Apple supprime toutes les apps de vapotage

Mickaël Bazoge |

Apple veut faire sa part dans la lutte contre l'épidémie de maladies pulmonaires qui s'est abattue sur les États-Unis ces derniers mois. Le constructeur a retiré 181 applications liées au vapotage et aux cigarettes électroniques, rapporte Axios. Selon le centre de contrôle et de prévention des maladies américain (CDC), au moins 42 personnes sont décédées récemment des suites d'une infection pulmonaire ; leur point commun est d'avoir utilisé des e-cigarettes avec des cartouches contenant soit du tétrahydrocannabinol (THC) soit de la nicotine.

Image Ethan Parsa.

Depuis le mois de juin, Apple refusait les soumissions de nouvelles applications promouvant le vapotage. Désormais, la porte se referme sur les apps existantes. La Pomme n'a jamais autorisé ces apps à vendre des cartouches en direct. En revanche, elles pouvaient servir pour contrôler la température et les effets lumineux des cigarettes électroniques, et aussi pour obtenir des informations sur ces appareils.

Dans une déclaration au site, Apple explique vouloir proposer un App Store « sûr pour nos clients, tout particulièrement les plus jeunes » pour leur santé et leur bien-être. Les découvertes récentes du CDC et de l'American Heart Association ont relié les lésions pulmonaires et les décès récents aux cigarettes électroniques et aux produits du vapotage. Apple va mettre à jour son guide des bonnes pratiques pour les développeurs : les apps qui encourageront ou faciliteront l'usage de ces produits ne sont plus tolérées.

Plusieurs États américains ont pris des mesures pour interdire à la vente des e-cigarettes, des cartouches, ou les deux. C'est le cas du Massachusetts qui les a bannis temporairement, et de la ville de San Francisco. Le Michigan et New York ont interdit les cartouches aromatisées. Une décision similaire a été prise au niveau fédéral par la Maison Blanche.

Tags
avatar EricdeB | 

Mais quelle débilité profonde ces interdictions à l'aveugle... Parce qu'une poignée d'idiots a mis n'importe quoi dans leur eCigarette, ils détruisent la réputation de ce système de sevrage génial. Reprenez la cloppe, c'est juste 2000 fois plus nocif. Et si demain un abruti fout de la coke dans du lait et qu'il en crève, on va interdire le lait ? Buvez du whisky au petit déj, c'est moins dangereux.

avatar Hoooti | 

@EricdeB

+1

avatar W4u1f | 

@EricdeB

+1

avatar iVador | 

@EricdeB

-1

avatar Godverdomme | 

Pour quelles raisons ?

avatar Lionel_F | 

@EricdeB

+10

avatar House M.D. | 

@EricdeB

Le vapottage, sans parler des morts récents, est tout aussi emmerdant et malsain pour ceux autour du vapotteur qu’un fumeur. Et je ne parle même pas des abrutis qui vapottent en voiture et donc n’ont pas les deux mains sur le volant, mais surtout dégagent un nuage tellement épais qu’on se demande comment ils arrivent à voir à travers.

Ce système est à mon sens (et apparemment à celui de plus en plus de médecins et chercheurs) déjà bien trop nocif pour être laissé libre.

avatar koko256 | 

@House M.D.

"Le vapottage, sans parler des morts récents, est tout aussi emmerdant et malsain pour ceux autour du vapotteur qu’un fumeur. "

N'importe quoi.

avatar fousfous | 

@koko256

Si c'est emmerdant, on est assez intoxiqué par les diesels pour ne pas rajouter les trucs totalement inutiles comme les fumeurs.

avatar koko256 | 

@fousfous

Je répète un morceau de la citation : "est tout aussi emmerdant" et réitère que c'est n'importe quoi.

avatar jackolantern | 

@House M.D.

Eh ben mon angiologue ainsi que le pneumologue de mon épouse nous disent exactement le contraire vois tu. Ca fait maintenant 5 ans que nous avons arrêté complètement le tabac grace a la vapote, mon artérite des membres inférieurs a régressé et j’ai retrouvé une esperance de vie normale d’après mes médecins.quand a l’emphysème de ma femme il s’est stabilisé et notre endurance est bien meilleure. Ne melangeons pas le vapotage de produits legaux avec l’usage de liquides au thc frelatés achetés n’importe ou...

avatar House M.D. | 

@jackolantern

Certes, mais pour combien d’usages qui finalement ne seront pas meilleurs que la cigarette? Le meilleur moyen d’arrêter n’est-il pas finalement la volonté, plutôt qu’un substitut?

Et je sais de quoi je parle, j’ai été fumeur de cigarette, ma femme l’a été depuis très jeune, et tous deux avons arrêté sans artifices par la volonté. La seule chose que je m’autorise de temps en temps (devant un GP de F1 le plus souvent), c’est un bon cigare cubain...

avatar Bigdidou | 

@House M.D.

« et apparemment à celui de plus en plus de médecins et chercheurs »

Apparemment, oui, tout est possible ;)
En vérité, non, ça n’est pas le cas.

« déjà bien trop nocif pour être laissé libre. »

Le truc bien trop nocif pour être laisse libre est la cigarette ;)
La vaporeuse est typiquement un outil de réduction (considérable) du risque, dogme essentiel de l’addictologie et qui a fait ses preuve.
Tu as tort.

avatar Godverdomme | 

Que ce soit bon ou pas, c'est légal, et le fait que Apple ai un tel pouvoir de manipulation de masse en choisissant qui a accès a quoi est encore plus flippant que Google qui utilise ta localisation et ton âge pour te donner des publicités ciblées.

avatar Bigdidou | 

@Godverdomme

Tu t’es trompé de destinataire.

avatar Godverdomme | 

Je répond au dernier message de la discussion....

avatar House M.D. | 

@Bigdidou

« Tu as tort. »

Quelle suffisance, quelle manière magnifique de (tenter) de tuer l’argumentation de l’autre ! J’en pleurerais tellement c’est beau !

avatar hirtrey | 

@House M.D.

Et les abrutis qui disent n’importe quoi sur les forum de MacG, cela te déranges pas ?

avatar House M.D. | 

@hirtrey

Jusqu’à présent vous ne me dérangez pas tant que ça, donc on dirait que non.

avatar EricdeB | 

"Le vapottage, sans parler des morts récents, est tout aussi emmerdant et malsain pour ceux autour du vapotteur qu’un fumeur."
Tu estimes donc ici que de la vapeur d'eau est aussi nocive que de la fumée de cigarette... Wow...

avatar House M.D. | 

@EricdeB

Parce que vous croyez qu’il n’y a que de la vapeur d’eau dans une cigarette électronique?
Wow...

avatar EricdeB | 

@House M.D. :
Le sujet principal de mon coup de gueule est, comme je le disais au tout début, qu'est-ce qu'il vaut mieux ? Laisser crever 75 000 personnes par an en France à cause de la cigarette ? Ou éviter de faire un flan pas possible de quelques dizaines de cas mortels DANS LE MONDE dûs à une utilisation débile de ces dispositifs ?

Dans ce qui est rejeté quasiment, oui, il n'y a que de la vapeur. Le propylène glycol est aussi utilisé comme additif alimentaire. Il est utilisé également comme fumigène inoffensif dans les spectacles, boîtes de nuit, etc.
Un peu le lecture.
Analyse de fumée de cigarette lors de l'inhalation, pas du rejet, par rapport à celle d'une cigarette électronique :
Les chercheurs ont recherché spécifiquement les huit toxines lors de cette étude : monoxyde de carbone, carbonyles, composés phénoliques, volatiles, les métaux, les nitrosamines spécifiques au tabac, les amines aromatiques polycycliques et les hydrocarbures aromatiques polycycliques. C'est sans surprise que la fumée de tabac à cigarettes était pleine de produits chimiques toxiques. Les chercheurs ont été surpris de voir que les toxines dans la vapeur d'ecigarette étaient assez semblables aux toxines normales trouvées dans l'air ambiant. En fait, il n'y avait aucune augmentation importante de toxines entre l'air normal et de la vapeur d'une cigarette électronique.

Au lieu de toxines mortelles, la vapeur d'ecig ne contenait que du propylène glycol, de l'eau, de petites traces d'additifs arômatisants et de nicotine. Afin d'enregistrer n'importe quel degré de toxicité, les scientifiques ont dû utiliser 99 bouffées d'une ecig pour obtenir encore la mesure moindre de 0,18 milligramme de HPHC. Pour mettre cela en perspective, une seule bouffée de cigarette Marlboro Gold est mesuré à 30,6 milligrammes. En comparaison, les cigarettes ont 2000 fois plus de toxines que les e-cig.

avatar reddevilsX | 

@EricdeB

Système de sevrage ? Ça m’a plus l’air d’être une alternative tout aussi lucrative. Combien de jeunes vapotent sans même avoir toucher une cigarette de leur vie ?

avatar gwen | 

@reddevilsX

👍

avatar Bigdidou | 

@reddevilsX

« Système de sevrage ? »

Oui, une alternative à considérer, d’efficacité voisine des substituts nicotiniques.

avatar Khrys | 

@Bigdidou

"Oui, une alternative à considérer, d’efficacité voisine des substituts nicotiniques."

Totalement et c'est même parfois plus efficace que les substituts nicotiniques classiques! La vape m'a permis d'arrêter de fumer il y a 4 ans, et c'est la seule chose qui a fonctionné!

avatar zoubi2 | 

@Khrys

Idem pareil. Après n+1 essais infructueux -chez moi les substituts n'ont eu aucun effet- c'est la vape qui m'a permis d'arrêter facilement de fumer.

À part ça, j'aimerais faire remarquer que l'auteur des morts de vape aux US a été trouvé : C'est l'acétate de vitamine E. Huh ? C'est une sorte "d'huile essentielle" bien connue des bidouilleurs d'aliments (non destinée à entrer dans les poumons). Son rôle ? Faciliter l'incorporation d'huile de THC dans les liquides de vape. Vendus évidemment à la sauvette.

avatar zoubi2 | 

@reddevilsX

Ça m’a plus l’air d’être une alternative tout aussi lucrative

Je n'ai aucune idée de ce que ça peut rapporter aux fabricants. Ce que je sais, c'est que pour les consommateurs ça coûte 3/4 fois moins cher que les clopes...

avatar reddevilsX | 

@Bigdidou

Je serais intéressé pour avoir des chiffres sur le nombre de personnes qui se servent du vapoteur comme moyen pour complètement arrêter de fumer, e-cig comprise bien entendu.

Ce que je déplore c’est surtout une transposition de la clientèle sur un autre produit, on remplace une addiction par une autre, un business plan par un autre.

avatar Namingway | 

@reddevilsX

Non, l’addiction reste la même : l’addiction à la nicotine.

En revanche l’avantage de la vape c’est :

- de 1 que l’on supprime toutes les substances nocives présentent dans la cigarette (la nicotine en elle-même n’étant pas dangereuse, du moins pas plus la caféine selon les chercheurs)
- de 2 que l’on peut CONTRÔLER son taux de nicotine ! Quand on fume une clope on a aucun pouvoir là-dessus et on a donc toujours la même dose de drogue, à intervalles plus ou moins réguliers selon notre fréquence d’allumage de clope. Alors qu’avec la vape on choisi son taux (qui est toujours beaucoup plus bas que ce que l’on a avec une clope) et on vape le temps qu’il faut pour avoir la dose vraiment nécessaire. Et naturellement on va diminuer ce taux au fil du temps, pour finalement ne plus avoir du tout besoin de nicotine, et donc de la vape... C’est en tout cas ce qui s’est passé pour moi : 12mg de nicotine au début, puis rapidement 6mg, puis 3mg, puis 1.5mg... puis plus rien en 1 an 🙂

avatar Bigdidou | 

@reddevilsX

« Ce que je déplore c’est surtout une transposition de la clientèle sur un autre produit, on remplace une addiction par une autre, un business plan par un autre. »

Y a rien à déplorer.
Ça s’appelle la réduction du risque.
La seule question pertinente est celle du dommage.

avatar Bigdidou | 

@reddevilsX

« Je serais intéressé pour avoir des chiffres sur le nombre de personnes qui se servent du vapoteur comme moyen pour complètement arrêter de fumer, e-cig comprise bien entendu »

Dans ce sens la, c’est compliqué de savoir, surtout que pas mal de gens les associent au moins début aux dérivés nicotiniques.
Les différentes évaluations disponibles évoque une efficacité équivalente aux substituts nicotiniques classiques (c’est à dire modeste, toujours un grand bravo à ceux qui arrêtent : leur détermination est majeure, un outil qui les aide est toujours bon à prendre).
Compte tenu des dangers du tabac, l’utilisation de la vaporeuse pendant un temps le plus court possible apparaît comme acceptable en terme de bénéfice/risque.
Pour les usagers sur une plus longue durée, il faut tenter de diminuer le risque (pour la vaporeuse, contrairement au tabac, moins c’est probablement mieux, et donc les applis censurées par Apple très utiles) et d’accompagner vers un sevrage, mais c’est pas simple face à un risque pour le moment mal connu y compris en terme de nature.

avatar Elie Rouvier | 

@reddevilsX
Bien vu.
C’est simplement une nouvelle façon de se faire du fric en faisant croire que c’est plus sain.

avatar PierreBondurant | 

@reddevilsX

J’ai complètement arrêté de fumer grâce à au e-cig.
Ça a marché aussi pour mes deux meilleurs potes
Pour certains, ça marche vraiment

avatar reddevilsX | 

@PierreBondurant

Vous avez également arrêté la e-cig aussi du coup ? Content que ça ai pu être un moyen pour arrêter de fumer

avatar PierreBondurant | 

@reddevilsX

Oui, au début j’avais pris une e-cig plutôt fine et qui produisait pas trop de vapeur mais j’avais tjs envie de fumer. Donc je suis passé à un tube “mech mod” avec “custom coil” dans un mode geek. Ça a super bien marché - plus d’envie de fumer - et au bout d’un an les gros nuages produit par ce truc m’ont écœuré, j’ai arrêté de vapoter sans aucune sensation de manque.

avatar EricdeB | 

@reddevilsX :
"Système de sevrage ? Ça m’a plus l’air d’être une alternative tout aussi lucrative."
Encore une fois, c'est n'importe quoi. Tu juges sans connaître. Le matos (batterie + réservoir) coûte dans les 40€ plus ou moins selon les modèles. Tu le gardes deux ans à l'aise en changeant les résistances de temps en temps (ça ne coûte rien). Un litre de propylène glycol + l'équivalent de 3 mg de nicotine à mettre dedans coûtent dans les 25/28€ (contre 550€ en petits flacons classiques pour la même quantité, j'ai compté). Avec ça, à deux, nous en avons pour 6 mois. Fais le calcul entre ce que nous coûtent 6 mois de vape par rapport à 6 mois de clopes à 1 paquet par jour et tu pourras, si tu es honnête, revoir ton jugement.
Ajouté à cela, comme le disent certains pneumologues, nous roulons à 140 sur autoroute. Avec la clope, nous roulions à 140 aussi, mais à contre-sens.

avatar oomu | 

+1,618

avatar Zara2stra | 

@oomu

carrément le nombre d’or...

avatar comboss | 

@EricdeB

+500e99999

avatar macbookpro2016 | 

@EricdeB

Pas sûre que la clope soit plus nocive je préfère le naturel a l'électronique qui simule le naturel et ça c'est valable dans tous les domaines.

Aujourd'hui le problème de l'homme occidental c'est qu'il veux profiter sans en payer les conséquences

avatar Bigdidou | 

@macbookpro2016

« Pas sûre que la clope soit plus nocive »

S’il y a une chose qui est certaine, c’est celle-là.

« je préfère le naturel »

C’est sûr, le CO, les nitrites, les dérivés aromatiques, tant que c’est naturel, ça peut pas faire de mal...

avatar abalem | 
[modéré] FI
avatar macbookpro2016 | 
[modéré] FI
avatar EricdeB | 

La cigarette est 2000 fois plus nocive. Je reprends encore le comparatif de pneumologues :
Fumer une eCigarette équivaut à rouler à 140 km/h sur l'autoroute. Fumer de vraies cigarettes équivaut à rouler aussi à 140, mais à contre-sens.

avatar macfredx | 

@EricdeB

+1 aussi

avatar vladimir | 

Bravo Apple !! 👍🏼

avatar Park | 

@EricdeB

-1000

avatar Remi01 | 

Je trouve incroyable qu'Apple interdise ce genre d'application !
On pourrait aussi reprocher aux ondes électromagnétiques des iPhones d'avoir des effets néfastes sur la santé, et à la lumière bleue des écrans qui réduirait l'espérance de vie ?(https://www.google.com/amp/s/dailygeekshow.com/lumiere-bleue-reduction-e...)

avatar Tagada | 

+ 10
La e clope m’a permis d’arrêter cette salo....ie de clope .
Malheureusement le lobby du tabac est bien plus puissant et surtout rapporte bien plus ....

Pages

CONNEXION UTILISATEUR