RCS Chat : Google veut enfin faire passer son iMessage

Stéphane Moussie |

Face à l’inertie des opérateurs, Google prend les choses en main. Le géant du net va déployer directement RCS, le « SMS 2.0 », auprès des utilisateurs Android. Il va commencer dès ce mois-ci en France et au Royaume-Uni.

Application Messages de Google

RCS est un nouveau protocole qui vise à remplacer les vieillissants SMS et MMS. Pensez donc, grâce à RCS, vous avez des conversations de groupe, des pièces jointes de tout type, des accusés de réception, une indication quand votre correspondant est en train d’écrire… Comme iMessage, WhatsApp ou Facebook Messenger ? Oui, à la différence près que RCS est un standard, qui n’appartient pas à une entreprise et qui peut être implémenté dans diverses applications.

L’implication de nombreux opérateurs, à travers la GSMA, qui devait être la force de RCS a finalement été un frein. Il y a eu quelques expérimentations ici et là, comme Joyn lancé dès 2015 par Orange et SFR et abandonné deux ans plus tard, mais jamais de déploiement à grande échelle.

Devant cet immobilisme, Google, qui a lui-même tergiversé pendant un moment sur l’approche à adopter en matière de messagerie instantanée, prend finalement son bâton de pèlerin pour populariser RCS, rapporte The Verge.

Une partie des utilisateurs de smartphones Android en France et au Royaume-Uni vont être invités à bénéficier de RCS d’ici la fin du mois. Une partie seulement, car Google va commencer à déployer le standard dans son application Messages, or tous les smartphones n'en sont pas équipés par défaut (Samsung et Xiaomi ont leur propre application de SMS, par exemple).

À l’ouverture de cette app, les utilisateurs verront un message leur proposant de mettre à niveau leur messagerie vers « Chat », le nom moins cryptique donné par Google à RCS. Sur les nouveaux appareils intégrant l’app Messages, RCS Chat ne sera pas activé par défaut, Google demandera aussi l’autorisation aux utilisateurs.

Quand la mention « Chat » sera présente dans une conversation, cela signifiera que le correspondant est lui aussi passé au nouveau protocole et qu’on profitera donc de ses avantages. Ce sera un peu l’équivalent des bulles bleues dans l’app Messages d’iOS qui informent qu’on a affaire à une conversation iMessage (qui transite par Apple) plutôt que par SMS.

Contrairement à iMessage, qui utilise une base de données centrale pour déterminer si la personne contactée a aussi iMessage, RCS repose sur un modèle fédéré dans lequel les différents opérateurs sont en charge des serveurs qui délivrent les messages — pas de mainmise de la part d’une entreprise, donc.

Pour savoir si le correspondant utilise lui aussi RCS Chat, l’application Messages d’Android l’interroge de manière transparente quand la conversation est ouverte en envoyant une sorte de notification push invisible. Si l’application du correspondant répond « Oui », alors RCS est enclenché.

Comme ce n’est pas le téléphone lui-même qui est responsable de la réponse, le système est toujours lié à un numéro de téléphone. Et comme il n’y a pas notion de connexion à un service avec un identifiant et un mot de passe, RCS est limité à un téléphone à la fois. On ne peut pas envoyer et recevoir de messages depuis plusieurs terminaux, contrairement à iMessage, Facebook Messenger et les autres.

Dans le cas où l’utilisateur de RCS Chat change de téléphone pour un modèle incompatible avec le standard (un iPhone, par exemple, même si Apple pourrait s’y mettre un jour), il rebascule automatiquement sur les SMS/MMS traditionnels.

Le coup d’accélérateur donné par Google ne signifie pas que la firme va continuer sa route complètement seule. Elle espère au contraire que cela va encourager les opérateurs à enfin s’investir sérieusement dans RCS.

Google devra aussi convaincre ses autres partenaires, les fabricants, de prendre en charge ce standard dans leur application de messagerie — ou à défaut convaincre les utilisateurs de passer à son app Messages.

Et c’est sans compter un autre défi de taille : chiffrer les messages de bout en bout. Contrairement à iMessage, WhatsApp et bientôt Messenger, RCS Chat ne chiffrera pas les messages de bout en bout à son lancement, une lacune importante à l’heure où la confidentialité est au centre des préoccupations. Google assure que cette protection, qui empêche les intermédiaires de consulter le contenu des messages, est envisagée pour plus tard. En attendant, il faudra faire confiance à Google, qui assure que les messages seront supprimés de ses serveurs dès qu'ils seront remis au destinataire.

Google va déployer RCS Chat dans des pays supplémentaires au cours de cette année, sans plus de précision sur les régions ou la date. L’objectif final, c’est une « expérience utilisateur simple et géniale qui fonctionne pour tous les utilisateurs Android. » La tâche s’annonce titanesque.

avatar bhelden | 

Au final, qu’il y ait un chiffrement ou non, les entreprises accèdent quand même à nos données non ?

avatar redchou | 

@bhelden

Non si c’est chiffré de bout à bout, le principe est que le message partagé entre les deux correspondants est crypté, les serveurs/opérateurs ne voient passer que le message crypté... sans avoir la possibilité de le lire...
Il n’y a que les deux correspondants qui peuvent décrypter le message...

avatar byte_order | 

@redchou

Le contenu, non, mais les méta-données sur les enveloppes, si.
Et ça, rien que ça, déjà, cela peut poser un problème.

avatar YAZombie | 

Méta-données accessibles beaucoup moins nombreuses avec Signal, pour information.

avatar byte_order | 

Toutafé.

Si seulement une fédération de serveurs OpenWhisper (Signal) se développait, le code source est dispo, mais faut assumer les couts des serveurs et de la bande passante.

avatar oomu | 

"assumer les couts des serveurs et de la bande passante"

ce n'est pas cela le vrai soucis.

Le vrais soucis est : comment vous prouvez que c'est monétisable pour faire du gros sousous pour que les investisseurs croient à votre baratin-d'investissement et puissent avoir de grosses dividendes d'ici 5 à 10 ans.

C'est cela qui tue depuis que le net est une bulle économique à spéculation effrénée TOUTE nouvelle norme et tout nouveau service fédéralisé.

On pourrait faire comme le courrier électronique (ou usenet), et enrichir imap, mettre en place xmpp/jabber ou apprend de ses limites depuis des années au bas mot

mais l'industrie, telecom, startup, gros éditeurs, constructeurs ne font rien ou presque parce qu'elles ne savent pas justifier une monétisation à grosse dividendes à leurs investisseurs.

Google a tenté plusieurs fois de proposer des technos fédéralisés, avec même une implémentation de référence prête à l'emploi par chacun, la documentation du protocole, des outils pour valider le bon suivi et comment participer avec le serveur de référence de google.

Par exemple pour Google Wave.

mais l'industrie en a rien à foutre.

Ptet que Google avec RCS va réussir à briser le plafond de verre du désintérêt total; mais je doute.

Idéalement, faut que la fonctionnalité devienne tellement appréciée et "de base" (par exemple tout android, si Google a un tel pouvoir) que le reste des acteurs industriels se sentent stupides et en risque de perdre de la valeur s'ils y participent pas.

Sinon.. à quoi bon ? On veut des sous des gens, pas apporter des outils aux gens.

avatar byte_order | 

@oomu
> ce n'est pas cela le vrai soucis.
> Le vrais soucis est : comment vous prouvez que c'est monétisable

Ce qui revient à comment assumer les couts ^_^ dans notre univers de recherche de profit privatisé.

Après, vu l'évolution des capacités des smartphones et autres ordinateurs personnels, je vois pas ce qui empêcherait désormais une solution 100% distribuée d'émerger.

avatar Mrleblanc101 | 

@bhelden

Tu ne dois pas bien comprendre le principe du chiffrement toi lol

avatar bhelden | 

@Mrleblanc101

Et ?

avatar falemaster | 

Ca fonctionne sur le reseau de données cellulaire ( => Forfait data comme imessage ) ou comme les sms sur le reseau voix normal ? (Car ca peut etre utile a l’etranger notamment si c’est sans data)

avatar totoguile | 

C'est décompté de ton forfait Data. Si tu veux ne pas payer trop cher ta data pendant les vacances, tu as la solution d'acheter une carte SIM "locale" : https://www.mysim-online.com/fr/ te permets de le faire avant ton séjour. ~20Eur les 4GB, à comparer à SFR qui peut te facturer jusqu'à 14Eur/MB...

avatar Lu Canneberges | 

« On ne peut pas envoyer et recevoir de messages depuis plusieurs terminaux, contrairement à iMessage, Facebook Messenger, Telegram... » + pas chiffré = BOUSE...

Dire que j’espérais que ça atteigne un jour le niveau des messageries pour avoir un système fédéré et ne pas forcer tout le monde à utiliser WhatsApp ou s’échiner à les convaincre de venir sur Telegram, c’est bien raté...

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

C'est chiffré.. La bouse c'est celui qui ne fait pas la différence entre chiffrement et chiffrement bout a bout et qui se permet d'insulter

avatar YAZombie | 

Peut-être que la bouse c'est celui qui, signe soit de mauvaise foi niveau médaille d'or soit d'affligeante sottise, se concentre sur des termes manquants qui ne nuisent pourtant en rien à la compréhension de l'intention de l'auteur.
Dans tous les cas le commentaire en question ne méritait certainement pas une telle acrimonie.
Peut-être, disais-je? C'est pas comme si tu nous donnais des démonstrations à pratiquement chaque com…

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Vu que presque la moitié des commentaires ici confondent ces termes, il me semble difficile de parler de mauvaise foi.

avatar YAZombie | 

@Ze_misanthrope:
Tu choisis donc le camp de la sottise. J'acquiesce.
Que tout le monde le confonde ne change rien au fait que ces messages s'inquiètent d'une moindre sécurité pour la vie privée. C'est ça, "l'intention". Accessoirement, au lieu de te prendre pour ce que tu n'as jamais été, à savoir supérieur, tu aurais pu simplement faire remarquer qu'il y avait bien un cryptage mais pas de bout en bout, et éventuellement expliquer la distinction. Là on aurait peut-être appris quelque chose. Et miracle, tu aurais même pu acquérir un peu de notre respect. Ce qui est quand même un vrai challenge.

avatar oomu | 

pas chiffré bout à bout = inintéressant.

avatar armandgz123 | 

@Lu Canneberges

Telegram ❤️

avatar Sgt. Pepper | 

Le contenu des SMS pouvait échapper à Google/AdSense,
Avec RCS le problème est réglé ?
(Le chiffrement doit être obligatoire)

avatar Ensearque | 

@Sgt. Pepper

Je ne vois pas comment Google pourrait lire les conversations en sachant qu’aucune conversation ne sera stocké

avatar Sgt. Pepper | 

@Ensearque

Bien sur que les messages passent pas Google.
(Faut se renseigner 30secondes avant de répondre n’importe quoi)

avatar Ensearque | 

@Sgt. Pepper

« Contrairement à iMessage, qui utilise une base de données centrale pour déterminer si la personne contactée a aussi iMessage, RCS repose sur un modèle fédéré dans lequel les différents opérateurs sont en charge des serveurs qui délivrent les messages — pas de mainmise de la part d’une entreprise, donc. »

avatar Mrleblanc101 | 

@Ensearque

Lis l'article au complet au moins ?‍♂️
«En attendant, il faudra faire confiance à Google, qui assure que les messages seront supprimés de ses serveurs dès qu'ils seront remis au destinataire.»

avatar Ensearque | 

@Sgt. Pepper

J’ai déjà lu 3 articles à ce sujet et tous mettent en avant le fait que rien n’est stocké. Si vous en avez la preuve alors je suis preneur

avatar Sgt. Pepper | 

@Ensearque

Dans l’article le
« En attendant, il faudra faire confiance à Google, qui assure que les messages seront supprimés de ses serveurs dès qu'ils seront remis au destinataire. »

Ou même Numerama
https://www.numerama.com/tech/526928-rcs-google-va-deployer-le-successeu...

Surtout dans l’article Source
https://www.theverge.com/2019/6/17/18681573/google-rcs-chat-android-text...

Bref, vous n’ avez pas beaucoup cherché: quel site indique que rien ne passe par Google ?

avatar ssssteffff | 

@Sgt. Pepper

Effectivement tous semblent dire que ça passe par les serveurs de Google, mais je n’en comprends ni la raison ni le besoin. Il s’agit d’un standard au cœur du réseau, il n’y a pas besoin d’y avoir de transition via des serveurs tiers, pas plus que pour les SMS. Les SMS ont d’ailleurs un délai de rétention (une sorte de TTL), je me souviens qu’il était possible de le régler sur un de mes vieux téléphone, par défaut c’était deux semaines je crois.

avatar Sgt. Pepper | 

@ssssteffff

? Google Way

avatar byte_order | 

@ssssteffff
> Effectivement tous semblent dire que ça passe par les serveurs de Google, mais
> je n’en comprends ni la raison ni le besoin. Il s’agit d’un standard au cœur du réseau,

En théorie.
En pratique, les opérateurs trainent les pieds et à ce jour n'ont pas déployer dans le coeur de *leur* réseau (y'a pas *un* coeur, c'est à chaque opérateur d'avoir un coeur de réseau compatible avec telle et telle norme), du coup les coeurs de réseau des opérateurs ne sont pas prêts à permettre à RCS de fonctionner, en particulier de manière trans-opérateurs.

> il n’y a pas besoin d’y avoir de transition via des serveurs tiers, pas plus que pour les SMS.

Pour les SMS, non, mais pour RCS, tant que les opérateurs ne le déploient pas, si, il faut des serveurs tiers pour le faire à leur place.

C'est ce que va faire, donc, Google.

avatar oomu | 

s'il vous plait

lisez sur wikipédia comment fonctionne le Courrier Électronique (SMTP) ou par exemple Jabber.

RCS est "fédéralisé"

si les utilisateurs sont gérés par des serveurs non google, google ne peut pas lire leurs messages. Sauf si ces dits utilisateur discutent avec des utilisateurs chez google.

C'est exactement comme votre courrier électronique est ptet chez icloud, yahoo, microsoft, orange ou dans mon cas mon propre serveur privé, et pourtant vous pouvez écrire à des gens qui sont hébergés chez icloud, yahoo, microsoft, orange, serveur privé ET EVENTUELLEMENT Google (gmail)

Vous avez dans un système fédéralisé autant d'opérateur qu'on le souhaite et ils se trouvent eetre eux via DNS (les noms de domaines)

si vous parlez à bob@google,.com, DNS permet au serveur de orange de trouver l'ip du serveur google.com et inversement.

Alors reste un probleme:

faut que des "opérateurs" en aient à foutre.

Si Orange et autres opérateurs télécoms en ont rien à foutre, ils n'ouvriront pas leurs propre serveur fédéralisé, par exemple pour RCS.

S'ils ne le font pas, si personne ne le fait, vous avez un seul serveur de disponible, celui de mr Google, et vous êtes revenu à la case départ : tout est centralisé, Google a un pouvoir énorme car il devient le seul acteur qui peut lire le contenu de TOUS les utilisateurs.

Un peu comme le mail est de plus en plus concentré sur Gmail, car tout le reste des telecoms se désintéressent de fournir un service de qualité et de le pousser à leurs utilisateurs.

ok, on a Microsoft et son outlook qui bouffe un peu gmail..; yipeeee deux opérateurs ( et apple avec ses iclouderies propriétaires). Et progressivement ils privatisent le courrier électronique, éloignant les gens de smtp/imap pour leurs protocoles propriétaires.

Reste le problème du chiffrage bout à bout.

Sans chiffrage bout à bout, vous n'apportez pas vraiment quelque chose de nouveau et utile aux gens. Beaucoup d'efforts pour peu.

avatar AhRiMaN | 

Apparemment c’est stocké jusqu’à ce que le destinataire le lise , donc Google pourra les lire sans problèmes

avatar Ensearque | 

@AhRiMaN

Ah. Si vous avez plus d’informations à ce sujet je suis bien preneur

avatar AhRiMaN | 

https://www.frandroid.com/android/applications/google-apps/602706_rcs-le...

« Toujours est-il que le RCS n’est pas chiffré et devra donc transiter sur les serveurs de Google. La firme de Mountain View affirme que tout message sera supprimé des serveurs dès qu’il sera transmis à son destinataire, mais il devra tout de même être stocké — en clair — pendant une période si le destinataire n’est pas disponible.« 

avatar oomu | 

et pendant qu'il est stocké sur les serveurs, le Oomu, admin système félon de l'industrie, s'est fait une petite copie des discussions "juteuses" que le deep learning aura repéré des zolies thésardes rousses communiquant par ce service...

Si la possibilité technique existe, elle sera abusée. Il serait absurde d'être assis sur une telle manne sans l'utiliser pour capitaliser. Vos investisseurs vous fouetteraient s'ils apprenaient que vous vous seriez interdit d'en profiter alors que c'était en place.

Il faut donc se mettre techniquement en échec de pouvoir y avoir accès, en ayant réussi de convaincre vos investisseurs et banquiers que si si c'est la bonne chose à faire, que ça va permettre de gagner max pognon bientôt et qu'en plus c'est éthique .

Pognon+Ethique = double win et investisseur qui se sent fier en plus de riche.

-
je suis convaincu qu'Apple a bataillé ferme en interne pour démontrer que le chiffrement bout à bout et vie privée c'était le positionnement à avoir pour être + appréciée du public que la concurrence et justifier leur positionnement premium.

Ptet qu'un responsable chez Apple est éthiquement motivé, mais il a forcément fallu prouver que c'était un positionnement commercial juteux pour qu'on les laisse faire.

avatar R1x_Fr1x | 

"Face à l’inertie des opérateurs" c'est comme si RIM nous disait que face à l'inertie des opérateurs, ils vont implémenter BBM pour tous les blackberry... Opérateurs ou pas, iMessage ou RCS, ils sont tous hors jeu depuis des années face à des WhatsApp, Telegram, Signal, Facebook Messenger (malheureusement) et tous les autres qui ne sont dépendants justement d'aucun opérateur ni d'un OS spécifique pour communiquer entre eux ni rien.

Ils arrivent juste 5 ans trop tard.

avatar hexley | 

Pas de chiffrement de bout en bout et RCS est limité à un téléphone à la fois = ☠️

avatar pim | 

@hexley

Tout est dit. Ce système est totalement mort né ! Je ne comprends même pas pourquoi on en parle, c’est un non-événement.

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Pourquoi tous les ingénieurs de Google, les cadres, le conseil de direction, les personnes qui bossent dessus et sont payés des salaires faramineux et suivre considérés comme compétents n'écoutent Ils pas plus pim de igen.fr qui semble avoir mené une enquête précise et sur des milliers de personnes avec de prendre leur décision.
Tu sembles tellement clairvoyant....

avatar pim | 

@Ze_misanthrope

Puisque je ne perçois aucun salaire pour mes divinations et autres élucubrations, j’ai totalement le droit d’avoir tort.

Alors disons que j’ai tort, et laissons les utilisateurs décider d’eux-mêmes la solution qu’ils vont adopter. Et parlons-en dans 1 an, rendez-vous ici même pour en discuter, juste pour voir si cette fameuse solution de Google a décollé ou pas. Je sens qu’on va bien rire, mais pas à mes dépends !

?

avatar YAZombie | 

C'est vrai qu'en ce qui concerne les services de messagerie instantanée, "tous les ingénieurs de Google, les cadres, le conseil de direction, les personnes qui bossent dessus et sont payés des salaires faramineux et suivre considérés comme compétents" (quoi que signifie la fin de "phrase") ont un historique qui fait vraiment penser qu'eux sont clairvoyants tiens…

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Ce que je sais c'est que d'un côté, il y a des milliers d'employés qui font des études de marché sur des millions de personnes dans des centaines de pays et de l'autre, des petits français qui font une analyse basée sur leurs terres copains avec des iPhone.

C'est un peu comme Internet en général, il faut savoir quelles sources lire pour se faire une opinion.

avatar YAZombie | 

"et de l'autre, des petits français qui font une analyse basée sur leurs terres copains avec des iPhone"
Analyse? ?️ J'ai beau chercher, je ne vois qu'opinions. Ce n'est pas comme si tu te refusais, toi, d'en faire part quand tu en as envie. Mais remarque je ne suis pas surpris que tu prennes tes opinions pour des analyses.

"d'un côté, il y a des milliers d'employés qui font des études de marché sur des millions de personnes dans des centaines de pays et de l'autre"
Ah, ben ils devaient tous être en vacances sur Chat, Duo, Allo, Hangouts, Hangouts Chat and Hangouts Meet, Google+ Hangouts, Wave… J'espère que cette fois ils sont revenus au travail!

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Décréter un produit mort ne sur simple base de son aversion pour une société me semble plus qu'un opinion.
C'est annoncé comme une affirmation et une évidence.
Il paraît normal de dire d'où l'on suce cette information, c'est ce que j'essayais de creuser en taquinant.

Désolé si je n'ai pas été plus clair.

avatar YAZombie | 

"Décréter un produit mort-né sur simple base de son aversion pour une société me semble plus qu'un opinion.
C'est annoncé comme une affirmation et une évidence"

Ça s'appelle un pronostic. Fondé sur un diagnostic qui peut te paraître insuffisant - il est clairement léger - mais c'est un autre débat. Pronostic, hypothèse… Bref: une opinion quoi.

"sur simple base de son aversion pour une société"
Le commentaire d'origine, qui a provoqué la réponse de pim en forme d'acquiescement et rien d'autre, était "Pas de chiffrement de bout en bout et RCS est limité à un téléphone à la fois = ☠️".
Où est-il question d'une société?

"c'est ce que j'essayais de creuser en taquinant"
Mouais. Je pense ne pas être le seul à penser que tu ferais bien de commencer par te taquiner toi-même quelques heures avant d'écrire le moindre de tes commentaires et de taquiner les autres.

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Mon opinion est que le chiffrement de bout en bout interpelle maximum 4% des utilisateurs potentiels.
C'est déjà une avancée énorme par rapport au SMS qui mérite donc de l'intérêt, malgré ce défaut.

Je pense que aller dans la rue et interroger les gens : un iMessage sur ton téléphone sans chiffrement de bout en bout mais avec les avantages xxxxx est il mort né... La réponse me semble évidente

Nous avons donc un avis différent, et j'essaye d'exprimer avec un peu de logique (et de sarcasme je l'admets volontiers)

avatar YAZombie | 

Tout à fait d'accord, imaginer RCS mort-né c'est manquer de réflexion: à terme tous les appareils de la plateforme dominante en seront équipés. Google ne l'active pas par défaut, c'est très malin ça leur permet à la fois de gagner d'abord les plus technophiles et les influenceurs, et de contrôler la montée en charge sur leurs serveurs. À terme (je parie sur Android 11, mais avec Google ça pourrait bien venir plus tôt), il est évident que sera activé par défaut, ce qui en fera automatiquement et de façon transparente le remplaçant du SMS sur tous les appareils concernés. Pas mort-né du tout…
Concernant les 40% (je pense plutôt 20%, les innovators plus les early adopters pour parler market), je suis d'accord, mais avec un caveat: ces 20 ou 40% sont ceux qui conduisent le changement, et donc initient les migrations. Ce sont aussi les plus au fait des notions telles que chiffrement de bout en bout, et pourraient constituer un frein considérable à l'utilisation du RCS s'il ne les convainc pas - insuffisant à leurs yeux, absence peut-être d'une interface sur ord, etc. D'autant que le prix d'une migration d'IM est extrêmement lourd. Mon petit pronostic: remplacement progressif des SMS jusqu'à un plateau correspondant plus ou moins au niveau actuel du SMS. Mais par activation graduelle de la fonction dans Android par Google, pas par croissance organique.

Tu vois, sur le fond nous avons des avis plutôt proches au contraire. Ce que je t'ai reproché n'était pas ton opinion, mais l'acrimonie injustifiée de ton premier commentaire, ta réécriture délirante des commentaires d'origine, ton argumentation à côté qui fait qu'on se demande si tu te moques de nous…
Je dois dire que tes deux derniers commentaires sont infiniment plus agréables et donnent envie d'être agréable à ton égard ?‍♂️️

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Tu as compris comment je m'exprime, c'est bien ;-)

Ma manière de procéder est assez simple, aux commentaires simplistes, que je percois (oui c'est de la perception car écrit) comme "wesh wesh c'est mort car Google c'est de la merde", je réponds avec une petite pique.

Si par contre, je vois quelqu'un dire qu'il ne croit pas au produit, et que cela semble compliqué, je ne réagirai probablement même pas, chacun a le droit d'avoir son avis.

Mettre iOS et Android sur un pied d'égalité ici m'a souvent fait passer pour un hater/fanboy de l'un des camps.

Bref, pour en revenir au sujet, on passe d'une solution completement pourrie à quelquechose d'évolué, de moderne et crypté (ou chiffré, je dois revoir mon vocabulaire pour ne pas dire de betises) mais pas de bout en bout.

Et perso, je suis pour que le gouvernement et la police puissent lire nos messages en cas de plainte de viol ou terrorisme, dans le cadre d'une procédure bien définie, nos photos de vacances et messages persos valent bien cela, car ils ne seront plus que probablement jamais lus. (Mais cet avis est perso, et je comprends que personne ne le partage, il est loin de faire l'unanimité)

Bref, la police a le droit de fouiller notre maison, nos poubelles, et renifler nos capotes usagées, je suis d'accord que les messages font partie de ce domaine que l'on peut donner en cas de perquisition.

avatar YAZombie | 

Mouais, ben vu le niveau des argumentations que tu sers - et ce fil est un exemple édifiant… - tu pourrais surtout te permettre infiniment plus d'humilité. C'est ça le problème, et c'est incroyable que tu ne l'aies toujours pas compris.
Et puis, franchement… tu as "une manière de procéder"? 🤦️ Mais pour qui te prends-tu?
Bref.

Quant à la suite: j'hallucine de lire encore des choses pareilles en 2019.
Confirmant ce que je disais ci-dessus, ton "avis perso" n'a vraiment rien à envier aux "aux commentaires simplistes" auxquels tu te prétends pourtant si réfractaire. En bon wesh wesh, ton opinion prend le pas sur ceux qui savent et savent argumenter. Mais wesh, c'est moi qu'ai raison yo. Depuis des années tous les spécialistes en sécurité informatique répètent à l'envi trompettes à la bouche que l'absence de chiffrage de bout en bout représente un danger considérable pour la sécurité de chacun, et donc de tous. Mais vas-y hein surtout, restes-en à ton "avis perso", il est d'évidence supérieur… Si c'est pas "wesh wesh" ça, je ne sais pas ce qui l'est…
Tu sais, sinon, la police, quand il y a crime ou délit, elle peut aussi faire son travail de police.
Et puis, on s'en fout un peu, de toute façon il y a peu de chances que ça marche plus que le SMS, et ça ne peut qu'être mieux.

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Dans le genre supérieur, tu es bien meilleur que moi, tu n'essaye pas d'apprendre ou detailer et tu sembles maintenir que c'est la seule vérité acceptable, comme si tout le monde est d'accord, sur un ton condescendant. Tous les spécialistes ne sont pas d'accord, sinon il n'y aurait pas de débat.

Pour ma part j'ai bien précisé que c'est un avis personnel et que je comprends bien qu'il n'est pas populaire, de manière beaucoup plus humble que toi. Je n'essaye pas de dire que mon avis est la seule vérité, par contre, toi....

avatar YAZombie | 

Tu sais mon chou s'agissant de la supériorité, après ton premier commentaire et ton petit couplet sur les wesh wesh où tu l'avoues ouvertement, si quelqu'un n'est pas placé du tout pour donner des leçons c'est toi. Bref.
La question n'est pas de savoir si ta position est populaire (🤦️). Ce n'est pas un concours de beauté! La question est que ta position soit fondée sur une information adéquate, en particulier par les analyses, et partant l'opinion, des "sachants". Parce que s'il y a une chose qui est évidente c'est que tu n'es pas un spécialiste… Moi non plus, et je le sais, c'est pour ça que j'apprends, je m'informe, et quand on me convainc je m'incline.
Mais ma position dans le cas présent n'est pas la mienne. C'est celle des spécialistes en sécurité informatique parce que ce sont eux qui ont connaissance des systèmes et peuvent évaluer l'impact d'une solution contre l'autre. Tu prétends qu'ils ne sont pas tous d'accord, c'est un sujet sur lequel j'ai fait pas mal de recherches l'année dernière et je n'ai vu personne d'influent, individu ou groupe d'intérêt, recommander le chiffrage de bout en bout que comme une simple option. Tu prétends qu'il y a débat, tu veux dire comme sur le réchauffement climatique ou les vaccins? Les Andrew Wakefield de la sécurité informatique? Le consensus est si large que je ne peux même pas trouver une source contradictoire! Alors il va falloir revenir avec des billes significatives mon petit, sans quoi ce sera de ta part un aveu de mensonge, pur et simple et que ta position est fondée sur du vent. Et je ne parle pas d'un billet de blog - ou alors de quelqu'un de particulièrement reconnu dans le milieu - mais bien de quelque chose de significatif.
Ben respire, mon gars, t'as l'air tout tendu!

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Alors la tu es génial mec!
Je te donne un avis, avec des arguments, des raisons qui me poussent à penser ce que je pense (par exemple, le fait que le gouvernement et la police sous réserve de mandat, ont le droit de rentrer chez un individu, pourquoi ne pas faire un parallèle avec un téléphone et une messagerie)

Je rajoute aussi que le web n'est pas end to end encrypted, juste chiffré, et que l'on vit avec , que l'on fait des opérations bancaires, on échange des messages et tout le monde vit bien. Effectivement, si c'était end to end, ce serait mieux, why not.

Mais toi tu as l'air de prendre cela comme si c'était indispensable et vital (Apple l'a dans imessage, tout le mode devrait l'avoir) C'est beau, naif et tout ce que l'on veut, mais l'opérateur a malheureusement le droit de lire tes messages et les transmettre à la police si tu es suspecté de choses pas belles. Cela ne me choque pas.

Alors que tu arrives, en disant que tu as lu des trucs malins, que tu es plus intelligent, et que en fait, tu ne dis rien, mais que tu méprises mon avis sous prétexte que "tous les spécialistes sont d'accords", je trouve cela un peu limite. Ton ton hautain, donneur de lecon, dépasse tout ce que tu me reproches.

Oui, j'ai fait une petite vanne au gars qui a dit "le truc de Google est mort-né" en sucant son pouce, et j'assume ce choix.

Je t'invite donc à redescendre un peu de ton piedéstal, et me faire part de ton avis, et déchanger sur pourquoi la police peut rentrer chez toi si on te suspecte d'avoir des explosifs, mais pourquoi il est choquant qu'ils veuillent lire tes messages.

Google propose une solution beaucoup plus évoluée que les SMS qui les chiffre et va augmenter la sécurité d'un facteur 1000, mais qui n'est certes pas infaillible, c'est donc mort né?

Il y a des réalités de la vie que tu sembles ignorer, et malheureusement, si tu n'étais plus hautain que ce que tu me reproches, ce serait beaucoup plus facile de communiquer.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR