Netflix envisage de se passer de la facturation via l'App Store

Stéphane Moussie |

Netflix est en train d'expérimenter un changement de modes de facturation dans l'écosystème Apple. Jusqu'à présent, il était possible de s'abonner au service soit directement sur son site, soit dans son application iOS, après quoi c'était Apple qui gérait la facturation (l'abonnement apparaissait alors dans son compte App Store).

Ce second mode d'abonnement n'est plus disponible pour les nouveaux clients dans 33 pays[1], dont la France, la Belgique et la plupart des principaux marchés, à l'exception des États-Unis. D'après TechCrunch, il s'agit d'une expérimentation qui a débuté en juin et qui doit se terminer le 30 septembre.

Dans l'aide, pas de lien pour inviter à s'abonner sur le site de Netflix.

L'intérêt est évident pour Netflix : en retirant la possibilité de s'abonner via l'App Store, le service évite la commission de 30 % (qui passe à 15 % après un an d'abonnement) qui revient dans ce cas-là à Apple.

Résultat, quand une personne non abonnée ouvre l'app Netflix sur iPhone ou iPad aujourd'hui, elle se retrouve nez à nez avec les champs d'identification, sans possibilité de s'abonner directement.

Si Netflix ne met pas en avant de lien pour s'abonner sur son site, c'est parce que le service n'en a pas le droit. La règle 3.1.1 des guidelines de l'App Store (interdiction de boutons, liens ou autres méthodes pour diriger les clients vers des mécanismes d'achats différents de celui de l'App Store), Apple l'applique strictement, y compris — et surtout — avec les plus gros éditeurs. Tant pis si l'utilisateur n'a aucune indication, il trouvera bien comment s'abonner, doit juger Netflix.

L'abonnement Netflix facturé par Apple. Pour ceux qui ont été abonnés mais qui ne le sont plus actuellement, il est toujours possible de se réabonner via l'App Store en passant par son compte.

Ce qui est présenté comme une expérimentation temporaire pourrait bien devenir la norme si on observe la stratégie de Netflix sur l'autre plateforme mobile dominante. Depuis mai, le service ne prend plus en charge la facturation via Google Play, synonyme pour lui d'une commission de 30 % revenant à Google. Au moment de l'inscription, les nouveaux clients doivent entrer soit une carte bancaire, soit un compte PayPal, soit une carte cadeau. Apple ne laisse pas autant de latitudes ; c'est l'achat intégré à l'App Store ou rien.

D'autres éditeurs importants, notamment Spotify et YouTube, préfèrent augmenter leurs tarifs sur l'App Store pour prendre en compte la ponction d'Apple, plutôt que fermer la possibilité de s'abonner rapidement.


  1. Argentine, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Colombie, Croatie, République tchèque, Danemark, Équateur, Finlande, France, Allemagne, Royaume-Uni, Hongrie, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Corée, Malaisie, Mexique, Norvège, Pérou, Philippines, Pologne, Slovaquie, Afrique du Sud, Espagne, Suède, Taïwan et Thaïlande.  ↩


avatar pagaupa | 

@Yoskiz

C’est un peu simpliste ton raisonnement...

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@pagaupa

Sans doute un peu oui mais il doit y avoir un lien je pense. Où je me trompe totalement peut-être ??‍♂️

avatar en ballade | 

@Yoskiz

Androïd est la plateforme majoritaire et non iOS. Netflix est comme Appl€, elle n’a pas vocation à faire de cadeaux.

avatar jean_claude_duss | 

@Yoskiz

Non

avatar Lemmings | 

Ce qui est inadmissible c'est pas tant que Apple prélève 15% de facturation. Mais c'est surtout qu'ils interdissent les éditeurs d'expliquer pourquoi ce supplément important et empêcher de proposer une alternative de paiement...

Je sais que Apple n'est pas en position dominante du marché tout ça mais ça ressemble quand même énormément à un abus de position.

avatar bonnepoire | 

@ Lemmings
Non! Netflix profite de l'écosystème d'Apple. Gérer un store coûte de l'argent. Il n'y a rien de scandaleux là-dedans. Ce que certains, dont je fais partie, apprécient sur le store c'est que les données privées restent chez Apple.

avatar SyMich | 

Sauf que Netflix a déjà son propre "store", donc celui d'Apple fait double emploi et leur coûte très cher pour rien (ou presque).
Nul doute que celui qui veut s'abonner à netflix, saura trouver l'adresse du site où souscrire pour ensuite saisir ses identifiants sur l'app AppleTV. Si en plus ça lui permet de bénéficier d'un tarif inférieur (ce qu'on obtient déjà facilement en posant la question au support client si on propose de ne pas souscrire via l'app), cette petite contrainte sera vite oubliée!

avatar bonnepoire | 

@ SyMich
Netflix a son store. Première grande nouvelle de la journée. Ils ont un site sur lequel tu peux payer.
Ils vendent des cartes dans les magasins sur lesquels ils paient un dividende au vendeur. Mais Apple ne pourrait rien prélever parce que Apple est le grand satan. Faut arrêter de déconner un moment...
Oui, les gens qui veulent s'abonner trouveront le chemin. Mais les gens qui ne sont pas à l'aise avec l'informatique apprécient ce genre de système facile. Et cette facilité est un service proposé par Apple. J'imagine que tu ne travailles pas pour écrire ce genre de choses. Tout doit être gratuit, évidemment...

avatar SyMich | 

Où ai-je écrit que ça devait être gratuit?
J'ai juste dit que je comprends que NetFlix trouve le prélèvement d'Apple onéreux par rapport à ce que ça leur apporte!

avatar bonnepoire | 

Tu n’en sais rien ce que ça leur rapporte. Des clients captifs ont une valeur que ni toi ni moi ne pouvons évaluer.

avatar Lemmings | 

@bonnepoire : tu n'as rien compris...

Netflix profite de l'écosystème d'Apple mais Apple profite bien aussi des applications faites par les autres pour gagner son beurre. Qu'il prélèvent un % quand on paye via leur infrastructure ça me parait correct, mais interdire de faire autrement est un abus clair et évident.

Gérer un store coûte très cher mais j'ai pas l'impression qu'Apple facture au "coût réel", m'est plutôt avis qu'ils se font des co****es en or avec ça ! D'ailleurs si ils proposent une remise de 50% des frais au bout d'un an c'est pas par hasard...

Et puis sans ce "store", l'intérêt des appareils Apple diminue pas mal à priori...

Enfin Apple est juste l'entreprise la plus riche du monde... donc dans le genre "dans le besoin de rentabiliser une infra" on peut repasser :D

Enfin les données "privées" ne le sont plus à partir du moment où tu les donnes... Et si tu veux les donner à Apple libre à toi. Mais Apple n'a pas à empêcher de laisser les éditeurs libre de proposer d'autres solutions de paiements...

avatar bonnepoire | 

?

avatar macinoe | 

Bientôt ce sera Apple qui devra payer pour avoir le privilège de proposer Netflix sur ses appareils.
Qui aurait dit ça du créateur d'iTunes ?
Je ne sais pas comment ils ont fait pour complètement rater le marché vidéo avec une telle base, mais il faut bien avouer qu'Apple est complètement larguée dans le domaine.

avatar en ballade | 

@macinoe

"Je ne sais pas comment ils ont fait pour complètement rater le marché vidéo"

En tant que client et non actionnaire...c’est heureux

avatar SyMich | 

Ce qui ne serait pas choquant, car je pense qu'Apple a autant besoin que NetFlix soit disponible sur AppleTV que NetFlix a besoin qu'Apple accepte son app... ils ont tout intérêt à s'entendre!

avatar softjo | 

Sans moi. Je refuse de payer des abonnements sur lesquels Apple touche quelque chose. 1% OK ça paraît légitime mais plus c'est juste comme le reste, de l'engraissage pour eux pour qu'ils puissent se toucher au lieu de bosser à développer des produits bien pensés.

avatar Ast2001 | 

Pour Apple, c'est la poule aux œufs d'or. Probablement quelques dizaines de millions de dollars qui tombent sans faire grand chose sinon exploiter le travail des autres...

avatar marenostrum | 

ils font les iPhones, iPad et les Mac eux, et iOS et le macOS (+ les SDK, etc). le plus important quoi.

les développeurs ne peuvent rien proposer sans tout ça.

avatar byte_order | 

@marenostrum

Ah le mythe des dévelopeurs qui doivent tout à Apple.
Pour rappel, aucun OS d'Apple n'a de PDM à l'échelle mondiale majoritaire.
Donc mathématiquement c'est faux d'affirmer que sans les iPhones, les iPad, les Macs et iOS et macOS les développeurs ne peuvent rien proposer.

De plus l'affirmer dans le cadre d'une news sur Netflix qui a commencé sa réussite grace a Internet, une plateforme qui n'appartient a personne, et sans qui non seulement Netflix mais les smartphones n'auraient meme pas existé, c'est vraiment voir les faits a travers le prisme d'un biais assez clair.

Je pense sincèrement que Netflix survivrait sans accès à iOS mais beaucoup moins l'inverse.
Le contenu prime sur le contenant, cela toujours été le cas.
C'est même ce qui explique que des contenants moins bien foutus survivent dès lors que le bon contenu lui est dispo dessus...

Netflix et Spotify et Fortnite ont parfaitement raison. J'espère même qu'ils dépenseront un peu d'argent en pub sur leurs marchés principaux pour inviter la clientèle à passer par leur site web pour bénéficier d'un tarif inférieur qu'en passant par un store monopolistique d'une plateforme mobile.

Les gens consomment pas des plateformes mobiles mais du contenu en mobilité. Sans contenu, la plateforme, meme la meilleure de l'univers, ne sert à rien.

avatar marenostrum | 

sans Apple il ne peuvent rien proposer sur App Store ou vendre des applications pour leurs systèmes. et je suis pas pour Apple, mais "Il faut rendre à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui est à Dieu".

mon frère est développeur aussi, et d'ailleurs il a trouvé la parade pour ne pas vendre par le biais de leur Store mais de son site. avant Netflix.
mais lui aussi sans apple ne peut rien proposer. bien sûr il pouvait vivre sans doute sans eux, et peut être mieux encore. parce que il est artiste peintre en premier, développeur c'est pour payer les factures (faire de la peinture et vivre par la vente en ligne des logiciels, c'était l'idée. de s'autofinancer. devenir le mécène de soi -même).

avatar r e m y | 

@marenostrum

Apple n'a aucun intérêt à se fâcher avec Netflix car si NetFlix décidait de quitter complètement l'AppleTV, Apple en souffrirait beaucoup plus que Netflix.
Sur ce cas précis, il me semble que c'est plus Apple qui a besoin de Netflix (sur son AppleTV) que l'inverse.

avatar Bigdidou | 

@byte_order

"Ah le mythe des dévelopeurs qui doivent tout à Apple."

Le mythe ?
Pourtant, ils existent bien, les développeurs qui se sont lancés dans le métier grace à l'opportunité iOS, qui a longtemps bien mieux rémunéré qu'Androd, au passage.

Pour le reste, c'est compliqué.
La question est : en l'absence d'unne app dans un environnement, le client change-t-il de service ou d'environnement ?
Je ne connais que mon cas.
Spotify sans une application dédiée, ça limite considérablement l'expérience. Mais il a suffisamment de concurrents à la hauteur pour que je me tourne vers un autre service en son absence plutôt que de changer d'environnement.
Netflix, pas trop de concurrence pour le moment, mais l'interface web me suffit. Donc, là encore, je reste sur OS, mais sans effet négatif pour Netflix.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

1 % ? Aux États ça ne couvre même pas les frais de transaction bancaire. Autant 30 % c'est beaucoup, autant il y a des frais d'infrastructure et de personnel qu'il faut payer, et c'est pas du tout 1 % des transactions qui vont suffire.

En dessous de 10 % à mon avis Apple gagnerait pas grand chose.

avatar bonnepoire | 

@ Moumou92
La police de la pensée de l'extrême gauche n'est pas d'accord avec ce que tu viens d'écrire. Si google est gratuit, tout doit être gratuit.

avatar en ballade | 

Ces rats d Appl€ ....Netflix a raison de partir et le législateur devrait interdire ce genre de pratiques.

avatar marenostrum | 

apple n'interdit pas de vendre que dans ton site, et pas chez eux. il faut juste trouver la solution qui existe.
Netflix plus haut a trouvé une solution par ex, de le contourner la vente par Apple. tout le monde peut faire pareil. il faut juste trouver l'astuce.

avatar bonnepoire | 

@en ballade
Belle mentalité de merde. Pas surpris, mais quand même...

avatar C2SC3S | 

Netflix a déjà contourné le "problème " Apple , en passant des accords , visiblement, avec certains constructeurs de TV, où ils sont implantés en natif avec touche directe sur la télécommande. Ex, chez Pana. On a Netflix en rouge sur fond blanc à chaque fois qu'on la regarde. Ca semble efficace, c'est de cette façon que je me suis abonné.
et ils ont bien raison.

avatar bonnepoire | 

@C2SC3S
Sur les box opérateurs également.

avatar mystik91 | 

Quand je test un abonnement ça me propose un abonnement « ultra » à 16,99€ avec « meilleure qualité audio ». Vous savez quel format audio est proposé ?

avatar bonnepoire | 

Atmos.

avatar cyrille76290 | 

Deezer facture directement les clients de 30% supplémentaires en passant par Apple.
L'abonnement est à 12,99€ chez Apple au lieu de 9,99€ sur leur site.

avatar byte_order | 

Ce qui donne donc un avantage concurrentiel déloyal à Apple Music.

avatar pariscanal | 

J aime avoir tout mes abonnements au même endroit , clair et précis ! C est top.
Mais effectivement leur marge est abusive.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR