France Télévisions va priver Netflix de ses séries TV

Mickaël Bazoge |

Les grandes manœuvres se poursuivent dans le paysage français de la vidéo à la demande sur abonnement (SVOD). Et le nerf de la guerre, ce sont les contenus. Netflix n’est pas parvenu par hasard à recruter plus de 3,5 millions d’abonnés en France, soit la moitié du marché hexagonal : son catalogue de films et de séries TV, que chacun peut apprécier en fonction de ses goûts, attire les spectateurs.

La série Dix pour cent.

Un catalogue nourri en partie par des productions France Télévisions, ce qui ne fait pas les affaires du service public de la télé. Le groupe prépare en effet son nouveau service de SVOD, Salto, avec l’aide de TF1 et de M6. Mais pourquoi les abonnés iraient verser leur obole à Salto si le contenu du service franco-français est déjà disponible sur Netflix ?

Pour avoir une plus grande mainmise sur les programmes financés par le groupe, France Télévisions devait s’entendre avec les producteurs ; jusqu’à présent, ces derniers avaient toute latitude pour vendre leurs programmes à une plateforme SVOD, France Télés ne pouvant exploiter ces contenus qu’en linéaire (à la télévision classique) pendant 4 ans, et en rattrapage numérique pendant 7 jours.

Un exemple : la série Dix pour cent a été visible sur Netflix très rapidement après sa diffusion sur France 2. Or, c’est typiquement le genre de programmes que France Télévisions veut se garder au chaud pour son propre service de SVOD. Les négociations avec les producteurs ont abouti rapidement : ce vendredi 11 janvier, le groupe annonce en effet un accord.

France Télévisions bénéficie désormais d’une durée de 12 à 24 mois afin d’exploiter en SVOD les fictions financées à plus de 66% par ses soins, ainsi que les documentaires au-delà d’un financement de 55%. Les programmes pourront par ailleurs être exploités en rattrapage durant 6 à 9 mois en fonction des sous donnés par France Télés pour la production de l’œuvre. Les producteurs ont reçu de leur côté plusieurs contreparties et engagements de financement.

France Télévisions vient en quelque sorte de mettre sur pied l’équivalent de la chronologie des médias, mais pour les séries TV et les documentaires. Pour pouvoir regarder un programme déjà diffusé sur une des chaînes du groupe, il faudra en passer par un de ses services de rattrapage, de VOD ou de SVOD gratuits ou payants1. Ou attendre plusieurs mois, voire des années, pour les retrouver sur Netflix et les autres plateformes de SVOD.

Cela procède après tout d’une certaine logique industrielle et stratégique. La bataille des contenus que se livrent toutes ces entreprises représente un enjeu international : ce n’est pas un hasard si Disney et DC/Warner ont lancé leurs propres plateformes de SVOD en ligne, chacune avec des programmes exclusifs que Netflix ne peut pas proposer. Sans oublier, bien sûr, Amazon et un certain Apple…


  1. Ou utiliser d’autres méthodes illégales, comme c’est malheureusement le cas pour bien des films pris dans la nasse de la chronologie des médias. ↩︎


avatar sebluk | 

@blackiyto

Niveau personnalité, tu es zéro toi dis donc !

avatar pagaupa | 

@sebluk

Personnalité? C’est quoi pour toi? Aimer Joséphine?

avatar sebluk | 

@pagaupa

Ouai ouai relis les comm et ensuite tu pourras comprendre !

avatar pagaupa | 

@sebluk

De quoi tu parles?

avatar ckermo80Dqy | 

@blackiyto

Il faut lire, on a déjà dit que c’était du TF1, pas du France TV.

avatar bossdupad | 

Bande d’imbécile, a se tirer dans les pattes entre chaînes et service de VOD pour essayer de gratter le moindre euros ils ne font que repousser l’inévitable car un portail commun est la seule solution pour endiguer le piratage et assurer un revenu minimum à tout les acteurs. 2019 et ils ont toujours pas compris ce que le milieu de la musique a mit 10 ans à comprendre.

avatar BananaYatta | 

@bossdupad

Alors tu vois justement Salto c’est le portail commun ;)

avatar fkdev | 

@BananaYatta

C’est un peu trop malheureusement...

avatar pagaupa | 

@BananaYatta

Portail commun des chaines publiques... ça limite quand même!

avatar BananaYatta | 

@pagaupa

TF1 et M6 ne sont pas des chaînes publiques ! Et Salto proposera une offre payante pour avoir accès à des services supplémentaires (replay étendu, etc) et séries inédites supplémentaires à la manière d’un HULU. Les services de replay gratuit existeront toujours.

avatar pagaupa | 

@BananaYatta

C’est ta vision qui me semble bien loin de ce qu’il va se passer.

avatar pagaupa | 

@BananaYatta

Replay étendu? Le scandale est qu’il soit limité à 7 jours...

avatar bossdupad | 

@BananaYatta

Oui mais ce qu’il faut c’est jouer sur l’échiquier mondial et avoir un acteur qui regroupe les productions de tout les pays et surtout surtout de tout les network Américain et non pas un petit portail franco français...

avatar BananaYatta | 

@bossdupad

Il faudrait déjà commencer par avoir un acteur français fort. Quand à l’association des contenus européens, je t’invite à te pencher sur L’Alliance, association des acteurs du service public européen (France, Italie, Allemagne, mais aussi Belgique, Suisse et Espagne) qui a pour vocation de co-produire des fictions européennes : https://www.francetvpro.fr/institutionnel/communiques-de-presse/13743972

avatar guill_old | 

@bossdupad

C’est justement l’objectif de Salto. Et pour ça il faut du contenu. Et du contenu exclusif si possible

avatar zoleur | 

C’est vraiment pas une perte bon vent

avatar fernandn | 

Je reste convaincu qu’il faut un acteur européen ! Sans ça ça va être compliqué ! Nous avons tout de même un cinéma français, espagnol, italien et même dans le nord de l’Europe et il y des séries sympas. C’est là que l’on voit que le construction européenne est vraiment désespérante !

avatar John McClane | 

@fernandn

Oui on l’a déjà, c’est Arte ! Ils diffusent et font découvrir d’excellentes séries européennes !
Le top serait que Molotov regroupe tout ça. Moi je préfère Molotov à Salto.

avatar BananaYatta | 

@John McClane

Salto n’existe pas encore que tu préfères quand même Molotov ?

avatar John McClane | 

Bien sûr !

avatar BananaYatta | 
avatar John McClane | 

@BananaYatta

?

avatar pagaupa | 

@BananaYatta

J’ai hâte de voir cet accord Molotov...

avatar pagaupa | 

@John McClane

Molotov est bien plus menacé que Netflix...
France tv ferait mieux de s’inquiéter de la réception de la tnt qui est loin de satisfaire sur tout le territoire

avatar BananaYatta | 

@pagaupa

Ce n’est pas le travail de France TV mais de TDF. La TNT, ce n’est pas que France TV ?

avatar pagaupa | 

@BananaYatta

Peu importe qui est responsable de la qualité de la réception, les faits sont là et ils sont également responsables du succés de netflix.
Quand tu t’emmerdes à regarder des images qui pixellisent ou se figent, tu passes sur netflix qui de surcroît t’offre le bonheur de sortir du bombardement d’une actualité déprimante ?

avatar BananaYatta | 

@pagaupa

Le premier mode de réception de la télé est la TV sur IP (box des FAI) qui est passé depuis peu devant la TNT. Les fréquences TNT à terme seront attribuées pour la 5G. https://www.numerama.com/politique/387748-le-regulateur-des-telecoms-anticipe-la-fin-de-la-tnt-la-5g-en-embuscade.html

avatar pagaupa | 

@BananaYatta

Ça va faire des malheureux en rase campagne...et de fait l’obligation d’un abonnement internet donc de la réception gratuite.

avatar BananaYatta | 

@pagaupa

Il y a des tarifs sociaux pour Internet. Le direct est toujours accessible gratuitement sur les sites des chaînes... et ce n’est de toute manière pas demain que les signaux TNT TV seront coupés...

avatar pagaupa | 

@BananaYatta

Les tarifs sociaux? Mdr...

avatar pagaupa | 

@BananaYatta

Bémol quand même:
« le Conseil supérieur de l’audiovisuel explique que la TNT « demeure cruciale » car « elle est l’unique mode de réception pour 24 % des foyers et sa gratuité en fait le mode de réception privilégié sur le poste secondaire ». »

avatar fkdev | 

@fernandn

Exactement. Un Erasmus de la vidéo... Quand tu vois que c’est une boîte américaine qui nous fait découvrir des séries européennes, c’est un peu dommage. Après il y a Arte qui passe aussi des séries européennes mais ça reste un peu élitiste.

avatar BananaYatta | 

@fkdev

L’une des forces de Netflix, c’est le branding. Ils arrivent à te vendre des séries ou films soit disant « Netflix Originals » alors qu’ils ne sont pas derrière. Le (très bon) film français « Le Jeu » est un Netflix Original en Espagne...

avatar ckermo80Dqy | 

@fkdev

C’est pas Arte qui est élitiste, c’est tout le reste qui est décérébrant. La « normalité », ça devrait être Arte.

avatar pagaupa | 

@ckermo80Dqy

??

avatar zoubi2 | 

@ckermo80Dqy

Argh... J'allais le dire ! :-)

avatar Finouche | 

@ckermo80Dqy

Arte mais aussi la 5 qui a d’excellents programmes.

avatar cecile_aelita | 

Ça sent pas la bonne stratégie tout ça !
Netflix payant France télévision pour avoir accès à ses programmes, ils s’imaginent qu’en se retirant de netflix, ce manque à gagner sera compensé par les utilisateurs qui iront payer un abonnement chez salto en plus de leur abonnement Netflix ... je ne pense pas que beaucoup de gens suivront... mais bon espérons pour eux que je me trompe ?

avatar fkdev | 

@romainB84

Sans parler des producteurs qui iront voir directement Netflix. Une série comme 10% peut très bien être produite par Netflix. Et avec moins de contraintes...

avatar BleuRooster | 

? Leurs séries de M.... comme toute séries française voir européennes ?

avatar Shralldam | 

@BleuRooster

Ah. Engrenages, c’est mauvais ? Le Bureau des Légendes, c’est de la m...e ?

avatar BleuRooster | 

@Shralldam

Complètement

avatar Yukishiro | 

@Shralldam

Super tu en a trouver ...2! Ils vont pas aller pousser bien loin avec ça!

avatar fte | 

@BleuRooster

Ah oui, Brexit, j'oubliais.

Il y a de très bonnes séries scandinaves également.

avatar 421 | 

A chacun sa plateforme VOD ? A 10€ mensuels par plateforme, le streaming et les torrent ont encore de beaux jours devant eux...

avatar fkdev | 

La liste des séries françaises que j’ai découvertes et aimées sur Netflix :
Fais pas ci fais pas ça
Les petits meurtres d’Agathe Christie
Capitaine Marlow (ou Amazon prime ?)
10%
Des mini séries (glacé, la forêt, ...)
Ces séries je n’en connaissais même pas l’existence avant Netflix. Je veux bien m’abonner à salto mais je vais devoir filtrer moi-même parmi toutes les autres séries françaises un peu pourries.
Dans ces séries je serai curieux de voir celles qui sont vues à l’étranger car je vois aussi beaucoup de série norvégienne ou anglaise. Je me disais bêtement que les Norvégiens pouvaient voir 10%...

avatar Max1000du35 | 

Ce qui est « rassurant », c’est que France Télévisions ne nous privera jamais des publicités

avatar satonne (non vérifié) | 

Payer pour supporter la double peine de voir les séries destinées aux dépressifs ou encore je ne sais quel magazine, amour gloire et beauté, plus belle la vie, le meilleur pâtissier et tout le tralalas, non merci !!!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR