Razer Phone 2 : un nouveau smartphone très joueur

Mickaël Bazoge |

Beaucoup de joueurs considèrent les smartphones comme des gadgets qui n’offrent pas les mêmes sensations que les consoles et les PC. Bien sûr, le form factor n’a rien à voir et on peut préférer avoir sous les doigts des boutons physiques plutôt que le verre d’un écran tactile. Razer, qui n’est pas le dernier à s’intéresser au marché du jeu vidéo « traditionnel », entend changer cette perception. L’an dernier, le constructeur spécialisé gaming lançait son Razer Phone, un smartphone « pour les joueurs ».

Rebelote aujourd’hui, avec la seconde génération de ce smartphone qui reprend beaucoup de son prédécesseur, tout en y apportant des changements intéressants. Le design n’évolue pas tellement : on retrouve un écran de 5,7 pouces (1 440 x 2 560) à 120 Hz, une fréquence inaugurée l’an dernier par Razer, et a notre connaissance personne n’a encore suivi. Seul l’iPad Pro bénéficie de la même fréquence d’affichage. L’écran du Razer Phone 2 est encadré par deux bordures contenant les haut-parleurs Dolby Atmos. Le constructeur vante une dalle 50% plus lumineuse, supportant le contenu HDR.

À l’intérieur bat un cœur Snapdragon 845 à 2,8 GHz, refroidi par un système identique à celui que l’on trouve dans les portables Blade 15 de Razer. La puce s’accompagne d’un processeur graphique Adreno 630, 8 Go de RAM, 64 Go de stockage (avec un slot micro SD), une batterie d’une capacité de 4 000 mAh, un port USB-C. Razer a voulu améliorer ce qui péchait avec la première génération, à savoir les capacités photo si importantes aujourd’hui.

Le fabricant a fait appel à Sony qui a fourni deux appareils photo de 12 mégapixels (un grand angle stabilisé ƒ/1.75, et un téléobjectif ƒ/2.6). À l’avant prend place un objectif de 8 mégapixels ƒ/2.0. Sur le papier, voilà un smartphone pas mal équipé donc, on regrette un peu qu’il fonctionne sous Android 8.1 et pas 9.0 Pie.

En termes de design, Razer a adouci les angles du châssis et intégré une plaque de verre au dos pour la recharge par induction (l’appareil affiche une étanchéité IP67). Le bonus, c’est le logo Chroma au dos qui s’illumine en fonction des notifications. On peut choisir parmi plus de 16 millions de couleurs pour prévenir d’un coup de fil ou de l’arrivée d’un message, par exemple.

Le plus important pour ce genre de smartphone, c’est le contenu. Et les jeux, donc. Razer a signé des accords avec plusieurs studios afin qu’ils optimisent leurs titres (sont notamment concernés PUPG Mobile, Marvel Future Fight ou encore RuneScape), mais des titres exclusifs devraient aussi être proposés aux amateurs.

Tout cela sera-t-il suffisant pour faire du Razer Phone 2 un hit ? En tout cas, il y a de quoi être séduit, même si l’appareil fait face à forte partie — sur le haut de gamme, la concurrence est vive puisque le smartphone coûte 850 €.

avatar eastsider | 

Nickel candy crush va pouvoir enfin bien tourner!👌🏾

avatar stemou75 | 

Le logo lumineux au dos qui change de couleur en fonction du type de notification, on rêverait de ça avec la pomme sur iPhone......

CONNEXION UTILISATEUR