Fermer le menu

microsoft

Toute l'actualité sur microsoft

Surface et Lumia se portent mieux, mais pas bien

24/10/2014 | 12:15

Ne les appelez plus « Nokia Lumia » : les prochains smartphones de la firme de Redmond porteront la marque « Microsoft Lumia ». Des smartphones qui devront soutenir la croissance de l’écosystème Windows Phone, qui a atteint 5,6 % ce trimestre.

Microsoft a en effet vendu 9,3 millions de smartphones Lumia ce trimestre, contre 8,8 millions l’an passé. À la faveur du remplacement du très populaire Lumia 520 par le Lumia 530, et du lancement des Lumia 630 et 930, les ventes sont reparties à la hausse. Mais elles sont encore très faibles comparées à celles d’iPhone, qui ont dépassé les 39 millions d’unités ce trimestre, et pas suffisantes pour générer un bénéfice notable.

Et le changement de branding aura peut-être un impact négatif : si la marque Nokia a beaucoup perdu de sa superbe, elle n’en demeure pas moins une marque emblématique du marché de la téléphonie. Microsoft la conservera d’ailleurs en entrée de gamme, où elle peut l’utiliser encore neuf ans — ce n’est pas avec ce marché qu’elle gagnera de l’argent, mais elle peut espérer attirer les utilisateurs aux services de Microsoft, en attendant que le prix des modèles Windows Phone puisse descendre aussi bas.

La bonne surprise des résultats de Microsoft — 23,20 milliards de dollars de chiffre d’affaires (+25 %) pour 4,5 milliards de dollars de bénéfice (-14 %) — est plutôt venue de la Surface. Si l’on ne sait toujours pas combien la firme de Redmond a vendu de...

Lire la suite

Adieu Nokia Lumia, bonjour Microsoft Lumia

21/10/2014 | 18:31

À peine quatre mois après le sabordage de la gamme X, Microsoft dit officiellement adieu à la marque Nokia, dont il a pris possession de l'activité mobile au printemps dernier.

Ce qui n’était jusqu’à présent qu’une rumeur est désormais officiel : la gamme de smartphones finlandais abandonne la marque Nokia et devient Microsoft Lumia. C’est toute la stratégie de communication qui change également de nom au passage puisque les comptes Facebook et Twitter de Nokia France vont devenir dans les « prochains jours » Microsoft Lumia. les autres pays suivront dans les semaines qui viennent.

Plus de logo Nokia donc sur les futurs smartphones de Microsoft, c’est une page qui se tourne, même si Nokia existe toujours sous la forme d’une société indépendante dédiée aux infrastructures réseaux.

La montre connectée de Microsoft sortirait avant Noël

20/10/2014 | 10:20

Sur le marché des montres connectées, il ne manque plus que Microsoft comme gros acteur. L'attente devrait bientôt prendre fin à en croire Forbes qui indique que la firme de Redmond va lancer un produit de ce genre dans les prochaines semaines. Satya Nadella viserait un lancement avant les fêtes de Noël, moment clé de l'année pour les ventes, mais aussi dernier moment de répit avant la déferlante Apple Watch.

Bill Gates du temps des montres SPOT.

Selon le magazine américain, qui avait été le premier à faire part d'indiscrétions sur cet appareil, la montre de Microsoft saura prendre le rythme cardiaque de l'utilisateur en continu et aura une autonomie supérieure à deux jours, soit bien plus que les montres Android Wear — et sûrement que l'Apple Watch.

Forbes répète que cette montre sera compatible avec « différentes plateformes mobiles », autrement dit Android et iOS en plus de Windows Phone. Une décision de bon sens pour Microsoft : si Apple et Google peuvent se permettre de restreindre la compatibilité de leur montre à leur système mobile, la part de marché de Windows Phone est certainement trop petite pour faire de même.

Un clavier virtuel Microsoft pour Android Wear

11/10/2014 | 14:49

Après une application OneNote, Microsoft cogite sur un clavier virtuel pour Android Wear. Ce prototype (téléchargeable) permet de saisir de petits textes directement sur l'écran d'une montre connectée.

Plutôt que saisir on parlera de dessiner, puisque c'est ce mode d'entrée qui est privilégié au sein de cette interface miniature. On trace chaque lettre l'une après l'autre, en s'aidant aussi d'une série de suggestions. Par défaut, Android Wear n'a pas de clavier et préfère les interactions vocales. Même chose sur l'Apple WATCH où l'on a vu un système avec des jeux de réponses prêtes à l'emploi et formulées par le système en fonction de la question.

Microsoft : Xim veut simplifier le partage de photos

08/10/2014 | 18:00

Le labo de recherche et développement Fuse de Microsoft propose une nouvelle application qui permet de partager des photos d'une manière qui parait effectivement très simple. La plupart du temps, il est nécessaire que les correspondants avec qui l'on souhaite partager des clichés aient installé la même application que l'utilisateur (Instagram, par exemple). Xim met un terme à ce problème : seul celui qui veut partager des photos se doit d'avoir l'application sur son smartphone. Les récipiendaires des images n'ont besoin que d'un navigateur web, Xim créant un diaporama éphémère sur internet, à consulter depuis un navigateur web standard. Les clichés s'effacent « au bout d'un certain temps », comme le précise (assez peu) Microsoft.

Cela ressemble un peu au principe du Journal d'iPhoto, en plus rapide et temporaire. Le partage des photos, sélectionnées depuis la galerie du smartphone, d'un espace de stockage en ligne (Dropbox, OneDrive) ou de Facebook, se déroule en choisissant les numéros de téléphone ou les adresses e-mails des correspondants. Lorsque l'utilisateur zoome ou navigue dans une photo, les mouvements sont synchronisés chez tous les participants. Et lorsque ces derniers ont installé l'app, ils peuvent rajouter des images pour « étendre la conversation », comme l'écrit l'éditeur.

Xim n'est pas un clone de Snapchat : son fonctionnement le destine à d'autres usages sociaux et il est possible de sauvegarder une image, que ce soit par une capture écran ou avec le bouton...

Lire la suite

Passez de 15 Go à 30 Go gratuits sur OneDrive

20/09/2014 | 09:50

Microsoft offre de passer à 30 Go de stockage sur Onedrive, au lieu des 15 Go de la formule gratuite de base. L'iPhone 6 et iOS 8 servent de prétexte à cette proposition visant à stimuler le téléchargement des apps OneDrive et la création de compte.

La contrepartie est donc de télécharger l'app OneDrive sur iOS, Android ou Windows Phone et d'activer - au moins une fois et même temporairement - la fonction de téléchargement automatique des photos vers OneDrive. Lorsque vous prenez une photo, elle sera envoyée directement vers votre espace de stockage chez Microsoft. Une fonction classique que proposent Dropbox et d'autres logiciels similaires.

Les réglages dans l'app permettent d'empêcher ces transferts lorsqu'on est connecté uniquement en cellulaire et de le faire ou non en arrière-plan. Si d'aventure vous constatez que vos photos ne sont pas transférées alors que tous les réglages sont au vert, c'est peut-être parce que vous êtes passé en deçà du seuil de 20% de charge de la batterie. OneDrive stoppe automatiquement son office dans ce genre de situation, et il le reprend lorsque votre batterie s'est remplie.

Si vous avez déjà un compte OneDrive, cette offre va vous être proposée dès le lancement de l'application. Dans tous les cas, il faut passer par l'app mobile pour en bénéficier. Cette opération s'arrête à la fin du mois.

Notre espace de stockage était plus important que les 15 Go de base. D'où le fait que OneDrive ne nous...

Lire la suite

Un clavier multi-plateformes chez Microsoft

17/09/2014 | 08:00

Les claviers, c'est la marotte de Microsoft qui a développé plusieurs modèles intéressants pour la tablette Surface. L'éditeur-constructeur se lance aujourd'hui sur le marché de l'accessoire pour iPad avec l'Universal Mobile Keyboard, un clavier compatible iOS (iPad/iPhone), mais également Android, et Windows 8 évidemment. Le périphérique Bluetooth prend la forme d'un clavier très fin dont les touches sont protégées par une coque faisant office de socle pour les tablettes et les smartphones.

Un bouton permet de basculer de l'une à l'autre plateforme très simplement. Des touches de fonction sont également présentes, tout comme des touches Cmd (bien utile pour les utilisateurs iOS ) et Android. Pas de touche Windows dédiée, par contre… Le périphérique est doté d'une batterie lui assurant une autonomie de six mois (une charge de 10 minutes est suffisante pour tenir une journée).

Ce clavier, proche dans son concept du K480 de Logitech lui aussi multiplateformes, n'arbore même pas de logo Windows, ce qui est rare pour un produit Microsoft. L'objet sera disponible en octobre pour 79,95$.

Lire la suite

iOS 8 : OneNote aussi va s'étendre

09/09/2014 | 08:30

Microsoft va profiter des innovations d'iOS 8 pour améliorer l'expérience utilisateur de ses applications mobiles. L'outil de prise de notes OneNote (pour iPhone/iPod touch et pour iPad) va ainsi bénéficier d'une mise à jour qui sera disponible dès la mise en ligne d'iOS 8, et qui apportera au logiciel une toute nouvelle extension. Celle-ci apparaîtra au sein du panneau de partage d'iOS et permettra de créer une note rapidement en y intégrant des extraits de texte et des photos depuis Safari. L'extension offrira aussi la possibilité d'exporter des images dans la galerie photos de l'appareil iOS, ainsi que des fichiers vers OneDrive, le service de stockage dans le nuage de Microsoft.

L'extension d'iOS 8 pour OneNote ressemble beaucoup à celle dévoilée par les développeurs de Things il y a quelques jours, qui se montre toutefois plus limitée puisqu'elle ne permet que de créer une note avec un extrait de texte (lire : Things montre son extension pour iOS 8). Microsoft va t-il également en profiter pour mettre au point un widget destiné au nouveau Centre de notifications ? On n'a pas de nouvelles pour le moment.

Lire la suite

L'abonnement mensuel à Office disponible depuis les applications pour iPad

02/09/2014 | 20:19

Microsoft continue d'affiner son offre bureautique pour l'iPad — il faut dire que le lancement d'Office pour la tablette d'Apple a été couronné de succès (lire : Office pour iPad : 27 millions de copies en 45 jours), Tim Cook y allant même de son petit compliment, preuve que les trois logiciels Word, Excel et PowerPoint étaient attendus. Ce succès en matière de volume de téléchargement s'explique par la gratuité des logiciels, qui ne dévoilent leur plein potentiel (notamment les fonctions d'édition) qu'après un abonnement à Office 365. Il est possible de s'abonner directement depuis les applications, mais jusqu'à présent il fallait débourser 99 euros pour l'année.

Si jusqu'à présent, on pouvait toujours filer sur le site de Microsoft pour régler sa dîme mensuelle, cela n'était pas encore disponible depuis les logiciels. La mise à jour 1.1.1 des trois applications ouvre désormais cette possibilité : on y retrouve l'abonnement Office Personnel mensuel à 6,99 euros (soit 83,88 euros à l'année). Rappelons que cette offre se limite à l'...

Lire la suite

Surface 2, Windows RT : dernière liquidation avant fermeture ?

26/08/2014 | 08:00

La Surface 2, toujours en vente chez Microsoft malgré le lancement de la Surface Pro 3, va être commercialisée avec un confortable rabais. ArsTechnica annonce une promo de 100$ pour chaque modèle, soit 349$ pour la version 32 Go, 449$ pour la 64 Go et 579$ pour la 64 Go avec support de la LTE. Le premier modèle sera ainsi au même niveau tarifaire que l'iPad mini de 16 Go sans écran Retina, alors que la tablette de Microsoft est équipée d'un écran de 10,6 pouces (1 920 x 1 080). Redmond précise sans rire que l'offre est limitée à « cinq unités par personne » et qu'elle s'arrêtera le 27 septembre.

Le hic de la gamme Surface 2, ce ne sont pas tellement ses caractéristiques techniques, mais son système d'exploitation. Windows RT est un des flops les plus retentissants de l'ère Ballmer (et pourtant, la concurrence était rude entre le Zune et les smartphones Kin). Microsoft n'a jamais su capitaliser autour de cette déclinaison de Windows destinée aux processeurs ARM — l'éditeur avait d'ailleurs dû provisionner 900 millions de dollars pour vider les stocks de la Surface première du nom (lire : Surface, une petite activité qui coûte cher et ne rapporte rien). L'entreprise avait usé du même stratagème de la grosse promo l'an dernier pour faire de la place dans l'inventaire (la réduction avait été plus généreuse : 150$).

Mais si Redmond a voulu continuer de faire entendre la petite musique de RT en lançant la Surface 2, il n'est pas interdit de penser que cette fois, le rabais de 100$ sur ce modèle signe...

Lire la suite

Pages