Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Le projet Q de Sony s'appelle PlayStation Portal et il est trop cher

Pierre Dandumont

Wednesday 23 August 2023 à 18:00 • 60

Ailleurs

Connu sous le nom de projet Q depuis quelques mois, la nouvelle « console portable » de Sony portera finalement le nom de PlayStation Portal. Le nom est entre guillemets car il ne s'agit pas d'une console indépendante, mais d'un accessoire pour la PlayStation 5. Il s'agit en effet d'un écran déporté, équipé de l'équivalent d'une manette DualSense… et bien trop cher pour ses possibilités : 220 €.

La console PlayStation Portal.

L'appareil se présente sous la forme d'un écran LCD de 8 pouces (il n'est pas OLED) avec une définition classique — 1 920 x 1 080 — et une fréquence de rafraîchissement standard (60 Hz). L'intégration de l'équivalent de la DualSense est une bonne nouvelle, mais l'ensemble innove très peu. Mais la principale limite de cet accessoire prévu pour plus tard dans l'année (sans date) vient de sa dépendance à la PlayStation 5 : il n'est pas 4G et nécessite donc une connexion Wi-Fi solide. De même, vous aurez besoin d'un débit en upload correct (Sony recommande 15 Mb/s) pour envoyer une image vers l'accessoire si vous êtes en déplacement. De plus, certains jeux ne sont pas accessibles : ceux qui nécessitent un casque de réalité virtuelle PlayStation VR2 (ce qui semble logique) mais aussi les jeux lancés en streaming depuis le service PlayStation Plus.

Compte tenu du prix, les limites sont donc importantes : Sony se contente de déporter l'affichage, et c'est tout. Si certains espéraient que Sony allait reprendre certains des concepts imaginés par Nintendo avec la Wii U, il n'en est rien : la console PlayStation Portal ne fait qu'afficher ce que vous pourriez voir sur l'écran de votre téléviseur. Si vous êtes en déplacement, il faut disposer d'une bonne connexion Wi-Fi, d'un débit correct en réception et laisser votre PlayStation 5 en veille (elle s'allume automatiquement).

Pour l'audio, Sony n'a pas intégré de Bluetooth mais une technologie propriétaire — PlayStation Link — dont nous allons vous parler sur WatchGeneration. La console intègre des haut-parleurs et une prise jack pour connecter un casque filaire pour ceux qui veulent s'isoler. Enfin, il reste évidemment la question de l'autonomie, qui est pour le moment inconnue.

La dernière question en suspens est évidemment la possibilité de hacker l'appareil : certaines rumeurs indiquaient que la console tourne sous Android, ce qui semblerait logique. Mais même s'il est possible de bidouiller l'appareil, rien ne dit qu'il s'agira d'un bon achat : le système sur puce est inconnu, et compte tenu du prix et des fonctions, Sony a pu se contenter d'une puce basique dont la seule tâche est de décoder de la vidéo reçue en streaming.

Project Q : la petite console portable de Sony tourne sous Android

Project Q : la petite console portable de Sony tourne sous Android

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner