Apple achète Texture, un portail de grands magazines américains

Florian Innocente |

Apple a acheté Texture, un service de distribution de magazines, créé par Next Issue Media LLC en 2009. Le principe ressemble à celui de SFR Presse, LeKiosk ou encore ePresse, c'est à dire un accès illimité à un gros catalogue de titres de presse moyennant un abonnement. Dans le cas de Texture il s'agit de 200 titres américains comme Vanity Fair, GQ, Elle, National Geographic, TIME pour 10 $ par mois.

Eddy Cue, dans un communiqué, se félicite de cette acquisition en déclarant qu'Apple « soutient un journalisme de qualité provenant de sources fiables et qui permettent aux magazines de continuer à produire des articles de fond et admirablement mis en page ».

Texture ne se contente pas d'empiler les mensuels, il propose une sélection d'articles qui sont mis en avant. Depuis la mise en route d'Apple Music et la refonte de l'App Store avec iOS 11, Apple va de plus en plus dans cette direction, en essayant d'ajouter un contenu rédactionnel à ses rayons (on attend encore de voir la même chose pour l'iBook Store). Son application Apple News s'efforçait déjà de proposer une sélection d'articles de presse et Texture devrait y être intégré. Eddy Cue doit préciser dans la journée ce qu'Apple entend faire exactement avec sa nouvelle acquisition.

Le montant de l'opération n'a pas été communiqué et le service ne concerne que les clients américains d'Apple.

Tags
avatar thefutureismylife | 

Ah ça va peut être bouger du côté de l’app News ...
J’aimerai bien qu’Apple propose une solution de lecture à l’article. Pour ensuite se diriger vers limité ... (Comme iTunes et mp3 à l’unité vers Apple Music).

avatar romainB84 | 

"Dans le cas de Texture il s'agit de 200 titres américains"
pas sur que ca bouge tant que ca !!
y'a de forte chance que ca soit encore tres "USA focus" !! ;-)
qu'ils apporte deja tout simplement news en france !

avatar lou1987 | 

Il y a pas seulement des compagnies américaines mais aussi canadienne. Et québécoise disponible sur Texture 😁🎉

avatar Julien83400 | 

Déjà qu’il nous mette Apple News en France. Ça fait des années qu’on l’attend....

avatar Smartiiez | 

C'est pas comme-ci Apple avait des obligations face aux client Français. Je veux dire, pourquoi Apple devrait s'embêter à proposer tous les services dans tout les pays où l'iPhone est vendu ? Au fond, Apple, entend que société à but lucratif, fait bien ce qu'elle a envie. Non ? 🤔

avatar Desseaux | 

Honnêtement, après avoir testé la lecture, même de journaux, sur liseuse, j’aurai bien du mal à repasser sur tablette.
Rien que d’y penser, j’ai mal aux yeux...

Et 10$ par mois, faut voir ce qu’on a 🤔
Et ce qui reste aux éditeurs : c’est pas les mêmes frais que la musique ou les séries la

avatar toto_tutute | 

Personnellement, je suis devenu accro à SFR Presse, 80 titres en illimité, c'est vraiment intéressant. Et sur tablette, c'est parfait. À condition d'avoir une tablette haut de gamme Android ou un iPad. Et ça ne donne pas plus mal aux yeux que n'importe quel autre écran. Après, c'est vrai que ça ne rétribue pas très bien les éditeurs (L'Équipe, par exemple, c'est 30 centimes le numéro) mais ce n'est pas pire que la diffusion en kiosque où les intermédiaires se goinffrent. Les éditeurs estiment que ça leur permet d'atteindre un lectorat qui, de toute manière, n'ira ni vers le papier, ni vers les formules payantes de leur site. Ce qui est mon cas d'ailleurs.

avatar en ballade | 

@toto_tutute

"ça ne donne pas plus mal aux yeux"

Tu contredis les ophtalmologistes ? T es fort toi

avatar Mickaël Bazoge | 
« Les éditeurs estiment que ça leur permet un lectorat qui, de toute manière, n'ira ni vers le papier, ni vers les formules payantes de leur site. » Tout à fait d'accord avec ça (et en plus, ça permet à SFR de réduire la TVA sur ses abonnements !).
avatar iPop | 

1. APPLE a eu la monumentale idée de supprimer son Kiosque qui regroupais les titres des applications.

2. Les journaux ne sont pas optimisés pour le format tablette. Seul le point avait eu la bonne idée de trancher les pages en deux. Il a fallu bien sûr revoir la mise en page éditoriale.

Cette article me laisse perplexe

CONNEXION UTILISATEUR