Huawei, Xiaomi, Oppo et Vivo s'allient contre le Play Store de Google

Sabrina Fekih |

Alors que les États-Unis appellent leurs alliés à boycotter les réseaux 5G de Huawei, le fabricant chinois lance avec ses compatriotes Xiaomi, Oppo et Vivo (tous deux appartenant à BBK), la Global Developer Service Alliance. En ligne de mire la boutique d'applications de Google.

Mis au ban des services Google depuis le début de la guerre commerciale opposant Washington à Pékin, le géant chinois tente de contrer les sanctions tant bien que mal. À travers cette alliance, les constructeurs souhaitent offrir une plateforme aux développeurs pour proposer leurs applications simultanément dans les boutiques des quatre marques. Pour l'heure, le GDSA dispose d’un site prototype, qui ne fait aucune mention de Huawei, rapporte Reuters.

Interrogés, les constructeurs se défendent de vouloir contrer le géant Américain. Sur les quatre, seul Huawei est touché par l’exclusion des services Google. La marque dispose, par ailleurs, de son propre Store, l’AppGallery.

Selon les analystes, le GDSA pourrait offrir un gain de visibilité aux développeurs qui peinent à se faire une place dans un PlayStore Google surpeuplé. À eux seuls, les quatre constructeurs ont enregistré plus de 40 % des ventes de smartphones en 2019. Cette plateforme commune devrait être disponible, dans un premier temps, dans neuf régions en plus de la Chine dont la Russie, l’Inde, l’Indonésie et la Malaisie.

Le lancement du service est prévu pour mars prochain. Toutefois, la récente épidémie de coronavirus risque de bousculer le calendrier initial, souligne Reuters.


avatar p@t72 | 

Une bonne chose.
Plus de concurrence ça fait pas de mal, surtout après la mort de Bb10 😢

avatar anonx | 

Il est un peu pourrit l’emballage du Mac Pro... pas moyen de faire un truc en acier à la manier d’un steelbook de blu ray..

Bref abusé a ce prix.. les paillettes de perlimpinpin fonctionnent encore chez les fanboyounets? 😳

avatar Krysten2001 | 

@anonx

d’accord

avatar Soner | 

Je le sens gros comme une baraque que cette histoire va se retourner contre Google et les USA en général.

avatar razerblade | 

@Soner

Tant mieux alors. 🙌🏼

avatar Soner | 

@razerblade

Peste ou choléra le choix est compliqué.

avatar Liena1 | 

@Soner

Coronavirus, du coup ! 🍻

avatar iPop | 

@Soner

Toujours, la violence n’est jamais une solution

avatar Pfuiiit | 

@Soner

Évidemment… Pour une entreprise, une difficulté = une potentielle opportunité !

avatar damien.thg | 

@Soner

En chine, c’est fort probable surtout que les gros services type WeChat risquent de suivre le mouvement.

En dehors ce sera plus compliqué, il faudra que ce concurrent permette aussi d’accéder au service de google et à Chrome sinon ça aura du mal à décoller.

avatar QNTN | 

« Cette plateforme commune, devrait être disponible, dans un premier temps, dans neuf régions en plus de la Chine dont la Russie, l’Inde, l’Indonésie et la Malaisie. »

J’ai un peu bloqué sur le sens de lecture correct avec toutes ces virgules. Un peu trop de virgules pour le coup 😉

avatar Insomnia | 

Titre mensongé, vous annoncez que Huawei c’est allié avec trois autres constructeurs alors que ça reste des rumeurs , vous ne valez pas mieux que certains sites concurrents à mettre des titres accrocheurs qui n’est qu’un mensonge surtout que vous le notifié dans la news....

avatar Brice21 | 

@Insomnia

Je plussoie. Décevant de la part de MacG.

avatar JokeyezFX | 

@Insomnia

Quel scandal! S’il n’y avait pas « Huawei » dans le titre, personne n’aurait cliqué sur l’article !
Pffff!
#🇫🇷

CONNEXION UTILISATEUR