Coronavirus : aux États-Unis, le traçage d'Apple et Google contraire à la constitution ?

Sabrina Fekih |

Apple et Google ont récemment annoncé un « effort commun » pour venir en aide aux gouvernements et aux agences sanitaires dans la gestion de la propagation du coronavirus. Une nouvelle qui ravit le président américain mais qui n'est pas sans poser des questions, selon celui-ci.

Interrogé sur ce partenariat entre les deux géants du numérique, Donald Trump a expliqué que la technologie de contact tracing est « une chose incroyable », avant d'ajouter que des Américains s'interrogent néanmoins quant à sa constitutionnalité.

En effet, des personnes s’inquiètent que cette technologie puisse empiéter sur leurs libertés individuelles. Le problème est plus d'ordre constitutionnel que technique, a ajouté Donald Trump. Une décision sera prise dans les quatre prochaines semaines, après diverses discussions avec les personnes compétentes.

Apple et Google vont lancer une solution incluant des API et des technologies bas niveau au niveau d'iOS et d'Android. Celles-ci pourront être exploitées par les apps gouvernementales afin de pallier les difficultés techniques du Bluetooth. Les deux sociétés ont fait savoir qu'elles placent la vie privée et la sécurité au cœur du dispositif.

En France, Emmanuel Macron a a confirmé hier soir qu'une application de traçage était fortement envisagée. Celle-ci pourrait utiliser les possibilités techniques proposées par Apple et Google.

avatar pagaupa | 

Tiens donc!

avatar Sindanárië | 

@pagaupa

Merci, c’est gentil, c’est quoi ?

avatar pagaupa | 

La constitution américaine serait-elle plus protectrice qu’en France?
A creuser...

avatar jcp25 | 

@pagaupa

Oui, sûrement car son origine est différente.
Les pères fondateurs avaient une autre vision que celle de De Gaulle.
Et la différence en Anglais Américain entre liberty et freedom est très présente dans les cours de "constitution" (à moins que cela n'est changé depuis mon époque, mais c'était la guerre du Vietnam !)
-
https://www.nakedtranslations.com/fr/2005/liberty-et-freedom/

avatar raoolito | 

*
à supprimer

avatar gwen | 

@pagaupa

Protectrice non, mais laisse beaucoup plus libre. Libre de dire toute les insanités que tu veux, libre d’être raciste ouvertement, libre de tuer un étranger sur tes terres, etc. Mais est ce un bienfait ? Pas forcément   !

avatar fier_mâle_blanc_cis_het | 

[Modéré. MB]

avatar KimoMac | 

Donc même un type pourtant habituellement peu enclin à s’embarrasser des lois de son propre pays (affaire de l’ingérence russe dans l’élection) et aussi détestable (à mon goût) et décrié que Donald Trump à la présence d’esprit de constater que ça pose un problème de constitutionalité, dans un pays pourtant ultra libéral jusqu’au plus profond de ses textes de loi, mais il y a ici-meme des moutons de panurges (mal élevés à découvrir leurs commentaires sur un autre article, n’est-ce pas @bazino, @godverdomme et @Nonome77) pour se jeter aveuglément dans le traçage numérique sans se poser de questions, en insultant au passage ceux qui osent émettre la volonté de s’y opposer.

Eh bien, ça laisse pantois.

avatar nespresso92 | 

@KimoMac

Avec 3 millards d’utilisateurs qui exposent leurs vies sur les réseaux sociaux, dont bientôt 38 millions en France, il me semble que plus de la moitié est déjà pistée.

avatar KimoMac | 

@nespresso92

Ceux qui comme moi n’utilisent pas les réseaux sociaux (en dehors du forum de Macg) vous remercient de ne pas les obliger à s’inscrire dans ce pistage sans leur volonté.

avatar nespresso92 | 

@KimoMac

Vous vivez dans un monde virtuel. A moins d’habiter hors “grid” comme dans certains endroits aux US où aucune technologie ne transite, ce qui n’existe pas à ma connaissance en France, vous êtes déjà pisté que vous le souhaitiez ou non.

avatar KimoMac | 

@nespresso92

Doublon

avatar KimoMac | 

@nespresso92

Et? Cela doit m’obliger à valider et accepter tout nouveau procédé de pistage intrusif supplémentaire?

Je vis dans le monde réel, ne vous en déplaise, contrairement à certains manifestement. Et jusqu’à preuve du contraire les lois sur la vie privée nous ont jusqu’ici protégé d’un tel pistage, justement. Que vous le supposiez c’est une chose, qu’il soit effectif en est une autre, et contraire à la loi me semble-t-il.

avatar nespresso92 | 

@KimoMac

De toute façon on ne vous demandera pas votre réponse avis. Et un élément de plus ou de moins ne changera pas grand chose à votre vie.
De plus, si vous êtes chez Orange c’est déjà fait. Et Apple et Google ont déjà accès à nos téléphones.

avatar KimoMac | 

@nespresso92

Je crois qu’il faut arrêter de prendre vos délires et fantasmes pour des réalités. D’abord, on me demandera mon avis, puisque une telle application sera installée sur la base du volontariat, des mots mêmes de Macron. Ensuite, je ne suis pas chez Orange, et quand bien même je le serais, les données récoltées ces derniers jours ont été anonymisées selon leurs propre dires. Pas la peine d’essayer de convaincre les gens d’abandonner leurs libertés individuelles sur la base de fausses allégations comme vous essayez de le faire. It

avatar KimoMac | 

@nespresso92

Doublon

avatar nespresso92 | 

@KimoMac

Je n’essaye de convaincre personne. Je ne suis ni concerné ni acteur de ce sujet. Mais vos libertés individuelles dans un pays classé 33e dans le « hit parade » des droits de l’homme, permettez moi de sourire.

avatar KimoMac | 

@nespresso92

Je n’ai aucune illusion sur celles-ci, mais je me réfère à la loi et aux faits. Je vous permets donc de sourire, mais pas de propager de fausses informations.

avatar nespresso92 | 

@KimoMac

En quoi je propage de fausses informations ??

avatar KimoMac | 

@nespresso92

« 
De toute façon on ne vous demandera pas votre réponse avis. Et un élément de plus ou de moins ne changera pas grand chose à votre vie.
De plus, si vous êtes chez Orange c’est déjà fait. Et Apple et Google ont déjà accès à nos téléphones. »

A ce propos, Apple non, que je sache.

avatar KimoMac | 

@nespresso92

Doublon

avatar nespresso92 | 

@KimoMac

Apple et Google travaille déjà de concert sur le sujet.
Une fois que les experts juridiques auront donné leur aval, selon la Maison Blanche, le projet sera déployé.

avatar KimoMac | 

@nespresso92

Dans ce genre de tissu de contre-vérités:
« De toute façon on ne vous demandera pas votre réponse avis. Et un élément de plus ou de moins ne changera pas grand chose à votre vie.
De plus, si vous êtes chez Orange c’est déjà fait. Et Apple et Google ont déjà accès à nos téléphones. »

Sur ce dernier point d’ailleurs, Apple non, que je sache.

avatar debione | 

Sur le dernier point non?
Apple peut installer la musique qu’elle veut sur ton smartphone ( c’est déjà fait), Apple peut killer l’app qu’elle a envie sur ton smartphone ( déjà fait), Apple peut sur « simple pression d’un bouton » rendre ton smartphone inopérant ( ça pas encore), Apple peut entendre via Siri tout ce qu’elle veut ( déjà fait)...

Si il y a une boîte qui est capable d’installer à l’insu du propriétaire ce qu’elle veut, c’est bien Apple ( plus dur du côté d’android A cause du fractionnement), et elle l’a déjà fait. Si il y a une boîte qui garde absolument tout les pouvoirs sur ton smartphone... ben c’est bien Apple... Les propriétaires ont même accepte cela volontairement, ils ont même signé pour cela ( une fois lire les conditions générales)

avatar debione | 

@nespresso92

Vous savez, perso je m’occupe de 3 comptes FB... Et pas un seul ne concerne ma vie privée... Et dans la majorité des « amis » que j’ai sur FB ne me parle jamais de leurs vie privée, non il s’agit de groupe de musique, de troupe de théâtre, de salle de concert...

Il faudra arrêter de croire que FB n’est utile que pour étaler sa vie, donc arrêter de croire que parce qu’il y a 3 milliards de comptes sur FB, c’est une majorité ... Les gens qui étalent leurs vies sont une minorité en fait, mais comme ils l’etalent On a l’impression d’une écrasante majorité.

avatar nespresso92 | 

@debione

Contrairement à vous je n’exprime pas une opinion. Ce sont les faits et vous faites parte de la minorité et non de la majorité. Il suffit de se documenter un tant soit peu sur le sujet pour voir et comprendre l’impact du Groupe FB sur les gens et la société et des scandals à répétition associés (participation à PRISM, détournements des données utilisateurs, influence politique, harcèlement, suicides...).
Aussi, si la majorité des gens ne révélaient pas leur vie privée, FB n’aurait aucun impact sur les sociétés et son modèle économique ne serait viable.

avatar Derw | 

@KimoMac

Justement, les USA sont libéraux et rejettent tout ce qui serait propice au bridage des libertés individuelles. D’ailleurs, les « états-uniens » de base rejettent en général tout ce qui pourrait être un contrôle de l’état (FBI, lois nationales trop contraignantes…). Le patriot-act n’est passé que pour 2 raisons : il s’appuie sur la peur des étrangers (un des seul trucs plus fort que la détestation de l’état), et il est arrivé à un moment où cette peur était exacerbée par le terrorisme du moment.

Bien qu’assez anti-état en France, nous le sommes moins et pourrions plus facilement accepter ce genre de chose de façon temporaire. Après, d’un point de vue personnel, je n’ai pas d’avis tranché…

avatar KimoMac | 

@Derw

« Certains pourraient » l’accepter, pas « nous ».

avatar Derw | 

@KimoMac

Si ces « certains » sont majoritaires (ceux qui l’acceptent + ceux qui ne disent rien), ce dont je ne doute pas trop (qd on voit que les gens sont prêts à donner toutes leurs infos persos pour avoir un smartphone pas cher, que ne donneront-ils pas pour être sûr de rester éloignés du Covid-19…), cela ne changera pas grand chose…

avatar jcp25 | 

@KimoMac
.... Donald Trump à la présence d’esprit de constater que ça pose un problème de constitutionalité...
--
Je pense qu'il n'a pas vraiment le choix !
Cela se terminera devant la Court Supreme et là, c'est une autre paire de manches car les juges republicains (dont les deux que DT à nommés) ne sont pas chauds chauds sur ce sujet. Sauf pour la NSA mais là encore c'est une autre histoire !
Et à six mois d'une élection présidentielle, tout le monde marche sur des œufs !
-
Perso, je trouve très bien que l'on se pose la question à ce niveau.
J'aimerai bien que nous fassions la même chose en demandant à la cour de cassation ce qu'elle en pense... Et la QPC qui suivra sûrement la mise en place du "traçage"

avatar Thegoldfinger | 

Euh ? Facebook ?

avatar cuco | 

Les États-Unis restent, malgré Trump qui a tous les traits de caractère du satrape oriental, une formidable terre de libertés. Les américains ont bien raison : sans elles la vie n’a aucun intérêt. Chaque jour supplémentaire de confinement en est la preuve par l’absurde.

avatar occam | 

@cuco

"malgré Trump qui a tous les traits de caractère du satrape oriental"

Détrompez-vous. Les satrapes de l’empire achéménide étaient dans leur majorité d’excellents administrateurs, choisis pour leur compétence à organiser et à tenir en main de vastes territoires disparates, avec une économie de moyens qui fait encore envie. Certains satrapes, notamment en Asie mineure, étaient renommés pour l’intelligence de leurs accommodements envers les cultures et traditions locales, notamment en préservant et co-optant les élites des bouillonnantes cités grecques de Ionie.

L’efficacité et le professionnalisme de ces grands commis de l’État est à mille lieues de l’amateurisme velléitaire mais chaotique d’un Trump.

avatar byte_order | 

La liberté individuelle d'une personne peut-elle empiéter sur le droit à la santé de plusieurs individus ? Vous avez 4h.

(Bon courage...)

Indice : dilemme du Tramway.

avatar huexley | 
avatar debione | 

@bytes_order
Je propose la question inverse: est-ce que la faiblesse immunitaire de 5% de la population doit empiéter sur les plus basiques Liberté individuelle du 95%?

Ou alors en plus pute:

Comment une minorité de gens qui sont vieux ( âge median des décès en Suisse du au Covid ...83 ans), pour la plupart en surpoids ( donc qui s’en sont foutu de leurs santés pendant des années), qui pour le 90% possède une pathologie de comorbidite, peuvent imposer aux jeunes et aux gens en bonne santé qui sont en écrasante majorité le fait d’arreter De vivre pour leur permettre à eux de survivre?

Ou encore:

Comment en démocratie, un 5% de gens peuvent imposer au 95%?

Sinon on peut aller à la question suivante:

Comment se fait ce que les boomers qui nous expliquent ( car c’est eux qui sont en haut des états et des entreprises) depuis 20 ans que l’on ne peut pas faire plus d’ecologie Sinon on sera tous mort étouffé par l’economie, arrivent à arrêter la planète d’un claquement de doigt car... ils sont la cible de ce virus?

avatar byte_order | 

@debione
> Je propose la question inverse: est-ce que la faiblesse immunitaire de
> 5% de la population doit empiéter sur les plus basiques Liberté individuelle du 95%?

Oh, pourquoi s'arrêter là, alors que vous pourriez écrire :

est-ce que la minorité afro-américaine plus exposée au virus (pour des raisons sociales) doit empiéter sur le droit à la croissance économique d'une majorité d'américains ?

Voyez, le hic, c'est que le concept de droit individuel, c'est qu'il repose sur *chaque* individu, pas uniquement sur des individus sélectionnés selon des critères particuliers.
Des droits sélectifs, ce ne sont pas des droits individuels, par définition.

Mais, sinon, j'aime beaucoup votre dernier paragraphe.
Le pire, c'est que les mêmes nous expliquerons à la reprise qu'il est urgent de ne pas l'entraver pour raison écologique...

avatar debione | 

@byte order
La problématique que vous soulevez n'est pas du même ordre que celle que je soulève.
Est ce que on a le droit de conduire un vehicule alors que celui ci va tuer des gens qui sont asmatiques?
Pourquoi l'état se substitue aux parents et interdit la vente d'alcool aux jeunes ?
Est ce que le consortium des gens vivant avec un tres mauvais système immunitaire a un jour demande un confinement general pour se protéger eux ?
En quoi les gens a risque pour lecovid, qui sont une toute petite minorité auraient plus de droit d'imposer aux autres et al écrasante majorité le retrait de liberté fondamental, le droit a la réunion, le droit aux obseque digne etc etc alors que l'on ne fait pas pour plein d'autres choses ?

Je pense que la reponse se situe da s le paragraphe que vous aimer bien.
Est ce que si le covid n'avait touché que les enfants on aurait ainsi arrêter l economie ? Et obliger tout le mi de au confinement ?

La principale problématique se situe vraiment au niveau des boomers. Je regardais un c dans l'air la semaine passée, six invités, tous alarmistes et.... Tous a risque. Comme la majorité des experts medicauxa qui ont laisse la parole, comme les patron de presse, comme la majorité des politiques....
En plus d'avoir devaste la planète il font en sorte de bien pourrir tout leur suivant. La pire des pires generation....

avatar byte_order | 

Pour le second point, cela a carrément été dit par un gouverneur américain :

https://www.theguardian.com/world/2020/mar/24/older-people-would-rather-...

avatar Sgt. Pepper | 

je resume la pensée de Trump:

- Full Private Life tracking par Facebook & Cambridge Analytica pour sa propre campagne: OK

- Contact tracking pour lutte CoVid: KO

🥳

avatar akaaw | 

J’adore tous ces trolls crasseux, qui sur le web et les réseaux sociaux, profitent de la moindre occasion, pour critiquer la France et son système. Les gars, si vous n’êtes pas content, vous pourrez vous barrer à la fin du confinement aux USA.

avatar Glop0606 | 

J’espère que l’on a encore le droit d’exprimer certaines réticences quant à des Tracking aussi implanter dans nos smartphones. On parle quand même d’un truc directement dans le code. Là ça a l’air sympa, utile et tout mais c’est une ouverture aux pires dérives. Sacrifier autant notre vie privée, je sais pas mais j’ai du mal. Marrant que des penseurs il y a plus de deux ans avaient autant protégé nos vies privées et que nous aujourd’hui on a l’air d’en faire fi. Ils devaient avoir de bonnes raisons non?

avatar debione | 

@Glop0606

Ce qui est le plus surprenant sur un site de geek comme ici, c’est qu’ils ne se posent absolument pas la question de la dérive. Tous les systèmes amenent à des abus. Quel seront donc les abus de celui ci, et là ça fait plutôt froid dans le dos pour les prochaines générations.

avatar ando | 

Franchement si ca reste transparent pour nous ( aucune manip ou démarche ) et que c’est 100% anonyme alors je dis ok , je pense a quelquechose qui ressemble de tres pres a la localisation hors ligne d’apple c’est a dire si quelqu’un est passé proche de nous dans sa periode d’infection possible et que toutes les personnes inquiètés sont informées et invitées a être dépister ou mis en confinement oui je dis oui ca rendra service a tout le monde. A contrario s’il faut s’inscrire sur une appli je dis 100x non.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Ca dérape sec aujourd'hui. C'est vrai que face à la stupidité renouvelée du crétin national américain. Il n'y a pas grand chose à ajouter.
"Trump failed to specify what concerns are being raised about the Apple-Google solution."
Ca serait pas mal que les journalistes fassent leur travail et ne répercutent pas les fake news sans les mettre face à la vérité : Quel problème constitutionnel permettrait d'imposer des back door et interdirait à des citoyens d'utiliser une application qui les intéresse ?

avatar byte_order | 

edit: duplica

CONNEXION UTILISATEUR