Immuni, l'app italienne de traçage des contacts, dépasse 2,2 millions de téléchargements

Mickaël Bazoge |

Immuni, l'application italienne de traçage des contacts, affiche à son compteur 2,2 millions de téléchargements en dix jours. C'est un bon score, sachant que l'app n'est opérationnelle que dans quatre régions du pays recouvrant un bassin de population de 8 millions de personnes. Les autorités sanitaires espèrent que l'engouement va se maintenir alors que le lancement national est prévu pour dans quelques jours. Comme les apps suisse et lettone1, Immuni utilise l'API Exposure Notification développée par Apple et Google.

De l'autre côté des Alpes, l'app StopCovid — qui repose sur un protocole franco-français — atteignait hier 1,5 million de téléchargements alors que l'app était elle aussi disponible depuis dix jours. La grosse différence étant qu'elle est active partout sur le territoire (lire : StopCovid : 1,5 million de téléchargements, et une « poignée de notifications »). Pour faire grimper le volume des téléchargements, une campagne de pub a été lancée ; les réseaux sociaux de la RATP ont par exemple été mis à contribution :

Est-ce à dire que l'API commune permet aux applications qui l'utilisent de connaitre une meilleure fortune et des téléchargements plus nombreux ? Les deux ne sont sans doute pas liés ! Et puis les craintes sur la confidentialité des données sont partagées aussi bien en France qu'en Italie.

En Europe, l'épidémie de coronavirus a frappé en premier chez nos voisins italiens — où elle a provoqué plus de 34 000 morts —, ayant forcé à la mise en place très tôt de mesures de confinement strict. La population, échaudée par les restrictions de ces dernières semaines, a peut-être mis de côté ses interrogations sur la vie privée pour éviter une seconde vague de contamination (lire : Traçage des contacts : Apple et Google insistent sur la confidentialité).


  1. Et en attendant l'app allemande la semaine prochaine, qui va elle aussi se baser sur l'API d'Apple et de Google.  ↩


avatar raoolito | 

🍿🥤🍾

avatar San_Pellegrino | 

Il me semble qu’un bon pour un caffè gratuit est offert pour chaque validation.

avatar Sindanárië | 

@San_Pellegrino

Moi j’ai eu deux paquets de Lumaconi trafilata al bronzo di Gragnano 😋

avatar Florent Morin | 

Immuni est sortie le 2 juin.
Le 4 juin, elle passait les 500k utilisateurs sur Android. Le 8 juin, la barre des 1M a été passée. Donc le 12 on doit être entre 1 et 1,5M sur Android.
Ce qui laisse entre 0,7 et 1,2 M pour iOS. Soit entre 33 % et 55 % pour iOS.
D’une manière ou d’une autre, on est encore loin des 20 % de parts de marché généralement annoncés pour iOS. Sachant que l’app nécessite iOS 13 !

Ça donne des leçons à tirer pour les futures apps.
Les parts de marché des ventes de smartphone n’ont rien à voir avec les parts de marché des apps.

avatar Adodane | 

@FloMo

Le prochain palier chez Google c’est 5M et non 1.5M ... 💁‍♀️

avatar Florent Morin | 

@Adodane

Par période de 4 jours, l’app gagne 500k utilisateurs. C’est la base de cette estimation « à la grosse louche »

avatar Adodane | 

@FloMo

Déjà ce n’est pas des utilisateurs mais des téléchargements ( mises a jour comprises ), et ce ne sont pas des données en temps réel, c’est actualisé avec un décalage.
Et c’est une grosse louche !! 😅🤣

avatar Florent Morin | 

@Adodane

On n’en est pas moins (très) loin des 20 % de parts de marché des apps.

Je bosse sur des apps qui sont sur les mêmes volumes de téléchargements. On est à 40-45 % de iOS. Jamais 20 %.

avatar Adodane | 

@FloMo

On ni loin ni près de rien du tout puisque ton calcul est faux ! C’est juste de la manipulation de ( fourchettes de ) chiffres pris à différents moments pour essayer de prouver une allégation 💁‍♀️

La science c’est des faits réels et prouvés !

avatar Florent Morin | 

@Adodane

Statistiquement, puisque sur au moins 2 apps de même volume de téléchargement, j’ai 45% d’utilisateurs sur iOS. Et puisque sur une app identique en France (StopCovid), on est à 50/50 selon les équipes internes. Ça passe dans cette grosse louche.

Par contre, les 20 % de iOS, c’est statistiquement quasiment impossible. Il faudrait en effet qu’on passe en 4 jours de 1M à 1,8M. Alors qu’elle est passée de 0,5 à 1M en 4 jours et de 0 à 0,5M les 4 premiers jours.

avatar Adodane | 

@FloMo

Je viens de te dire que le chiffre de téléchargement chez Google n’est pas actualisé en temps réel ... il peut y en avoir 2M en vrai, tu n’en sais rien 💁‍♀️

avatar Florent Morin | 

@Adodane

Les 500k sur Google Play ont été atteint sur StopCovid un vendredi après-midi. Et on nous a annoncé le million de téléchargements le samedi.
Le tout avec 50/50 de iOS.

Les 45 % de iOS sur les apps sur lesquelles je bosse sont réels. Je les vois. Et c’est vérifiable via AppAnnie d’ailleurs.

On est passé de 500k à 1M sur Immuni en 4 jours, peu importe le décalage. Donc l’extrapolation sans être scientifiquement vérifiable permet au moins d’éliminer ces légendaires 20 % de PDM sur les smartphones = 20 % de PDM sur l’AppStore.

avatar Adodane | 

@FloMo

Les 500k n’ont pas été atteint un vendredi mais le compteur a été mis à jour le vendredi.
Les 500k ont peut être été atteint le lundi ou mardi ( j’en sais rien 😁)
Le vendredi il y avait déjà peut être 990000 téléchargement androïde donc 99% de part de marché pour Google ! 😅

avatar Florent Morin | 

@Adodane

Oui. Mais le lendemain on annonce 1M téléchargements dont 50/50 pour iOS / Android d’après les internes.

À moins de passer de 0 à 500k sur iOS en une journée, c’est impossible.

En France, c’est sûr que les 20% de iOS, c’est du bidon. Cela a été vérifié plusieurs fois sur plusieurs apps.

Par contre, en Italie, on n’en sait rien. Mais si on met en parallèle les statistiques des 2 pays, on peut avoir une idée générale.

Et le minimum 33 % de iOS me semble plausible.

avatar Adodane | 

@FloMo

Des internes ? Le frère de la tante de la voisine de la maison à droite du carrefour ?
Encore le doigt mouillé pour prouver une théorie ...

avatar Florent Morin | 

@Adodane

Les 500k sur Android et les 1M annoncés le lendemain sur l’app française, c’est tout sauf au doigt mouillé.

Les 45/65 s’appuyant sur environ 1M de téléchargements par an et 10k utilisateurs / jour que je vois quotidiennement, c’est on ne peut plus fiable.

Selon Mixpanel, qui s’appuie sur des milliards d’enregistrements dans le monde, on oscille entre 40 et 45 % pour iOS.

https://mixpanel.com/trends/#report/android_vs_ios

Les 20 / 80 en faveur de Android sont totalement improbables.

avatar Adodane | 

@FloMo

Comment de fois je dois te répéter que tu ne sais pas quand ont été atteints les 500k sur androïde puisque cette donnée n’est pas actualisée en temps réel ?

Je te l’ai déjà dis 3 ou 4 fois pourtant ... 💁‍♀️

avatar Florent Morin | 

@Adodane

D’où le propos « à la louche » que j’ai exprimé. Mais la finalité de mon propos était que les 80 % de parts de marché Android pour les apps étaient bidons.

Bien sûr, je n’ai aucune certitude. Mais c’est raccord avec les statistiques mondiales et françaises.

avatar Adodane | 

@FloMo

C’est bien alors

avatar Brice21 | 

@FloMo

Beaucoup de smartphones Android sont juste utilisés comme téléphone, avec un peu de WhatsApp et Facebook. Ces utilisateurs ne font jamais un euro de dépense, ... lorsqu’ils disposent d’une carte de paiement, ce qui n’est souvent pas le cas (enfants, migrants, victimes de la pauvreté, ...). Ces gens là n’ont pas les moyens d’acheter un iPhone ou un Android de luxe a plus de 200 euros.

avatar Sindanárië | 

J’utilise imunni !
Autant l’application elle-même n’apparaît pas dans les stats de la batterie car il n’est pas nécessaire de la laisser en tache de fond.
Ça tourne en douce en couple avec l’app santé d’Apple pour le coup, et la journalisation des expositions au COVID19 de l’app Santé à occupé 22% de la batterie aujourd’hui 🧐
C’est quand même beaucoup 😒

avatar r e m y | 

@Sindanárië

🥺 22% sur une journée où vous avez utilisé normalement l'iPhone?
Comment est-ce possible?
Surtout si c'est uniquement la partie prise en charge par l'API spéciale qui cause cette consommation !!!

On va finir par penser que les frenchies ont fait du super boulot avec leur StopCovid qui ne consomme rien ou presque (inférieur à 1% sur 24h systématiquement) alors qu'on nous prédisait l'inverse.

avatar Sindanárië | 

@r e m y

Utilisation normale de 2h55 écran allumé et 1h20 écran éteint.
En sachant que safari est premier, puis l’app santé en deuxième position, puis musique et messages pour les plus gros restants. Ensuite des applications qui occupent des % compris entre 4 et 1

C’est la première fois que je jette un 👁 à l’utilisation de la batterie par cette app santé depuis que j’ai installé immuni il y’a 5 jours.

Je vais contrôler un peu plus chaque jours pour vérifier cette consommation 🤨
Mais la première impression sent le truc mal optimisé ou bien le traçage implémenté dans l’app santé communique trop souvent... en plus pour rien car je n’ai personne dans l’entourage proche qui à cette application (téléphones trop vieux) et avec le jardin autour de la maison les passants sont à plus de 3 mètres au minimum !

avatar marenostrum | 

22% veut rien dire en fait. j'ai ouvert Photos que quelques minutes aujourd'hui et il est en ce moment à 17 % de la batterie. mais la batterie est à 75% encore depuis 06:56 de ce matin. pour une utilisation de 1h et 6mn écran allumé et 7mn écran éteint.

quand on utilise très peu d'apps, c'est pas une surprise qu'un qui est en plus tout le temps en activité montre 40%, etc. si l'iPhone en a toujours de charge ce n'est pas grave du tout.

avatar r e m y | 

@marenostrum

C'est bien pour ça que je demandais si l'iPhone avait été utilisé normalement...

avatar r e m y | 

@Sindanárië

J'ai également installé immuni pour voir ce que ça donne en consommation d'énergie.
Je constate également au bout de 15h d'installation une consommation très élevée de Santé depuis cette installation, notamment "écran éteint".
Je vais laisser installé quelques jours pour voir ce que ça donne, mais une chose est sure c'est que l'autonomie de mon iPhone en prend un méchant coup. Alors qu'il était à 100% ce matin (chargé durant la nuit), je vais devoir le remettre en charge dans l'après-midi alors qu'habituellement je suis encore à 30% minimum en fin de journée.

avatar r e m y | 

@r e m y

Comme prévu, il est 15h et je dois remettre mon iPhone en charge, il est passé en dessous de 10% de batterie 🥺
Cette app (ou plutôt l'API CoViD d'Apple) est un ogre de consommation !

avatar Sindanárië | 

@r e m y

😶 aujourd’hui j’ai pas mal utilisé le GPS donc la consommation de santé est beaucoup plus basse. Demain je n’utilisera pas l’iPhone de la journée et je laisserai l’écran éteint pour vérifier ce que ça bouffe en une journée.

avatar r e m y | 

ce matin j'ai désactivé l'API de notification CoVid puis j'ai desinstallé l'app Immuni (la diminution d'autonomie de la batterie est vraiment trop forte)

Et bien ce soir, constatant une baisse anormale de ma batterie, je suis allé voir ce qui consommait... et bien c'est toujours Santé "Notification d'exposition CoVid" qui m'affiche 68% pour les dernières 24h 🤨 et continue bien à consommer (quand je regarde heure par heure c'est souvent le principal consommateur toute la journée d'aujourd'hui) alors que je l'ai désactivé ce matin à 9h! (StopCovid, lui, est toujours inférieur à 1% en arrière plan uniquement)

https://tinyurl.com/yapyzexs

J'ai réinstallé Immuni pour vérifier si Exposition Covid était bien désactivé et c'était bien le cas... Impossible de supprimer cette cochonnerie???

avatar Sindanárië | 

@r e m y

🧐 moi j’ai seulement désactivé l’option exposition covid19 dans confidentialité/santé sans désinstallation de immuni. La consommation n’apparaît plus dans batterie.

avatar r e m y | 

@Sindanárië

J'ai réactivé puis re-desactivé et j'ai re-supprimé l'app Immuni.
Je vérifierai demain matin si il est enfin calmé et ne pompe plus ma batterie.

avatar r e m y | 

@r e m y

Ce matin, l'API d'exposition CoViD, enfin, ne tire plus sur la batterie. Il fait croire qu'elle s'était mal désactivée la première fois...

C'est quand même pas pas top que même sans aucune app l'utilisant (puisque j'avais supprimé Immuni), elle puisse rester active et continue à utiliser massivement le Bluetooth au point de devenir, et de loin, la principale cause de consommation sur la batterie!

avatar cdubaldo | 

Clairement les italiens sont peu à être abonnés à igen et n’ont donc pas pu faire un choix éclairé 😎

avatar debione | 

A noter que une grosse faille a ete de ouverte en Suisse pour le système de traçage sauce Apple Google...
https://www.rts.ch/info/suisse/11398251-risque-de-cyberattaques-sur-l-application-de-tracage-swisscovid.html

avatar Bigdidou | 

@debione

“A noter que une grosse faille a ete de ouverte en Suisse pour le système de traçage sauce Apple Google...”

Edit : je voulais dire, est-ce que cette faille est du coup susceptible de toucher l’app italienne (et toutes celles utilisant l’API) ?

Sinon, dans une news concernant le contact tracing sur CNET (https://www.cnetfrance.fr/news/stopcovid-ce-qu-il-faut-savoir-sur-l-application-de-tracage-du-gouvernement-39902481.htm), je lis ça :
“En effet, si aucun serveur central n'est utilisé, alors la liste d'identifiants des malades devra être stockée en local sur les smartphones de chaque utilisateur. Elle sera donc plus facilement accessible et potentiellement plus exposée.”

Est-ce que c’est vrai ?
Que peut-on en penser du coup en terme d’avantages par rapport à notre solution centralisée ?

avatar debione | 

@Bigdidou
De ce que j'ai lu et compris, oui, cela touche le BT et la façon de s'activer quand on utilise l'API de Google/Apple sur les positifs...
Si cela est corroboré, cela mettrait très à mal les soi-disant expert qui disait qu'il ne fallait surtout pas utiliser les solutions autres que celles proposées par les GAFAM, parce que elles seules savent sécuriser leurs appareils...

avatar Sindanárië | 

@debione

Avec l’application immuni et l’activation du système de traçage Apple dans Santé, les données et les clés sont stockées aussi sur l’iPhone.

D’ailleurs dans « confidentialité - Santé - Journalisation des expositions au Covid19 - Contrôles d’exposition » on peut exporter ou purger les clés et Hash dans l’historique des téléphones rencontrés.
Cela remet à zéro tous les identifiants aléatoires émis et reçu du téléphone.

avatar debione | 

@Sindanarie
Oui on peut et quasi personne ne le fera...
Mais la problématique n'est absolument pas la, la problématique est que les pays qui utilisent les API Apple/Google possèdent exactement le même problème. Et ce n'est pas anodin, pouvoir profiter d'une application officielle pour faire mettre en quarantaine des villes entières alors qu'il n'y a rien... Peres de PIB, de marché, psychose etc...
Bien plus grave si mis en oeuvre que si ou lala, quelqu'un hackait une liste de malade...

CONNEXION UTILISATEUR