LG veut un Nexus et continuer à personnaliser Android

Florian Innocente |

LG aimerait obtenir de Google le privilège de produire le prochain Nexus. Il suivrait alors HTC et Samsung qui sont déjà passés par là. Tandis que Motorola a eu pour sa Xoom la primeur d'une version d'Android (un peu) plus adaptée à ce type d'appareils avec Honeycomb.

Ramchan Woo, le responsable de la division smartphones chez LG a expliqué à CNET que les négociations étaient en cours. Ce qui ne préfigure pas d'une issue positive, il est probable que d'autres fabricants courtisent Google avec la même ambition. Il y a également à considérer le cas de Motorola Mobility qui devrait prochainement rejoindre Google. Google ne peut lui interdire l'accès au label Nexus au seul prétexte qu'il fait partie de la maison, et à l'inverse, le lui accorder pourrait être interprété comme un traitement de faveur pour des motifs identiques

L'intérêt pour l'heureux élu est moins de faire un carton commercial (la Xoom en témoignera) que de pouvoir travailler main dans la main avec les équipes Android de Google et de s'assurer une forte visibilité pendant quelques mois. Hier dans une conférence de presse, Andy Rubin a expliqué que les Nexus ne généraient pas de ventes énormes, mais «Ils remontent la barre au niveau de ce qu'il est possible de faire» avec les technologies du moment.

Toujours dans la même interview à CNET, LG a marqué sa préférence pour une politique de personnalisation de l'interface de Google. Fort de tests réalisés auprès de clients, le fabricant estime avoir recueilli plus de connaissances sur la question que Google. Et de relever que certains utilisateurs sont mal à l'aise avec l'interface native d'Android. LG va retoucher certains éléments çà et là : privilégier par exemple un fond à tonalité claire ou conserver des boutons de navigation sous l'écran plutôt que des boutons logiciels.

Les délais dans l'obtention des mises à jour sont une ritournelle dans les griefs adressés par les utilisateurs (ou du moins les plus à cheval sur ces considérations techniques) auprès des fabricants. Surtout lorsqu'une surcouche graphique vient en plus compliquer le travail d'actualisation. Ramchan Woo vise une attente de 2 à 3 mois après la sortie d'une nouvelle version d'Android pour mettre à jour ses téléphones. Ce délai, inhérent à la plateforme Android, reste néanmoins un problème de manière générale, admet volontiers le responsable de LG, et le fabricant de travailler aussi sur ce point.

Sur le même sujet :
- MWC 2012 : aperçu de l'Huawei Ascend D Quad et du LG Optimus 4X HD
- MWC 2012 : toutes les annonces de LG


Tags
avatar Bryan | 
Lg c est bien la marque qui ne suit aucun de ses appareils...si jamais ils obtiennent la fabrication du prochain Nexus...
avatar guiz913 | 
"Les délais dans l'obtention des mises à jour sont une ritournelle dans les griefs adressés par les utilisateurs " 1 ans pour avoir gingerbread...Google ne peut pas laisser ces gens faire un nexus... "publicité pour un téléphone coréen: des pouffes partout. comme dab quoi. De la pub pour les jackys." C'est sûr que si on traite de pouffe toutes les femmes que l'on est pas capable d'abordé ont peut-être aigri par la vie... Jamais vu de pub LG ou samsung avec des jolies femmes à la télé...lors de présentations oui, amis va au salon de l'auto,et tu n'achèteras plus jamais aucune voiture si les jolies femmes te dégoute tellement(si tu as l'âge d'avoir une voiture évidemment)

CONNEXION UTILISATEUR