Accessoires



BIC adapte son stylo bille aux écrans tactiles

La marque française BIC, connue pour ses stylos billes et ses rasoirs, a adapté un de ses produits phares aux appareils tactiles. Le stylet-stylo BIC Cristal Stylus est vendu par lot de trois et à un prix très compétitif.

Le design du Cristal Stylus ressemble au stylo bille traditionnel que l'on connaît si bien. Sa différence, c'est que l'une de ses extrémités dispose d'un embout capacitif pour interagir avec une tablette ou un smartphone. Le corps du produit a été un peu stylisé avec des lignes censées rappeler un réseau câblé.

Proposé par pack de trois, le BIC Cristal Stylus est disponible pour un peu plus de 7 € sur Amazon. Même si la qualité ne semble pas être transcendante, le produit est clairement intéressant pour une utilisation ponctuelle. L'investissement est peu important.



ChargeKey : un câble Lightning pour porte-clés

Le ChargeKey Lightning Cable de Nomad est un petit accessoire pratique qui permet d’avoir toujours sur soi un câble compact pour synchroniser ou recharger la batterie d’un iPhone (5/5s/5c) ou d’un iPad Lightning.

Il se compose d’un câble Lightning/USB 2.0 court, de la taille d’une clé. Il a été d’ailleurs conçu pour prendre place dans un trousseau et être prêt à être connecté dans le premier port USB se présentant pour recharger la batterie d’un iPhone/iPad équipé d’un connecteur Lightning. Il est constitué de deux connecteurs solides et d’un câble plat, gainé d’un caoutchouc flexible. 25 $/env. 18,35 €



Sony améliore ses objectifs et les adapte aux tablettes

Sony commercialise depuis l’automne dernier deux objectifs adaptés aux smartphones : le QX10 et le QX100 permettent de prendre des photos de meilleure qualité et de les transmettre immédiatement sur le terminal pour les traiter et les partager. Par une simple mise à jour du firmware, ces appareils ont progressé sur la qualité, comme prévu. On peut dorénavant filmer en 1080p et on peut monter jusqu’à 3200 ISO pour le petit modèle et 12 800 ISO pour le grand, de quoi améliorer la qualité des photos, surtout avec de mauvaises conditions lumineuses.

QX100 (gauche) et QX10 (droite)

Si vous aimez, comme Apple, prendre des photos ou des vidéos avec votre tablette, Sony a pensé à vous. Le constructeur commercialisera un nouvel accessoire, au moins au Japon dans un premier temps, pour maintenir l’un des deux objectifs en place sur une tablette. Seules les tablettes de moins de 19 cm de large sont compatibles, il n’y aura ainsi aucun problème avec l’iPad Air. Sortie prévue en avril pour une vingtaine d’euros.

[Via : Xperia blog]



FLIR One : une caméra à infrarouge pour iPhone

FLIR One est le nom d’un boîtier pour iPhone (5 et 5s) conçu par FLIR, une société américaine spécialisée dans les caméras à infrarouge et les systèmes de sécurité thermiques. Il permet de visualiser sur l’écran en temps réel la chaleur dégagée par les objets, animaux ou personnes se trouvant devant l’objectif.

Que cela soit pour détecter la présence de maraudeurs, repérer un rongeur dans une soupente, vérifier le fonctionnement d’un moteur, déceler la fièvre chez un bambin, localiser la présence d’une ligne électrique avant de percer un mur, constater les déperditions de chaleur dues à une isolation défectueuse …, le FLIR One permettra d’ajouter la dimension thermique à l’analyse d’une image.

Dans un étui un peu plus large qu’un étui standard, le FLIR One regroupe deux caméras. L’une affiche la chaleur des différentes zones de l’image et la seconde, celles d’une caméra classique. En combinant les deux images, l’application affiche des vidéos plus claires et faciles à identifier, notamment parce qu’elle montre les « bords », les contours des objets, textes ou personnes, que si elle se contentait de présenter uniquement les données thermiques.

Le fabricant utilise sa caméra Quark Uncooled Cores LWIR (Long-Wavelength Infra Red) qui équipe également les drones militaires Raven RQ-11. Elle mesure ¾ de pouce avec une résolution de 0,3 mégapixel (640 x 480 pixels en NTSC et 640 x 512 en PAL). Associée à un objectif de 9 mm, elle repère une personne à une centaine de mètres de distance d’après le fabricant.

Elle est assez sensible pour afficher une trace de pas sur une moquette, même quand la personne a quitté la pièce. Elle dispose d’un zoom numérique x2 et x4, et n’a besoin pour fonctionner que d’une très petite batterie intégrée à l’étui, qui lui fournit 2 heures d’autonomie. On peut même se servir de cette batterie de l’étui pour alimenter l’iPhone en lui donnant 50 % d’énergie supplémentaire, si la batterie de ce dernier donne des signes de faiblesse. La caméra a été développée grâce à des fonds de la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), car les militaires américains souhaitaient mettre au point des mini caméras thermiques qui pourraient prendre place dans les casques des soldats ou leurs lunettes de visée.

Gadget de marché de niche ou nouveau marché ? Pour FLIR, les progrès technologiques permettent désormais d’ouvrir ce nouveau marché des accessoires pour AppPhones fournissant une vision infrarouge pratique et simple d’utilisation au grand public. « Nous nous sommes attaqués au marché maritime en 2006, et à l’époque, personne ne se souciait de proposer des caméras thermiques sur des bateaux de plaisance. » a dit le PDG de FLIR, Andrew Teich. « Aujourd’hui, nous avons une division électronique Marine, qui réalise un chiffre d’affaires de 50 millions de dollars. ».



Line 6, Korg et Fender font de la musique sur iPhone et iPad

À l’occasion du NAMM Show 2014, les grands noms de la musique ont multiplié les annonces de produits pour iPhone et iPad. Récemment achetée par Yamaha, Line 6 a ainsi présenté un amplificateur à modélisation contrôlé par un appareil iOS, l’Amplifli. Plus proche d’une grosse enceinte Bluetooth que d’un ampli traditionnel, il est décliné en un modèle 75W (399 $) et un autre 150W (499 $).

Contrairement aux autres amplis de Line 6, il ne possède pas d’écran de contrôle, même s’il dispose des contrôles sonores traditionnels et de boutons pour passer d’un paramètre prédéfini à un autre. Des paramètres qui ne peuvent être modifiés qu’une fois un iPad ou un iPhone relié en Bluetooth : on accède alors, par le biais de l’app Amplifi Remote, à 200 modèles d’amplis et d’effets. On peut aussi diffuser un morceau sur l’ampli, morceau par-dessus lequel on pourra jouer.

Fender, qui commercialisera bientôt une superbe Stratocaster Plus HSS « avec connectique iOS », n’a pas fait dans l’originalité en présentant le Slide. Cette énième interface numérique pour guitare se connecte aussi bien à un appareil iOS qu’à un ordinateur, possède une sortie casque, et vaut une centaine d’euros.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Korg Gadget n’est pas un autre accessoire… mais une application iPad coûtant 25,99 €. Ce studio mobile regroupe une quinzaine de synthétiseurs et de boîtes à rythmes, baptisés « gadgets », que l’on peut combiner dans l’éditeur intégré.



Loop : le traqueur qui vous recommande une activité

Présenté à l’occasion du CES en début d’année, le Loop de Polar est un bracelet traqueur d’activité qui nous avait échappé. Ce produit est pourtant d’ores et déjà commercialisé en France et il est assez original. Plutôt que de suivre passivement votre activité, cet accessoire entend vous proposer des activités au cours de la journée, pour vous inciter à atteindre vos objectifs.

Sur la forme, il rappelle assez le Fuelband de Nike avec son corps assez épais et son panneau de LED qui renseignent l’utilisateur sur son activité. Comme tous les traqueurs du marché, le Loop est doté de plusieurs capteurs pour suivre votre activité : il enregistre ainsi le nombre de pas, que vous marchiez ou courriez. Il peut aussi suivre toutes les autres activités et notamment la natation, mais le constructeur n’indique pas si les mesures sont spécifiques à chaque sport.

Comme tous ses concurrents également, il enregistre les nuits, mais il sait en fait en permanence si vous bougez ou si vous êtes assis ou allongé. Et quand vous restez trop longtemps immobile, l’application mobile associée au Loop vous prévient qu’il faudrait bouger, comme peut le faire le Up de Jawbone. Polar Flow [1.0.1 – Français – Gratuit — Polar Electro] vous indiquera par ailleurs si vous progressez ou non et d’autres statistiques encore sur vos activités au quotidien, autant d’informations que l’on pourra retrouver sur un site internet.

Tout cela n’est pas très novateur, mais ce qui l’est plus est que le Loop guide son utilisateur, pour ne pas dire qu’il le dirige. Au lancement, vous n’aurez qu’à saisir quelques informations personnelles (sexe, âge, taille) et à dire si vous faites un métier actif ou non et l’application calcule pour vous l’objectif. Le constructeur est allé plus loin encore : on vous proposera des activités à effectuer pour atteindre l’objectif, comme 30 minutes de jogging, ou une heure de tondeuse.

Les intentions sont bonnes, mais on peut vite être énervé par cet appareil qui ne cesse de conseiller une activité. Au-delà de cela, le Loop semble souffrir de problèmes de fiabilité avec, selon un retour sur Amazon, une batterie qui ne dépasse pas la journée alors qu’elle est censée tenir cinq jours. Si vous voulez tenter votre chance malgré tout, on le trouve pour moins de 90 €. Ajoutons que le fabricant conçoit aussi de nombreux produits pour sportifs, dont un cardiofréquencemètre qui peut transmettre ses données pour enrichir les informations collectées par le traqueur.



Automatic intègre iBeacon aux voitures

Automatic propose aux automobilistes américains un petit boîtier qui vient se brancher sur leur voiture et qui envoie des informations à un smartphone (lire : Automatic surveille votre voiture depuis l’iPhone). Une façon plus moderne de suivre sa consommation, mais aussi d’avoir des statistiques variées sur le véhicule, que ce soit des rappels pour les maintenances à effectuer ou encore les parcours effectués au quotidien.

Cet accessoire que l’on ne peut malheureusement pas encore utiliser en Europe pourrait devenir beaucoup plus utile à l’avenir. Son concepteur a transformé son produit en borne iBeacon grâce à une simple mise à jour gratuite pour tous les utilisateurs. Cette technologie conçue par Apple repose sur le Bluetooth et elle est déjà utilisée, aux États-Unis toujours, dans les Apple Store pour recevoir des notifications dans les boutiques (lire : iBeacon : Apple pose ses balises de microlocalisation).

À quoi pourrait bien servir une balise iBeacon en permanence dans sa voiture ? Automatic a déjà réfléchi à la question et sa réponse est pour le moins intéressante. Dans un premier temps, la balise ne servira qu’à faciliter la connexion entre l’accessoire et l’iPhone : quand ils sont à proximité, le lien se fait directement. À terme, les projets du constructeur sont toutefois beaucoup plus ambitieux : des partenariats sont en train d’être signés pour faire communiquer la balise iBeacon avec des bornes qui pourraient vous faire payer sans même ouvrir la vitre.

Si l’éditeur parvient à signer suffisamment d’accords, on peut imaginer un futur où l’on pourra payer le parking à la sortie, le péage sur une autoroute ou même le robot de lavage automatique sans sortir de son véhicule et sans intervention de sa part. L’argent serait débité de son compte bancaire via le compte Automatic. C’est malin, mais il faudra convaincre beaucoup d’acteurs pour que ce soit vraiment utile…

[Via : TechCrunch]



Moshi SenseCover répond au téléphone avec la housse

L’accessoiriste Moshi présente un nouvel étui pour les iPhone 5 et 5s. Le bien nommé SenseCover est un étui en apparence classique qui couvre autant la face arrière que les côtés et même l’écran à l’avant. Sa spécificité ? Une face avant qui affiche une partie de l’écran qui permet surtout d’interagir avec iOS sans retirer la protection.

Concrètement, la partie qui protège l’écran du téléphone est découpée pour ne pas masquer des informations importantes. Juste sous la découpe, iOS affiche l’heure et le jour, mais l’étui profite aussi d’autres informations. Quand vous recevez un appel par exemple, l’identifiant de l’interlocuteur tombe parfaitement sous la découpe du SenseCover.

Et pour compléter cette information, le constructeur a prévu un astucieux système pour utiliser l’écran précisément là où iOS permet de glisser pour répondre, ou encore de glisser pour arrêter le réveil. Comme la vidéo de Moshi le montre bien, les utilisations au quotidien sont évidentes, d’autant que l’on peut appeler avec la housse en place. Quand on passe du temps au téléphone, ajouter un élément entre son visage et la vitre d’un iPhone est incontestablement très confortable.

Le SenseCover est proposé en deux coloris, en noir et en titanium. Si l’on apprécie l’idée de base, la réalisation semble un peu brouillonne d’après les photos, mais le constructeur est d’ordinaire plutôt sérieux et peut-être que le produit sera plus valorisant en vrai. Quoi qu’il en soit, cet étui n’est pas encore vendu sur la boutique française de Moshi, mais aux États-Unis elle est vendue environ 33 €.



Logitech baisse le prix de sa manette iOS 7

Alors que SteelSeries a récemment baissé le prix de sa manette à 69,99 $, c'est à Logitech de passer à l'offensive. Le constructeur suisse vient d'amputer le prix de son contrôleur de 30 dollars aux États-Unis — le rabais n'a pas encore été répercuté dans les autres pays.

Dans les faits, la Logitech PowerShell à 69,99 $ (51 €) est encore trop chère pour les services qu'elle rend. Comme nous l'indiquions dans notre test, elle dispose d'assez peu de boutons, ce qui l'handicape dans certains jeux.

Sur le même sujet :



Le traqueur d’activité Shine à nouveau en promo

Amazon vend à nouveau le traqueur d’activité Shine à un petit prix : 85 € seulement. L’appareil est vendu 120 € en temps normal, la promotion est ainsi très intéressante s’il vous intéresse. Attention, cette offre éclair est très limitée en stock : n’attendez pas trop si elle vous intéresse…

Pour une vue d'ensemble du Shine et de ses fonctions, reportez-vous à notre test de ce traqueur.