HP : webOS devient open-source

Christophe Laporte |

Après des semaines de réflexion, HP a enfin pris une décision au sujet de webOS. La société californienne a décidé de mettre en open-source son système d'exploitation, afin d'en faire une plate-forme "innovante" qui sera au coeur selon Meg Whitman, d'une nouvelle génération d'applications et de périphériques.

HP invite ses partenaires, les développeurs ainsi que d'autres fabricants de produits à apporter des améliorations à webOS. En passant son projet en open-source, HP espère accélérer son développement. La nouvelle P.D.G. de HP a fait savoir que sa société serait un participant actif et un investisseur dans ce projet. Meg Whitman désire d'autre part une gouvernance autour de webOS qui soit transparente et efficace afin d'éviter les problèmes de fragmentation.

HP participera également à l'avenir au développement d'ENYO, le SDK de webOS, dont elle cherche à faire un environnement de développement multiplateforme à part entière (lire : webOS veut conquérir le monde de l’entreprise).

La décision de HP semble toutefois ne pas en être une, ou tout du moins apparait comme un choix par défaut. En effet, dans le même temps, la société américaine a indiqué qu'elle n'avait pas l'intention pour le moment de concevoir des appareils équipés de webOS.

Il est fort probable que HP n'ait pas réussi à trouver un repreneur capable de mettre suffisamment d'argent pour acquérir webOS. Vu la somme investie dans cette technologie en l'espace de quelques mois (lire : HP a gâché des milliards dans Palm et webOS), HP n'a pas eu non plus semble-t-il le courage politique d’en finir définitivement avec webOS. HP joue à la roulette russe et espère que webOS attirera quelques constructeurs de smartphones désireux de réduire leur dépendance vis-à-vis d'Android. Mais n'est-ce pas trop tard ?

Enfin, et même si webOS parvenait à décoller, HP aura bien du mal à capitaliser sur ce système d'exploitation qui devait initialement être le fer de lance de sa stratégie mobile.

Tags
#webos #hp
avatar le_hobbit | 
Très bonne initiative ! Donner une belle technologie à la communauté permettra de grandement améliorer webOs !
avatar manu1707 | 
@negaca La "communauté" ? :)
avatar voodoo10 | 
Ah, l'open source..
avatar icemanfx | 
Avec android beaucoup plus avancée est open source aussi pour utilisée avec rien de compatible et aucun support ni développement.
avatar KOVU | 
@cecemf C'est de l'orthographe open-source ?
avatar BeePotato | 
"Android est en Open source, mais qui contribue à son développement hormis Google ?" Je vais me répéter et rabâcher mon point de vue : Android est de l'abandonware. Google fait ce qu'il veut, et quand une version est mise en open-source c'est qu'ils sont déjà plus avancés en interne. Personne ne peut contribuer pendant le développement, ça n'est absolument pas la philosophie de l'open-source au sens commun du terme. Certains partenaires privilégiés sont sensés avoir un accès aux sources pendant le développement mais malgré tout il faut souvent des mois pour qu'ils mettent à jour leurs modèles, ce qui favorise systématiquement le partenaire choisi pour le Nexus (ceci dit, les Nexus ne sont pas les plus vendus). Et comme Google a montré par le passé qu'il n'est pas un partenaire toujours très "réglo", le fait qu'ils aient été plus ou moins forcés de racheter Motorola peut provoquer des craintes : pourquoi ne pas lancer des produits sexys et en avance sur tous les concurrents puisque c'est ce qui rapporte le plus quand on voit les revenus d'Apple ? C'est peut-être ce qui pourrait aider WebOS à trouver des contributeurs importants chez les fabricants de smartphones. Mais il y a du boulot, et il va falloir créer un écosystème autour. Google a attiré beaucoup de développeurs, place ses pions dans le domaine du contenu, Amazon aussi en se basant sur Android mais en s'en éloignant pas mal. Ca sera dur de lutter. En fait, à part Sony qui a un pied dans les médias (films, musique...) je ne vois pas trop qui pourrait faire de WebOS non seulement un OS attractif mais aussi une plate-forme attractive.
avatar -oldmac- | 
@iQuest: 1er gros avantage: Ce n'est pas Linux, donc la connotation péjorative de Linux, au sens élitiste du terme ne touchera pas WebOS. Maintenant, une boite comme HTC à tout intérêt à bosser sur WebOS, quitte à en faire son propre fork, ne serait ce que pour se différencier sur le marche des smartphones et tablettes et reprendre l'avantage sur Samsung. Dito pour Sony, mais il n'auront jamais les couilles de le faire, eux.
avatar Pierre-Nico | 
Web OS open source ? Plouf…
avatar napuconcture | 
Si la licence est GPL aucun acteur ne voudra contribuer car ils seront obligés contrairement a Android de faire du logiciel libre et de publier les sources de leurs modifications. Si la licence est compatible avec l'Apache 2 tout ce qui n'est pas couvert par des brevets HP et qui est interessant sera intérgré a Android. Mais c'est une bonne nouvelle pour WebOS qui trouvera de toute facon son publique.
avatar neochti | 
Cette annonce est une bombe !
avatar tipablo | 
Mouais… C'est pas BeOS qui s'est retrouvé open-source aussi ? Je fais tourner Haiku sur ma machine mais ça n'en fait pas une alternative viable. Là, je crains l'oubli pur et simple - WebOS, tombé aux champs d'honneur.
avatar terreaterre | 
@Meuflex : beOS n'a jamais été mis en open source.
avatar napuconcture | 
Non BeOS a ete tué par Palm, Haiku est une reimplementation complete de BeOS a partir des documentations mais en ayant un noyau et des bases totalement differentes. Il n'y a que le tracker de BeOS et les composants libres sur lequels il etait basé qui ont été en opensource. WebOS ne sera pas oublié au pire il sera recuperé par une startup (par des anciens d'hp) pour lancer un nouvel os mobile.
avatar BeePotato | 
d'un coté c'est une bonne nouvelle : WebOS a peut-être pris du retard mais après tout quand Apple a décidé de reprendre kHTML pour faire webkit, il avait aussi beaucoup de retard et c'est devenu un projet majeur de l'open-source. mais voilà, webkit avait Apple derrière et maintenant Google, Nokia etc. ils contribuent bien plus que les indépendants. qui va se mettre derrière WebOS ? Apple a iOS, MS a Windows (et n'est pas porté sur l'open-source), Google a Android, Samsung a Bada, RIM a BlackBerry, Nokia est en cheville avec MS, Motorola est en cours de rachat par Google... Il ne reste plus grand monde. Peut-être Sony, HTC, LG... ? Mais je ne vois pas d'acteur majeur qui montre une volonté d'indépendance farouche (à la Apple avec webkit) et qui soit prêt à profiter de l'opportunité. Ca serait dommage de voir WebOS disparaitre.
avatar terreaterre | 
@sunjohn : khtml avait beaucoup de retard !!!
avatar napuconcture | 
J'aimerais bien te répondre mais je n'ai pas compris un traitre mot de ce que tu as dit.
avatar gilzecat | 
Je serais ravi si je pouvais le coller sur mon HTC !
avatar 0631012993@orange.fr | 
Cette manie de passer en open-source pour les naufrages industriels exaspère... L'open source, ce sont des projets natifs ambitieux, Firefox, thunderbird, rockbox, etc. Pas les rives africaines sur lesquelles viennent naufrager des échecs parfois (souvent !?) que la frustration de technico-financiers refuse d'admettre...
avatar napuconcture | 
Firefox est issue du naufrage de Netscape, Openoffice du naufrage de Staroffice, ...
avatar davidoff | 
@wolf @Gallenza webOS est un linux donc par nature open source: le noyau et les outils GNU sont déjà librement modifiables (il existe d'ailleurs des kernels alternatifs qui permettent entre autre de débrider la fréquence CPU par exemple). webOS est aussi un moteur Javascript et un ensemble de librairies propriétaires par-dessus lesquels les applications graphiques sont construites. Enfin les SDK Enyo, Mojo et PDK qui permettent de construire ces applications sont aussi propriétaires. C'est le.même modèle que OS X, iOS ou Android. Par cette décision, HP entend rendre open source la TOTALITE des blocs encore propriétaires ainsi que les SDK. Dans le meilleur des monde cela permettrait à webOS d'être amélioré plus vite et adapté sur d'autres matériels que ceux de HP. Enfin, HP a annoncé qu''ils n'allaient pas refaire de smartphones mais qu'ils devraient sortir d'autres tablettes webOS (probablement pas en 2012 cependant). Mais bon, ils nous ont tellement habitués à changer d'avis...

CONNEXION UTILISATEUR