HTC s'explique un peu sur l'exode de ses dirigeants

Stéphane Moussie |

Depuis plusieurs semaines, HTC fait face à une fuite de ses dirigeants. Kouji Kodera, responsable de la stratégie produit, et Lennard Hoornik, chef de la filiale Asie, ont démissionné en mai. Hier, on apprenait que Matthew Costello, le directeur opérationnel, faisait lui aussi ses valises après deux années passées dans l'entreprise.

Benjamin Ho, le responsable marketing de HTC, a expliqué au Wall Street Journal que ces départs étaient dûs à des insatisfactions sur les changements opérés en interne, mais également à des raisons personnelles indépendantes. Des remplaçants seront nommés dans les prochaines semaines.

« Vous ne pouvez pas avoir 100 % de votre équipe qui approuve chaque action que vous devez prendre pour améliorer la compagnie », a-t-il déclaré, ajoutant que l'objectif principal de cette année était de renforcer son image de marque.

Grâce à l'arrivée du One, écoulé à plus de 5 millions d'exemplaires en un peu plus d'un mois, HTC a annoncé en mai son meilleur résultat mensuel depuis pratiquement un an. Mais le fabricant n'en reste pas moins écrasé par l'hégémonie de Samsung sur le marché des smartphones Android, avec comme conséquence des résultats financiers qui s'effondrent.

photo Paul Jacobson CC

Sur le même sujet :
- Le HTC One mini se montre en photo


Tags
#HTC
avatar tipablo | 
Perso, ça me ferait ch1er qu'un outsider prenne l'eau… On va finir par se retrouver (en Occident) avec un oligopôle Samsung - Apple - Nokia, avec quelques miettes pour RIM et les AndroBoys (Acer and co, Firefox OS)… Faut surtout pas que ça arrive…

CONNEXION UTILISATEUR