Fermer le menu

microsoft

Toute l'actualité sur microsoft

Xbox One : la TNT lisible sur un iPhone

13/08/2014 | 00:03

Microsoft va commercialiser en octobre un tuner TV pour la Xbox One, avec lequel les joueurs pourront profiter des excellents programmes de la TNT directement depuis la console de salon, qui renforce ici sa vocation de hub de divertissement du salon. L'objet, qui sera proposé à 29,99 euros, bénéficiera également des fonctionnalités de consultation TV de la Xbox, à savoir la pause du direct, l'affichage de la mosaïque ou encore la compatibilité OneGuide.

Dans la foulée, Redmond mettra à jour l'app Xbox One SmartGlass [2.7 – Français – Gratuit – iPhone/iPad - Microsoft Corporation]; le logiciel, qui transforme l'iPhone et l'iPad en « second écran » de la console, affichera sur le terminal iOS le flux de la TNT (via un réseau local), sans interrompre la partie. Les téléspectateurs disposeront de toutes les fonctions du tuner TV couplé à la Xbox.

Ce nouveau service, qui va tourner les joueurs en bourrique (heureusement, la pause de la lecture en direct reste disponible sur le deuxième écran), a aussi pour but d'éviter les drames familiaux : même si la télévision est accaparée par le joueur, les émissions restent lisibles sur le smartphone ou la tablette pour les autres membres du foyer.

Lire la suite

iPad, tablette productive selon Apple

12/08/2014 | 08:30

Comme la réponse du berger à la bergère. Alors que Microsoft compare la productivité de sa Surface Pro 3 avec le MacBook Air (lire : Publicité : Microsoft relance la comparaison entre PC et Mac), Apple fait la promotion de la productivité de l'iPad grâce à… Office. Une campagne d'e-mailing, baptisée « Achieve big things » (« Accomplissez de grandes choses »), est en train d'essaimer dans les boîtes aux lettres des consommateurs américains.

« L'iPad est la meilleure manière d'être plus productif que jamais », peut-on lire dans le message, qui évoque la déclaration récente de Tim Cook qui annonçait passer 80% de son temps au bureau sur un iPad. « Ses puissantes applications ont été conçues pour tirer le meilleur parti des choses que seul l'iPad peut faire », poursuit le mailing avant de faire la promotion des applications bureautiques comme Office et iWork (fournies gratuitement pour l'achat d'une tablette), ainsi que le service de synchronisation de documents iCloud. Au contraire de Redmond, Apple ne compare pas l'iPad à ses ordinateurs portables.

Au travers de ces deux campagnes, on prépare la rentrée, aussi bien chez Microsoft que chez Apple. En ce qui concerne la Pomme, l'accent mis sur la productivité de ses solutions mobiles est très net depuis l'annonce de l'accord avec IBM. La semaine dernière, l'App Store proposait également...

Lire la suite

Avec le Nokia 130, Microsoft mise sur les marchés émergents

11/08/2014 | 19:45

Microsoft a peut-être abandonné à son triste sort la gamme Nokia X sous Android, mais le constructeur persiste dans la stratégie de l'ancien Nokia de conquête des marchés émergents. Le Nokia 130, annoncé aujourd'hui, est un téléphone basique qui permet de téléphoner, lire des MP3 et des vidéos, et intègre une fonction lampe de poche ainsi qu'un tuner FM. Impossible de demander la Lune à un appareil qui coûte 19 euros nu.

Jo Harlow, vice-président de la division téléphone de Microsoft, explique à Re/code que Redmond reste fortement engagé sur ce marché des téléphones à destination des économies émergentes. Plus d'un milliard de personnes sur Terre ne possèdent pas de téléphone, explique t-il. Cette activité est stable et elle connaît même une croissance régulière; de plus, c'est une occasion pour Microsoft de faire connaitre et croître son écosystème à bon compte : « Les consommateurs [qui opteront pour un Nokia 130] vont créer un compte Microsoft feront partie de l'écosystème Microsoft ». Une stratégie qui ne concernait donc pas les Nokia X ni la famille de téléphones Asha, qui elle aussi est désormais de l'histoire ancienne.

Lire la suite

Avec SNIPP3T, Microsoft joue à la groupie

10/08/2014 | 19:00

Après Facebook et son app Mentions, c'est au tour de Microsoft de se lancer dans le business des célébrités ! Pour être tout à fait franc, on se demande un peu ce que l'éditeur vient faire dans cette activité mais après tout, pourquoi pas. Après la sélection de son ou de ses vedettes préférées, l'app SNIPP3T (prononcez « snippet ») propose un flux d'actualités en lien avec la star. Cette dernière n'aura d'ailleurs pas à être nécessairement encore de ce monde (après tout, l'actualité ne s'est jamais arrêtée pour Elvis Presley, qui certes, poursuit une carrière de concierge quelque part aux États-Unis).


Chaque profil de vedettes affiche une timeline composée d'articles repérées par Bing, ainsi que des informations connexes (biographie, films, musiques, personnalités en lien). L'autre aspect important de SNIPP3T est le volet social : l'app encourage vivement les utilisateurs à partager sur Facebook leur passion de Justin Bieber ou One Direction. L'application est gratuite mais, mille fois hélas, disponible uniquement aux États-Unis.

Lire la suite

Microsoft : les tablettes Surface sont-elles condamnées ?

07/08/2014 | 19:00

En se lançant dans la conception et la production de ses propres tablettes, Microsoft franchissait un Rubicon : d'éditeur de logiciels, le créateur de Windows devenait également constructeur. Il y a bien eu quelques tentatives par le passé (baladeurs Zune, smartphones Kin), mais toutes se sont soldées par des échecs retentissants, la console Xbox restant elle un cas un peu à part avec son marché bien spécifique. Malheureusement pour Redmond, la gamme Surface ne rencontre pas le succès escompté malgré la (relative) bonne réception critique de la Surface Pro 3.

Les deux mobiles Kin de sinistre mémoire.

Microsoft donne peu de précisions sur les performances de Surface en matière de ventes. Et pour cause : le constructeur perd beaucoup d'argent. Computerworld a établi, en fouillant dans les documents financiers de l'entreprise, que les pertes liées à cette activité se montaient à 1,7 milliard de dollars depuis le lancement de la première Surface, en 2012. Au deuxième trimestre 2014, les revenus tirés de la commercialisation des tablettes ont été de 409 millions de dollars, mais les coûts liés à l'exploitation de cette gamme se situent entre 733 et 772 millions. Une perte sèche de plus de 300 millions donc, soit la plus importante de tous les trimestres de l'histoire du produit. L'an dernier, Microsoft avait officiellement annoncé que l'activité Surface lui avait fait perdre 900 millions de dollars.

L'arrivée de Satya Nadella à la tête de Microsoft, ainsi que son ambition de faire de...

Lire la suite

Explorer se fait passer pour Safari pour afficher les sites web mobiles

31/07/2014 | 22:30

Quand on sait à quel point Explorer a écrasé le marché des navigateurs web au début des années 2000, on peut goûter toute l'ironie de cette nouvelle. Dans l'Update 1 de Windows Phone 8.1, la version mobile d'Explorer va en effet se faire passer pour Safari afin d'afficher les sites web mobiles comme sur un iPhone, et non plus les versions de bureau ou peu optimisées pour un usage mobile. Actuellement, le site web mobile de Twitter sur Windows Phone ressemble à la capture de gauche; avec l'Update 1, le site sera beaucoup plus agréable à consulter (à droite), et pour cause : il s'agit de la version pour iOS.

Il s'agit ici d'une approche pragmatique pour Microsoft, puisque les éditeurs web n'optimisent pas leurs sites pour Windows Phone, dont la part de marché est encore trop faible. Winsupersite relève également d'autres changements visant à améliorer l'expérience utilisateur d'Explorer 11; le navigateur sera ainsi capable de supporter une petite partie des fonctions non-standards les plus populaires de Safari mobile, sans donner d'exemples. Le HTML5 sera également bien mieux pris en charge.

Cette Update 1, qui comporte aussi le support de Cortana au Canada, Inde, Australie, Grande-Bretagne et en Chine, sera disponible pour le grand public d'ici quelques mois (les développeurs seront eux servis ces jours prochains).

Lire la suite

Nouvelle mise à jour majeure pour Office sur iPad

31/07/2014 | 19:58

Microsoft muscle sa suite Office sur iPad, avec de nouvelles fonctions qui renforcent la polyvalence des trois modules bureautiques. Ces derniers gagnent par exemple la possibilité d'envoyer les documents en PDF, une nouvelle fonction de recadrage des images, ainsi que le support de polices externes. En dehors de ces nouveautés communes, Word n'offre rien d'autre en plus. Ça n'est pas le cas d'Excel qui améliore la prise en charge des claviers externes (notamment pour le déplacement dans les cellules). Les tableaux croisés dynamiques peuvent interagir avec les données sources tirées d'un même classeur. De nouvelles options d'impression font également leur apparition.

Quant à PowerPoint, l'outil de présentation s'offre un mode présentateur dans lequel l'utilisateur pourra afficher et modifier des commentaires, et connaitre la diapositive suivante. Ces diapositives pourront d'ailleurs lire des fichiers multimédias (musique, vidéo, effets sonores, bande-son). On pourra aussi intégrer des liens hypertexte dans les présentations.


Cette mise à jour majeure, la seconde depuis celle du mois d'avril qui avait apporté dans ses bagages le support de l'impression, montre le soutien de Microsoft à sa suite bureautique sur iOS. Les logiciels sont gratuitement téléchargeables, mais peu utiles (hormis une fonction de visionneuse) si on ne dispose pas d'un abonnement...

Lire la suite

Microsoft en situation de monopole dans les Windows Phone

30/07/2014 | 08:00

L'écosystème matériel des Windows Phone est quasi exclusivement composé de terminaux Nokia, donc Microsoft. Ce dernier, malgré une politique de licence de son OS, se retrouve malgré lui dans la situation d'Apple. Il conçoit un OS mobile, dirige la boutique d'applications associée et ne peut compter que sur ses propres forces pour développer sa plateforme.

En début d'année, Microsoft avait signé des accords avec plusieurs fabricants en Inde et en Asie, mais il n'y a pas encore eu de vague Windows Phone chez eux, la plupart n'en ont toujours pas au catalogue. Il a fallu attendre toutefois que l'OS mobile soit revu et optimisé pour de plus petites configurations.

Résultat, Nokia domine à peu près sans partage dans les ventes. Adduplex a évalué cette main mise de l'ancien fabricant finlandais à 94,5% des terminaux sur la courte période considérée. Adduplex fournit un service de promotions croisées (une app fait de la pub pour une autre app). La régie a ainsi mesuré la présence de son SDK à l'intérieur de 4451 terminaux, sur la journée du 24 juillet.

Derrière les 94,5% de téléphones Nokia — en très légère progression, +0,7% — HTC (3,7%), Samsung (1,1%), Huwai (1,1%) ramassent les miettes. Des appareils en test et encore inconnus sur le marché ont été repérés dans ces statistiques, l'un semble être un LG de milieu de gamme et l'autre pourrait être le cousin sur Windows Phone du HTC One M8 sur Android. Un modèle "premium" pour Windows Phone, déjà évoqué par des rumeurs.

Enfin, Adduplex donne quelques chiffres par pays. En France, le modèle le plus recensé lors de cette mesure a été le Lumia 520 (39,6%). Un téléphone vendu nu à moins de 115€ et doté d'un écran 4...

Lire la suite

Microsoft : fin de partie pour les Nokia X sous Android

17/07/2014 | 16:00

Avec la gamme Nokia X, le constructeur finlandais a réalisé un drôle de grand écart. Alors même que Nokia s'était engagé aux côtés de Microsoft et de Windows Phone, le fabricant a continué à financer le développement d'une famille de smartphones d'entrée de gamme sous Android. Pas n'importe quel Android : à l'instar d'Amazon avec ses tablettes et smartphones Kindle Fire, Nokia s'est contenté de reprendre le noyau du système d'exploitation de Google, en y apposant une épaisse surcouche dont le design rappelle Windows Phone.

L'installation par défaut des services et applications de Google étant interdite dans ce cas de figure et Microsoft/Nokia ayant des équivalents, ils avaient intégré leurs outils de cartes, moteur de recherche, services de mail, boutique d'apps, etc. Le tout dans un design coloré vendu à peine plus de 100 euros, un palier hors d'atteinte des Windows Phone.

Les premiers modèles de Nokia X ont été présentés en février, durant le MWC, à l'occasion duquel Joe Belfiore, le patron de la plateforme Windows chez Microsoft, avait indiqué que certains produits du constructeur le « passionnaient moins » (lire : MWC 2014 : Microsoft n’est pas fan de tout ce que fait Nokia). Une remarque pleine de sous-entendus. Cela n'avait pas empêché Redmond de lancer très récemment un Nokia X2 plus puissant, conservant toujours l'héritage Android issu des premiers modèles.

Dans le cadre de la restructuration de Microsoft, Satya Nadella — en poste depuis février, soit en plein processus d'intégration des troupes de la...

Lire la suite

Le bracelet connecté de Microsoft version 2012

03/07/2014 | 11:30

Depuis quelques semaines la rumeur bruisse d'une arrivée de Microsoft à l'automne sur le marché des montres/bracelet connectés. Une perspective reprise par des sites généralement bien informés sur l'actualité de l'éditeur. Un brevet publié le 1er mai mais déposé en octobre 2012 illustre une des idées de Microsoft de l'époque. Sur certains points elle correspond à ce que décrit cette rumeur.

Le brevet parle d'un « Wearable personal information system » qui prend la forme d'un module venant se clipser dans un bracelet. Comme le faisait l'ancien iPod nano avec les bracelet de tierces parties. La partie électronique pourrait recueillir différentes informations physiologiques. Une fois chez soi, ce module central serait détaché et branché à un Dock pour être rechargé et transmettre ses données.

En deux ans (plus le délai qui a conduit à la réflexion autour de ce brevet) les choses ont certainement beaucoup évolué chez Microsoft. Sur le plan du design aussi, puisque cette rumeur parle d'un bracelet où l'affichage est placé à l'intérieur du poignet pour une consultation plus commode. Pour mémoire, on prête aussi à Microsoft la volonté de viser plutôt un usage santé et sport avant d'être un relais des notifications du smartphone comme le font les montres Android Wear. Puis d'être compatibles Windows Phone, iOS et Android (ce qui colle bien avec la politique aujourd'hui de Microsoft).

...

Lire la suite

Pages