Le Galaxy Note7 transpire vite au moindre effort

Florian Innocente |

Réussi à de nombreux niveaux, équipé des meilleurs composants du moment (que ce soit pour son processeur ou sa RAM), le Galaxy Note7 est pointé du doigt pour des performances et une fluidité jugées incompatibles avec son prix.

Une comparaison avec un iPhone 6s s’était révélée défavorable pour la dernière merveille de Samsung. Cette fois, c’est XDA-Developers, site prisé par les utilisateurs avancés de matériels Android, qui s’étonne de voir qu’année après année, en dépit d’un équipement en composants sans reproches, les hauts de gamme de Samsung souffrent toujours d’une absence d’optimisation logicielle criante.

Et ce n’est pas un problème de résultats de bench moins bons que sur un appareil concurrent, c’est l’expérience utilisateur au quotidien qui en fait les frais.

Le site dispose de plusieurs Note7 en test (des versions avec le Snapdragon 820) dont il prépare une évaluation détaillée. Cependant, tous leurs utilisateurs ont déjà relevé qu’au bout de quelques jours, ces défauts logiciels deviennent manifestes et récurrents. Ces Note7 sont dotés de Grace UX, une révision de la surcouche graphique TouchWiz.

Ici, point d’iPhone comme élément de comparaison, mais d’autres smartphones Android qui étaient, eux, équipés de la dernière bêta en date d'Android Nougat :

Nous avons quatre unités au sein de notre équipe, et chacun de nos nouveaux Notes souffre clairement de problèmes de performances, parfois systématiquement et d’autres fois plus rarement. Les pires saccades et hésitations - ou les délais d’attente - ne se produisent que de temps en temps, mais le téléphone lui-même est tout simplement plus lent que ses concurrents sur presque chaque action. Nous avons testé les temps de lancement des applications, à chaud et à froid, du Note7 dans les mêmes conditions que nos autres appareils. Il était à la traîne, non seulement sur d’autres smartphones équipés de Snapdragon 820 comme le OnePlus 3 et l’HTC 10, mais aussi face à un modèle sorti il y a un an comme le Nexus 6P.

Ces défauts dans la fluidité, ces coups de frein pendant l’exécution d’actions apparaissent au fil d’une utilisation tout à fait basique du téléphone. Ce qui les rend d’autant plus agaçants.

Les mêmes lags se retrouvent dans les défilements au sein de nombreuses applications et, d’une manière moins systématique, dans chacune des applications après une utilisation longue et intensive. Le téléphone ne devient pas trop chaud, rassurez-vous, mais nous avons remarqué qu’après une longue durée d’utilisation il va progressivement commencer à moins bien se comporter. C’est le cas en particulier pour les défilements, et ce n’est pas du niveau de ce que l’on espère sur un appareil de 850 $, surtout lorsque cela a été l’un des points faibles de Samsung depuis des années.

Cette fluidité qui s’estompe se remarque jusque dans des détails comme l’animation de la petite roue pour la connexion Wi-Fi. Ailleurs, c’est le clavier qui se fige à plusieurs reprises pendant une micro-seconde ; le menu de partage dont il faut attendre que ses icônes viennent le remplir ; l’écran d’accueil qui encore maintenant saccade quelque peu lorsqu’on passe de l’un à l’autre.

Dans les applications, Hangouts est cité comme atteignant des records en termes de lenteurs et ce, sur les quatre modèles. Ou Flipboard, intégré à la gauche de l’écran d’accueil qui accuse de terribles saccades lorsqu’on veut l’afficher. Et pourtant, Samsung vend son appareil comme étant jusqu’à 31 % plus véloce pour le processeur et 58 % pour la partie graphique que la précédente génération.

Face à ses concurrents pourtant moins onéreux, le Note7 ne se présente pas sous son meilleur jour. Sa surcouche n’aide pas, il est vrai, mais un modèle comme le OnePlus 3 fait apparement un meilleur usage de ses quatre cœurs sous la charge. Il est aussi capable de maintenir son effort plus longtemps, là où le Note7 abaissera beaucoup plus vite sa fréquence.

Face à ce OnePlus 3, Chrome est affligé de saccades fréquentes en utilisation courante sur le Note7 et les mesures de benchmark sont nettement moins bonnes. Autre exemple, après avoir purgé toutes les applications actives, le Note7 fait tourner 96 processus système contre 50 sur le OnePlus 3. Et question surcouche, XDA-Developers observe que le Honor 8 (processeur Kirin 950 à 8 cœurs), lourdement lesté avec la sienne, s’en tire pourtant mieux, et partout, comparé au Note7.

Honor 8

Ce constat avait été dressé aussi par Android police au bout d’une semaine de prise en main. Il avait été jugé sensiblement moins rapide que les Moto Z, Huawei P9 ou parfois même moins réactif qu’un Nexus 6 (2014). AndroidPolice préférait voir le côté plein du verre, au moins cela ne grevait pas l’autonomie, d’une très bonne tenue.

Certains de ces défauts seront certainement corrigés, tempère le rédacteur, après tout il s’agit surtout d’affiner le logiciel. Toutefois, Samsung est coutumier du fait, ses modèles les plus chers sont généralement bien notés à leur sortie puis, le temps passant, à force d’utilisation, ces dysfonctionnements se font jour plus ou moins vite. Et rien n’a semble-t-il changé avec ce cru 2016/2017.

Correction : les Note7 n'utilisaient pas la bêta d'Android Nougat, uniquement les smartphones qui lui sont comparés.


avatar inumerix | 

Ben c'est Android quoi. J'ai essayé il y a quelques années. Retour direct chez iOS. Dommage...

avatar Eltigrou | 

@inumerix :
Pareil ...

avatar malcolmZ07 | 

Très jolie smartphone (le plus beau des >5,5"), mais samsung a merdé sur la gestion logiciel de l'autonomie et de la mémoire.
Anandtech a fait le même constat sur les lenteurs. Et selon les commentaires, ils seraient biaisé et applefanboy car theverge aurait encensé le note 7...
Il va falloir faire une grosse mis-à-jour pour tout remettre en ordre.

@R1x_Fr1x

Tu trouves qu'il y a des lenteurs dans l'utilisation du système ?

avatar R1x_Fr1x | 

@malcolmZ07 :
Je peux pas infirmer les lenteurs remarquées car personnellement, j'ai la version Exynos et je n'ai jamais remarqué le moindre lag ou ralentissement non. Je galère à trouver une solution pour protéger proprement l'écran (peur de le rayer avec ce Gorilla 5, à tort ou à raison). Mais niveau performance, ma version Exynos est irréprochable pour toutes les tâches du quotidien, jeux, prises de notes, signatures sur PDF, annotations etc.

avatar Carbonized | 

C'est un peu comme l'année dernière avec la mauvais gestion de la ram du Galaxy Note 5 version SnapDragon.
Sur la version Exynos il n'y avait aucun soucis.

avatar reborn | 

@Carbonized :
Sur iPhone l'on parlerais encore de ramgate/chipgate, faisant la une de la presse spécialisé (ou pas)...

avatar Bibotonio | 

Quelle étrange résonance avec l'article d'hier qui comparait les performances avec l'iPhone 6s, et où les gens s'étripaient dans les commentaires...

avatar simK | 

Oui surtout que la version testée est à chaque fois un S820... alors que la version Exynox 8890 européenne ne souffre d'aucun ralentissement.

avatar Arcetnathon | 

T'as un speed test ou bench qui le démontre ?

avatar simK | 

On en trouve un tas sur le net, mais c'est au niveau de l'utilisation que l'octo-core de Samsung se montre bien plus fluide! Tous les soucis des ralentissements chez Samsung sont recensés sur le S820 aux USA.

A contrario il n'y a jamais d'articles descendant les performances de l'Exynos 8890

avatar Sealbirman | 

@simK :
N'empêche, s'il faut un octo-core pour rendre fluide le bouzin c'est qu'il y a un gros problème d'optimisation quelque part...imaginez un gros moteur v8 se faire doubler par un petit V2 optimisé...ça craint quand même...
Apple maîtrise bien mieux son sujet, quoi qu'on en dise...

avatar sachouba | 

@Sealbirman :
Octo-core ne signifie pas 4 fois plus puissant qu'un Dual-core... Le gros problème, c'est que certains ne sachent pas ça en 2016.
Optimiser le logiciel pour un processeur Octo-core dont les cœurs ne sont pas tous identiques est bien plus difficile que pour un Dual-core, mais cela améliore nettement l'autonomie par rapport à un Dual-core, si c'est bien fait.

avatar lmouillart | 

La machine correspond à un ensemble complet : mémoire, stockage, cpu, gpu.
Il peut très bien y avoir 32 cores, s’ils ne sont pas alimentés ou si les gpu sont saturés alors il est très probable que l'affichage saccade.

Cela veut dire que les GPU ou le reste est sous-dimensionné ? Pas forcément, il suffit de voir le profil de consommation des ressources GPU.

Il ne faut pas oublier que nous sommes sur des appareils mobiles qui ont pour objectif, de tourner X temps sur batterie (X étant ce qui est défini par les ingénieurs en labo), à partir de là va être définie la politique d'allocation des ressources matérielles pour le logiciel.

Par exemple avec mon S7 on voit bien que :
- Il n'est jamais a 100% d'utilisation (2.3Ghz), ni à 100% d'utilisation des 8 core. Je suis souvent entre 4 et 6.
- Il est très souvent en mode veille profonde (lorsqu'il est inutilisé),
- Il est le plus souvent à 442Mhz (utilisation en téléphone + lecteur de musique)

L’intérêt c'est que cela permet de tourner plus d'un jour sans soucis.

La solution la plus simple (mais pas super conviviale) :
Un mode turbo (brancher ou non sur secteur le mobile envoie tout ce qu'il à)
Un mode normal (performance moyenne, autonomie moyenne)
Un mode bas consommation (performance dégradée, autonomie augmentée)

Cela tombe en partie bien, car Samsung propose : 1 mode normal, 1 mode d'économie d'énergie, et 1 mode de ultra économie d'énergie (tout est coupé sauf la partie téléphone, sms et le navigateur web)
Parallèlement à cela Samsung propose au travers du Game Tuner (ex : http://goo.gl/Uj6XbH) un outil qui va permettre par application ou jeu de pousser ou diminuer les ressources allouées.

C'est effectivement moins simple que sur iPhone mais cela permet suivant ce que le client souhaite faire : autonomie importante, ou performance importante, avec tout le panel de nuance possible entre les deux.

avatar Ast2001 | 

Il semblerait que parfois le stylet puisse se bloquer (comme avec la version précédente mais cette fois avec le stylet inséré dans le bon sens).

Beau boulot Samsung...

avatar mat 1696 | 

C'est là qu'on voit tout le savoir-faire d'Apple: Les iDevice et Mac ne bénéficient pas des composants surpuissants, de ram ultra-élevée, mais sont quand même très fluides, car Apple a fait le bon choix de concevoir elle-même le logiciel et peut donc l'optimiser au fur et à mesure de l'avancement du produit.

avatar Bibotonio | 

Petit bémol tout de même : les appareils iOS peuvent aussi patauger allègrement quand ça leur prend... trop d'app lancées ou espace de stockage saturé.
Tout dépend des conditions d'usage.
Pour ma part, le simple fait de recevoir un SMS peut créer un freeze de quelques dizièmes avant que je ne reprenne la main... étrange

avatar tonzman | 

@Bibotonio :
Trop d'app lancées, LOL.
Je vous invite à relire un article de macG sur la gestion des applications par l'iPhone.
Je n'ai jamais kill une app de mon multitâche sauf bug, je n'ai jamais eus de ralentissement ou quoi que ce soit alors que mes 75 apps sont "lancées".

À contrario, tout à fait d'accord pour le stockage (comme partout : Oh pauvre Windows. Sur macOS c'est peut être mieux gérer), qui n'est pas aidé par la présence du 16Go en entrée de gamme. Cela peut justement faire croire à certains à des problèmes sur leurs iPhone ce qui les pousse à se plaindre. D'ailleurs, l'expérience utilisateur Apple en prend un coup…

avatar Bibotonio | 

Je sais bien qu'iOS suspend l'activité des applications, qu'elles ne tournent pas toutes en même temps à un instant donné en arrière plan, qu'il y a des optimisations etc etc.
Mais quand tu lances beaucoup d'applis et que certaines sont lourdes en mémoire, bah au bout d'un moment, iOS il va pas pouvoir indéfiniment garder leur statut en mémoire.
Et quand tu réveilles une app, dans certains cas ça la relance, ce qui ralentit l'expérience utilisateur.
Relancer complètement une app au lieu de la reprendre dans son état figé en mémoire, c'est pas pareil et ça peut ralentir l'XP utilisateur...

avatar marc_os | 

@tonzman :
Peut-être que l'Unix ou Linux sous-jacent se met à swapper ? Ce qui en général arrive si on a peu de mémoire et plein d'Apps ouvertes. Si en plus l'espace de stockage est presque plein...
Justement iOS ferme les Apps en arrière plan si nécessaire pour éviter cela et tout développeur iOS doit gérer les notifications que l'OS lui envoie à ce sujet.
Vu que les lenteurs arrivent au bout d'un certain tps., ça pourrait être une explication.

avatar lmouillart | 

Il n'y a pas de swap d'activé sur les smartphone Android, et heureusement pour l'autonomie.

Hormis pour Hangout et Chrome dont les version récentes ont quelque souçis sur les mobiles Samsung. Cela peut venir de plein de choses :

Bug logiciel avec trop de surfaces redessinés sans utilité.
Un service non principal qui tourne avec un niveau de priorité trop élevé.
L'ajustement consommation/performance qui est ajusté un peu trop bas sur les qualcomm.

avatar BleuRooster | 

Cela va sûrement changer avec le projet Samsung Turbo Speed Technology en tout cas normalement les version exynos gère mieux la ram que les Snapdragons.

avatar Yves SG | 

Android dans toute sa splendeur. Et on ne parle même pas de mises à jour !
D'ici 15 jours on va commencer à le voir bradé un peu par tout. Un sacré investissement !

avatar Ast2001 | 

Cela n'a strictement rien à voir avec Android. C'est purement du Samsung ici...

avatar EBLIS | 

C'est dingue ce genre de remarques irréfléchies.

avatar alan1bangkok | 

Vivement la fin des vacances...

avatar malcolmZ07 | 

@mat 1696
je vois très clairement la différence entre mon iphone 6 et le 6+. Ne parlons pas de mon MBPr et le MBA qui est complètement pixelisé.
Et donc oui, la différence est visible (dans mon cas) entre le 6+ et le S6. C'est comme une feuille de papier, tu as l'impression que l'image est incrusté dans le verre et est presque artificiel.
Il ne faut pas laisser les réglages de base pour apprécier pleinement l'écran de samsung.

avatar Lestat1886 | 

@malcolmZ07 :
Entre le pro et le air oui il y a une grosse différence, l'un est retina l'autre pas. La différence entre le 6 et le 6 plus n'est quand même pas si criante. A moins de les mettre côte à côte on ne remarque aucune différence

avatar daze | 

C'est quoi exynos ?

Perso je suis super content de mon iPhone 6S, et ma chérie aussi avec son 5S

avatar bbtom007 | 

Les lags sont donc plus performants ! C'est une vraie réussite !

avatar r e m y | 

@bleurooster
"ma femme à remplacer..."
Si elle te lit, je suis sûr qu'elle va apprécier! :-)

avatar r e m y | 

@Sergio_bzh
Il y en a qui ont essayé... À ce jour, aucun n'a réussi.

avatar lmouillart | 

Le mieux est d'utiliser package disabler pro : http://goo.gl/ixaJy3 et de désactiver les services inutiles (si vous ne les utilisez pas) : S-Health, Gear machin, ... bref environ 150 applications & services.

Après ça fonctionne bien mieux du moins sur les S7.

avatar postman94801 | 

@lmouillart :
C'est beau l'optimisation chez Samsung!!!

avatar lmouillart | 

Ça n'a rien a voir avec de la non-optimisation, c'est juste que leur choix est de proposer préinstaller toute une clique d'applications (plus ou moins bloatware), et là on rentre dans le débat :
Je préfère mon iPhone à Android, car je n'ai pas a aller installer 20 applications dernières.
Je préfère mon Android à l'iPhone, car je n'ai pas 20 services inutiles dessus.

C'est surtout tous les services et applications liées à l'écosystème Samsung qui rajoute beaucoup de fonctions : leurs montres, leurs TV, leurs casques VR.

La solution assez simple si cela s'avère être une demande forte des clients c'est de ne plus préinstaller ces services et de les proposer comme c'est d'ailleurs faire pour la m à j de ces services via le Galaxy Store. La décision et solution étant donc politique/commerciale et non technique.

avatar Bibotonio | 

@lmouillart : t'as pas inversé tes exemples de ton "débat" ?... :-)

avatar lmouillart | 

Non :), comme vous pouvez le remarquer Samsung a donc fait un choix à la Apple en proposant out of the box une offre complète (mais discutable).

avatar françois bayrou | 

je crois que si :)
"Je préfère mon Android à l'iPhone, car je n'ai pas 20 services inutiles dessus."
Si c'est le cas je ne devrais pas avoir à désactiver 150 services ;)
En tout cas merci pour l'info : malgré cette volée de bois vert qu'est en train de se prendre le Note 7, j'ai bien envie de me l'offrir avant Noêl et un peu d'optimisation ne sera pas de refus

avatar simK | 

Sauf qu'IOS est aussi préinstallé avec des applis non désactivables...

avatar Bibotonio | 

Appli installée <> Appli (ou service) activée / lancée, qui te bouffe de la CPU et de la RAM.

Mais c'est vrai que c'est chiant ces apps iOS préinstallée par défaut même si on n'en a rien à cirer; pouvoir les virer pour gagner de la place, ou les proposer gratuitement sur l'AppStore, ça serait bien.

avatar marc_os | 

@simK :
Oui mais elle n'occupent "que" de l'espace disque et bouffent 0% de CPU et rien en RAM !

avatar Arcetnathon | 

Le soucis il est clairement technique.
Qu'ils aient un tas de logiciels qui sont adaptés à leur portfolio d'accessoires et autres produit c'est une chose, qu'une interface en 2016 sur un smartphone à plus de 700€ rame, lag et fige, c'est une soucis technique majeur.

Alors si d'un coté Samsung n'a jamais eu les smartphones les plus rapide, il y a un minimum a espérer non ?

avatar simK | 

En fait avec leur processeur maison Exynox pas de soucis... mais avec le Snapdragon, quasiment tous les HDG Android de 2016 tournant avec le S820 ont eu des soucis.

avatar EBLIS | 

Merci beaucoup, je cherchais un truc du genre.

avatar lmouillart | 

Le soft fonctionne bien, il fonctionne sans besoin d'accès root. La traduction en fr est mauvaise (très mauvaise plutôt), mieux vaut le passer en anglais (petit bouton "en").

Il ne faut par contre pas désactiver le clavier Samsung qui est utilisé pour s'authentifier.
Il ne faut pas désactiver les launcher touchwizz notamment si vous utilisez l'économie d'énergie "Ultra".
Il faut penser à enregistrer les services que vous avez désactivés dans un fichier, pour pouvoir avant chaque mise à jour du système tout réactiver et après mise à jour ré-appliquer la désactivation des services selon votre convenance.

Perso je n'aime pas trop les S-apps, j'ai donc quasi tout désactivé (en dehors de l'apps d'appareil photo Samsung, et du clavier Samsung qui sont très bien), et remplacé par leur équivalent Google.

avatar Hideyasu | 

@lmouillart :
Sinon à part tout ca, ca a l'air super simple à utiliser ^^

avatar ecosmeri | 

@Hideyasu :
Lol grave ca a l'air super tu paSse juste 3 jour a le configurer.

Bon faut avouer qu'ios c'est bien complexifier pour les réglages également. Virer tout les truc de diagnostic tout les truc qui utilise la localisation pour rien, parametrer icloud, l'actualisation arriere plan.....configurer les empreintes, reduire les animations.... Ca deviens chiant....

Ils devrait faire un mode réglage global "je te bouffe la batterie en 5 min" et mode "tu vas peut être tenir la journée"

avatar thebarty | 

@ecosmeri :
Tout cela ne se fait qu'une fois. Après, tout se remet nickel (à part les empreintes) quand on rentre son id iCloud.

avatar ecosmeri | 

@thebarty :
Tu es sur? Car j'ai du restaurer en tant que nouvel appareil mon ipad plusieurs fois sur ios9 j'ai du me taper les réglages a chaque fois. ( pas ceux d'icloud mais tout les autres)

avatar thebarty | 

@ecosmeri :
Ben oui, il remet les sonneries, fonds d'écran, la plupart des réglages, puis réinstalle les app 3rd parties et leurs sauvegardes.
Avec 2 ados équipés, c'est bien soulageant.

avatar Horfilas | 

@lmouillart :
Ou rester chez Apple si on n'a pas la passion du bidouillage pour juste faire fonctionner correctement un truc qu'on vient d'acheter...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR