iPhone SE : une autonomie à toute épreuve

Christophe Laporte |

En vacances, les iPhone sont particulièrement sollicités : photos et vidéos, recherches d’informations sur le web, géolocalisations fréquentes pour aller d’un point à l’autre, téléchargements d’apps spécifiques, réseaux sociaux… Bref, tout y passe. Et si en plus, vous êtes à l’étranger, votre téléphone risque de changer fréquemment d’opérateur pour ne rien arranger.

Bref, votre iPhone ne chôme pas et c’est dans ces moments-là qu’on voit l’indicateur de batterie baisser à toute allure. En commercialisant sa Smart Battery Case, Apple a avoué quelque part que ce n’était pas le point fort de l’iPhone 6s. Tim Cook a lui-même reconnu que cet accessoire était très pratique lors d’une virée en week-end.

On a eu l’occasion d’insister dessus lors de notre test de l’iPhone SE, il s’agit du smartphone Apple avec la meilleure autonomie en usage réel. Et j’ai eu l’occasion de le vérifier la semaine dernière pendant trois à quatre jours.

Alors, je n’ai pas fait de tests scientifiques, mais j’ai fini la première journée — en soirée autour de 22h — à 19 % alors que l’iPhone SE avait été mis toute la journée à rude épreuve. Ce qui est d’autant plus impressionnant, c’est que je n’ai pas cherché à mettre en place une quelconque stratégie pour gagner de l’autonomie. Je n’avais pas coupé le push mail par exemple.

Le lendemain, même expérience, mais avec un iPhone 6s tout en ayant une activité moins soutenue. À 18 heures, il était déjà sous les 20 %. Trois heures plus tard, il sombrait dans une veille profonde…

Lors de mon périple, j’ai croisé l’une de ces bornes qui permettent de recharger son smartphone. L’idée ne m’est pas du tout venue de faire le plein : j’étais ce jour-là avec mon iPhone SE. Si j’avais été avec mon 6s en revanche…