Le Figaro et d'autres apps bannies de l'App Store à cause d'un SDK publicitaire

Stéphane Moussie |

Le Figaro, Marmiton, Closer, Akinator et d’autres apps françaises ont disparu temporairement de l’App Store fin avril. La raison : la présence dans chacune d’entre elle d’un SDK publicitaire ne respectant pas les règles d’Apple.

C’est le programme de Teemo, qui permet d’envoyer des publicités en fonction de la géolocalisation de l’utilisateur de l’app, qui est spécifiquement en cause, rapporte Le Journal du Net. Apple a jugé qu’il contrevenait aux règles 5.1 et 5.2 de l’App Store sur la collecte et l’utilisation de données. « Votre application transmet les données de géolocalisation des utilisateurs à des tierces parties sans leur consentement et à des fins inappropriées », ont reçu comme explication les éditeurs des apps bannies.

Pour réintégrer l’App Store au plus vite, Le Figaro et d’autres éditeurs ont retiré le SDK de Teemo de leurs apps et tiré parti de la procédure d’urgence de validation (qui est autorisée un nombre limité de fois). Autrement, le retour aurait pu se compter en jours et non en heures. À l’heure actuelle, l’app du site Vie de merde est toujours exclue de la boutique — cela pourra faire une VDM supplémentaire…

Les applications utilisant des SDK concurrents de Teemo ont été touchées dans une moindre mesure. De celles qui exploitent Singlespot (Le Point, Allocine, Télé Loisirs…), qui se vante d’une « collecte de localisations exhaustive permettant de connaître l’intégralité des parcours offline des prospects », seul Challenges a été banni.

Teemo, qui s’appelait auparavant Databerries, avait été épinglé l’année dernière par Numerama et plus récemment par BuzzFeed News pour l’ampleur de son pistage. « Nous avons appris avec surprise la décision d’Apple dont les motivations ne sont à ce jour pas claires », a déclaré Alexandra Chiaramonti, DG France de Teemo, au Journal du Net. Et d’ajouter :

Nous avançons main dans la main avec nos partenaires et Apple pour trouver des solutions. Notre position de leader et notre déploiement aux US nous impacte les premiers. Comme tout l’éco-système n’est pas touché et que Teemo est en conformité avec les exigences réglementaires, nous sommes confiants pour réintégrer l’App store prochainement.

En attendant, si vous ne trouvez pas dans l’App Store l’une de vos applications françaises préférées, vous saurez pourquoi. Et pour découvrir quelles connexions établissent vos apps dans votre dos, vous pouvez utiliser l’utilitaire Charles Proxy.

avatar spece92 | 

Merci Apple

avatar Lu Canneberges | 

Voilà pourquoi on aime la validation de l’App Store, un store parallèle sans contrôle poussé n’aurait jamais relevé ça !

avatar PiRMeZuR | 

@Lu Canneberges

Apple n’a fait que répondre (très tardivement) au scandale créé l’année dernière par l’enquête de Numerama.
Une raison de plus de payer pour une presse libre et indépendante !

avatar fkdev | 

@Lu Canneberges

Là, pour le coup, un App Store parallèle plus réstrictif serait vraiment utile car un Store n’acceptant que les apps sans publicités n’aurait pas eu à se soucier de ce problème et ses utilisateurs non plus.

avatar Zash_FX | 

Marmiton pour iPad est introuvable. Je comprends mieux

avatar iPop | 

@Zash_FX

Essaye ceci

Kitchen Stories - livre de recettes par AJNS New Media
https://appsto.re/fr/dgz9T.i

750 grammes de « Webedia »
https://itunes.apple.com/fr/app/750-grammes/id344532371?mt=8

avatar TrollMan06 | 

Merci Apple. ❤️

avatar falemaster | 

Je me demande si les devs ont été prevenus en amont ou en aval apres suppréssion de leurs app... ce qui serait assez grave de la part d’Apple

avatar Matgamer | 

@falemaster

Tu as lu l'article même ?

"« Votre application transmet les données de géolocalisation des utilisateurs à des tierces parties sans leur consentement et à des fins inappropriées », ont reçu comme explication les éditeurs des apps bannies."

avatar Bigdidou | 

Mouai. Il ont fait disparaitre d'autres apps de presse (Pour la science, par exemple), mais je vois pas le rapport.
Il y a du grand ménage pour plusieurs raisons, je pense.
Quant aux abonnés à ces revues via l'AS, on leur explique qu'ils sont raviiiiiis de s'occuper du problème, mais qu'un fois ce ravissement passé, ils sont tout à fait désolés (de n'en avoir strictement rien à foutre, mais, ça, c'est éludé), et on se tient au courant, promis, juré.

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

Merci Apple.
Moi j’en ai ras le bol des pub tout azimut et des réseaux sociaux.

Je suis prêt à payer 10€ par an pour retirer ma pub d’une application.

avatar soucolline | 

J'en connais chez MyTF1 qui ont eu très chaud 🤔

avatar Rodri31 | 

Je comprend pourquoi je ne trouvais plus Marmiton 😁

avatar Applesoft | 

Dans le même genre, j’ai depuis la semaine dernière le phénomène suivant que je constate pour la première fois sur iOS dans mon cas : j’avais cherche un vol Paris - Stockholm sur l’application Liligo. Depuis, lorsque j’ouvre certaines applis, j’ai d’abord une pub Liligo avec les prix Paris - Stockholm. C’est la première fois que je constate cela.

avatar Rodri31 | 

@Applesoft

Tu sais parfois j'ai de la pub sponsorisé sur Instagram alors que j'ai vu un truc sur Amazon 2j avant c'est abuse mais ça date pas d'hier ...

avatar Serdinant | 

BRAVO Apple 🙏🏻

avatar Serdinant | 

Vont ils faire la même chose pour l’app iGeneration ?😅

avatar lesurfeurfou | 

Il serait intéressant de savoir si c’est le cas aussi avec des applis payantes ou avec abonnement

avatar r e m y | 

@lesurfeurfou

Bien évidemment ! Personne n'a jamais dit que les applications payantes seraient exemptes de publicité!

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@r e m y

Ça dépend. Certaines applications te disent qu’il faut payer 10€ l’année par exemple pour retirer la pub.
Dans ce cas pas de pub à avoir sinon c’est pas normal.

Moi pas de problème pour 10€ l’année je suis prêt à les mettre tellement la pub est parfois envahissante.

avatar r e m y | 

@Yoskiz

Que certaines applications proposent de passer en formule payante pour retirer la pub ne signifie pas pour autant qu'aucune application payante n'affichera de pub comme semble le croire lesurfeurfou.

Bon de toutes façons, le sujet ce n'est pas la pub dans des app ios, mais le fait que la géo localisation de l'utilisateur soit transmise à des annonceurs sans son accord explicite.

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@r e m y

Ah ok je comprends.

avatar Jeamy | 

Singlespot (Le Point, Allocine, Télé Loisirs…), qui se vante d’une « collecte de localisations exhaustive permettant de connaître l’intégralité des parcours offline des prospects

Rassurant ou pas ?.......

Ou 2 poids, 2 mesures ...

avatar matrixfr | 

Ras le bol de toute façon, Y'a plein d'application que j'ai viré tellement les pubs sont intrusive... Mac4ever c pareil des pubs à chaque chargemenr de l'application et des fois une vidéo et derrière une image ... Trop C trop...

avatar NikoLeGaulois | 

@matrixfr
Salut. Il suffit d'investir une fois dans AdGuard Pro 😉

avatar imrfreeze | 

Ne pas confondre publicité envahissante et omniprésente et geolocalisation.
Le problème de cette décision est que permettre de fournir des publicités contextualisées au lieu n’est pas un mal en soi !

avatar Puff32 | 

Merci Apple, j’avais des pages internet qui s’ouvraient avec les produits que j’avais visionné ds la journée ou la veille. Je trouvais bizarre qu’Apple laisse faire ces intrusions. S’ils ne comprennent pas, qu’ils disparaissent des stores, la vie privée ne les regardes pas.

avatar r e m y | 

@Puff32

Mais ça c'est tout à fait possible et ça risque de continuer encore longtemps.
Ce n'est pas du tout ce que reprochait Apple à ces SDK publicitaires.

avatar Puff32 | 

@r e m y

Des pages entières sur l’écran, qui apparaissent et me bloquent quelques secondes avec toutes mes visites sur les sites Amazon Cdiscount et autres enseignes de ce genre, j’avais jamais eu jusqu à présent. Ces temps ci j’en ai été envahi. S’ils veulent que je rachète sur leur site, ils me lâchent, sinon ils n’auront jamais plus ma tune. J’ai éliminé bcp d’applis, je n’ai plus aucune appli de rezo sociaux, je ferais de même avec ces groupes qui ne respectent pas ma vie privée. J’ai rien à y perdre, eux oui.

avatar r e m y | 

@Puff32

Mais je comprends tout à fait et ça m'insupporte également. Il n'empêche que ça n'a rien à voir avec ce qu'Apple reprochait aux applications dont on parle dans cet article.

avatar armandgz123 | 

@Puff32

Ça changera rien à ça... toutes les applications font ça depuis tout le temps...

avatar gela | 

🤣🤣🤣🤣🤣 le monde la pub est ce qui se fait de plus détestable ( avec les banques). Je sais, j'y travaille.

avatar A884126 | 

Je suis étonné car l’application du Figaro demande si l’on souhaite ou pas la géo-localisation, au même titre que iGeneration.

Il suffit de refuser ou tout simplement de la retirer dans les préférences iOS de l'application.

avatar marc_os | 

« Nous avons appris avec surprise la décision d’Apple dont les motivations ne sont à ce jour pas claires »
Ah ces saintes Nitouches qui jouent les vierges effarouchées !
Merci Apple.

avatar outmen | 

Mais, je croyais que l’utilisateur devait explicitement autoriser l’accès à la géolocalisation pour chaque app. Si on interdit la localisation à ces apps comment peuvent elles obtenir ces données malgré tout ? Je comprends pas.

avatar A884126 | 
avatar fkdev | 

@A884126

Y’a meteofrance. Autant je ne vois pas l’intérêt de donner ma position au Figaro, autant pour meteofrance, cela peut se comprendre.

avatar A884126 | 

@fkdev

Le souci c’est que la plupart de ces géo localisations ne sont pas ponctuelles mais continues. Donc un pistage en continu qui peut être revendu pour un ciblage marketing et publicitaire.

En ce qui me concerne je bloque aussi la geo localisation des applications de type météo et je précise tout simplement la ville où je suis.

avatar blatatoca | 

L’info la plus choquante de l’article : des gens lisent encore les VDM 😵😵

avatar fkdev | 

Existe-t-il une bonne alternative à AlloCiné ? (Qui utilise Singlespot).

CONNEXION UTILISATEUR