Fermer le menu

microsoft

Toute l'actualité sur microsoft

OneDrive s’ouvre à toutes les applications

| 24/02/2015 | 21:00 |  

Microsoft est tout feu tout flamme pour son service de stockage OneDrive. Après avoir endossé, avec un peu d’avance, le rôle du Père Noël en offrant 200 Go gratuits à qui le voulait (lire ici et ), l’éditeur de Windows ouvre son nuage aux développeurs. Redmond leur propose effectivement une API, qui va leur permettre d’intégrer au mieux OneDrive au sein de leurs applications.

L’API RESTful offre toutes les fonctions de OneDrive pour des applications Windows, Android, iOS ou tout simplement le web (pour OS X, on attendra). Le gain se situe tout autant au niveau des fonctionnalités que des améliorations de performance, avec une synchronisation la plus économe possible ou la possibilité de reprendre le téléversement de gros fichiers (jusqu’à 10 Go).

L’API a pour objectif de positionner OneDrive comme une plateforme, à l’égal du concurrent mais néanmoins partenaire Dropbox. Parmi les applications et services qui utilisent d’ores et déjà cette interface de programmation, on trouve par exemple IFTTT avec recettes déjà disponibles, ou encore l’éditeur d’images PicMonkey.

> Accéder aux commentaires

Office iOS compatible iCloud et OneDrive avec 1Password/LastPass

| 17/02/2015 | 10:59 |  

Microsoft fait avancer ses apps iOS à marche forcée, lorsque ce n'est pas Outlook qui est amélioré, c'est Office et OneDrive qui prennent le relais. La suite bureautique mobile est maintenant compatible avec iCloud Drive (entre autres), en plus de Dropbox et de OneDrive. On peut donc aller ouvrir ou enregistrer un document Word, Excel et PowerPoint dans le nuage d'Apple. Il convient pour cela de toucher le bouton "Plus" dans la vue de gestion des documents. iCloud n'est pas le seul hôte admis, si vous avez par exemple Box d'installé, celui-ci sera accessible au même titre. Cela ne vaut toutefois que pour les terminaux sur iOS 8.

Tapez sur Emplacements pour afficher d'autres sources de contenus

Pour OneDrive, Microsoft s'adjoint les services des gestionnaires de mot de passe 1Password et LastPass (rien pour Dashlane). On peut s'identifier sur son compte OneDrive en allant récupérer en un tournemain le mot de passe stocké dans l'une ou l'autre de ces deux apps. C'est le même procédé que nous utilisons dans notre propre app iOS depuis sa toute dernière mise à jour.

OneDrive complète son dispositif pour verrouiller l'accès à un compte, précédemment ses développeurs l'avaient rendu compatible avec Touch ID. Les mises à jour pour Office sont déjà distribuées mais celle pour OneDrive n'est pas encore apparue sur l'App Store.

> Accéder aux commentaires

Outlook pour iOS marche avec toutes les messageries IMAP

| 15/02/2015 | 08:00 |  

Outlook pour iOS s'ouvre aux messageries IMAP, c'est l'une des deux principales nouveautés de cette mise à jour [1.0.2 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – iOS 8 - Microsoft Corporation]. Précédemment on pouvait utiliser l'application avec des comptes mail biens définis : Outlook.com, Exchange, iCloud, Google ou Yahoo.

Assez pour toucher du monde, mais insuffisant pour concerner (presque) tout le monde. Les utilisateurs d'autres messageries IMAP, par exemple celles de fournisseurs d'accès, étaient laissés sur le carreau. Ils peuvent désormais tester ce logiciel (sur iPhone et iPad) acheté 160 millions d'euros par Microsoft et s'en faire une idée plus précise. En gardant à l'esprit que l'éditeur a promis un rythme de révisions soutenu. La précédente version a moins d'une semaine. Outlook 1.0.2 reçoit aussi l'une des modifications promises dans le cadre d'une utilisation en entreprise, avec un système d'identification par code PIN à quatre chiffres auprès d'un serveur Exchange Active Sync.

> Accéder aux commentaires

Galaxy S6 : Samsung retirerait ses apps... pour intégrer celles de Microsoft

| 13/02/2015 | 07:00 |  

Le Galaxy S6 pourrait marquer une franche rupture d'avec son prédécesseur non seulement au niveau matériel (coque en métal et écran débordant), mais aussi logiciel. Le site SamMobile, généralement bien renseigné, indique que Samsung pourrait faire un grand ménage dans les applications préinstallées.

Samsung, comme d'autres fabricants Android, précharge ses smartphones d'applications maison qui font souvent doublon avec celles de Google dont il ne peut se défaire (lire : Android : Google veut mener Samsung à la baguette). Et en général, les applications de Mountain View sont de bien meilleure facture que celles des constructeurs qui n'ont pas la même expertise logicielle.

Samsung se serait donc décidé à ne plus intégrer par défaut tout ou partie de ses applications — SamMobile n'a pas le détail de celles qui passeraient à la trappe. Elles pourraient néanmoins toujours figurer dans la boutique Galaxy Apps pour que les utilisateurs intéressés puissent les installer manuellement.

Samsung Q1, un UMPC (Ultra Mobile PC) de 7" sous Windows XP sorti en 2006.

Mais ça ne s'arrête pas là. Si le fabricant sud-coréen retire ses apps, ce serait pour mieux intégrer celles de Microsoft. Au premier démarrage du Galaxy S6, on pourrait voir apparaître à l'écran OneNote, OneDrive, Office et Skype.

Un ajout qui peut paraître surprenant au premier abord, mais qui ne l'est pas tant que ça quand on connaît les habitudes de Samsung et les ambitions de Microsoft. Le Galaxy S5 était en effet déjà rempli de « cadeaux » issus de partenariats, dont 50 Go de stockage gratuit sur Dropbox, des offres spéciales sur PayPal, un an d'abonnement premium à RunKeeper ou bien encore un crédit de 15 $ dans Cut the Rope 2.

De son côté, Microsoft fait feu de tout bois sur iOS et Android pour gagner (ou conserver) des utilisateurs sur ses services, en espérant qu'ils finissent par se tourner vers Windows et son matériel.

> Accéder aux commentaires

Microsoft croit au stylet sur tablette

| 12/02/2015 | 15:28 |  

Microsoft a fait l'acquisition de N-trig, l'entreprise israélienne derrière le stylet de la Surface 3, selon le journal local Calcalist. Le montant de l'opération s'élèverait à 200 millions de dollars. Les employés de N-trig rejoindraient les bureaux israéliens de Microsoft et notamment son centre de recherche et développement.

Surface Pro 3

La Surface Pro 3 est la première de la famille à être accompagnée en standard d'un stylet N-trig, les versions précédentes utilisaient un modèle de Wacom.

Microsoft fait du stylet un des principaux arguments de vente de la Surface Pro 3. Il est bien intégré, puisqu'en réalisant deux pressions sur l'écran avec cet accessoire, l'application de prise de notes OneNote se lance automatiquement.

Interrogé récemment par le Wall Street Journal sur l'utilisation du stylet par les possesseurs de Surface 3, Microsoft assure avoir vu « une augmentation sensible » de son usage, notamment grâce à son intégration. Et de promettre une intégration encore plus poussée avec Windows 10 et la poursuite des efforts pour retirer la sensation d'écrire sur du verre.

> Accéder aux commentaires

Sunrise rayonne officiellement chez Microsoft

| 11/02/2015 | 21:34 |  

L'acquisition de Sunrise par Microsoft ébruitée la semaine dernière a été confirmée par les deux parties aujourd'hui. Ce calendrier qui agrège différents services (Google Calendar, Facebook et LinkedIn, entre autres) restera disponible et gratuit à court terme. Il continuera également à prendre en charge des services concurrents de Microsoft.

Dans les mois à venir, l'éditeur de Redmond détaillera comment il insufflera les bonnes idées de Sunrise dans ses applications et services déjà existants.

Selon TechCrunch, Microsoft a dépensé 100 millions de dollars pour s'en emparer. C'est 100 millions de moins que pour le client mail Acompli, qui a vite été renommé en Outlook.

> Accéder aux commentaires

Android : Microsoft et Samsung enterrent leurs différends

| 10/02/2015 | 10:00 |  

En août dernier, Microsoft portait plainte contre Samsung concernant les royalties dues à l’éditeur de Windows, qui détient bon nombre de brevets utilisés par Google dans son système d’exploitation. Le groupe coréen avait signé en 2011 le contrat de licence croisée proposé par Redmond, qui lui permet d’utiliser Android dans ses produits sans encourir de poursuites en justice. Par ce biais, Microsoft génère des revenus bien plus conséquents qu’avec Windows Phone, sans bouger le petit doigt ou presque : l’entreprise récolte en effet sa dîme sur plus de la moitié des terminaux Android vendus dans le monde. Cette somme s’est montée à un milliard de dollars pour la seule année 2013, et… uniquement pour Samsung.

La plainte de Microsoft visait à dénoncer la décision unilatérale prise par Samsung de ne plus verser son obole à Redmond. Le chaebol estimait en effet qu’après l’acquisition de la branche mobile de Nokia, Microsoft devenait un concurrent à part entière, un argument qui aurait sans doute eu un peu de mal à passer la rampe d’un tribunal.

Les bisbilles entre les deux sociétés sont désormais enterrées. On ignore la nature de l’accord qui a scellé la fin de la bataille judiciaire, mais les deux larrons se disent heureux d’avoir trouvé un terrain d’entente.

> Accéder aux commentaires

Première mise à jour pour Outlook iOS

| 08/02/2015 | 14:22 |  

Microsoft a livré la première mise à jour pour Outlook for iOS [1.0.2 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – iOS 8 - Microsoft Corporation], une application d'autant plus intéressante qu'elle n'est autre qu'un copier/coller d'Acompli, un logiciel racheté il y a deux mois. Redmond a promis un rythme élevé pour les mises à jour de son nouveau gestionnaire mobile de courriels, et l'éditeur ne faillit donc pas à sa promesse.

La version 1.0.2 d'Outlook n'apporte pas de grands changements; la localisation en français est toujours incomplète et les problèmes de sécurité actuellement débattus par les spécialistes n'ont pas eu le temps d'être réglés : on attend, entre autres améliorations, le chiffrement des messages, le support OneDrive for Business, la synchronisation avec le carnet d'adresses d'iOS, et bien d'autres choses encore (lire : Outlook iOS n'est pas encore prêt pour l'entreprise).

Cette mise à jour mineure se contente d'une option pour modifier les dossiers système, de petites retouches ici et là dans l'interface, ou encore de simplifier l'accès au service de stockage Box. Le "grand soir" d'Outlook n'est donc pas encore venu, mais pour le moment Microsoft souhaite améliorer son application à pas comptés

> Accéder aux commentaires

Sunrise ! Microsoft achète un calendrier pour iPhone

| 04/02/2015 | 23:15 |  

Microsoft continue ses emplettes dans l’App Store : après avoir acheté le client mail Accompli pour 200 millions de dollars, la firme de Redmond s’est offert le calendrier Sunrise pour 100 millions de dollars. Selon TechCrunch, qui rapporte l’information, l’application continuera à être développée, mais certaines de ses fonctions seront intégrées aux produits de Microsoft.

La société a déjà procédé de la sorte avec Accompli, qui a servi de base à une toute nouvelle version du client Outlook pour iOS et Android. Il faut donc sans doute s’attendre à un nouveau module de calendrier capable d’agréger les données de différents comptes et de les présenter de manière plus claire et dynamique.

Créée par deux anciens de Foursquare, Pierre Valade et Jérémy Le Van, Sunrise a d’abord été lancée sous la forme d’un service web envoyant chaque matin un mail résumant la journée à venir. Le principe d’agrégation de différents services (dont Google Calendar, Facebook et LinkedIn) et la présentation générale ont subsisté depuis cette première version de 2012.

Devenue une application début 2013, Sunrise a vite rejoint Mailbox et Chrome dans la catégorie des applications pouvant avantageusement remplacer celles d’Apple. Apple qui a d’ailleurs acheté l’un des principaux concurrents de Sunrise, Cue. Sunrise a levé plusieurs millions de dollars pour poursuivre son développement, à cheval entre Paris et New York, avant donc de se vendre à Microsoft.

> Accéder aux commentaires

Pages