AirTag : le directeur de Tile demande à Apple d’être fair-play

Félix Cattafesta |

Une semaine après la sortie des AirTags, le directeur de la principale entreprise de traqueurs d'objets s’est exprimé sur l’arrivée d’Apple sur le marché.

Le directeur de Tile a été interviewé cette semaine par Bloomberg à l’occasion de la sortie récente des AirTags. Pour rappel, Tile est une compagnie californienne spécialisée dans les traqueurs Bluetooth qui a dû récemment accueillir la concurrence d’Apple. Une concurrence « bienvenue » pour le PDG CJ Prober, qui accuse cependant Apple de ne pas la jouer fair-play.

Il reproche à la Pomme d’avoir plusieurs fois entravé le développement de ses produits par le biais de mises à jour rendant les balises Tile moins faciles d’utilisation. Il fait référence aux nouvelles mesures de confidentialité d'iOS 13 qui ont entraîné des demandes supplémentaires pour l'utilisation du Bluetooth ainsi que de la géolocalisation en continu.

Il regrette également le refus d’Apple d’ouvrir à la concurrence les possibilités de repérage poussées de la puce U1. En réalité, Apple a annoncé que les fabricants tiers pourront tirer parti de l'U1, mais pas avant plusieurs mois. Apple promet la publication d'une ébauche de spécifications techniques avant cet été. Pour le patron de Tile, Cupertino ne devrait pas profiter de son monopole sur l’App Store et sur l’iPhone pour désavantager les concurrents. Apple a fait un geste en ouvrant son réseau Localiser aux fabricants tiers (un autre spécialiste des traqueurs Bluetooth, Chipolo, va y participer), mais une condition d'exclusivité ne convient pas à tous.

Le PDG explique que le monopole d’Apple est un problème qui finira par se répercuter sur les utilisateurs : « c'est une question de choix à long terme pour les consommateurs, d'innovation et de prix plus bas. » La compagnie avait appuyé cette position en 2020 en rejoignant la Coalition for App Fairness, un groupe d’entreprises opposé à la façon dont Apple gère l'App Store.

Pour le moment, le directeur estime que Tile se porte bien grâce à ses produits différents des AirTags : utilisables sur Android ou iOS et ne nécessitant pas d’accessoires pour être utilisées, les balises Tile sont aussi moins chères que celles d’Apple. « La compétition devrait être équitable et sans taxe supplémentaires sur les développeurs, car ces coûts se répercutent sur les consommateurs et éliminent sa possibilité de choisir », conclut-il.


avatar ancampolo | 

C’est fini tile…j’ai été volé deux fois et mes tags n’ont jamais montré le moindre signe de vie et je parle de vol dans paris…apple vient de les faire fermer boutique

avatar shaba | 

@ancampolo

Tile est surtout répandu aux USA. en France le réseau doit être très limité j’imagine.

avatar roccoyop | 

@shaba

Pas du tout non. Il y a énormément de balises en circulation à Paris, ou alors leur carte est totalement fictive.

avatar Baptiste_nv18 | 

@ancampolo

Mais ces traqueurs, que ce soit les Tiles ou les Airtag, ne sont pas des antivols. Ils ont pour but d’aider à retrouver un objet perdu, pas un objet volé.

avatar byte_order | 

perdu, volé, tombé, oublié, emprunté... on va pas chipôter sur le mot
;-)

avatar Sillage | 

@byte_order

Et pourtant, c’est justement là toute la différence. Un voleur va enlever la balise, alors que quand c’est perdu, il y a des chances de le retrouver car la balise sera toujours avec l’objet.
Donc oui, chipoter est de mise.

avatar byte_order | 

@Sillage

Mais alors dans ce cas, on est toujours sur de retrouver au moins un truc : l'airtag.

avatar tempest | 

Le boss est génial : il dénonce exactement ce qui devrait justement l’avantager. Si on l’écoute Apple fait tout mal et pousse les clients à choisir Tile. Mais le gazier aimerait quand même intégrer Localiser tour en gardant son business perso. C’est une maladie cette volonté de croûter sur le dos d’Apple !!

avatar raoolito | 

@tempest

en fait localiser il l'a, ce sont les derniers metres, le probleme. il faut une puce speciale qui est fabriquée pour et par apple.

avatar tempest | 

@raoolito

Tile n’est pas dans Localiser et la puce UWB ni changera rien. Pour intégrer Localiser il faut être exclusif à cette application et Tile ne le souhaite pas. Alors le boss couine…

avatar reborn | 

@tempest

Il faut choisir, soit Apple soit le réseau du fabricant ! 💁‍♂️

C’est génial l’utilisateur et le fabricant ont "le choix !" 😇😏

MKBHD a fait une très bonne video sur le sujet récemment.

Lol ils ont cru qu’ils allait avoir le beurre et l’argent du beurre..

avatar letofzurichois | 

@reborn

Oui, j’ai vu cette vidéo très intéressante où on t’explique comment le requin Apple avec une intégration poussée à l’extrême enferme toujours plus l’utilisateur dans sa planète.

Avant de me taper dessus, j’en suis un parfait exemple 😅

avatar raoolito | 

@tempest

exact! c'est vrai qu'il est dans l'app mais du coup pas dans le reseau
merci !

avatar iftwst | 

@tempest

Oui mais l’Apple bashing est à la mode. Autant essayer d’en profiter sait on jamais.

(Méchant apple ! Méchant ! Je vais le dire à la maîtresse !)

avatar tempest | 

@iftwst

C’est insupportable tous ces gens qui ont prospéré grâce à Apple ou en partie et qui aujourd’hui tentent de noyer celui qui leur a fait la courte échelle.

avatar armandgz123 | 

@tempest

Tile a prospéré grâce à Apple ?

avatar tempest | 

@armandgz123

Bien sûr !!! A quoi sert une balise Bluetooth sans smartphone ?
A que dalle. Donc oui ce type ne produit n’existe que parce que des sociétés comme Apple et d’autres permettent la naissance de ces marchés.

avatar reborn | 

@tempest

Tile n’a jamais vraiment décollé, si entend parler d’eux c’est surtout depuis que les rumeurs d’Airtags sont apparues il y a 2 ans.

La boite existe quand même depuis 2012..

avatar mapiolca | 

@reborn

Quand je pense que j’avais fait parti de leur Kickstarter ! Ça remonte déjà à 9 ans ?!

avatar armandgz123 | 

@tempest

Y’a pas que Apple qui fait des smartphone, et on n’est plus en 2008

avatar tempest | 

@armandgz123

Et ? ??
C’est ce que je dis…

avatar armandgz123 | 

@tempest

Pas du tout

avatar Sindanárië | 

@armandgz123

Si

avatar armandgz123 | 

@Sindanárië

Smartphone =/= iPhone

avatar iftwst | 

@tempest

Je suis d’accord.
Mais dur de lutter contre un mouvement moutonnier de pensée unique.

(Même si Apple n’est pas parfait bien sûr, je suis le premier à pester contre certaines choses)

avatar JOHN³ | 

@tempest

Quoi c’est insupportable ? C’est son entreprise qui est en jeu, des emplois, des sous-traitants, et aussi des personnes qui ne veulent pas spécifiquement tout acheter chez Apple.

A force de faire d’Apple une religion c’est sur on ne prêche plus que pour sa paroisse.

La principale névrose chez les Apple addict c’est bien leur intolérance à la concurrence, tu ne crois pas ?

avatar tempest | 

@JOHN³

Je ne dénonce pas l’existence de Tile ni leur droit à exploiter le marché de la balise BT je dis juste qu’il n’est pas correct de cracher dans la soupe. Si M. Tile n’apprécie pas les règles d’Apple il va voir ailleurs. C’est quand même dingo de vouloir à tout prix faire plier une société à ses propres désirs !! Mais vous vous imaginez devoir chaque jour tolérer ses exigences de la part de gens qui s’immiscent dans vos vies et viennent vous dire comment ils aimeraient que vous fassiez pour que ça les arrangent ??
Apple n’est pas un service public. Personne n’est obligé d’acheter un iPhone ou un Mac ou un iPad. Il existe des centaines de marques de téléphone ou d’ordinateurs. Apple ne pèse même pas 20% du marché mondial et les uns et les autres (et pas les plus à plaindre de surcroît !) viennent chialer devant les tribunaux ou la plèbe pour faire valoir leur droit !! On va ou là ??

avatar JOHN³ | 

@tempest

Tu vois, je ne vais pas discuter longtemps avec toi, parceque tu défends Apple comme un propriétaire défend son terrain.
Le jour où Apple détiendra 51% du marché mobile, tu tiendras encore le même discours. Apple a régulièrement tué l’innovation et à terme, le choix des consommateurs. Mais tu refuses de voir le problème puisque ta morale se substitue à celle d’une entreprise apparemment. Personnellement les prisons dorées je n’ai jamais aimé ça, je préfère favoriser l’intégration et l’ouverture. Ah ça c’est sûr, je ferai un très mauvais chef d’entreprise...

« Apple a changé le monde » oui c’est sûr... dans quelques années on se souviendra certainement de ça, mais pas pour les mêmes raisons que toi je pense.

avatar tempest | 

@JOHN³

Le jour ou Apple détiendra 50% du marché mobile est derrière nous pour toujours.
Je défends des idées et je m’étonne que si ces idées ne sont pas les votres vous soyez là pour en parler.
Si Apple vous dégoûte tant que ça essayez Android et n’importe quelle marque concurrente le choix ne manque pas.
Mais ne me reprochez pas de défendre une marque pour laquelle je me bats depuis 40 ans contre des critiques majoritairement irrecevables ou basées sur des arguments donbi.

avatar JOHN³ | 

@tempest

J’ai beaucoup de produit Apple chez moi, et j’insiste encore plus chez mon père car je trouve l’intégration sympa. Mais ça ne m’empêche pas d’être un peu plus critique.
Comme je vous le disais, c’est trop difficile de discuter avec vous. Vous avez une telle imprégnation de cette entreprise et de sa morale que c’est peine perdue. Je doute aussi que vous ayez eu le temps d’échanger avec des employers où des cadre de chez Apple. J’ai eu cet incroyable et immense honneur, et je peux vous dire que vous êtes une parfaite représentation de ce qu’ils appellent dans leur jargon « le produit final ».

Au revoir. (Giscard s’en allant)

avatar morpheusz63 | 

@JOHN³

🥺

avatar JOHN³ | 

@JOHN³

Mon dieu mes fautes d’orthographe. Ça m’apprendra à répondre au réveil 😂

avatar tempest | 

@JOHN³

Il se trouve que je travaille avec des gens d’Apple depuis une trentaine d’année, donc je connais donc plutôt bien l’entreprise. Mais je ne vous jette pas la pierre (Pierre 😉) je me permet juste de contrer cette tendance à l’Apple Bashing.

avatar JOHN³ | 

Il va faire tout noir

avatar Sindanárië | 

@tempest

"Mais ne me reprochez pas de défendre une marque pour laquelle je me bats depuis 40 ans contre des critiques majoritairement irrecevables ou basées sur des arguments donbi.
Il se trouve que je travaille avec des gens d’Apple depuis une trentaine d’année"

Tiens j’ai un cousin qui a aussi travaillé pour « une branche » du Soviet Suprême, et puis une tante par alliance pour les Oeuvres Pontificales Missionnaires.

Tout est question d’idéologie finalement 😈😬

avatar tempest | 

@Sindanárië

Je ne cache pas dans mes arguments que je défends Apple dans sa politique commerciale.
Je l’ai dit et je le répète si les principes d’Apple (ou de n’importe quelle boîte) ne vous conviennent pas changer de crémerie. C’est vous qui décidez pour vous même. Ne vous imposez pas de souffrances inutiles. Partez rejoindre l’autre rive avec armes et bagages. Vous y serez peut être plus heureux. L’herbe est toujours plus verte dans le champ du voisin 😉

avatar Sindanárië | 

@tempest

Soit une entreprise s’adapte à la demande de ses clients, soit elle n’en tient pas compte et leur dit d’aller voir ailleurs. Dans ce deuxième cas de figure nous n’avons plus affaire à une entreprise commerciale, mais à une collectivité dogmatique. Et dans tes propos tu ne défends pas une entreprise mais prophétise.
Alors soit ta méthode de pensée est schizophrène, soit tu est rentré en religion.

Apple a eus été une entreprise, qui depuis a transformé ses pratiques relationnelles commerciales vers le dogmatique ; Le plus flagrant exemple : en demandant à des utilisateurs donc des clients de ce qu’ils commercialisent de subir les règles qu’elle impose à ses fournisseurs. Comme les développeurs d’applications tierces.

avatar byte_order | 

@@tempest
> Le jour ou Apple détiendra 50% du marché mobile est derrière nous pour toujours.

C'est le cas aux US ! Tile est une marque américaine, elle aussi.
Et c'est même ~80% au Japon.

En terme des règles de commerce, y'a pas de marché mondial unifié, mais des marchés.
Celui des USA, celui de la Chine, celui de l'UE, celui de la Russie, etc.
Et chacun de ces marchés est régulé, où le régulateur se contrefout de la part mondial, ce qui lui il regarde c'est la part dans *son* marché à lui.

Les iPhones pourraient bien avoir 99% de part de marché, le régulateur d'un pays isolé où seulement 3% des smartphones sont des iPhones aura du mal à se mobiliser sur le concept de position ultra dominante d'Apple, vu que dans *son* marché, ce n'est pas le cas.

A l'inverse, si si, y'a bel et bien des marchés où l'iPhone est majoritaire. Dont les USA.
Qui se trouve être le marché d'origine de Tile. Et un marché où Apple vend désormais un produit concurrent à ceux de Tile.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"C'est le cas aux US !"

Un poil moins sauf ponctuellement 😉

avatar byte_order | 

@tempest
> je m’étonne que si ces idées ne sont pas les votres vous soyez là pour en parler.

C'est un forum public ici, pas une église extrémiste.

avatar minounet | 

@byte_order

Effectivement, si on ne peux discuter que de chose ou on est toujours d’accord, ça va vite devenir chiant

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"pas une église extrémiste"

Ton rôle de préfet de la congrégation de la foi dans l’ouverture des marchés et la liberté des utilisateurs est quand même fortement rattaché à une chapelle que tu défends avec un certain extrémisme.

Je n’ai pas souvenir de t’avoir vu une seule fois prendre une position moins radicale suite à un échange. 😃

Tu es droit dans tes bottes comme un inquisiteur faisant son réquisitoire et tes positions sont pour le moins manichéennes avec une vision pour le moins dogmatique du bien et du mal comme de ce qui est bon pour préserver le pauvre peuple inconscient manipulé par les multinationale.

Bref tu es radicalement figé dans tes postures, as une adhésion quasiment religieuse à quelques éléments de dogmes et défend des postures assez extrémistes ou la mesure et le pragmatisme n’ont aucune place.

Je me méfie toujours des idéalistes et des utopistes ayant une vision mécanique de la condition humaine et de ce qui est bon pour la société. Ils sont souvent à l’origine des pires totalitarisme quand ils confrontent leurs utopies et leurs belles constructions intellectuelles aux réalités.

Et bien de ce que tu défends ne donnera jamais ce que tu espères une fois confronté aux réalités.

Restons honnête 😃😉

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
J'ai touché un nerf ou quoi ?

Dire qu'ici c'est un forum public pas une église extrémiste ne signifie aucunement que personne n'a le droit d'y exprimer des opinions extrémistes, juste que personne ne peut imposer qu'une seule opinion ne puisse y être exprimer.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"J'ai touché un nerf ou quoi ?"

Nope et ne prends pas mes propos trop au premier degré, je moque gentiment ta posture en la caricaturant un peu rien de plus.

Il y a une dimension de foi dans ta posture, avouons-le 😉

avatar morpheusz63 | 

@JOHN³
Vous avez bien résumer : l'innovation c'est l'ouverture et la concurrence saine 🙏🙏🙏🙏

avatar YetOneOtherGit | 

@morpheusz63

"l'innovation c'est l'ouverture et la concurrence saine"

Assez rarement si on en regarde son histoire.

Les véritables innovations sont souvent portés par de nouveaux acteurs sur des terrains vierges où aucune position n’est établi et où la concurrence est sauvage: regarde ce qui c’est passé sur la révolution du Web.

Sur des marchés établis l’innovation est rarement un moteur assez puissant pour faire réellement bouger les frontières. Peu de gains par rapport au coûts.

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> Les véritables innovations sont souvent portés par de nouveaux acteurs sur des
> terrains vierges où aucune position n’est établi et où la concurrence est sauvage:
> regarde ce qui c’est passé sur la révolution du Web.

Justement : le web s'est construit très très fortement sur un terrain ouvert, avec des propositions de spécifications discutées de manière ouverte, public, non monétisées, où différentes technologies ont eu des chances équitables de faire leur preuve, avec de multitudes d'acteurs, dont le monde open source qui pourtant avant le web était largement occulté par les acteurs historiques de la micro-informatique et de l'informatique.

La concurrence n'a pas été sauvage, Microsoft, malgré sa position dominante sur les ordinateurs de tout le monde à l'époque, n'a pas réussir à s'accaparer le contrôle de ces innovations, ni les biaiser.
Apple non plus d'ailleurs.

Si on a aujourd'hui un web qui marche encore partout et continue d'évoluer sur toutes les plateformes imaginables, c'est parce que ces technos, ces normes, ces acteurs sont restés dans cet état d'esprit de co-développement de manière transparente, où aucun acteur n'est réellement en position de contrôle.
Même pas Google (hello AMP), même pas Adobe (hello Flash), même pas Microsoft (hello Silverlight).

Hors sans cela, point d'internet accessible à tout le monde, usager comme éditeur de contenu, mais à la place encore des réseaux propriétaires à la MSN, AOL, Compuserve++ dopé aux stéroids, divisant les communautés d'utilisateurs, à l'instar du "t'est sur quelle console / ordinateur / smartphone / messagerie instantanée toi ?" encore présent aujourd'hui.

Par contre on entend personne demander "t'es/ ton service est sur quel réseau de communication entre appareils toi ?".

C'est la clé de voute des 30 dernières années, et c'est l'ouverture et la libre concurrence qui en est le moteur depuis le début.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"La concurrence n'a pas été sauvage"

Tu plaisantes ?

Tu veux voir le nombre de mort sur le champ de bataille ?

Situation classique d’une ouverture du champ des possibles qui favorise la bataille entre nouveaux entrants.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"C'est la clé de voute des 30 dernières années"

Nope l’Eldorado est fini depuis longtemps avec une poignée de vainqueurs dominants le terrain de la tête et des épaules.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

Ta croyance dans les bienfaits de la concurrence est vraiment quasiment mystique alors même que les fait montrent que la libre concurrence féroce est toujours une étape transitoire à l’apparition d’un nouveau marché à fort potentiel avant consolidation.

- Bataille féroce entre nouveaux acteurs
- Tentatives ratées des acteurs établis de se faire une place
- Consolidation du nouveau marché autour d’une poignée de survivants
- Retours des anciennes majors pour profiter de la seconde phase de croissance du champ des possibles.

La révolution du Web a fait émerger une poignée de géants hégémoniques monopolisant le marché tel Google, Amazon et FB.

Les anciens dominants tel MS ont parfaitement été capable de profiter de la seconde phase autour du Cloud mais ne cherche plus à affronter frontalement les vainqueurs.

Personne de raisonnable n’envisagerait aujourd’hui de détrôner Google de sa domination sur les moteurs de recherche, par exemple.

Et ce n’est pas le régulateur qui peut réellement changer la donne.

Les position sont tellement forte que les marchés sont rapidement en position de cartel de fait.

La procédure actuelle entre EPIC et Apple ne changera strictement rien d’important pour le consommateur elle offrira simplement un potentiel espace de conquête à EPIC qu’il n’est même pas certain qu’ils parviennent à conquérir.

Le cadre légal est une chose, la réalité des marchés en est une autre : bien des positions sont inattaquables et ne valent économiquement pas la peine d’être attaquées tant les retours sur investissement sont douteux.

Les entreprises sont bien plus à l’affût de nouveaux marchés s’ouvrant à elles que de possibilités d’aller transformer des rapports de force sur des marchés consolidés.

Brefs la religion de la concurrence moteur d’innovation et de bénéfices pour les consommateur tient bien plus de la croyance que de la réalité.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR