Accessoires



Loop : le traqueur qui vous recommande une activité

Présenté à l’occasion du CES en début d’année, le Loop de Polar est un bracelet traqueur d’activité qui nous avait échappé. Ce produit est pourtant d’ores et déjà commercialisé en France et il est assez original. Plutôt que de suivre passivement votre activité, cet accessoire entend vous proposer des activités au cours de la journée, pour vous inciter à atteindre vos objectifs.

Sur la forme, il rappelle assez le Fuelband de Nike avec son corps assez épais et son panneau de LED qui renseignent l’utilisateur sur son activité. Comme tous les traqueurs du marché, le Loop est doté de plusieurs capteurs pour suivre votre activité : il enregistre ainsi le nombre de pas, que vous marchiez ou courriez. Il peut aussi suivre toutes les autres activités et notamment la natation, mais le constructeur n’indique pas si les mesures sont spécifiques à chaque sport.

Comme tous ses concurrents également, il enregistre les nuits, mais il sait en fait en permanence si vous bougez ou si vous êtes assis ou allongé. Et quand vous restez trop longtemps immobile, l’application mobile associée au Loop vous prévient qu’il faudrait bouger, comme peut le faire le Up de Jawbone. Polar Flow [1.0.1 – Français – Gratuit — Polar Electro] vous indiquera par ailleurs si vous progressez ou non et d’autres statistiques encore sur vos activités au quotidien, autant d’informations que l’on pourra retrouver sur un site internet.

Tout cela n’est pas très novateur, mais ce qui l’est plus est que le Loop guide son utilisateur, pour ne pas dire qu’il le dirige. Au lancement, vous n’aurez qu’à saisir quelques informations personnelles (sexe, âge, taille) et à dire si vous faites un métier actif ou non et l’application calcule pour vous l’objectif. Le constructeur est allé plus loin encore : on vous proposera des activités à effectuer pour atteindre l’objectif, comme 30 minutes de jogging, ou une heure de tondeuse.

Les intentions sont bonnes, mais on peut vite être énervé par cet appareil qui ne cesse de conseiller une activité. Au-delà de cela, le Loop semble souffrir de problèmes de fiabilité avec, selon un retour sur Amazon, une batterie qui ne dépasse pas la journée alors qu’elle est censée tenir cinq jours. Si vous voulez tenter votre chance malgré tout, on le trouve pour moins de 90 €. Ajoutons que le fabricant conçoit aussi de nombreux produits pour sportifs, dont un cardiofréquencemètre qui peut transmettre ses données pour enrichir les informations collectées par le traqueur.



Automatic intègre iBeacon aux voitures

Automatic propose aux automobilistes américains un petit boîtier qui vient se brancher sur leur voiture et qui envoie des informations à un smartphone (lire : Automatic surveille votre voiture depuis l’iPhone). Une façon plus moderne de suivre sa consommation, mais aussi d’avoir des statistiques variées sur le véhicule, que ce soit des rappels pour les maintenances à effectuer ou encore les parcours effectués au quotidien.

Cet accessoire que l’on ne peut malheureusement pas encore utiliser en Europe pourrait devenir beaucoup plus utile à l’avenir. Son concepteur a transformé son produit en borne iBeacon grâce à une simple mise à jour gratuite pour tous les utilisateurs. Cette technologie conçue par Apple repose sur le Bluetooth et elle est déjà utilisée, aux États-Unis toujours, dans les Apple Store pour recevoir des notifications dans les boutiques (lire : iBeacon : Apple pose ses balises de microlocalisation).

À quoi pourrait bien servir une balise iBeacon en permanence dans sa voiture ? Automatic a déjà réfléchi à la question et sa réponse est pour le moins intéressante. Dans un premier temps, la balise ne servira qu’à faciliter la connexion entre l’accessoire et l’iPhone : quand ils sont à proximité, le lien se fait directement. À terme, les projets du constructeur sont toutefois beaucoup plus ambitieux : des partenariats sont en train d’être signés pour faire communiquer la balise iBeacon avec des bornes qui pourraient vous faire payer sans même ouvrir la vitre.

Si l’éditeur parvient à signer suffisamment d’accords, on peut imaginer un futur où l’on pourra payer le parking à la sortie, le péage sur une autoroute ou même le robot de lavage automatique sans sortir de son véhicule et sans intervention de sa part. L’argent serait débité de son compte bancaire via le compte Automatic. C’est malin, mais il faudra convaincre beaucoup d’acteurs pour que ce soit vraiment utile…

[Via : TechCrunch]



Moshi SenseCover répond au téléphone avec la housse

L’accessoiriste Moshi présente un nouvel étui pour les iPhone 5 et 5s. Le bien nommé SenseCover est un étui en apparence classique qui couvre autant la face arrière que les côtés et même l’écran à l’avant. Sa spécificité ? Une face avant qui affiche une partie de l’écran qui permet surtout d’interagir avec iOS sans retirer la protection.

Concrètement, la partie qui protège l’écran du téléphone est découpée pour ne pas masquer des informations importantes. Juste sous la découpe, iOS affiche l’heure et le jour, mais l’étui profite aussi d’autres informations. Quand vous recevez un appel par exemple, l’identifiant de l’interlocuteur tombe parfaitement sous la découpe du SenseCover.

Et pour compléter cette information, le constructeur a prévu un astucieux système pour utiliser l’écran précisément là où iOS permet de glisser pour répondre, ou encore de glisser pour arrêter le réveil. Comme la vidéo de Moshi le montre bien, les utilisations au quotidien sont évidentes, d’autant que l’on peut appeler avec la housse en place. Quand on passe du temps au téléphone, ajouter un élément entre son visage et la vitre d’un iPhone est incontestablement très confortable.

Le SenseCover est proposé en deux coloris, en noir et en titanium. Si l’on apprécie l’idée de base, la réalisation semble un peu brouillonne d’après les photos, mais le constructeur est d’ordinaire plutôt sérieux et peut-être que le produit sera plus valorisant en vrai. Quoi qu’il en soit, cet étui n’est pas encore vendu sur la boutique française de Moshi, mais aux États-Unis elle est vendue environ 33 €.



Logitech baisse le prix de sa manette iOS 7

Alors que SteelSeries a récemment baissé le prix de sa manette à 69,99 $, c'est à Logitech de passer à l'offensive. Le constructeur suisse vient d'amputer le prix de son contrôleur de 30 dollars aux États-Unis — le rabais n'a pas encore été répercuté dans les autres pays.

Dans les faits, la Logitech PowerShell à 69,99 $ (51 €) est encore trop chère pour les services qu'elle rend. Comme nous l'indiquions dans notre test, elle dispose d'assez peu de boutons, ce qui l'handicape dans certains jeux.

Sur le même sujet :



Le traqueur d’activité Shine à nouveau en promo

Amazon vend à nouveau le traqueur d’activité Shine à un petit prix : 85 € seulement. L’appareil est vendu 120 € en temps normal, la promotion est ainsi très intéressante s’il vous intéresse. Attention, cette offre éclair est très limitée en stock : n’attendez pas trop si elle vous intéresse…

Pour une vue d'ensemble du Shine et de ses fonctions, reportez-vous à notre test de ce traqueur.



Un accessoire pour redonner vie à votre station Dock 30 broches

Samson vient de présenter un petit accessoire qui vous permettra de dépoussiérer votre station audio équipée d’un connecteur Dock 30 broches. Le BT30 30 broches transforme votre station d’accueil en haut-parleur accessible en Bluetooth.

Le système est présenté comme étant relativement simple. Vous le connectez à votre station, vous le jumelez à votre smartphone et le tour est joué. Cet accessoire contient une puce Bluetooth 3.0.

Reste à savoir si la qualité audio est au rendez-vous. Par le passé, nous avons testé des produits similaires : les problèmes de compatibilité étaient nombreux et la qualité audio était très aléatoire.

Le prix de cet accessoire n’a pas été dévoilé pour le moment.



La première manette iOS 7 sans fil baisse son prix

Annoncée lors du CES de Las Vegas, la Stratus est la première manette optimisée pour iOS 7 à opter pour une connexion Bluetooth plutôt que pour du Lightning. Un choix qui distingue ce produit de ses concurrents, même si la qualité de fabrication n’est pas très bonne d’après les premiers retours (lire : SteelSeries annonce une manette iOS 7 sans fil).

À défaut d’améliorer la qualité de son produit, SteelSeries a entendu les premiers retours et choisi de baisser le prix de la manette. Annoncée à 99,99 €, elle est affichée à 79,99 $ sur la boutique américaine du constructeur. On espère que le prix affiché sur la boutique française sera rapidement corrigé… Si c'est bien le cas, ce sera la manette iOS 7 la moins chère du marché.

Les livraisons de la troisième manette iOS 7 sont prévues à partir du mois de février.

[Via : Touch Arcade]



Withings fait évoluer son tensiomètre connecté

Withings est une marque connue pour sa large gamme d'appareils connectés. En 2011, elle présentait son premier tensiomètre pour iPhone. Ce tensiomètre a été mis à jour avec une connectivité sans fil.

Plus besoin de brancher le tensiomètre à l'iPhone, la nouvelle version de l'appareil transmet les données via Bluetooth. Le tensiomètre mesure la pression systolique, diastolique ainsi que le rythme cardiaque. Passé au tour du bras, l'appareil lance automatiquement l'application Withings – Le Compagnon Santé [1.32 – Français – Gratuit – WiThings, S.A.S.] dès qu'il se connecte à l'iPhone en Bluetooth.

Withings a obtenu les certifications de la Société européenne d'hypertension et CE médical. Les résultats obtenus avec le tensiomètre sont donc fiables et peuvent être communiqués à son médecin.

L'appareil est compatible avec tous les modèles d'iPhone depuis le 3GS. L'iPod touch de 4e génération est aussi concerné. On peut déplorer l'utilisation de 4 piles LR3 pour le faire fonctionner. Une batterie aurait été mieux accueillie. Le tensiomètre sans fil est disponible sur le site de Withings à 129,95 €.



Un nouveau concept d'iWatch inspiré du Fuelband

Ce concept d'iWatch célèbre le mariage entre le Fuelband de Nike et certains éléments d'iOS (Apple a un brevet avec ce principe de bracelet). Son auteur, Todd Hamilton, s'est inspiré du travail d'un autre designer, mais où l'interface était peu praticable du fait de son orientation horizontale.

Ce bracelet électronique ne manque pas de charme, avec une sélection d'applications aptes à fonctionner sur un écran aussi étroit. Le bouton Home est aussi présent, logé sur la gauche tandis qu'à droite sont placés de tout aussi fins boutons de volume.

Les images parlent d'elles même quant aux fonctionnalités imaginées. Mais on retombe toujours sur le même problème. La forme est élégante, mais le fond manque d'originalité. Les critiques qui ont descendu en flamme la Galaxy Gear de Samsung peuvent s'appliquer ici aussi.

Une montre ou un bracelet qui a besoin d'un smartphone pour l'essentiel de ses fonctions - comme de téléphoner - n'apporte rien de foncièrement original voire même d'utile. Alors qu'Apple, de son côté, paraît travailler sur des usages qui débordent largement de ce cadre vu et revu du compagnon pour téléphone (lire Apple continue de recruter dans le secteur médical).

iWatch Concept from Todd Hamilton on Vimeo.

[via AppAdvice]

Tags: ,


Kickstarter : le MaxStone contrôle les Reflex depuis l’iPhone

Le MaxStone transforme l’iPhone en télécommande distante pour appareils photo. Comme la plupart des appareils ne sont pas dotés de puces Wi-Fi ou Bluetooth, la connexion ne peut pas se faire directement avec le téléphone d’Apple. Ce petit accessoire intègre un émetteur infrarouge et une puce Bluetooth 4.0 pour faire l’intermédiaire.

La plupart des reflex et appareils photo professionnels sont équipés d’un capteur infrarouge qui permet de commander l’appareil à distance. C’est grâce à cette fonction que le MaxStone peut faire de l’iPhone une télécommande : on pose l’accessoire non loin de l’appareil et on peut déclencher la photo jusqu’à une dizaine de mètres de distance. Pour utiliser l’ensemble, il faudra installer l’application MaxStone [2.0.1 – US – Gratuit – iOS 7 – MaxMax Inc.] et utiliser un appareil iOS compatible (iPhone 4s et mieux, iPad 3 et mieux, iPad mini ou iPod touch 5G).

Bluetooth 4 oblige, le MaxStone va un petit peu plus loin avec deux fonctions supplémentaires. Premièrement, on peut aussi commander l’appareil photo de l’iPhone depuis l’accessoire : un bouton permet de prendre une photo ou encore de lancer ou d’arrêter l’enregistrement d’une vidéo. En outre, on peut détecter la présence de l’objet depuis son iPhone et ainsi ne pas oublier son sac photo, par exemple.

Une pile standard (CR2032) alimente le MaxStone et d’après le constructeur, on peut tenir très longtemps : jusqu’à neuf millions de déclenchements à distance avec un Reflex Canon. La durée de vie dépend du constructeur de l’appareil, mais aussi de votre utilisation éventuelle des fonctions annexes. Quoi qu’il en soit, vous pourrez changer facilement la pile et cela ne coûtera qu’un petit peu plus de 1,5 €.

Si cet appareil vous intéresse, vous pouvez le précommander sur Kickstarter. Comptez 36 € pour un exemplaire, avec une livraison prévue dès le mois de mars. Avant d’acheter, pensez à vérifier que votre appareil photo est compatible.