AirTag : 48h entre Lyon et Marseille avec un mouchard

Florian Innocente |

Lors de notre test des AirTags nous avions observé le comportement prévu lorsqu'on se promène avec une balise qui n'est pas la sienne, autrement dit un mouchard potentiel. L'occasion s'est à nouveau présentée sur l'espace d'un week-end entre Lyon et Marseille. Vendredi après-midi, je glisse dans mes affaires un AirTag précédemment configuré avec le compte d'une personne qui ne sera pas du voyage.

Vendredi : Lyon-Marseille

Départ de Lyon sur les coups de 16h et arrivée à Marseille un peu avant 20h. Comme on le voit dans la capture de gauche ci-dessous, la présence de l'AirTag ne m'est signalée qu'à 23h. Dans les écrans suivants on apprend que la première détection a eu lieu bien avant le départ, vers 8h40. Mais l'iPhone a attendu la fin de soirée pour me prévenir.


avatar Danny Wilde | 

Article intéressant
Effectivement Airtag fait le taf mais il vous prévient à la dernière limite.
Je trouve cela normal, si je prête mes clefs par exemple à mes enfants ou autres, ces derniers seront prévenus bien plus tard.

Si on devait recevoir des alertes très rapidement cela deviendrait très compliqué.
Je trouve que c’est bien conçu à ce stade.
Je peux comprendre que d’autres ne soient du même avis.

avatar J_r_m | 

@Danny Wilde

Si on avait la possibilité de dire que l’on partage ou prête un objet équipé d’un AirTag, le temps avant d’être prévenu de la présence d’un réel mouchard pourrait être diminué sans que ça devienne envahissant.

Je pense que ce serait un bon compromis.

avatar Nesus | 

@J_r_m

Ça me semble beaucoup plus compliqué que ça. Imaginons vous prenez le cars. Dans le car il y a 5 airtags de gens qui voyagent avec vous mais que vous ne connaissez pas. Vous allez recevoir des alertes pour rien.
Qui va acheter 35€ un airtags pour le mettre dans les sac d’un inconnu pour le plaisir de la suivre ? C’est vraiment de la psychose pour pas grand chose. Surtout quand un traceur gps vaut le même prix sur AliExpress (et ça fonctionne très bien, j’en ai un dans ma voiture).

avatar J_r_m | 

@Nesus

Ah mais oui clairement c’est de la psychose, mais puisque c’est la direction prise par Apple, on est obligé de l’accepter.

Par contre, dans votre exemple, il n’y aurait pas de problème. Les propriétaires des airtags voyageant avec vous, vous n’êtes pas supposé recevoir d’alerte.

avatar H2Apps | 

Je trouve qu’il aurait été intéressant de faire le test en même temps avec un Tile. Pour voir si le problème est nouveau, ou qu’on ne s’en préoccupe que depuis qu’Apple a sorti son Airtag.
Le Tile aurait permis d’avoir des infos sur les points importants ou la personne suivie s’est arrêtée?

avatar House M.D. | 

@H2Apps

Si la personne croise des téléphones ayant l’app Tile ou si elle-même l’a, oui ça aurait remonté des dizaines de points de passage.

Et je ne crois pas être déjà tombé sur une alerte venant de l’app Tile ni sur un Tile sonnant une fois seul et en balade, alors qu’il m’est déjà arrivé d’avoir les clés de ma compagne dans la voiture avec un Tile accroché dessus, donc c’est un problème qui n’a été repéré pour le moment que par Apple je pense.

On s’en préoccupe par le maillage extrêmement dense procuré par le nombre d’appareils Apple en circulation, mais c’est en effet un souci existant et totalement ignoré par les autres constructeurs.

avatar mne | 

@H2Apps

Le paradoxe de cette affaire c’est que se préoccuper des problèmes posés à la vie privée des autres par les airtags aura permis de révéler tous les concurrents qu’il vaut mieux utiliser pour espionner quelqu’un
Ce serait pas une variante de l’effet streysand ?

avatar lapinzed | 

Merci pour cet article intéressant.
Que se passe t'il si le propriétaire le déclare perdu volontairement pour suivre quelqu'un à son insu en le glissant dans les affaires de celui-ci? Cette personne sera-t-elle prévue? 🤔

avatar Rapsodan2 | 

Personnellement je n’ai pas peur qu’on me suive et il n’y aurait rien de très intéressant à trouver, mais cette technologie me fait vraiment peur.

On démocratise le suivi, sachant très bien qu’il sera obligatoirement détourné et craqué par certains en ayant les moyens.

Ou encore, on crée un faux compte Apple en 30 secondes, on y associe un tag et on suit quelqu’un pendant une heure ou deux sans avertissement. Vous imaginez les abus possibles? Moi si.

Tout ça de façon démocratisé, comme aucune autre compagnie a pu le faire.

J’en appelle au Législateur!

avatar asseb | 

Chaud de placer les curseurs sur les Airtags. Ni trop, ni trop peu, et ce concernant l’efficacité, la sécurité, la vie privée… par contre je ne comprends pas pourquoi les lieux importants font partie de l’équation ?

avatar Sindanárië | 

@asseb

"je ne comprends pas pourquoi les lieux importants font partie de l’équation ?"

Parce qu’ils sont importants

avatar asseb | 

@Sindanárië

Perso si un airtag me suit, qu’importe si je suis dans les parages d’un lieu important ? Si je suis en voyage il ne va rien me signaler ?

avatar Oracle | 

@asseb

Il faudrait faire des tests dans des endroits fréquentés mais en restant un peu statique. S’arrêter 20 minutes dans une gare, à une terrasse... et comparer avec ces « endroits importants ».

avatar apaisant | 

C'était cool Morgiou? Perso je suis plus Sormiou.

avatar John McClane | 

@apaisant

Moi aussi 😉

avatar Geoweler | 

Un beau week-end pour profiter des calanques :)

avatar Oracle | 

Peut être que ces lieux important entrent dans l’équation pour distinguer un voyage d’un lieu précis.

Quand on s’arrête dans un endroit connu, c’est que c’est bel et bien nous, à l’arrêt, dans un bâtiment, et portant un mouchard. Par opposition au scénario autoroute / train / groupes dans la rue / etc. où des gens se retrouvent à se suivre, impliquant plus de faux positifs.

avatar Oracle | 

La question ne se posait pas pour les produits concurrents faute d’un réseau maillé crédible. Donc pour les memes raisons, la concurrence ne devient pas une alternative envisageable.

avatar Gregoryen | 

Pourquoi ne pas intégrer une option pour partager l'AirTag avec le partage familial, sur plusieurs comptes iCloud.

Si par exemple j'habite Paris et que je prête un sac avec du matériel, mais que je prête ce sac à un membre de ma famille qui part une semaine en vacances dans le sud.

Pour éviter que la balise sonne, elle serait configuré de sorte qu'elle sait que ce soit avec le compte du père, ou de l'enfant, elle ne sonnera ni n'alertera, comme si les deux comptes ne fessait qu'un.

Car sinon si je prête ce fameux sac, il faut le réinitialiser pour qu'il soit associé au compte du prêté.

Car je peux intégrer l'AirTag dans un endroit du sac bien caché dans une couture et difficile à récupérer.

avatar David Finder | 

@Gregoryen

L’AirTag ne peut pas être partagé dans le cadre du Partage Familial ?

Sinon, je trouve que tu as été alerté relativement rapidement Florian. Ça peut faire peur certes, mais au moins tu as su, avant ton retour, que tu étais « tracké ».
Dans une situation de flicage bien réelle, la personne trackée aurait donc démonté l’AirTag à la première alerte et aurait pu continuer son week-end en toute tranquilité, et aller voir les flics à son retour, captures d’écran à l’appui et AirTag démonté comme preuve physique. Il y aurait sûrement moyen, avec ces éléments, de retrouver le taré en question, non ?

avatar ptranouez | 

Retrouver un objet volé n’est-il pas un cas d’utilisation plus fréquent qu’esquiver un stalker ? On ne voudrait pas que le voleur soit prévenu trop rapidement, même s’il a un iPhone.

avatar MachuPicchu | 

J’ai étrenné les airtags en prenant l’avion. J’en avais attaché un à la poignée de ma valise en soute. Verdict : la lanière a dû se détacher quand ils ont déchargé les valises là une j’avais une escale, du coup l’airtag est resté dans l’avion. Là je vois que l’avion est garé, il y a des chances pour que je puisse suivre le parcours de mon airtag à travers le monde pendant quelques temps. Je songe à ouvrir un blog pour partager ses péripéties. Ça valait carrément les 60€.

avatar Bruno de Malaisie | 

@MachuPicchu

Les boules…
Quelle haine…
C’est facile a dire après, mais j’aurais mis le AirTag dans la valise.

Le seul point positif de cette mésaventure, c’est que tu as récupéré ta valise? Parce qu’en plus tu aurais pu la perdre aussi…

avatar MachuPicchu | 

@Bruno de Malaisie

J’ai hésité, car je n’étais pas sûr que ça passe en soute (les « valises intelligentes » ne sont pas autorisées par exemple), du coup je me suis dit qu’il valait mieux mettre l’airtag en évidence pour ne pas avoir de problème. Mais à priori ce n’était pas à cause de ça vu que c’est passé à l’embarquement, ça doit être une erreur surtout que sur la vue satellite on voit qu’il est à un endroit où des avions sont stationnés.

Et oui quand j’ai vu la localisation de l’airtag à plusieurs milliers de km j’étais un peu inquiet…j’étais soulagé de retrouver ma valise !

avatar QuentinRth | 

Ca me parait vraiment bien conçu, on est prévenu assez tôt en tant que "victime" (les rumeurs parlaient de 3 jours au début non ?) et pour ceux qui veulent utiliser le tracker pour retrouver un objet volé ça laisse assez de temps pour remonter jusqu'au voleur dans la plupart des cas je suppose

Comment ça fonctionne ça sur Tile ou autre concurrent ? Aucune alerte ?

avatar Glop0606 | 

Même l'article a juste titre parle de mouchard, et ça passe crème. Entre les micros ouverts, les GPS, les caméras, et maintenant les Airtags, euh comment dire on peut juste faire une pause. Quelle est cette frénésie du tracking constant? Sous couvert d'amélioration de notre quotidien, on prépare un monde invivable, car si je réfléchis un quart de seconde, il y a tellement de possibilités de devoyer cette technologie... et le pire c'est que bien que je ne veuille pas participer à tout ça, ben je fais parti du système vu que cette techno se sert implicitement de mes appareils... un peu flippant.

avatar Pyby | 

L’iPhone est déjà un mouchard 😅😊

NowTech (chaîne YouTube) a émis la même remarque que je lis dans l’article de MacG: les arlertes de traçages d’un tiers ne se font qu’à l’arrêt, et de préférence, dans une adresse connue.
Peut-être un choix d’Apple pour éviter paniquer en marchant, pédalant ou conduisant. 🤷🏻‍♂️ à l’arrêt dans un lieu, on a plus de chance d’être protégé et appeler de l’aide le cas échéant.

Merci pour le test. Le mouchard MacG marche bien suces rédacteurs. On sait presque tous 😅😉

avatar jfvit77 | 

Heu il m’arrive régulièrement de me déplacer sans mon iPhone quand je porte mon Apple Watch cellulaire, j’espère que mes airtag ne vont pas se mettre à sonner si je me déplace sans mon iPhone?
Comment fonctionne cette sonnerie si je part 2 jour avec mes clé et son airtag mais sans mon iPhone et et sans mon Apple Watch? (Ou bien tout simplement je passe une journée avec mon iPhone décharger dans la poche…)? 😅

CONNEXION UTILISATEUR