Microsoft réplique à Google sur YouTube pour Windows Phone

Florian Innocente |

Microsoft a répondu non sans malice à Google à propos du contentieux sur la version Windows Phone 8 de YouTube. À la lettre de Google demandant le retrait de cette application développée par Microsoft, ce dernier a voulu souligner l'hypocrisie de son adversaire.

« YouTube est constamment l'une des applications les plus téléchargées par les utilisateurs de smartphones sur toutes les plateformes, mais Google a refusé de travailler avec nous pour développer une application égale à celles des autres plateformes. Depuis que nous avons mis à jour l'application YouTube pour garantir à nos clients communs une expérience YouTube similaire, les notes et les commentaires ont été très positifs.

Nous serions plus qu'heureux d'y inclure la publicité, mais nous avons besoin pour cela que Google nous donne accès aux API [interfaces de programmation, ndlr] nécessaires. À la lumière des commentaires de Larry Page qui appelle aujourd'hui à plus d'interopérabilité et moins de comportements négatifs, nous avons hâte de résoudre ce problème ensemble pour nos clients communs. »

Larry Page est cité en rapport à ses propos tenus hier soir lors de Google I/O. Le dirigeant souhaite qu'au vu des immenses opportunités qui s'offrent aujourd'hui à l'industrie informatique, que celles-ci ne soient pas ralenties par des batailles entre groupes et des comportements ou commentaires négatifs. Microsoft a été cité comme exemple d'une société avec laquelle Google a des rapports compliqués et l'intégration sans avis préalable de Google Talk dans Outlook.com a été mal reçue.

Cette application YouTube a été développée par Microsoft alors que Google ne propose pour Windows Phone qu'une version mobile HTML5 (d'autres clients réalisés par des tiers existent aussi).

Mais ce YouTube optimisé Windows Phone 8 n'affiche pas les éléments publicitaires associés aux clips (pas plus d'ailleurs que la version HTML5 fournie par Google…) ; il permet aussi de télécharger les vidéos et il ne tient pas compte des restrictions posées par les diffuseurs qui peuvent empêcher la lecture de certains clips en fonction des plateformes. Google a donc adressé une mise en demeure à Microsoft pour violation des conditions d'utilisation de son API et exiger qu'il retire cette app de son store. Google souhaite aussi que les utilisateurs l'ayant déjà installée ne puissent plus l'utiliser (lire aussi Google demande le retrait de l'app YouTube de Microsoft).

Quant à Microsoft, il reste constant dans ses demandes. Il y a deux ans, devant la Commission européenne, il avait déjà soulevé le problème de ce refus de Google d'un accès aux ressources nécessaires de YouTube pour créer une application complète, notamment capable de proposer aux utilisateurs une fonction de recherche dans les vidéos du service en ligne.

[via Geekwire]


avatar mimounlouna | 
Oui c'est sûr une application Youtube ou un portage d'Office, c'est vraiment très comparable...
avatar takahashi751 | 
" qu'au vu des immenses opportunités qui s'offrent aujourd'hui à l'industrie informatique " Phrase à corriger: qu'au vu des immenses gains financiers qui s'offrent aujourd'hui à l'industrie informatique Faut pas avoir peur. Bande de brigands
avatar dagenais17 | 
@flags Ms et Linux? .... dis moi voir Apple joue le jeux de linux? non. Apple joue le jeu de Ms? non... Chacun joue sa partie. Et dans l'histoire Google joue la sienne. Tous dans le même panier de crabes.
avatar eipem | 
@RyDroid : 'et donc de leurs précieuses royalties et de leur volonté de controler tout).' Tu connais le CA de l'Appstore ? T'as une idée du coût de l'entretien des équipes de validation ? De l'entretien des serveurs ? L'Appstore n'est qu'un service. Il ne rapporte rien à Apple. Par ailleurs, les alternatives à l'Appstore existent sur d'autres plateformes, avec autant de choix. N'importe qui a le choix d'acheter ou non un iBidule. YouTube est indispensable à quiconque veut utiliser internet, ce n'est pas le cas de l'appstore.
avatar PachaColbert | 
@stéphane83 Sans compter Internet explorer bridé sur mac comme pas possible à l'époque où ce navigateur était incontournable de par ses parts de marché et ses API propriétaires qui foulaient du pied les standards du WEB
avatar eipem | 
@RyDroid : 'D'ailleurs, elle a quoi à envier à l'application ?' Alors pourquoi Google casse les couilles alors ? Visiblement, ni l'app de M$, ni la WebApp de Google n'affichent les publicités. Donc je ne vois pas pourquoi Google le Libéral emmerde M$ avec une app qui ne lui coûte rien.
avatar Mousse72 | 
À propos de chroniques venimeuses sur les marques, est-ce que quelqu'un a vu "E-Germinal, dans l'enfer des usines chinoises" sur les usines Apple, hier soir sur France 0 ? Je viens de tomber sur cet article qui y fait référence, et j'ai loupé l'annonce sur Macg, enfin si Mcg en à parlé... http://www.lexpress.fr/culture/tele/france-o-enquete-dans-l-enfer-des-usines-chinoises_1246242.html
avatar winstonsmith | 
J'étais bien content de voir arriver enfin une appli native YouTube sur mon tél, je sens que je vais pas tarder à l'avoir dans l'os. Pour le coup je vois pas trop où MS est en tort dans l'histoire : c'est Google qui "discrimine" Windows Phone, là...

CONNEXION UTILISATEUR