Les Pixel 3 semblent avoir du mal à garder les apps ouvertes en mémoire

Nicolas Furno |

Google a choisi un Snapdragon 845, soit le meilleur processeur Qualcomm de 2017, pour ses Pixel 3. Ce SoC est utilisé par de nombreux appareils Android et on sait qu’il n’est pas aussi rapide que celui de l’Apple A12, la puce conçue par Apple et qui équipe les trois iPhone de 2018 (lire : Apple A12, une puce qui cache bien son jeu). Alors quand PhoneBluff publie une comparaison entre un iPhone XS Max et un Pixel 3 XL, on se doute bien qu’elle se fera à l’avantage du smartphone d’Apple et non de celui de Google.

Mais on ne s’attendait pas nécessairement à un tel écart. Ce site spécialisé compare les performances des smartphones en ouvrant une série d’apps une première fois, puis en les rouvrant toutes pour essayer de simuler un usage courant. Ce n’est pas le premier à mener ce genre de tests, mais l’intérêt est qu’il a été entièrement automatisé à l’aide d’un bras robotisé, ce qui garantit une comparaison aussi objective que possible.

Pendant le test, l’iPhone XS Max a pris de l’avance dans la première série, celle qui consiste à ouvrir quinze apps successivement. C’est surtout l’un des jeux qui pose problème au Pixel 3 XL et qui permet à l’iPhone de terminer environ seize secondes plus tôt. L’écart se creuse nettement pendant la seconde phase, celle où les apps sont rouvertes dans le même ordre.

Les deux smartphones disposent de 4 Go de mémoire vive, mais alors que l’iPhone a conservé toutes les apps en mémoire et les relance instantanément, le téléphone de Google doit les rouvrir toutes une par une. Forcément, cela ralentit le processus et il faut une minute de plus au Pixel 3 XL pour terminer le processus. C’est un constat intéressant, puisqu’il a un lien direct avec l’usage : si les apps doivent se relancer sans arrêt, vous devrez patienter plus souvent que le smartphone soit prêt.

Durée de lancement de chaque smartphone lors de la première ouverture. L’iPhone XS Max est en général plus rapide, mais l’écart reste limité, sauf pour les jeux.

Étant donné que les deux modèles ont une quantité de RAM similaire et que le Pixel 3 est conçu par la même entreprise qui a développé le logiciel, on peut espérer qu’il y a un bug dans la version actuelle d’Android et que Google pourra le corriger. Cela ne rendra pas le téléphone plus rapide qu’un iPhone de 2018 dans bon nombre de tâches, mais il y a peut-être matière à optimiser la gestion de la mémoire vive.

avatar fousfous | 

Le problème de ce genre de test c'est que ça test plutôt la quantité de mémoire plus que la vitesse réelle, parce que dans la réalité sur Android les gens passent leur temps à fermer les apps.
Pour un usage plus réel il faudrait s'arrêter à juste lancer pour la première fois les apps.

avatar mmenfin | 

@fousfous

Je vois quantité de gens qui font exactement la même chose sur iOS. J’ai beau leur dire que ça sert à rien et que c’est contre productif, « ah oui mais je préfère ».

avatar fousfous | 

@mmenfin

Oui aussi, donc ce test ne vaut vraiment rien.

avatar TrollMan06 | 

@mmenfin

Ca ne sert pas complètement à rien. Sur les gros jeux et grosses applications, les laisser en arrière plan consomme davantage de batterie que de les killer.

Par contre, les killer pour ensuite les réouvrir toutes les 5 minutes, la je suis d'accord ça consomme beaucoup plus de batterie.

avatar Baptiste_nv18 | 

@TrollMan06

Sur iOS les apps sont misent en pause quand pas utilisés que ce soit un jeu ou non

avatar Crkm | 

Et comme ça, pas de tâche de fond, comme par exemple des mises à jour de contenu : heureusement que les iPhones ont de beaux écrans, ça en fait du temps à fixer son téléphone dans le vide, en attendant qu’il télécharge du contenu supplémentaire ! Ceci est une révolution !

avatar thebarty | 

@Crkm

Pour écrire cela, il faut ne pas savoir qu’il y a une fonction complète de mise à jours des contenus en arrière plan. Avant de troller minablement, il faudrait se renseigner, pour paraître moins ridicule.

Big fail

avatar Ze_misanthrope | 

Sur Android aussi, les applicative se mettent en pause....

avatar EBLIS | 

"parce que dans la réalité sur Android les gens passent leur temps à fermer les apps."

Ça reste à prouver. J'en connais "dans la réalité" qui ne ferment jamais les apps ouvertes.

avatar fousfous | 

@EBLIS

Bah perso j'en vois vraiment beaucoup qui le font.

avatar Hideyasu | 

@fousfous

Beaucoup de gens peu importe la marque ou l’OS ferment les apps par réflexe.

Personnellement je trouve ce genre de tests toujours plus pertinent qu’un bench ...

avatar byte_order | 

Après, le test montre que Facebook, Spotify, Netflix et Amazon se lancent plus vite sur le Pixel 3 que sur l'iPhone XS Max.

Comme quoi, chez Google, ils ont le sens des priorités des utilisateurs lambda

^_^

avatar byte_order | 

Un petit rappel pas inutile, si les jeux se chargent plus rapidement sur iOS c'est grandement parce que tous les jeux compressent les textures et autres ressources GPU de la même manière (et avec un format proprio d'Apple d'ailleurs) parce qu'ils savent que l’ensemble des iPhones a le support pour les décompresser directement dans le GPU.

Côté Android, comme il n'y a pas de garantie du support GPU de telle méthode de compression ou pas selon les modèles de smartphones, en général la décompression est faite en soft et chaque ressource est ensuite envoyée au GPU déjà décompressée - donc plus grosse, ce qui fait double peine.

Attention, je dis pas que c'est une excuse, je dis juste que la différence de temps de chargement des jeux n'est pas tant un indicateur des performances globales des plateformes qu'une conséquence de devoir cibler un parc de plateformes hétérogènes vs homogènes.

Y'a des avantages propre à l’hétérogénéité des plateformes, comme la diversité, la concurrence, mais sur ce plan, l’interopérabilité qu'elle impose amène des performances de chargement non optimisées.

avatar kantandane | 

@byte_order

Merci pour ces explications, très instructif.

Par ailleurs, on ne compare pas seulement deux téléphones, mais des apps qui ne sont pas programmées dans le même langage d’un côté et de l’autre à priori. Certaines sont donc potentiellement mieux développées/optimisées sur iOS ou sur Android.

avatar warmac33 | 

@ byte_order
pertinent, argumenté, clair, et soulignant que plus qu'être meilleur ou moins bon ce sont avant tout des philosophies différentes.
merci pour ce post

avatar SIMOMAX1512 | 

@byte_order

Pas d’accord , si un dev ne prend pas la peine d’optimiser son app ou jeu pour le snap 845 qui est THE processeur de android alors je comprend rien .

avatar byte_order | 

@SIMOMAX1512
Les jeux testés ici sont des vieux jeux déjà, dont le coût d'optimisation pour les derniers GPU afin d'en réduire le temps de chargement des ressources (et seulement cela) ne serait pas rentable.
Les devs ne bossent pas bénévolement. Sans oublier que ce ne sont pas les dévs qui décident seuls de faire telle ou telle optimisation en s'en foutant du ROI estimatif, hein.

Une fois les ressources chargées, les performances de ces jeux sont parfaitement similaires à celles observables sur un A12, faut pas croire que c'est tout le jeu qui rame plus partout tout le temps, non, comme expliqué c'est seulement que le processus de chargement des ressources sur le GPU prend plus de temps faute de pouvoir utiliser une méthode optimisée universelle à tous les smartphones Android.

avatar Trumpenstein | 

Le Snapdragon 845 est sorti en 2018, pas 2017.

avatar olaola | 

Il a été présenté par Qualcomm en décembre 2017, et utilisé pour la première fois début 2018, donc un peu de vrai des deux côtés ;-)

avatar bidibout | 

J'ai été surpris de trouver le Pixel 3 chez Boulanger, je ne suis pas vraiment emballé, même l'écran m'a semblé moins bon que celui de l'iPhone.

avatar sachouba | 

D'une part, ces tests n'ont absolument aucun intérêt.
Il est tout à fait possible pour un constructeur d'optimiser son smartphone de manière à ce qu'il ait d'excellentes performances à ce test, tout en n'étant absolument pas agréable à utiliser en conditions réelles – ou l'inverse !

Par exemple, quand OnePlus, il y a quelques années, a sorti un des premiers smartphones avec 6 Go de RAM (OP 3T il me semble), ce smartphone gardait les applications récentes ouvertes en arrière-plan pendant une dizaine de minutes avant de les fermer, pour améliorer l'autonomie. Dans un benchmark comme celui-ci, il avait donc d'excellentes performances, mais dans la vie réelle, aucune application récente ne restait en mémoire...

C'est la même problématique que la gestion des apps en arrière-plan sur Android vs iOS : D'un côté, iOS met les apps en "pause" dès qu'elles ne sont plus au premier plan ; de l'autre côté, Android peut laisser les applications tourner en arrière-plan. Il est tout à fait possible, par exemple, de lancer l'installation des fichiers d'un jeu, un uploading ou traitement/copie de fichiers ou même parfois le chargement d'un jeu, de mettre l'application en arrière-plan, et de se rendre compte que l'application a fini ce qu'elle était en train de faire quand on y retourne un moment après. C'est un usage très utile qui est impossible sur iOS, où parfois même le simple fait de baisser le tiroir de notifications arrête le chargement d'une appli (!).

D'autre part, quelle idée de Google de mettre 4 Go de RAM dans un smartphone en 2018... C'est ce qui se faisait en 2016. Les smartphones Android avec 4 Go de RAM tournent toujours très bien aujourd'hui, pour la plupart, mais les smartphones de Google (dont les Nexus) ont toujours eu des problèmes de fuites mémoire, surtout avec l'appareil photo.

avatar 1Er0ck | 

Totalement d’accord, le multitâche sur ios est préhistorique et semble incapable d’evoluer. Il fonctionne uniquement pour les appels, son et gps. C’est quand même impensable en 2018 qu’un simple téléchargement puisse tourner et s’arrêter au petit bonheur la chance sans aucune contrôle de l’utilisateur. Soi disant pour le bien de nos batteries, alors que maintenir une appli ouverte en empêchant le verrouillage de l’ecran en consomme beaucoup plus. Je pense d’ailleurs que les téléchargements hors ligne totalement foireux sur Netflix y sont liés.

avatar klouk1 | 

@sachouba

"D'un côté, iOS met les apps en "pause" dès qu'elles ne sont plus au premier plan"

Pas du tout. Ça doit dépendre des applications. Il est par exemple possible de lancer un rendu audio sur garageband ou cubasis qui s’exécute en tâche de fond

avatar sachouba | 

@klouk :
Il est possible pour certaines applications d'exécuter des processus en tâche de fond, mais de manière très restrictive (sauf pour les apps Apple...).
Certaines applications ont le droit de "terminer" ce qu'elles sont en train de faire, si c'est un usage autorisé, mais uniquement pendant une durée déterminée (5-15 minutes max, il me semble).

Par exemple, Google Photos ne peut pas sauvegarder automatiquement les photos en arrière-plan, Netflix ne peut pas télécharger d'épisodes en arrière-plan ou quand l'appareil est verrouillé, Telegram ne peut pas uploader une image en arrière-plan, etc.
C'est très restrictif pour de nombreux usages.

avatar klouk1 | 

@sachouba

Donc ce n’est pas une restriction de l’os, mais une restriction des applications. Toutes les applications compatibles inter apps audio tournent en tache de fond sans aucune restriction

avatar sachouba | 

@klouk1
"Toutes les applications compatibles inter apps audio tournent en tache de fond sans aucune restriction"

...Parce qu'Apple n'autorise QUE les apps inter-audio (et de navigation) à fonctionner en arrière-plan ! Les autres n'ont pas le droit.
Mais j'imagine que comme tu n'utilises ton iPhone que pour faire de la musique, tu n'as pas dû te rendre compte des problèmes des gens normaux.

avatar klouk1 | 

@sachouba

J’utilise Archipad sur IPad pour des réceptions de chantier. Ah non il met à jour les données sur le serveur en tache de fond sans l’autorisation d’Apple. Mais je ne dois pas être un utilisateur normal qui ne fait qu’utiliser son smartphone pour envoyer des mails à sa mémé

avatar Yves SG | 

La différence est impressionnante !
Ce qui est intéressant c’est qu’elle reflète bien ce que l’on constate à l’usage.
La en plus les utilisation sont les mêmes donc c’est comparables et chiffrés.
L’écart se creuse encore entre iOS et Android, en matière de fluidité en tout cas 😎

avatar SIMOMAX1512 | 

Clairement un bug de gestion de la mémoire du pixel ou alors il a tjs besoin d’un gros espace de Ram dispo pour être fluide en toute circonstance . A voir si Google réagit .

avatar Ast2001 | 

Google semble avoir gravement merdé sur la gestion de la mémoire. Voici un autre teste de vitesse entre le Oneplus 6 et le XS Max qui donne des résultats très différents (à part sur les fonctions de manipulation vidéo). Le OP6 a le double de mémoire du Pixel 3.

https://youtu.be/3-CIKS-MRcM

CONNEXION UTILISATEUR