App Store : les développeurs peuvent assigner des assistants client pour répondre aux commentaires

Mickaël Bazoge |

Apple affine encore la possibilité laissée aux développeurs de répondre aux commentaires des utilisateurs sur l’App Store. Depuis iOS 10.3, les dévs peuvent dialoguer avec leurs clients même si des limites ont été posées par Apple : une seule réponse, et celle-ci doit être validée par l’App Store. Depuis cette nuit, la boutique va un petit peu plus loin puisque les développeurs peuvent autoriser un tiers à répondre aux utilisateurs.

Cliquer pour agrandir

Typiquement, cette personne tierce pourra être le support client ou des « experts » de l’application. On pourra leur assigner un statut d’administrateur ou d’assistance client au sein d’iTunes Connect, ce qui leur ouvrira la porte des commentaires de l’App Store. Ces forts en thème auront aussi un accès à plusieurs sections d’iTunes Connect, comme Mes Apps, Utilisateurs et rôles, ainsi que les ressources.


avatar Neldion | 

Ahh c'est déjà une première avancée. L'étape suivante sera de pourvoir pluguer un outils comme Zendesk.

avatar Rodri31 | 

Petite question si on est PAS sous iOS 10.3 (Version antérieure) on reçoit une notification /mail comme quoi le développeur à répondu à notre avis où il n'y a aucun moyen de le savoir ? (Vu qu'on peut pas le voir dans la liste des avis de l'app...)

avatar armandgz123 | 

Sympa ! C'est une très bonne avancée ! Mais comment ça se passe si on est resté sur iOS 9 ?

avatar Smartiiez | 

@armandgz123
Comment voulez qu'on le sache ? Et puis, naïvement, je dirais que ça ne change rien pour ios9, puisque l'app store ne sera pas mis à jour si l'os ne l'est pas.
Maintenant que j'y pense, c'était vraiment une question sans aucune pertinence. Vous vous êtes posez la question avant de poster votre commentaire ?
Pardonnez la tournure de ma phrase, elle peut paraître agressive, navré. Je cherche simplement à comprendre ce qui a motivé tout ça.

avatar pat3 | 

Please Mister Bazoge, peux-tu trouver une autre expression que cet horrible "fort en thème", dont la désuétude n'en remontre qu'à l'impropriété ?

CONNEXION UTILISATEUR