L'iPhone a aussi révolutionné les forfaits DATA

Christophe Laporte |

L’iPhone soufflera l’année prochaine sa dixième bougie. Pour cette timeline, je suis assez tenté de vous présenter son prédécesseur : un Palm Treo. Ce sera sans doute l’objet d’un futur billet. Je ne suis pas le seul à avoir utilisé cet appareil avant qu’Apple dévoile son terminal. En attendant, vous pouvez toujours lire notre test de 2005 consacré à cet appareil. À l’époque, j’ai eu également entre les mains un modèle de HTC sous Windows Mobile que j’avais reçu par hasard.

Mon opérateur de l’époque, Bouygues Telecom, me l’avait livré alors que je n’avais rien demandé. Je les avais alors contactés pour qu’ils viennent le récupérer, chose qu’ils n’ont jamais faite. Au bout de quelques mois, par curiosité, j’avais fini par ouvrir le carton et insérer ma carte SIM.

Au début et au milieu des années 2000, une certaine presse misait gros sur le système d’exploitation de Microsoft, qui allait selon eux tout rafler. C’était une véritable usine à gaz. Le Tréo, pour lequel j’avais beaucoup de sympathie, était bourré d’imperfections. Son logiciel système me faisait penser à l’ancien Mac OS à la fois pour ses bons côtés comme sa simplicité d’utilisation et pour ses mauvais côtés, notamment sa gestion de la mémoire qui était déplorable. Il fallait parfois retirer la batterie pour faire redémarrer le terminal. Rien que pour ça, je n’en ai jamais voulu à Apple quand j’ai appris que la batterie de l’iPhone n’était pas amovible. Mais malgré tout, ce Tréo, je l’aimais bien.

Quels que soient les appareils, la synchronisation au Mac était une affaire assez compliquée. Il fallait passer par les outils de The Missing Sync. Et si l’on critique l’App Store parfois pour ses lenteurs ou son moteur de recherche, c’est un vrai bonheur par rapport à toutes les étapes qu’il fallait accomplir pour payer puis installer une app, une véritable corvée !

Mon téléphone HTC Windows que j'ai utilisé quelques mois avant l'iPhone
Mon téléphone HTC Windows que j'ai utilisé quelques mois avant l'iPhone

Je me souviens également en 2006 avoir regardé du côté de BlackBerry, mais je ne sais pas pourquoi, je trouvais à l’époque leur formule compliquée. Et niveau multimédia, ce n’était pas folichon. Lorsque l’on a commencé à parler entre nous de cette idée de Timeline, la première chose qui m’est revenue à l’idée, c’est le prix des forfaits de l’époque. L’accès à la DATA était notamment très, très cher.

À l’époque, pour environ 30 €, j’avais 4 heures de communication et des SMS. J’avais dû prendre une option supplémentaire facturée 17,55 € pour la DATA. Cette somme, qui constitue désormais la norme pour un forfait complet de nos jours, m’octroyait 20 Mo de DATA par mois. Autant dire qu’il fallait compter. Et c’est d’ailleurs ce que révèle la consultation des factures de l’époque, un accès DATA était alors une décision réfléchie. Sur le mois, je me « connectais » au réseau une vingtaine de fois, tout au plus. Bref, à l’époque j’en avais pour 50 €. Et le montant avait tendance à facilement doubler si j’avais l’idée un peu sotte de m’en servir à l’étranger.

Là où, aujourd'hui, on est par définition connecté, où l’on s’étonne de ne pas avoir de réseau 4G, où l’on ne comprend pas quand une vidéo ne se charge pas instantanément, on était à l’époque — même avec un smartphone — déconnecté par défaut. Les BlackBerry étaient d’ailleurs un peu l’exception qui confirme la règle. On était déconnecté pour plein de « bonnes » raisons : financières comme le montre la facture, mais aussi pour ne pas trop faire chauffer le téléphone.

D’ailleurs, les applications à la mode étaient la plupart du temps off-line. AvantGo était l’un des logiciels les plus populaires du moment, à mi-chemin entre un client RSS et un logiciel type Instapaper de lecture différée. Il permettait de s’abonner à des chaînes d’informations et de pouvoir lire des articles en étant déconnecté. Un logiciel très sympa qui n’a pas survécu à la déferlante iPhone. La société éditrice de ce service a été un moment joliment valorisée. Elle a été cotée en bourse et a même vu cette valorisation boursière atteindre le milliard. Mais dès 2009, la société a fermé ce service.

La sortie de l’iPhone en 2007 est également synonyme de démocratisation de la DATA. Alors certes, pas comme Free Mobile a pu le faire quelques années plus tard, mais d’une certaine manière, l’arrivée du téléphone d’Apple a lancé le mouvement. À sa sortie, doté avec Safari d'un vrai bon navigateur, il a un temps fait exploser la consommation de DATA sur le réseau d'AT&T qui inaugurait ce téléphone. Auparavant, on évoquait les fameux réseaux 3G de manière très théorique. C’est d’ailleurs d’autant plus paradoxal que le tout premier iPhone n’était pas compatible 3G.

La gamme de forfaits d'Orange début 2008 pour l'iPhone
La gamme de forfaits d'Orange début 2008 pour l'iPhone

Mais l’idée de Steve Jobs était claire : offrir à ses utilisateurs un accès à Internet en permanence. C’est pour cela que Cupertino était particulièrement impliquée dans les forfaits associés à son terminal commercialisés par les opérateurs. Elle était même parvenue rappelez-vous à ce que ces derniers lui reversent une commission sur chaque forfait vendu avec son téléphone !

Avant l’iPhone, dans 99 % des cas (mon cas en est le parfait exemple), l’accès à la DATA était une contrainte. Il y avait ici ou là dans le monde quelques exceptions, mais c’était ultra-minoritaire. Tout cela a mené à la création de forfaits illimités en DATA, pour que les utilisateurs puissent surfer sans compter.

Si on le compare à nos offres actuelles, un forfait illimité de 2007 parait pourtant sacrément limité. Orange se réservait le droit de restreindre les débits à partir de 500 Mo. Mais à l’époque, en EDGE de surcroit, cela semblait considérable. Et à titre personnel, pour le même prix, j’avais 25 fois plus de DATA qu’avec le forfait pour mon Tréo ! Mais 100 fois moins qu’aujourd’hui !

- À quoi ressemblaient les smartphones avant l’iPhone de 2007 ?

- Que savait-on sur l’iPhone avant 2007 ?

avatar pumk1n | 

Je me souviens ! J'avais une option internet Max chez Orange à 10€ par mois. J'avais 500 mo de fair use mais en fait, même une fois dépassé, je n'étais jamais bridé ! C'était la belle époque...
Mode modem qui était facturé depuis un iPhone mais pas facturé depuis un Windows mobile, c'est comme ça que je dépassais les 500 mo. J'avais même télécharge Left 4 Dead, environ 5 oh en 3G sans être bridé ! C'était pas si mal quand même à cette époque.

avatar hautelfe | 

J'avais une mobicarte avec l'option internet Max chez Orange.
Après les 500Mo, c'était du bridage à 2xEdge en théorie. C'est clair que cela ne changeait rien pour l'iphone Edge...
Et le fait use n'était pas utilisé pour le site wap d'Orange, avec les différents services.
J'affichais déjà souvent les versions wap des sites: ça prenait moins de données, et c'était plus rapide...
Et, en effet, pas de facturation modem, sauf pour l'iphone...

La mobicarte... A 100€/an, avec de base sms et réseaux sociaux illimités, et 150€ de crédit...
Cela me revenait donc à 8.33€/mois avec les 500Mo de fair use. Et j'avais encore 2.5€/mois à dépenser.

C'est clair que c'était le bon temps... :(

avatar Maxi93 | 

Apple n'a jamais rien fait ni les opérateurs (surtout quand je pense leur forfait pour les plus démunis avec l'aide de l'état en plus )sauf Free qui nous à libérer des forfait pour les pigeon
Merci Free

avatar hautelfe | 

Merci d'avoir payé pour les autres.

Personnellement, depuis Free, je vois plus mes forfaits augmenter en prix (8.33€ -> 15€) et perdre en services...

avatar iphone5stiti | 

Super article ??

avatar NerdForever | 

Bah ok l'iPhone à révolutionner ma grand mère aussi alors... Avant sa sortie elle était vivante maintenant elle est morte...

Dire que 2 événements sont concomitants ne font en rien un lien de causalité...

Aucun argument dans ce pseudo article... Intéressant sur le plan de l'anecdote et de l'évolution des technologies et de notre consommation d'internet mais complètement plombé par son titre qui fait croire à un lien entre Apple et les Datas qui n'est jamais établi...

Si ce n'est le coup ( coût..) de prendre une commission sur les forfaits qui a plutôt freiner la baisse des forfaits téléphoniques...

C'est bien les coup d'œil dans le rétro avec les timeline mais il faut arrêter de vouloir réécrire l'histoire: Apple ne fait que 10 à 15 % de part de marché et ce n'est en rien eux qui ont révolutionner la conso data ou nos forfaits. Ils ont certes été un acteur mais pas "l'acteur" du changement!!

avatar azer0147 | 

@NerdForever

Justement, à l'époque où les forfaits de données ont évolué pour devenir bien plus accessible Apple était l'acteur majoritaire du marché des smartphones, avec la plus grosse part de marché sur le secteur même si je n'ai plus les chiffres en tête.
Et il semblé évident et ça a deja été évoqué dans cette timeline que c'est l'iPhone qui a entraîné la démocratisation des smartphone et leur usage en tant que moyen de consommation d'Internet mobile (ce qui est précisé dans l'article c'est qu'avec l'iPhone il devient possible d'utiliser l'Internet mobile sans les désagréments présents sur les autres smartphones)

Donc non, le titre n'est pas trompeur

avatar NerdForever | 

@azer0147 :
Si tu veux mais je ne suis vraiment pas d'accord avec toi quand à la "démocratisation" des smartphones rendu possible par Apple... Mais bon après je suis peut être un sans dent... Néanmoins je trouve que les fabricants comme Samsung et autres même s'ils ont été accusés d'avoir "copié" ont bien plus participé à "l'effort de démocratisation"... Et pour moi c'est plus cette concurrence acharnée sur ce secteur qui a permis cette avancée rapide... Si Apple avait été la seule marque sur ce marché, je suis persuadé que l'histoire aurait été toute autre... Et que seuls certains paierait très cher des services de qualité mais en rien illimité...

avatar azer0147 | 

@NerdForever

Je n'ai certainement pas dit qu'Apple avait tiré le prix des smartphones et des forfaits vers le bas (et l'article non plus) mais comme tu le dis très justement, c'est effectivement la copie de l'iPhone pour en investir le marché d'entrée de gamme qui a permis l'apparition de smartphones à bas coûts.
Et pour les forfaits, c'est l'histoire de l'offre et la demande, de plus en plus de consommateurs de données mobiles -> chute des prix.

Mais pour qu'il y ait copie il faut d'abord un original, et ce n'est pas Samsung qui aurait montré la voie par exemple... Ils n'allaient pas du tout dans cette direction à l'époque.

L'iPhone a donné à l'industrie un mètre étalon sur lequel tout le monde s'est calqué progressivement et c'est bien en ce sens que l'arrivée de l'iPhone a permis la démocratisation des smartphones et in fine la refonte complète des forfaits téléphoniques.

Tout ça est quand même difficilement contestable ?

avatar zoubi2 | 

@azer0147

"Tout ça est quand même difficilement contestable"

En effet. Je dirais même que ça paraît évident...

avatar hautelfe | 

Apple n'a jamais eu la plus grosse part du marché.
C'était Nokia à l'époque.
Puis Nokia a donné sa place à Samsung.
Et côté smartphone, en plus des Nokia/Symbian, ce sont surtout les HTC/WM qui ont été copié.
Avant Apple, le marché était partagé par Nokia, Blackberry et HTC.
Samsung est arrivé plus tard, tout comme Apple.
Ce n'est clairement pas Apple qui a démocratisé.

avatar Hideyasu | 

@NerdForever

On parle pas de révolutionner les forfaits mais de démocratiser la data, et c'est le cas depuis l'iPhone la consommation a explosé car c'est bien plus facile d'aller sur internet depuis son téléphone qu'avant

avatar hautelfe | 

Bin non justement.
Ce qui a démocratisé la donnée, ce sont les premiers smartphone 3G... Les Nokia/Symbian et HTC/WM.
Les Blackberry sont arrivés ensuite (en 3G, je parle. Ils sont restés longtemps en Edge)
Et l'iphone 3G est arrivé très longtemps après.

avatar Dominate | 

Et maintenant on paie 3,99€ par mois pour appels et sms illimités, et 20Go de Data !

C'est beau le progrès.

avatar dexter | 

Merci pour ces articles de fond toujours très intéressants ! J'avais un smartphone Orange SPV sous Windows Mobile qui effectivement imitait d'un peu trop près la version de bureau de l'OS de Microsoft de l'époque : parfois quand je recevais un appel, ça fait crasher le téléphone...

avatar AlexDedalus | 

C'était il y a tout juste 10 ans...et pourtant ça semble un autre monde aujourd'hui.

Petite question : est-ce que qqn a une petite idée du coût de l'exploitation du réseau à l'époque & donc la marge des opérateurs quand ils proposaient ces forfaits avec nombre de SMS définies et toutes ces horreurs de 2H + 2H et autres joyeusetés :)

avatar PierreBondurant | 

Je viens de résigner 12 mois avec Vodafone au UK: pour 22£ j'ai un contrat SIM only de 20Go au UK et 4Go en roaming, appel et SMS illimités au UK et en roaming + 12 mois d'abonnement à Spotify.
Ça a bien évolué !

avatar Cedricifanboy2 | 

J'ai connu les mobicartes avec des cartes a grattés et même les bipeurs genre tattoo ou tamtam lol la blague!

avatar Cedricifanboy2 | 

3,99 chez free! L'antenne est pas loin de chez moi la 4g a fond! Nickel pour les 50giga de data! Plus besoin d'adsl limite! Aller avec 200 giga par mois j'aurai assez lol

avatar bbibas | 

@nedblablabla...

Pas mal le troll

avatar stemou75 | 

L'iPhone de 2007 n'a pas révolutionné la data pour la simple raison qu'il n'était pas 3G....... Donc c'était internet en wifi.

Alors des articles qui racontent des légendes.....

avatar Crapuleux2 | 

Oh si les forfait iPhone ont bien révolutionné la data. D'abord dans les forfaits. Au moins jusq'à l'iPhone 3G et le racaht des forfaits iPhone initiaux.
Et avant la 4G, on allait beaucoup sur Internet aussi. Avant la 3G on savait se contenter du Edge. Moi j'ai même commencé l'internet mobile en iMode ! (Je sais même pas ce que c'était… du GPRS ?)
Donc bref…

avatar NerdForever | 

@Crapuleux2 :
Bah moi j'étais très content a l'époque de ne pas prendre de forfait iPhone sur mon iPhone car c'était juste plus cher pour rien en plus... Et ça marchait très bien comme ça... Après il y'a Virgin et Leclerc et puis enfin il y'a eu Free! Et le merveilleux c'est Free par vente privée 4€/ mois tout illimité et ça marche nickel a l'étranger... Contrairement aux forfaits pro SFR qui tombent toujours en rade après la notification sms...

avatar ifranz67 | 

@Crapuleux2

L imode de Bouygues était de la 2G boost déjà !

avatar hautelfe | 

Ce sont Nokia/Symbian, HTC/WM et BlackBerry qui ont révolutionné la data.

Ce n'est pas de leur faute si les parias sur Mac étaient mis à l'écart de la technologie à cause du manque de compatibilités des Mac.

avatar ArnaudB | 

Ils n'ont absolument pas révolutionné le Data. Les forfaits afférent étaient d'une maigreur et d'un coût absurde. La connexion et la qualité de surf était d'un autre âge. L'iPhone a changé tout ça.

avatar hautelfe | 

L'iphone n'a rien changé.
D'ailleurs, étant limité à l'edge, c'était normal.
Ce sont bien les HTC/WM et Nokia/Symbian qui ont démocratisé la donnée, grace à la 3G.

avatar iDanny | 

@stemou75

La DATA n'a pas commencé avec la 3G ?

avatar Dazoudaz | 

Je me souviens de mon Ola avec 1H de communication chez Itinéris pour un peu plus de 100 Francs... ça restera mon plus gros souvenir.

avatar DarKOrange | 

Certes l'iPhone a modifié les forfaits téléphoniques mais pour ce qui est des prix en France, c'est Free qui les a fait baisser... avant l'arrivée de Free mon forfait était à 65€...

avatar hautelfe | 

Merci d'avoir payé pour les autres.

Mon forfait était à 100€ l'année complète. :)

avatar Jeff06am | 

Quand j'avais l'iPhone à l'époque le EDGE ne me dérangeait pas. J'attendais 30 secondes pour afficher une page si ça se passait bien. Et j'étais heureux.

Maintenant si ça marche pas au bout de 3 secondes, on tente de refresh la page et on peste envers son opérateur. Les temps ont changés !

Qu'est-ce que ce sera dans 10 ans ?

avatar adixya | 

Mais ouais ce serait super de rester en edge !!! Non mais sérieux... et en 56k pour internet avec le modem qui fait des bruits bizarres quand on se connecte pendant qu'on y est.

avatar zoubi2 | 

Pourquoi 56k ? 32k c'était pas mal...

avatar Discus71 | 

Apple via l iphone à secoué le monde de la téléphonie, j ai eu l iphone edge en 16go, exclusivité orange à l époque...le forfait sms mms et data en illimité pour 60€, je n'avais même pas de débit réduit, en appel je ne sais plus se que j'avais....c'était les débuts!

avatar Mika976 | 

N'oubliez pas qu'il n'y a pas que la France métropolitaine.
Habitant dans un DOM j'ai un abonnement à 29€ pour appels illimités et 1Go de Data en 2016. Sans mobile et sans engagement.
La 4G va arriver dans 1 mois et les forfaits vont changer (+ de data)
Nous ne sommes pas encore au forfait à 20 ou 50 Go.

avatar duc998 | 

Vous voulez faire un bond dans le temps ? Venez voir les forfaits en Belgique !

avatar andr3 | 

Ouch ... Qu'il est déjà loin le temps de mon HTC Touch sous Windows Mobile.

Je me souviens que pour avoir une certaine fluidité, il fallait l'overclocker.

Un autre temps...

avatar digitalscreen | 

c est bien Maxi93 tu as bien appris ta lecon ..

avatar malcolmZ07 | 

Il suffit d'avoir vécu en Amérique pour savoir que l'iPhone a été le moteur de tout nouveau forfait au US. Quant à la France , j'en ai aucune idée.
Les iPhones saturaient aussi les connexions wifi dans les unifs...

avatar NewtonMessagePad | 

Souvenir, souvenir ! Malgré l'instabilité de PalmOS et du temps d'adaptation à Graffiti, les Treo était quand même des téléphones polyvalents et agréables à utiliser. Entre deux plantages...
Autre souvenir : le Newton MessagePad avec modem cellulaire Nokia pour surfer sur le tout jeune web. C'était géant, mais l'iPhone à totalement changé la donne, en effet. Avec le Treo on pouvait aller sur internet, mais avec un confort aléatoire. L'iPhone a mis tout internet dans nos poches. D'où l'explosion du phénomène Data dont parle l'article, qui est une bonne mise en perspective.

avatar Powerdom | 

Très bon article. ?
Malgré ce qu'en disent les grincheux de service.

avatar rolmeyer | 

Putainnnnn un Treo 650... je l'ai adoré mon Treo. Du coup je me fais vieux. Hop une larmichette pour la nostalgie. Parce qu'un IPhone 6 et 10 Go en 4G c'est quand même mieux.

avatar lytos | 

Je me souviens avoir eu le premier forfait illimithycs de SFR, sans fair use à l'époque. C'était avant l'arrivée de l'iPhone, a 40€ avec 2h d'appel + 2h le soir et week-end.
À la sortie de l'iPhone en France SFR proposait d'activer une option gratuite (plus tard payante) pour rendre compatible son forfait avec l'iPhone.
A 40€ par mois c'est longtemps resté le meilleur forfait que j'ai jamais eu.

avatar 421 | 

Je me souviens il y a 15 ans, avec un Alcatel one touch, les vieux Sony Ericsson à clapet, le nokia 3310, le sanaga de bouygues, des tonnes de tels sans data, factures groupées familiales, puis vint l'iPhone et surtout Free !!!
Adieux Bouyges en mobile, France Telecom le et sa raie Alcatel, bienvenue au boîtier noir
Depuis le volume à explosé, les prix diminués : je paie 4€ pour tout illimité et 30go de data...

avatar macinoe | 

La théorie exposée dans cette article est pour le moins spécieuse.
La tarification française est une spécificité lié à une grosse concurrence et en particulier l'arrivée de Free.
Sinon comment expliquer qu'aux US, pays de l'iPhone, on trouve des forfaits à 150 $..

Peut-être que l'iPhone a beaucoup de vertues magiques, qu'il guéri les paralytiques et fait revenir l'être aimé, mais il n'a pas fait baisser les forfaits.

avatar adixya | 

Ça tombe bien ce n'est pas ce que dit l'article lol

avatar esteban94220 | 

À contrario, si on prenait le panier moyen d'achat de son téléphone à l'époque ? Quelle serait l'évolution par rapport à aujourd'hui ?

avatar sachouba | 

"Il est à noter également que Palm est particulièrement avare en équipement. À ce prix-là, on aurait pu espérer un Dock USB ainsi qu'un étui, il n'en est rien. Palm offre tout juste une feuille plastique pour protéger l'écran. Pire, si vous désirez transformer votre Tréo en lecteur MP3, il vous faudra acquérir un adaptateur pour casque stéréo."

Ah la la, le bon vieux temps... Wait, what ?

avatar Goundy | 

J'aime bien l'article qui nous fait un peu de nostalgie mais de la à dire que iPhone A révolutionner le marché des forfaits/smartphone....
Pour info iPhone 1er du nom n'avais même pas de 3G, les HTC (Qteck) Windows existait bien avant et marchais super bien (pour l'époque), les BlackBerry avais une année-lumière d'avance sur iPhone.
Donc bon, a un moment donné il faut arrêter avec ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR