Arnaud Montebourg veut faire produire des smartphones en France

Stéphane Moussie |

Dans une interview accordée au Parisien Magazine, le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, a fait part de son souhait que la France et l'Union Européenne « restreignent les importations pour obliger les fabricants de smartphones à implanter des usines ici [en France]. » Pour appuyer son propos, le ministre évoque des associations du secteur dénonçant « le "made in China" et leurs entreprises esclavagistes ».

Foxconn, qui fournit Apple mais également Sony, Microsoft, Nokia, Toshiba, Amazon, etc., est visé à mots couverts. Le sous-traitant s'est en effet retrouvé au coeur de l'actualité à deux reprises depuis le début mois. Le 6 octobre on apprenait qu'une grêve relative à la production de l'iPhone 5 avait eu lieu, puis dix jours plus tard le manufacturier chinois reconnaissait avoir employé des stagiaires âgés entre 14 et 16 ans. Dans ces deux cas c'est l'ONG China Labor Watch qui est à l'origine des révélations.

Pour revenir à la France, bien qu'il ne la mentionne pas, Arnaud Montebourg doit avoir en tête la tablette Qooq quand il parle d'implantation d'usines dans l'Hexagone. Cette tablette, dédiée exclusivement à la cuisine, est en effet fabriquée en Saône-et-Loire, où le ministre est député de la 6e circonscription. Le site Les Numériques avait également consacré un reportage à STMicroelectronics, fabricant de semi-conducteurs dont 60 % des puces sont produites en France.


Qooq

Sur le même sujet :
- Foxconn : retour sur la grève de l'usine de Zhengzhou
- Arnaud Montebourg critique vivement l'ARCEP

[Via Le Monde]

Tags
avatar ARTEMIS62 | 
Faut voir si les consommateurs sont prêt a payer plus...
avatar Un Vrai Type | 
Je ne suis pas sur que cela couterait beaucoup plus cher de produire en France notamment en ce qui concerne l'assemblage. Car par exemple pour les produits Apple le "made in china" c'est surtout l'assemblage final. Les pièces peuvent venir d'un peu partout sur la planète (écran du Japon ou de la Corée ; puce fabriquée en partie au Texas pour l'iPhone...). Et en fin de compte, dans le prix de revient de l'iPhone l'assemblage ne représente que quelques dollars. Alors en France il suffirait à Apple et aux autres de réduire légèrement leur marge. Le problème est qu'on ne trouvera jamais suffisamment de personnes qui voudront effectuer se travail à la chaîne pour le SMIC. Et concernant la fabrication de pièces "plus technologique" encore faut-il avoir les ingénieurs… pour concurrencer le Japon ou la Corée.
avatar ElGringo13 | 
@jusdei : Il faut pas oublier que si tu multiplie les sites production du doit dispatcher t approvisionnement ce qui augmante tes couts de logistique meme si apres tu gagne en distributiin sur le produit finis et que tu multiplie les investissements pour les chaines de montage et les usines
avatar denisbook | 
c'est une question d'organisation. Ce n'est pas tant le coût chinois qui motive les entreprises, c'est la rapidité avec laquelle ces usines peuvent être reconfigurées (changement des chaines, embauches massives, licenciements massifs).
avatar boccob | 
J'adore les commentaire super productifs et surtout plein de grandes généralité sans fondement. Produire en masse à bas coup, on sait que ce n'est pas possible en France et dans 99% des grands pays dits "développé". Mais produire des produits cher et de qualité, on sait que c'est possible. Le problème qu'on à actuellement, ce sont des marques comme Archos (pour rester dans le secteur) qui arrivent en tant qu'entreprise française, avec des produits "semi" fabriqué en france, avec une qualité MERDIQUE pour un prix, pas si bas que ça. En gros, on est pas super cher, on est pas super pas cher, avec une qualité pas top, pas completement à jeter mais presque ... Serait il impensable d'imaginer la production de device haut de gamme, TRES BIEN FINI, avec un TRES BON SAV, pour un prix haut de gamme ?
avatar crifan | 
@Starfox lacoste, les tee shirt a 80€? par ailleurs la qualité de la maille et le coton sont moins bon qu'il y a 15 ans le cout du transport pese peu au regard de la main d'oeuvre, la flexibilité et les capacités de prod. on peut en effet imaginer des niches haut de gamme faites en france, mais cela n'embauchera pas les milliers de licenciés sur le carreau aujourd'hui..
avatar Roberto Alagnagna | 
Qu'est ce qu'il est con ce montebourg... Je sais que le populisme c'est à la mode vu le nombre de neuneus qui votent FN, mais la ça devient ridicule. "Vous avez chaud ? Avec moi je vois assure que vous n'aurez plus jamais chaud!!" Et toc
avatar plodd5 | 
@wxcvbn22 : 'Qu'est ce qu'il est con ce montebourg... Je sais que le populisme c'est à la mode vu le nombre de neuneus qui votent FN, mais la ça devient ridicule.' Imbécile... Tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez, tu sais ce qui est bien, les autres non... Tu sais, pour certaines personnes, les "neuneus", ce sont plutôt des gens comme toi...des gens qui jugent "les défauts et les qualités" des personnes qui ont une opinion politique différente de la tienne... Pour ma part, je ne pense pas que tu sois un "neuneu" mais plutôt un "intégriste du bien pensant" comme on en voit beaucoup en France...des gens à qui on a dit( les media??) comment il fallait penser, comment il fallait voir les choses...bref. Pour toi, quelqu'un qui vote pour un parti politique autre que celui que toi tu approuve, est un "neuneu", un naz, un con...bref...ça c'est ce que j'appel être intolérant, fermé au débat et agressif! Bref, je suis certain que tu fais parti des gens à qui on a dit pour qui voter...! Pour moi, les électeurs du président Hollande ne sont pas des neuneus, ceux qui ont donnés leurs voix à Sarko ou encore à Melenchon, ne le sont pas non plus...! Ce sont juste des gens qui n'ont pas la même opinion que moi, c tt. C'est ça la démocratie et la tolérance...contrairement à ce que tu crois...! Sur ce, bonne fin de journée Mr le "je sais tout, je pense bien et je vous emmerde"
avatar napuconcture | 
C'est clair, investir dans des produits low tech à bas coût est bien plus porteur. En plus quel serait l’intérêt d'avoir des outils de travail et de télécommunications non uniquement américain : iOS, WP, Android ?
avatar ArchiArchibald | 
La France, usine du monde.
avatar cookie | 
Beaucoup de commentaires, dépourvus de tout argument, montrent un niveau intellectuel très faible ... C'est très inquiétant. J'ai toujours dit que les Français n'étaient pas très intelligents , ça ne fait que se confirmer ... Peut on redresser un pays ou la moyenne du QI est autour des 80 ?
avatar patchoulol | 
@gimli fils de gloin : La tu prend un sacré raccourci, tu doit être sacrément bien informer pour connaître le Qi moyen des français,mais au fait tu ne regarderait pas plutôt le doigt, toi ?
avatar hoovertoulouse | 
60% produites en France, oui mais 60% des plus modernes (voir l'interview de Les Numériques). De plus ça ne veut strictement rien dire. On ne connait pas le chiffre d'affaires réalisés par la production de ces 60% de puces modernes sur le territoire Français. exemple: 6 puces modernes sur 10 sont produites en FR, elles représentent 25% du CA total de la production mondiale. Ca veut dire que 75% du CA est réalisé hors de France.. Et là bizarrement ça n'a plus le même impact n'est ce pas ? Pour résumer, on peut dire tout et n'importe quoi avec des chiffres. La personne interviewée sur Les Numériques fait juste de la comm.
avatar valentin. | 
Et même si Foxconn devait s'implanter en Europe, pourquoi il s'implanterai en France? En plus, je suis navré mais ça fait une éternité que la France n'a pas eu une culture industrielle de produits électroniques grand public. Où est ce qu'ils vont trouver des employés qualifiés pour leurs usines?
avatar denisbook | 
Europe-France même combat. Si on réindustrialise l'europe toute entière, les différents secteurs investis profiteront à tous les pays. De la même manière que les USA pensent global quand la Californie a un investissement ou quand le Massachusetts construit des usines, il faut que l'Europe se pense pareille : FEDERAL ! Chaque Etat ensuite négocie à son niveau (comme aux USA) pour tirer sa couverture. Mais bref, pour peser et influencer face au bloc chine, mercosur, usa, faut que l'europe se fédéralise, là elle pourra dire d'emblée : "centaines de millions de consommateurs, un budget conséquent pour investir, et répartition à tous les états membres des gains !" GROS. - Je ne suis pas convaincu qu'il soit intelligent d'artificialiser le marché en forçant (ce que des gens imaginent que le gvt a dit) la demande sur des produits qu'on ne souhaite pas (un appareil de marque X n'est pas interchangeable avec la marque Y) Par contre, je peux comprendre une politique qui viserait à faire venir sur le territoire les usines et emplois. Mais ces emplois seront adaptés à l'industrie : personne ne fera sa vie à faire des ipads. Voir l'exemple du Brésil. Mais je ne suis pas totalement convaincu par le résultat. - bref, ce n'est pas réellement une question du coût du travail, mais une question d'infrastructure, de flexibilité des usines (du jour au lendemain faut former, changer les machines, tout réorganiser et HOP se lancer sur le nouveau modèle, procédé) et justifier d'un savoir faire en refusant de le partager au delà de l'Union Européenne. - autre point, la Chine n'a pas respecté ses engagements vis à vis de l'OMC. En jouant un jeu biaisé, il est facile d'être incroyablement + intéressant que tous les autres. - Problème : où est la main d'oeuvre et les sites industriels modernes ? qui va les financer ? Foxconn ?
avatar Judge MANSON | 
@NoxDiurna : ' Où est ce qu'ils vont trouver des employés qualifiés pour leurs usines?' Si les usines partent toutes en Chine c'est parce que le pays fournit en masse de la main d'oeuvre peu qualifiée, ce que cherche justement la plupart des fabricants. Et pour ceux qui avaient besoin de main d'oeuvre qualifiée, ils rappatrient après coup leurs usines dans leur pays d'origine. Trouver de la main d'œuvre peu qualifiée en France devrait être possible. (et qualifiée encore plus..)
avatar krishteban | 
J'aime beaucoup Arnaud Montebourg, c'est devenu mon comique préféré :-) il faut le garder celui là, parce que nous pondre des idées pareils, à chaque fois, je suis vraiment surpris par ses gags !!!
avatar ekami | 
Si Montebpurg trouve le moyen d'installer en France des usines de 150 000 ouvriers qui travaillent à la chaîne, c'est sûr que le pays ira beaucoup mieux. Quel populisme à deux balles.
avatar kenasu | 
Un boulot pour Tim Qook ça.
avatar kurun29 | 
Ce gouvernement d'énarques et de fonctionnaire pétri de bonnes intentions mais coupé de la réalité ne produit décidément que du vent... Et des taxes, faute de courage pour s'attaquer aux problèmes structurels. Il est urgent d'envoyer tous les politiciens de droite ou de gauche en stage d'entreprise avant de les autoriser à exercer.
avatar kurun29 | 
Ce gouvernement d'énarques et de fonctionnaire pétri de bonnes intentions mais coupé de la réalité ne produit décidément que du vent... Et des taxes, faute de courage pour s'attaquer aux problèmes structurels. Il est urgent d'envoyer tous les politiciens de droite ou de gauche en stage d'entreprise avant de les autoriser à exercer.
avatar vconcept | 
Quel manque de connaissance du fonctionnement de cette industrie, ça fait peur. Il ne réalise pas encore que Foxconn ne peut pas avoir d'équivalent en claquant des doigts ! L'intérêt de cette entreprise est de réunir la production de plusieurs entreprises et de produire massivement, avec une main d'oeuvre disponible tour aussi massive (>1 000 000!). Quand il aura la solution pour reproduire un tel modèle alors il pourra se permettre de parler de 100% made in France. En attendant il ferait mieux de pousser à produire les composants les plus pointus, de pousser la recherche, et de laisser le travail de masse non qualifié aux autres ! Et dire que c'est pas le pire de tous chez ces guignols :/
avatar tidjegwada | 
Quel blaireau et après il s'étonneront des chutes des ventes !!
avatar kasimodem | 
Pour avoir des produits high-tech conçus et fabriqués en France, il faut aussi des ingénieurs, des développeurs, des "talents". Ces "talents", il faut les attirer. De la même manière qu'on attire pas les mouches avec du vinaigre, ce n'est pas avec notre fiscalité (et c'est pas fini) qu'on va attirer ce genre de personne. Encore une fois, on droit à des effets de manches, on dit ce que le peuple veut entendre et on fait rien, puisque de toute façon on a rien dans le pantalon pour le faire (je veux parler des réformes certes impopulaires, mais néanmoins nécessaires, voir vitales). Le reste n'est que du vent, et ça souffle en ce moment ...
avatar phm123 | 
Si il veut que des entreprises viennent en France alors que ce gouvernement de rigolos fasse marche arrière très vite en déployant le tapis rouge aux investisseurs en baissant très fortement les taxes et charges. Les souhaits en faisant n'importe quoi cela ne se produit pas ...
avatar JackOne | 
Je crois que Montebourg n'a pas compris la réalité chinoise. Je pense qu'Apple ou les autres produisent en Chine pas seulement pour des questions de coût de main d'oeuvre, de taxes ou d'impôts. Les chinois ont aussi développé des capacités de production incomparables (avec des conditions sociales différentes, je le conçoit mais c'est comme ça) et un savoir-faire pour pouvoir produire en masse un appareil et en garantissant la qualité. Je prend un exemple. Apple avait prévu 5 millions d'iPhone 5. Est-ce que la France est capable, quelque part, de produire un tel volume en peu de temps et de qualité ? La réponse est NON.
avatar oxmosys | 
Il va sortir une compilation de ses meilleures blagues pour Noël vous croyez ?
avatar gg90 | 
Produire un smartphone en France...pourquoi pas (dire en Europe semble plus raisonnable), mais restreindre les importations, ça signifie restreindre la liberté de choix des consommateurs. Actuellement, combien de modèles sont disponibles en France (il n'y a pas que les Iphone), pour tous les gouts, toutes les utilisations et tous les budgets. Espère-t'il pouvoir produire ici une telle diversité ? Obliger Apple, Samsung, Nokia, Motorala, HTC, RIM... à implanter une usine en France ... Je ne sais pas si c'est de la bêtise, de l'inconscience ou de la démagogie de bistrot !
avatar Mollaret | 
Ce qui importe n'est pas de produire mais de CONCEVOIR en FRANCE ! Et pour ça il faut en donner les conditions. Vous voyez un iPhone / iPad assemblé en France ? Ce serait comme pour le lancement de l'iPhone 5 à l'Apple Store de Paris Opéra : une bonne grève, du style que l'on sait si bien faire en France (SNCF, Air France, .. pendants les congés !) Et de plus le coût serait exorbitant ! L'idée qui à première vue est intéressante est la même que celle qui a conduit à l'économie dirigée en URSS : on voit comment ça finit ! Mais Montebourg a eu la "bêtise" de dire à la télé qu'en France on faisait mieux que l'iPad en parlant de sa tablette ! Il ne connait vraiment rien de rien à la question !
avatar Tam69 | 
Il y en a qui vivent dans un conte de fées
avatar abohbot | 
Il est important de viser les nouvelles technologies les nano technologies et la robotique. Pour l'instant nous développons trop peu de ces technologies. Par contre il nous faut aussi de la production de produits basiques, c'est assez navrant de voir tous les pays occidentaux se détourner de ce type de production. Comment avons nous perdu nos industries?
avatar nemrod22 | 
Quel débile. En France on ne peut pas assembler un smartphone : coût du travail trop élevé, pas assez de gens prêts mentalement à être payé au Smic juste pour emboîter des pièces. Par contre on peut en France fabriqué les elements ultra importants (processeurs et les écrans et les logiciels) à haute valeur ajouté. Ça oui c'est possible. Le gouvernement a l'air d'abandonner la réforme du coût du travail et ça ce n'est pas très bon pour le pays. Les enarcs décidément ne servent à rien...
avatar Roberto Alagnagna | 
Merci pour vos confirmations.
avatar bpriss | 
On fabrique bien des trains, des avions, du nucléaire, des hélicoptères... bref des trucs blindés de technologie. Avec le coût du travail français... Pourquoi on fabriquerait pas des smartphones (haut de gamme également) ? C'est une question d'organisation, d'investissement, de financement... et de volonté.
avatar Thunderfury | 
Ce petit marquis ferait bien de réfléchir à ce qu'il en est advenu de k'industrie Française automobile du luxe... avant de délirer. Si la France éternelle n'a conçu ni un google, ni un Apple, ni un MS, ni même un Nokia, ce n'est pas pour rien. Nokia est bien Finlandais, non ? Rappelez vous du "plan calcul" et autre "informatiques pour tous"... Mais bon, une tablette Bic sous LSE, ça sera bien suffisant pour subventionner les copains...
avatar tom92 | 
Si on retrouve des salaire qui nous permettent de racheter français, je dis oui.
avatar Psylo | 
C'est clair que ce n'est pas la grève des employés des apple store au lancement de l'iPhone 5 qui donner envie à apple de produire ses smart phones en France. J'imagine déjà le titre : toujours aucun iPhones disponibles à 1 semaine de Noël. En effet les syndicats campent sur leur position et la grève dans les usines apple du nord, principal lieu de fabrication des iPhones, est reconduite sans limite. Non, hormis les salaires, il y a aussi d'autres raisons qui font que les industriels fuient notre pays.
avatar labon | 
@helmuthelmut [ironique] C'est vrai quelle bande de salauds ces grévistes ! Vouloir une fontaine à eau ! C'est fini l'URSS, celui a soif, il est remplacé par une personne qui ramène sa bouteille. Et faire grève le jour de la mise en vente de l'iPhone 5... C'est vraiment prendre les consommateurs en otage ! En otage ! Quelle bande de pervers ces syndicalistes ! Je n'ai rien contre eux, mais leur grève là, ils auraient pu la faire en juillet, quand Apple ne sort rien. Et puis c'est la crise, faut garder son boulot, quitte à subir les pressions de ses employeurs. Faut pas être une chochotte, c'est tout. Faut être compétitif, faut de la rigueur, c'est ce qu'ils disent tous à la télé. [ironique] Je bosse chaque été dans un supermarché depuis que j'ai seize ans pour payer mes études (et me payer mes loisirs aussi). J'ai appris cet après midi qu'un ancien collègue, qui a déjà subi il y a deux ans une embolie pulmonaire, était en arrêt à cause de nouveaux problèmes cardiaques. Il n'est pas remplacé, ces autres collègues doivent prendre le relai. Sa santé est fragile, comme l'est celle de beaucoup d'autres collègues lassés par l'obsession du chiffre de la direction, les trois chiens de garde du siège, qui poussent les employés à ne plus compter leurs heures. Certains se retrouvent avec des semaines entières à récupérer. Tout cela pour dire que le syndicalisme est là pour contrebalancer les outrances patronales. Bien sûr, si une grève éclate dans ce magasin, les clients seront mécontents. Et alors ? Je ne crois pas que ces employés s'épanouissent au travail. Mais ils sont si résignés que l'idée de se battre pour de meilleures conditions de travail ne leur effleure même pas l'esprit.
avatar fornorst | 
@ludmer67 Ils n'ont qu'à créer une boîte et ils verront tout de suite comment s'épanouir dans leurs travail. Ils pourront aussi créer de l'emploi. Ils pourront ainsi gérer le personnel mais surtout sans donner d'objectifs, ce serait du harcelement, et aussi en évitant de penser se payer en cas de difficulté, parce qu'ils ne pourront pas réduire la voilure ( en France on ne peut pas licencier contrairement à ce que l'on pense; trop long à expliquer ici, mais c'est jurisprudentiel ). Après ils feront la grève des pigeons qui en ont marre de se faire saigner par des incapables qui n'ont jamais mis les pieds dans une entreprise autrement qu'en visite officiel pour sortir des absurdités inapplicables à 99% des entreprises françaises, les TPE. Et puis avoir supprimer pas loin de 15% de pouvoir d'achat aux salaries payés avec des heures supp' ou complémentaires, c'est vrai que ça va relancer la machine économique... J'arrête là, ça me fait monter la pression artérielle.
avatar fornorst | 
@hadrien.eu Je ne suis pas libéral, mais chef d'entreprise. Un jour j'ai décidé de me prendre en charge et de créer de l'emploi. Depuis je ne me suis pas enrichi, mais j'ai des cautions sur le dos, une hypothèque sur ma maison, et aucune sécurité en cas d'échec. Voilà, c'est tout ce que je dis : qu'ils passent de l'autre côté de la barrière, et après ils pourront juger les quelques uns salaries pleurnichards. Ceux que je plaint vraiment, ce sont ceux qui on un beau métier dans l'industrie et qui voient leur outils de travail disparaître, parce que quelques financiers préfèrent une rentabilité immédiate et un outils de travail flexible plutôt que de s'emmerder avec un droit social paralysant comme on a en France. Souvent ce ne sont pas que des considérations financières qui font la délocalisation, sinon rassurez vous, il n'y aurait plus du tout de travail en France.
avatar labon | 
@pacou Que faisiez-vous avant de devenir cher d'entreprise ? Quel genre d'entreprise dirigez-vous maintenant ? Pour savoir si la comparaison est soutenable ou si elle est simplement est un rejet de mon histoire. Histoire qui ne vous trompe pas, puisque vos avez immédiatement compris qu'il s'agissait d'un passage de Le retour de Germinal, de Victor-Emile Flaubert, et qu'il s'agissait de faire passer les ouvriers et les employés comme les seules et uniques victimes, alors qu'en fait, ce sont les bourreaux !
avatar fornorst | 
@hadrien.eu et autres ...
avatar labon | 
"Voilà, c'est tout ce que je dis : qu'ils passent de l'autre côté de la barrière, et après ils pourront juger les quelques uns salaries pleurnichards." Bien sûr, ce sont des tous des faibles, des lâches, des lavettes, des couilles-molles, des mollassons, des fainéants, des pleurnichards. Que faisiez-vous avant de devenir cher d'entreprise ? Quel genre d'entreprise dirigez-vous maintenant ?
avatar labon | 
@pacou Pardon ?! Oh la belle réponse bien libérale, allez les gars, on arrête la pleurniche, on ouvre son entreprise, et on devient bourreau à la place d'être victime. Plutôt que de bomber le torse comme un pigeon, allez à la rencontre de ces ouvriers et de ces employés, allez voir leurs conditions de travail. Dites leur d'ouvrir leur boîte, qu'ils voient comme c'est dur d'être entrepreneur, et que ce n'est que comme ça qu'ils arrêteront de se plaindre. Tout le monde n'a pas la capacité d'ouvrir une boite. Il faut une idée et des moyens. Ils se lèvent à quatre ou cinq heures du matin, du lundi au samedi, pour trente cinq heures de travail. Quand ils rentrent, ils sont fatigués, leur dimanche ne leur sert qu'à se reposer pour ce lundi matin dont ils ne veulent pas. La plupart n'a pas fait d'études, se considèrent comme des "idiots". Allez leur dire d'ouvrir leur boite. Pas la peine de faire sa petite chatte en prétendant avoir sa petit pression artérielle qui monte, je vous parle d'individus, vous me parlez d'entreprise, de règlementation, de licenciements et d'autres concepts bien jolis. Allez leur dire, à ces "imbéciles qui plombent la compétitivité de notre pays soutenu par le laxisme crypto-communiste", d'ouvrir leur boite, eux qui ont des familles, et souvent deux SMIC pour assurer l'avenir d'un couple et deux ou trois enfants. J'arrête là, pas parce que ma petite santé serait en danger, elle va bien, mais parce que je pense m'adresser à un... Qu'on se le dise, cette histoire est bien compliquée !
avatar weblamu | 
Montebourg, c'est la personne qui préconise de réouvrir les mines
avatar weblamu | 
Ou je me trompe?
avatar KOVU | 
Qui vit dans un conte de fée ? Celui qui veut produire en France ou celui qui s'imagine qu'on peut tout délocaliser pour acheter "moins cher" et qui s'imagine qu'à terme il va garder son job ? Maintenant Montebourg en est réduit à faire semblant, dans un gouvernement de pleutres et d'opportunistes.
avatar FabienR. | 
Mort de rire : ça fait 30 ans que la France est déjà morte dans l'industrie des TIC. Il y avait le savoir faire français lorsque les premiers OS étaient des projets d'études scientifique mais comme toujours dans ce pays de rigolos il n'y a eu aucun gouvernement ou entrepreneur pour favoriser cette implantation. Résultat tous ces cerveaux se sont tous barrés aux states.
avatar Dewy | 
Les entreprises françaises ne veulent plus fabriquées et investir en France...aujourd'hui les seuls qui seraient prêt a investir en France pour ce genre de production se serait les Japonais. Le comble de voir qu'une Toyota est + "française" qu'une Peugeot ou Citroën...
avatar fornorst | 
@yarel 'Ce sont vraiment les commentaires sur ce type de sujet que je préfère.' Lesquels?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR