Smart Keyboard : une prise en charge systématique en cas de panne

Florian Innocente |

Face à un Smart Keyboard pour iPad Pro qui ne fonctionne plus, Apple proposera automatiquement un remplacement sans frais, nous a signalé un contact en Apple Store.

Cet accessoire, depuis son lancement en 2015, a été confronté à des dysfonctionnements sans raison apparente. Le clavier n'est plus reconnu par la tablette, comme si le textile conducteur utilisé à l'intérieur ne jouait plus son rôle.

Quelle que soit l'origine exacte de la panne, elle s'est avérée suffisamment courante pour qu'au printemps 2017, une note interne aux services techniques indique que la prise en charge était étendue à trois ans après la date d'achat.

En général, et comme nous l'ont déclaré d'autres contacts, ces claviers sont échangés sans discuter. Mais d'après notre premier interlocuteur, il arrivait que certains modèles passent entre les mailles du filet et ne soient pas couverts par cette extension de garantie.

Désormais ce doit être le cas de manière systématique ― sous réserve que le clavier apporté ne présente pas de dommages apparents ― pour les deux générations existantes (Folio compris) et dans toutes les tailles.

avatar Saussau083 | 

J’ai la version pour iPad Pro 11’ et je la trouve vraiment bien, au moins on a pas le problème de la poussière qui s’incruste dans les touches..😈

avatar JoeGillian | 

Excellente nouvelle! Le mien fait des siennes depuis plusieurs semaines sur mon iPad Pro 10,5"

avatar man0 | 

Décidément, les claviers chez  en ce moment, ce n’est pas vraiment ça... _quoique celui de mon MacBook 12’💻 marche impeccable_
#EnAttendantLeClavierDu16’

avatar BingoBob | 

Super. Le mien m’affiche systématiquement « Accessoire non pris en charge » !

avatar de luca | 

Mon clavier de moins de 2 ans est tombé en panne juste avant les vacances. Je suis allé au génius (après avoir poireauté 1heure). Is n'ont rien voulu savoir : Comme je suis pro la garantie tombe à 1 an, et les remplacements ne couvraient pas les 11 pouces. J'ai eu beau faire remarquer que j'étais un gros acheteur, nada. Les personnes qui suivent mon compte m'ont rappelé 1 mois plus tard pour me consentir une réduction de 20 euros. Du coup je l'ai acheté en promo chez amazon 70 euros moins cher. Bien content de savoir que c'est pris en charge maintenant ! Apple n'a aucune considération pour ses clients, la perte de temps avec les services après vente sont ingérables pour des pros

avatar Fluo | 

@de luca

J’en ai fait l’expérience sur d’autres produits Apple. Des qu’ils voient arriver une facture « société » ils déploient toute la mauvaise foi possible pour éjecter le client.

Apple est manifestement en train de tout faire pour dégager la cliente professionnelle. Je pense qu’ils ont compris qu’ils l’ont perdue avec les erreurs commises sur le matériel (du Mac Pro au MacBook Pro en passant par les claviers justes bon à faire clic clac) et y ont renoncé.

avatar Pierre-Nico | 

@de luca

Autant je trouve qu’ils auraient dû prendre en charge votre clavier, autant l’argument du “je suis un gros acheteur” me laisse de marbre. Je n’ai jamais compris ce sentiment de privilégié que peuvent avoir certains gros acheteurs dans un réseau B2C (en opposition à du B2B).

avatar Corentin.R | 

J’ai mis le miens au recyclage il y a 6 mois ...

avatar fte | 

Apple devrait arrêter de fabriquer des claviers, et se fournir chez ceux qui savent encore faire de bons claviers : Microsoft, Lenovo, Logitech, Cherry, Corsair, Asus, Razer, Dell, Rapoo, DAS, WASD, HyperX, Cooler Master, bref, n’importe où sauf Apple et HP.

avatar armandgz123 | 

@fte

C’est marrant, j’ai eu 2 ordinateur sur 8 qui ont eu des problèmes de clavier : un Apple et un HP !😂
Bon, HP semble avoir régler le problème sur mon modèle

avatar occam | 

Après l’obsolescence annoncée, Apple dévoile une nouvelle stratégie : la déliquescence assurée.

Que des produits défaillants soient pris en charge devrait aller de soi.
Mais que cette prise en charge soit mise en avant comme argument de vente pour des produits souffrant des taux de défaillance inacceptables est plutôt inédit.

Un jour, quelqu’un va miser sur la solidité de conception, la qualité de fabrication et l’assurance de fonction. Son slogan est tout trouvé :
« It just works ! »

avatar SyMich | 

Le slogan actuel est pas mal, je trouve.. "it just worked!"

avatar occam | 

@SyMich

🙂

avatar mjuaneda | 

Qu’entendez-vous par « systématiquement »? Un clavier acheté en octobre 2016 est-il pris en charge ??

avatar SyMich | 

Pendant 3 ans après la date d'achat, quel que soit le modèle de clavier.

avatar globeman | 

N'allez pas en apple store, mais passez par le SAV en ligne .
Après un chat en direct et quelques manip ils m'ont envoyé un nouveau keyboard pour mon ipad 10.5.
Mon keyboard avait 2 ans

avatar e2x | 

Ce problème n’est apparu que sur la version pour iPad Pro ??
j’ai lu mais redemande car ma femme est censée acheter un keyboard apple pour le dernier iPad Air et là j’ai un gros doutRe vu vos témoignages 👀

avatar BingoBob | 

Je confirme que tous les claviers ne sont pas pris en charge. Apple Store Bruxelles ce 24 octobre. Rdv avec un technicien. La panne est constatée mais je suis hors garantie depuis 2 ans. Il ne connaissait pas le « problème reconnu par Apple ». Après lui avoir montré cet article de MacG, il va voir son manager qui lui envoie une page sur son iPad où le problème est officiellement reconnu par Apple.
Mais uniquement pour les claviers de l’iPad pro 9.7 ! J’ai un 10.5 donc non, je dois payer 179 euros un neuf.
J’insiste encore et le technicien parfaitement compréhensible et voyant bien que ce sont les mêmes type de clavier, part voir le store manager. Celui ci valide mon problème et le remplacement de mon clavier.
Je signe un document. Je suis content. Ils n’ont pas de clavier en stock et je dois revenir. Bon, je suis content quand même donc j’accepte sans broncher.
Je rente chez moi. Je reçois un mail d’Apple pour le problème clavier. Je dois payer 123 euros le jour du replacement !!!
Foutage de gueule totale et désespoir en l’être humain 🤬

CONNEXION UTILISATEUR