Face ID reste sans adversaire chez Samsung

Florian Innocente |

Quelques jours avant le lancement de l’iPhone X, l’analyste Ming-Chi Kuo affirmait qu’Apple avait pris deux ans d’avance sur ses concurrents en matière de biométrie faciale 3D.

Son pronostic tend à se confirmer au vu de ce qui a été annoncé sur les Galaxy S9 pour les méthodes d’identification. Samsung est probablement le seul à pouvoir répondre directement à Apple, techniquement (par ses compétences) et commercialement (par ses volumes de ventes).

Seulement, la dernière génération de ses smartphones fait toujours du bon vieux capteur d’empreintes le dispositif d’identification le moins casse-tête et le plus sûr. Pourtant, ce n’est pas à défaut d’essayer d’avoir un bonbon pour tout le monde.

Comme les S8, les S9 et S9+ proposent pas moins de six méthodes : code PIN, mot de passe, schéma (le tracé avec le doigt sur une grille de points), empreinte digitale, reconnaissance faciale et reconnaissance de l’iris. Cette année il y a un « one more thing », une septième approche dite de « l’analyse intelligente » qui combine les deux dernières.

Après avoir choisi cette option dans les réglages, le téléphone basculera automatiquement entre la détection faciale et la reconnaissance de l’iris selon le contexte. La lecture faciale est tributaire de la luminosité, elle est aussi plus sommaire puisqu’elle s’appuie toujours sur une observation en 2D de votre visage, là où Face ID le décortique en 3D par des milliers de points projetés.

L’iris est plus efficace en basse ou en absence de lumière mais il faut porter le regard dans la zone supérieure de l’écran, ne pas trop bouger, éviter les lunettes et lentilles de contact. Ça marche quand même et c’est suffisamment fiable pour servir de sésame au paiement électronique.

Malheureusement, le problème avec ce nouveau mode qui en fusionne deux, c’est qu’à partir de l'instant où il inclut l’option faciale, il est disqualifié pour servir dans les situations les plus exigeantes comme le paiement électronique. Sachant que Samsung Pay n’est pas disponible dans tous les pays (on l’attend toujours en France, par exemple) ce n’est pas forcément rédhibitoire, mais ça témoigne d’une insuffisance.

Samsung ne s’en cache pas, dans sa vidéo de présentation des S9 pour l’entreprise, il précise que l’analyse intelligente est « moins sécurisé que la reconnaissance de l’iris seule » qui, elle, marche avec Samsung Pay. En résumé, l’addition de ces deux méthodes ne donne pas un meilleur résultat que la plus efficace des deux.

Le capteur d’empreintes rempile et reste le patron, le moyen le plus sûr de vérifier son identité dans tous les cas de figures. Face ID trace une ligne plus droite : on l’utilisera aussi bien pour déverrouiller son téléphone que pour ouvrir une application protégée ou faire ses courses en boutiques comme sur le web. De jour comme de nuit.

C’est le reflet de deux approches. Suffisamment confiante dans ses développements, Apple a tout parié sur Face ID, allant jusqu’à brûler les ponts avec Touch ID qui fonctionnait très bien et dont personne ne se plaignait vraiment 1.

Samsung, pris de court, doit composer avec ce qu’il a dans sa vieille caisse à outils, à défaut de mieux. Le scanner de l’iris des S9 est décrit comme moins susceptible de se faire gruger et pouvant fonctionner d’un peu plus loin, tandis que les commentateurs ont tous loué la position plus pratique du capteur d’empreintes au dos. C’est bien mais ça pèse tout de même peu sur la balance du progrès technologique.

Il n’est pas assuré que le prochain Galaxy Note changera la donne. Ming-Chi Kuo évoquait l’intégration d’un capteur d’empreintes sous l’écran pour le Galaxy Note de cette année. Le patron de Samsung Electronics n’a pas semblé démentir mais il attend que la technologie soit au niveau de ses attentes.

En définitive, de l’iPhone X, l’élément distinctif le plus simple à reprendre par la concurrence a été l’encoche. Pour Face ID ce sera une autre paire de manches puisqu’il faut imbriquer du matériel pointu avec un logiciel performant, et tasser le tout bien au fond du système pour que celui-ci ainsi que toutes les applications en profitent de façon transparente.

Samsung a certainement les capacités d’y parvenir, mais quand ? Citons aussi Google, qui peut adapter Android à loisir. Qualcomm et d’autres peuvent leur prêter assistance. Sans oublier qu’en ayant lancé ses capteurs TrueDepth à grande échelle, Apple va contribuer à la banalisation progressive de ces composants, comme Touch ID a participé à remettre en selle et à démocratiser les capteurs d’empreintes.

Mais une comparaison équitable entre Face ID et n’importe lequel de ses futurs challengers ne vaudra que si trois critères sont réunis : une fiabilité égale ou supérieure ; une intégration aussi bonne que dans iOS ; et la capacité à le proposer au plus grand monde grâce à des volumes de vente importants partout dans le monde (lire aussi Les Pixel de Google ne sont pas encore un succès écrasant). Sinon ce ne sera que bavardages et gesticulations.


  1. Ce qui ne veut pas dire que Face ID est la solution idéale aux problématiques de biométrie. Ça marche bien, il y a quelque chose d’indéniablement magique dans son utilisation mais ce système introduit ses propres contraintes, certaines inhérentes à son principe, d’autres qui seront peut-être effacées ou lissées au fil du temps (lire Phone X : le retest & Appel à témoins : utilisateurs d'iPhone X, que pensez-vous de Face ID ?). ↩︎


avatar Bigdidou | 

@innocente

"les scratch c'est quand même fonctionnement plus pratique et plus efficace"

Pratique, peut-être.
Efficace faut voir. Comme toujours, ça dépend de l'usage. Les gens dont la vie dépend de leurs chaussures en sont restés aux lacets (et ils ont, je pense, peu de considérations esthétiques dans l'exercice de leur profession ou de leur passion) ;)

avatar frankm | 

@innocente

Mon fils de 4 ans est OK avec l'histoire des scratch

avatar macam | 

@misterbrown :
Parce qu'il fallait agrandir l'écran tout en gardant un boîtier à une taille contenue.

avatar radeon | 

Bizarre de ne pas avoir intégré le capteur sur la tranche comme Sony l'a déjà fait, c'est quand même mieux qu'au dos

avatar reborn | 

@radeon

Sur la tranche, il y a l’écran ?

avatar radeon | 

@reborn

Ça se tient comme argument ?

avatar Sgt. Pepper | 

@reborn

Non ??

il y bien un bouton sur la tranche droite qui aurait pu loger un capteur d’empreinte .

avatar Bigdidou | 

@radeon

"Bizarre de ne pas avoir intégré le capteur sur la tranche comme Sony l'a déjà fait, c'est quand même mieux qu'au dos"

J'avais ici que c'est aussi à cause d'une histoire de brevet.

avatar Florian Innocente | 

@radeon

Je ne suis pas sûr que ça marche du tonnerre.

D’ailleurs leurs tout nouveaux modèles ont un capteur au dos. CQFD.

avatar radeon | 

@innocente

Sur un Sony je l'ai vu en action c'est aussi efficace que sur un iPhone et situé sur le bouton power donc transparent à utiliser

avatar imatoumi | 

Ils tirent vraiment tout azimuts ??.
Il vaut mieux une solution qui marche plutôt que 50 aléatoires

avatar Himeji | 

C’est quoi l’intérêt d’avoir 6 méthodes d’authentification ?

avatar reborn | 

@Himeji

C’est pour laisser le choix cher ami ?

avatar Himeji | 

@reborn

Là, c’est trop.

avatar TrollMan06 | 

@Himeji

Bah libre à toi de choisir celle qui te plait. ? T'es bizarre quand même. ?

avatar Himeji | 

@TrollMan06

2, ça suffit.

6, ça frise le ridicule.

Et combien d’utilisateurs de smartphones Samsung savent qu’il y a toutes ces possibilités ?

avatar McDO | 

@Himeji

Bah choisi une ou deux et fait pas chier ?

avatar Himeji | 

@McDO

J’ai un iPhone donc j’ai choisi.

avatar TrollMan06 | 

@Himeji

Pas étonnant que les français soient considérés comme les 1er râleur au monde vu ton cas. ?
Samsung t'oblige a utiliser les 6 méthodes ? Tu es forcé ?

Tu as 4 heures. ?✌️

avatar Himeji | 

@TrollMan06

Je ne râle pas. Je dis juste que selon moi ça ne sert à rien de mettre 6 méthodes d’authentification dans un smartphone. C’est tout.

avatar TrollMan06 | 

@Himeji

Continue, tu me fais rire. ?????

avatar Malum | 

Tout comme personne n’oblige personne à acheter un produit Apple, bien que cela ne vous empêche pas de couiner sur tous les produits Apple.
Charité bien ordonnée commence par soi-même.
À l’avenir appliquez-le à vous-même cela fera des vacances.

avatar IPICH | 

@Himeji

Laisser le choix à l'utilisateur

avatar malcolmZ07 | 

J'ai toujours trouvé le lecteur d'empreinte au dos peu pratique ... la solution de sony est plus pratique. Mais encore une fois on a un troue dans son cover qui laisse rentrer les poussières ...

avatar Bigdidou | 

Apple a fait très, très fort avec Face ID.
J'imagine qu'ils possèdent en plus un certains nombre de brevets, suffisante pour bloquer ou beaucoup retarder les autres.

avatar LanciadiLancia | 

Tellement de choix qu’ils ne sont même pas foutus de mettre en page leur site... le soin du détail et tout

avatar Carbonized | 

Face ID fonctionne vraiment très bien et c'est clairement la méthode de déverrouillage la plus simple.
Possédant un Surface Book depuis 2 ans, je ne pense jamais au déverrouillage, il suffit que je tourne légèrement la tête vers lui, que je sois proche ou plus loin, et il se déverrouille toujours instantanément.
Le seul reproche que l'on peut faire de cette technologie sur un smartphone, c'est l'impossibilité de déverrouiller en mode paysage, ou quand le visage n'est pas dans le champs de la caméra (contrairement au capteur d'empreinte).

avatar matrixfr | 

Je sais pas vous mais cette période de froid mon touchid ne fonctionne pas très bien... En ce moment je suis souvent obligé de passer par le code et ça aussi bien sur mon iPhone 8plus que que sur mon iPad Pro 12.9 (2017)
Vous avez aussi constaté ce problème ?

avatar Bigdidou | 

@matrixfr

"Vous avez aussi constaté ce problème ?"
Non, moi, c'est plutôt l'été quand j'ai les mains moites.
Après peut-être que si tu as le bout des doigts très froids avec un effondrement de la circulation capillaire, ça fonctionne moins bien.
Ça ne me semblerait pas absurde.

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

« que si tu as le bout des doigts très froids avec un effondrement de la circulation capillaire, ça fonctionne moins bien »

J’en doute. Touch ID fonctionne en mesurant les différences de conductivité électrique d’une empreinte digitale. Rien à voir avec la circulation sanguine.

avatar Bigdidou | 

@jazz678

"J’en doute. Touch ID fonctionne en mesurant les différences de conductivité électrique d’une empreinte digitale. Rien à voir avec la circulation sanguine."

J'avais cru comprendre qu'il ne fonctionnait que s'il détectait d'une façon ou d'une autre une circulation sous jacente (raison pour laquelle il ne fonctionne pas avec un doigt coupé).

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

C’est très complexe à expliquer mais en gros le corps humain vivant est électrique (influx nerveux de nos organes, contrôle des muscles,..). Le doigt coupé « mort » ne conduit plus d’électricité.
Touch ID ne se contente pas de faire une « photographie » de l’empreinte digitale. Elle mesure les différences de conductivité entre les crêtes et les creux des ces mêmes empreintes.

avatar mud1007 | 

Le lecteur empreinte au dos , pas très beau esthétiquement et pas très pratique , quand à Face ID le défaut dans mon cas ses la vitesse ouverture , je fais souvent le geste pour ouvrir du glisser l’écran vers le haut trop rapidement donc ça ouvre pas toujours la première fois . Mais pour le reste génial avec tout, bien meilleur que Touch ID .

Pour Samsung tant pis pour eu .....

avatar kinon | 

@mud1007
ben moi c'est le contraire, je n'attends pas que le cadenas se déverrouille, dès l'allumage de l'écran, je fais glisser directement vers le haut et quand l'écran d'accueil arrive c'est déjà déverrouillé. En fait pendant qu'on fait glisser vers le haut le système continue de calculer, donc inutile d'attendre.
Mais à condition que la config de faceID ait été bien faite.

avatar alfatech | 

qu'en pense l'hippopotame ? quelle pirouette va t'il encore nous sortir pour nous dire que c'est nul.

avatar alan1bangkok | 

J’en suis resté au bon vieux code pin
Et pas de soucis

avatar huexley | 

Lacets VS Scratch : essayes de remplacer un Scratch

avatar Malum | 

Bas besoin il ne s’use pas comme un lacet. La chaussure sera morte avant.

avatar huexley | 

Clairement tu as jamais eu d'enfants

avatar Malum | 

1- je peux ne jamais avoir acheté de scratch pour les enfants et si ce sont des enfants leurs pieds auront grandi avant d’avoir eu le temps aux enfants d’user leurs chaussures (de qualité)
2- je peux avoir des chaussures avec scratch même sans enfants
3- des scratches de qualité sont tout simplement inusables, des lacets en coton n’ont qu’un temps
4- cette discussion est ridicule et mon commentaire n’avait pas vocation à déclencher une polémique d’ordre vital.

avatar Splinter | 

@huexley

Et les scratch sur des chaussures de ville, c’est drôlement classe.

avatar Yves SG | 

Bref, comme chaque fois qu’il est distancé par Apple, Samsung bricole...

avatar monsieurg33K | 

J’ai eu l’iPhone X à son lancement que j’ai adoré, mais que j’ai renvoyé à cause de Face ID qui ne me convenait pas pour une utilisation à plat sur le bureau, ou sur la table de chevet par exemple (alors qu’avec Touch ID pas de problème). J’espère que la prochaine génération de Face ID pourra capter un plus grand angle.

avatar Malum | 

Au fait il en est où notre Vietnamien ? Quelqu’un a des nouvelles ?
Et combien de jumeaux ont-ils lancé de class action contre Apple ?

avatar Nixam | 

Faut sacrément rien avoir à dire pour lancer de la désinformation pareille.
Les jumeaux : Le deuxième jumeau est reconnu uniquement après avec saisi le code de déverrouillage du téléphone et en le regardant, de ce fait FaceID qui est en permanent apprentissage ajoute cet angle de vue et cette "frame" dans son système.
Si le jumeau en question ne connait pas le code de déverrouillage ou l'utilise à l'insu de son propriétaire, il ne sera pas reconnu.

avatar Espcustom | 

Ils ont bien raison de garder un détecteur d’empreintes.
Décidément entre ça et l’absence de l’encoche ultra à la mode, Samsung a tout bon jusque maintenant.

avatar hautelfe | 

Petite question...

Y a-t-il un équivalent du déverrouillage vocal d'Android sous iOS ?
Ce serait pour mon ipad qui n'a pas de lecteur d'empreinte, ni de reconnaissance faciale.

avatar Bigdidou | 

@hautelfe

'Y a-t-il un équivalent du déverrouillage vocal d'Android'

Non, dis siri déverrouille pas.
C'est pas plus mal, parce que autant mettre aucune sécurité.

avatar hautelfe | 

Côté Siri, c'est pire.
Siri permet de lancer des applications et d'effectuer des actions alors que l'appareil est censé être verrouillé... :/
Testé à l'instant.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR