Et voici l’iPhone X !

Mickaël Bazoge | | 20:39 |  253

Cela faisait longtemps qu’Apple n’avait pas usé de cette bonne vieille astuce pour faire monter la pression : « One more thing » ! C’est derrière cette expression forgée par Steve Jobs que son successeur Tim Cook a dévoilé l’iPhone X (« iPhone Ten »).

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

La rumeur avait abondamment défloré ce tout nouveau smartphone, et Apple a coché la plupart des cases annoncées : un écran “Super Retina” de 5,8 pouces (2 436 x 1 125, 458 pixels par pouce, la résolution la plus importante sur un iPhone), façade arrière en verre comme les iPhone 8 et 8 Plus, châssis en métal, double appareil photo à la verticale, et bien sûr la fameuse encoche.

Cliquer pour agrandir

L’écran OLED offre tous les atouts de cette technologie : contraste, définition importante, finesse, luminosité, support d’une grande gamme de couleurs, précision des couleurs. La dalle retourne des images HDR comme on peut s’y attendre mais aussi Dolby Vision, elle est également True Tone comme sur les iPad Pro. Et bien sûr, 3D Touch est de la partie.

Cliquer pour agrandir

Pour éveiller l’iPhone X, il suffit de toucher l’écran — il n’y a pas de bouton d’accueil. Pour afficher l’écran d’accueil, il suffit de « lever » l’écran verrouillé en balayant le petit filet du bas vers le haut. En poussant un peu plus haut, on affichera l’écran multitâche qui reprend l’interface vue sur iOS 7. Et pour Siri, il suffit de maintenir le bouton latéral qui est plus large (Apple Pay s’active en cliquant deux fois sur ce bouton).

Cliquer pour agrandir

Et pour le déverrouillage ? Il faut faire le deuil de Touch ID : Apple propose à la place Face ID qui, avec l’aide des multiples capteurs présents dans l’encoche, reconnait le visage en face de l’iPhone. Le système infrarouge projette une grille de 30 000 points invisibles qui analyse le visage, une grille qui est ensuite comparée au visage enregistré. Des informations stockées dans une enclave sécurisée, comme c’était le cas pour Touch ID. Rien n’est envoyé chez Apple.

Cliquer pour agrandir

Face ID s’adapte à l’utilisateur : on peut se couper les cheveux, porter des lunettes, un chapeau… Cette prouesse est rendue possible grâce à l’utilisation de l’apprentissage automatique qui est gérée par la puce neuronale à deux cœurs contenue dans l’A11 Bionic. Elle exécute la bagatelle de 600 milliards d’opérations par seconde, et bien sûr le tout en temps réel.

Cliquer pour agrandir

En terme de sécurité, la chance de tromper Touch ID était de 1 sur 50 000. Avec Face ID, cette « chance » tombe à 1 sur 1 million !

Cliquer pour agrandir

Les capteurs de l’encoche permettent aussi de créer des Animojis, c’est à dire des émojis qui reprennent l’expression faciale de l’utilisateur. Des petites animations à partager via Messages bien sûr.

Les deux capteurs photos affichent 12 mégapixels chacun, ils sont plus grands (ƒ/1.8 et ƒ/2.4) et plus rapides. Ils bénéficient de la stabilisation optique, et améliorent la stabilisation en enregistrement vidéo. Le flash est un quad-LED TrueTone offrant une uniformité de la lumière améliorée de deux fois. En façade, les selfies comportent les améliorations entrevues sur les iPhone 8 et 8 Plus, notamment Portrait Lightning qui modifient la lumière sur le sujet, ainsi qu’un mode Portrait.

Cliquer pour agrandir

Le système-sur-puce est le même que celui de l’iPhone 8, à savoir l’A11 Bionic, avec tous les raffinements donc l’encodeur vidéo, le processeur de traitement de l’image et le GPU, des composants conçus par Apple. Bonne nouvelle : l’autonomie est de deux heures supplémentaires par rapport à l’iPhone 7. Un bienfait de l’écran OLED, sans doute. La recharge par induction est de la partie.

Cliquer pour agrandir

C’est le moment de la douloureuse : la facture. L'iPhone X sera proposé à partir de 999 $ (64 Go). Une mouture de 256 Go sera aussi commercialisée. Les précommandes débutent le 27 octobre, avec une commercialisation fixée au 3 novembre. On aura donc largement le temps d'y revenir.

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


253 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Un Type Vrai 13/09/2017 - 14:22

Oui et ce n'est donc pas une révolution, juste des évolutions.
Pas de quoi ne pas nommer les iPhone 8 en iPhone 7s et celui à en iPhone 9...

Aucun changement de paradigme, aucun changement de stratégie commerciale, aucun changement de form factor ...

Bref, juste un bête n+1, pas de quoi se la jouer "10 ans de révolutions".

Un peu comme si WV sortait sa future Golf nommée Golf X... On s'attendrait à un changement majeur d'usage (100% électrique, sans volant ou autre), pas juste à 3-4 cm de plus par là et quelques changements cosmétiques pour les phares...

avatar ckermo80Dqy 13/09/2017 - 09:38 via iGeneration pour iOS

Je me répète mais plus que jamais, en lisant les "commentaires" : "Ces raisins sont trop verts et bons pour des goujats" comme le disait JLF.
En d'autres termes, si c'est trop cher, tu ne l'achètes pas.

avatar en ballade 13/09/2017 - 21:44

bref pour résumer, une forme allongé façon S8, en plus moche à cause de l'encoche.

Pages