que des imbéciles qui prétendent savoir quand ils sont dans la totale ignorance.

avatar anonx | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Tout ça pour ça ?

Tu fais bien d'être désolé parce que ça pique les yeux de te lire ?

C'est fait exprès le pseudo non ? ?

avatar Rictusi | 

Je crois qu'il se mettait à votre niveau, en tout cas cela en tout l'air.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Rictusi
Exact, j'ai essayé d'adapter ma syntaxe en espérant que bien que ce soit du deuxième degré, il puisse saisir des bribes du message, mais ce n'était pas bien gentil de ma part.

avatar Rictusi | 

Je trouve personnellement l'effet réussi ! :)

avatar bonnepoire | 

On pensait que les commentaires les plus puérils et stupides émanaient de pagaupa mais anonx vient le titiller sur son terrain. Triple combo pour le coup...

avatar anonx | 

@bonnepoire

Oui ça me détend ??

Des questions ? C'est mon détecteur de fanboy j'y peux rien ??‍♂️

avatar pagaupa | 

@bonnepoire

Ah pagaupa! Ta bêtenoire...??
Pour ce qui est de stupidité, t’en connais un rayon! Tu devrais l’exploiter.

avatar bonnepoire | 

Toujours cette répartie "c’est pas moi c’est toi" ou "c’est celui qui dit qui est"... pitié...

T’aurais du aller à l’école histoire d’apprendre deux trois trucs...

PS: t'es pas une bête noire (achète un dictionnaire...) mais bête tout court.

avatar pagaupa | 

@bonnepoire

Et pourtant tu devrais te relire...

avatar bonnepoire | 

Encore cette magnifique répartie digne d'un gamin de 10 ans. "C'est pas moi c'est toi..."

avatar pagaupa | 

@bonnepoire

Sauf que c’est toi qui regarde des dessins animés...

avatar bonnepoire | 

Waw! Ça c’est de l’argument...
Je regarde des dessins animés. Je dois en avoir honte????

avatar pagaupa | 

@bonnepoire

Si tu as 12ans, non...
Autrement, ça se discute...
Allez! Va faire joujou avec tes copains, j’ai d’autres chats à fouetter...occupes-toi de paramétrer tes 30 devices tiens! Ça t’occupera ???

avatar bonnepoire | 

Guignol!

avatar pagaupa | 

@bonnepoire

Insulte! Insulte! Tu ne connais QUE ça...

avatar Pas-un-philosophe | 

Grâce à Amazon je pourrais enfin avoir une évaluation objective de mes « performances »

avatar harisson | 

L'appareil est bien sympa mais je pensais qu'il serait d'entrée un peu plus "bidouillable" (il y a un port mini-usb derrière le cache des prises).

avatar mrlupin | 

je suis agreablement surpris du echo spot . pour avoir un Google home mini je peux dire aue lea voix est plus agreable , que c'est plus pratiaue d'avoirun seul mot clé et le plus c'est au'qvec amazon prime je peux regarder des films et series sur le spot et pour s'endormir c'est pas mal du tout tout comme aussi la lecture des livre audio de la plateforme audible c'est top.
niveau intelligence et anglicisme par contre ca n'arrive pas au niveau de l'assitant de google mais ca surpasse de loin Siri.
je l'ai acheté pendant les amazone prime day pour 60€ donc je n'ai rien a redire

avatar Dv@be | 

Je suis pour ma part très déçu de cet appareil.
L’application est une honte en terme d’ergonomie.
L’appareil est vraiment limité. L’exemple du réveil matin pour illustrer. Je pensais l’utiliser pour ma chérie comme radio-réveil car elle galère souvent (toujours) quand elle doit changer l’heure de l’alarme. J’ai combiné avec une prise “à deux balles” pour éteindre la lampe de chevet. Et hop ... un scénario “bonne nuit” pour éteindre la lampe, lancer sa playlist préférée ... et c’est ici que cela coince. On ne peut pas programmer l’arrêt d’une lecture (radio, livre audio,...) après un certain temps ! Donc cet appareil bien cher en fait moins que le premier radio réveil chinois trouvé en supermarché !

Bref ma note est plus proche de 2/10 que du 8/10 lu dans cet article. Et suis vraiment étonné de cette note de la part de Macg qui est souvent plus critique (sans redire ce qui a déjà été dit plus haut en terme de confidentialité).

avatar iVador | 

@Dv@be

Il suffit de lui dire d’arrêter le réveil , la sonnerie ou la lecture. Même un gosse de 2 ans en est capable ...

avatar Dv@be | 

@iVador

Je veux l’automatiser. Je veux qu’il se coupe SEUL au bout d’un certain temps. Et pas à avoir à lui dire de le faire oralement et à chaque fois. La technologie est la pour nous aider , pas nous asservir ?

avatar iVador | 

@Dv@be

C’est bizarre parce qu’on peut définir des timers et même plusieurs simultanément

avatar Dv@be | 

@iVador

Limitation du soft. C’est , toujours selon moi, une version bêta.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@iVador
iVador , je ne sais pas si ton age mental dépasse les 2 ans que tu prêtes à ton interlocuteur, mais je peux dire que la stupidité de tes commentaires s'associe harmonieusement à leur agressivité.
Et si on revenait dans un monde civilisé et adulte où les arguments seraient les seuls éléments d'une réflexion respectueuse ?

avatar bonnepoire | 

@Dv@be
Essaie Hue. Tu peux le coupler à n'importe quel système intelligent et le soft est mature.

avatar Bamboleilo | 

Le test est très bien réalisé mais il manque cependant la partie sur la qualité de réception des commandes vocales.
Ayant l’appareil en ma possession je trouve qu’elle est excellente.

avatar tbr | 

Moi, ce qui me fait rire ce sont les gens qui vont sur Internet tout en voulant cacher leur vie privée.

Quelqu’un pour leur dire que s’ils vont sur le Net, il n’y a implicitement plus de « vie privée » ?

Ces naïfs !...
Si on ne veut pas voir sa vie être exposée, on NE VA PAS sur Internet. Aussi simple que ça.

Cela dit, j’assume ma pseudo vie privée puisque je vais sur le net depuis plus de 30 ans. J’ai les trois systèmes. Alexa pour le moment, chez moi, est le plus rapide et réactif.
Google réfléchit des plombes avant de répondre (un souci de Wifi amha). Quant à Siri : totale ramasse. Il me répond que c’est fait — éteindre telle lampe Hue, mais rien ne l’est.

avatar bonnepoire | 

@tbr
Quant à Siri : totale ramasse. Il me répond que c’est fait — éteindre telle lampe Hue, mais rien ne l’est.
Toujours les mêmes qui ont des soucis. Faudrait peut-être se remettre en question de temps en temps.

J'ai une trentaine de Devices dans mon application maison et Siri me répond toujours. Il comprend toujours ce que je demande. C'est fou non???!
Et quand il y a un appareil qui répond pas, il me le dit... incroyable!

avatar pagaupa | 

@bonnepoire

« J'ai une trentaine de Devices dans mon application maison et Siri me répond toujours. »
Une vraie caverne d’alibaba ta tanière! Tu m’épates de plus en plus! ???

avatar bonnepoire | 
avatar iRomu84 | 

Actuellement, à quoi cela sert au juste ? Que cela soit un Google Home, ou Amazon Écho...?

A part soumettre des requêtes ou poser des questions (pour s’amuser la plupart du temps ?), mis à part si on dispose de pas mal d’appareils connectés ou domotiques type ampoules HUE, est ce vraiment utile ?

avatar bonnepoire | 

@ iRomu84
Demander à Siri d'allumer le ventilateur, une pièce ou éteindre un appareil est plus rapide que d'ouvrir le téléphone et exécuter la tache. Ce qu'on attend d'un système c'est qu'il soit réactif et qu'il n'apporte pas de nouvelles contraintes.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR