Apple : « Nous ne ferons pas d'exception pour Epic »

Stéphane Moussie |

Apple ne pliera pas et est prête à mettre sa menace à exécution. Après avoir retiré Fortnite de l'App Store, Apple fermera le compte développeur d'Epic le 28 août si le studio ne se remet pas dans le droit chemin, confirme la Pomme dans un communiqué. Cette mesure radicale empêcherait Epic de continuer le développement de ses jeux sur les plateformes Apple et ferait en plus un gros dommage collatéral : le moteur Unreal Engine, utilisé par de nombreux studios tiers, ne pourrait plus être mis à jour.

Image tirée de la vidéo parodique d'Epic contre Apple

« Nous voulons vraiment conserver l'entreprise dans notre programme développeur ainsi que leurs apps sur le Store, assure Apple. Le problème qu'ont eux-mêmes créé Epic peut être facilement corrigé s'ils soumettent une mise à jour de leur app qui suit les règles qu'ils ont acceptées et qui s'appliquent à tous les développeurs [sauf à certains privilégiés, ndr]. »

La position d'Apple est on ne peut plus claire : « Nous ne ferons pas d'exception pour Epic parce que nous ne pensons pas qu'il est juste de faire passer leurs intérêts commerciaux avant nos règles qui protègent nos clients. » Cette déclaration a du piquant, Epic reprochant justement à Apple de faire passer ses propres intérêts commerciaux au détriment de ses utilisateurs.

D'après The Information, Epic a contacté au cours de ces dernières semaines plusieurs dirigeants de l'industrie afin de monter une coalition contre les pratiques commerciales d'Apple. Spotify, qui a déjà attaqué Apple en justice pour pratiques anticoncurrentielles, n'a pas souhaité former une alliance officielle, mais a tout de même fait part de son soutien à Epic, comme d'autres entreprises. Des interrogations sur le rôle exact prévu pour cette coalition ont poussé un studio de jeu vidéo à décliner la proposition d'Epic également.

Le communiqué d'Apple en intégralité :

L'App Store a été conçu pour être un endroit sûr et fiable pour les utilisateurs ainsi qu'une excellente opportunité commerciale pour tous les développeurs. Epic a été l'un des développeurs les plus populaires sur l'App Store, en bâtissant un business de plusieurs milliards de dollars touchant des millions de clients iOS à travers le monde. Nous voulons vraiment conserver l'entreprise dans notre programme développeur ainsi que leurs apps sur le Store. Le problème qu'ont eux-mêmes créé Epic peut être facilement corrigé s'ils soumettent une mise à jour de leur app qui suit les règles qu'ils ont acceptées et qui s'appliquent à tous les développeurs. Nous ne ferons pas d'exception pour Epic parce que nous ne pensons pas qu'il est juste de faire passer leurs intérêts commerciaux avant nos règles qui protègent nos clients.


avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"l'aspect financier de la commission n'est qu'une petite partie du problème et des reproches fait à Apple."

Des reproches portées par qui ?

Ceux qui sont portés par l’industrie ne sont réductibles qu’à des enjeux purement financiers le reste n’est que communication de bonne guerre.

Après tous les débat philosophiques, moraux, sociaux, politiques... autour de la puissance des GAFAM sont on ne peut plus légitime, mais ce n’est certainement pas ce qui motive les entreprises.

Une affaire d’argent instrumentalisant intelligemment les médias et l’opinion rien de plus.

Et cela ne vaut nullement jugement de valeur sur la pertinence du contrôle d’Apple sur son écosystème 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Quand bien même elle baisserait à 10%, si cela ampute les revenus d'un Fortnite (et cela les amputerait) alors les clauses ne sont pas égalitaires en rapport des jeux proposé par Apple..."

Nul,obligation d’égalité dans une relation client fournisseur.

Un gros client n’a pas les même conditions commercial qu’un petit c’est quasiment une norme.

Le traitement égalitaire n’est pas une obligation légale et la mise en place d’un tarif dégressif en fonction du volume d’activité ne serait pas plus illégal.

avatar Brice21 | 

@YetOneOtherGit

"Le traitement égalitaire n’est pas une obligation légale et la mise en place d’un tarif dégressif en fonction du volume d’activité ne serait pas plus illégal."

Epic ne facture rien aux développeurs utilisant l’UDK en dessous de 50.000$ de revenus. Ensuite il prennent 25% de commission sur tout ce qui dépasse. En plus ils prennent 5% de commission si le developpeur fait la distribution sur l’Epic Store.

Apple pourrait proposer exactement la même chose qu’eux : 5% pour les petits développeurs en dessous de 50.000 et 25% + 5% sur ce qui dépasse. Ça ferait économiser 12.500 euros à Epic.

J’aimerais voir la tête de Tim Sweeney si Tim Cook lui faisait la blague.

avatar YetOneOtherGit | 

@Brice21

Le modèle économique d’Unreal n’est en rien comparable au store et Epic l’a fortement fait évolué.

Et pour info les royalties d’Unreal sont parfaitement négociable pour les gros acteur utilisant leur technologie.

Les 25% c’est le prix catalogue de base pas ce qui est appliqué dans bien des cas, les gros studio utilisant Unreal ont une phase de négociation commerciale des conditions contractuelles 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Je suis pas du tout juriste, mais je pense que l'on va se diriger à terme (cela peut prendre des années) soit par l'apparition de store alternatif, soit par la scission de l'Appstore d'Apple Inc. "

C’est une possibilité effectivement, mais il est loin d’être certain qu’elle est les effet que certains espèrent.

Le seul réel bénéfice pour une marge de la clientèle serait la liberté d’installation d’offre actuellement interdites.

Mais financièrement cela ne changera la donne que pour les entreprises pas pour les clients finals

avatar debione | 

@YetOneOtherGit
Qui parle d'espoir?
Je parle juste de redistribuer différemment les bénéfices. Et d'enlever un intermédiaire. Tout comme les cartes de crédits ou les payement sans contact à la ApplePAy ne sont que des intermédiaires qui se sucrent sur la bête.
Que ce soit clair, les intermédiaires sont souvent indispensables pour procurer un bien, sauf que la pas, c'est un intermédiaire qui ne sert strictement à rien. La plupart du dématérialisé n'a pas besoin d'intermédiaires qui deviennent de fait nuisible et aux entreprises qui produisent du contenu et aux client final.

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Je parle juste de redistribuer différemment les bénéfices."

me too et sans porter de jugement d’ailleurs sur cette éventuelle redistribution.

et pour les espoirs beaucoup ici en mettent d’importants en avant 😉

avatar Inconnu-Soldat | 

C’est un raisonnement totalement faux. Si le distributeur ne servait à rien, alors il ne sert à rien d’être avec ce distributeur. Ce raisonnement est un pur sophisme aux prémisses fausses. La réponse est toute simple : Epic passe par Safari ou crée sa propre distribution.
Comme déjà dit c’est comme si vous disiez que Starbuck ne sert à rien, le fournisseur de café n’a qu’à le vendre directement aux clients de Starbuck.

Si Epic doit être rémunéré pour son jeu, Apple doit (oui doit) l’être pour son apport de clientèle, la distribution, la gestion de cette distribution, la validation et le service rendu aux clients pour leur sécurité.

Dans ce cas Epic en tant qu’éditeur est un parasite des développeurs qui devraient encaisser l’indécente marge d’Epic et l’intégralité du produit de la vente.

avatar Bigdidou | 

"La plupart du dématérialisé n'a pas besoin d'intermédiaires qui deviennent de fait nuisible et aux entreprises qui produisent du contenu et aux client final."

Tu es sérieux ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Tu es sérieux ?"

Il semblerait bien 😎

Un évangéliste de la désintermédiation alors même que les store en sont un superbe exemple.

Suppression d’une longue chaîne d’intermédiaires avec achat/revente/marge pour un remplacement par une seule intermediation où le vendeur fixe le prix et ne paye qu’une commission.

avatar Bigdidou | 

"Le seul réel bénéfice pour une marge de la clientèle serait la liberté d’installation d’offre actuellement interdites."

C'est ça. C'est le seul truc que je demande.
J'imagine qu'il y a des études à ce propos : est-ce que à ce niveau de prix (très bas) a une réelle importance pour l'acheteur (et peut le décider à aller voir un concurrent, moins intégré et moins pratique) ?

avatar Bigdidou | 

@corben

« La règle est la même pour tous dans un souci d’équité pour tous ceux qui ont accepté les termes du contrat. »

Le terme d’équité ne me semble précisément pas inadapté ici.
Il s’agit plutôt d’égalité mécanique de traitement, ce qui en général va contre l’équité.

On peut se demander si la rigidité contractuelle d’App’e (telle qu’elle nous est présentée, la réalité est probablement moins caricaturale, mais je n’en sais rien) ne devrait pas être massivement remise en jeu.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Bâââillle.

avatar 33man | 

Mais comme Apple va se faire botter le... enfin à part si bien sûr ils graissent la patte des jurés...

avatar Krysten2001 | 

@33man

Mais vraiment pas. Apple est dans son droit et bien fait pour Epic qui a lobotisé des enfants contre Apple. Retour de flamme.

avatar 33man | 

@Krysten2001

Apple est effectivement dans son droit. Mais comme le dictateur de Koree du nord... il est dans son droit, mais cela ne veut pas dire que c’est moralement ok.

C’est tout là l’enjeu de l’affaire. Si le procès traite juste le cas d’Epic et le contrat avec Apple, oui c’est vite fait et Epic n’a pas respecté le contrat, hop circulez il n’y a rien à voir.

Par contre si le procès part en guerre contre la position dominante d’Apple ne fournissant aucune alternative à Epic ou autres développeur, là à mon avis Apple va devoir faire comme pour le Mac, autoriser les installations d’apps sans forcément passer par son store.

avatar pagaupa | 

@Krysten2001

Parlons en des lobotomisés...
Apple en est le premier responsable !

avatar Salapeche | 

Si j'édicte une règle qui m'autorise à tuer quelqu'un chez moi, je suis vraiment dans mon droit ? :)

avatar BLM | 

@Salapeche
«Si j'édicte une règle qui m'autorise à tuer quelqu'un chez moi, je suis vraiment dans mon droit ? :)»
Oui ;->

avatar webHAL1 | 

@Salapeche

Tout à fait. Car les gens qui viennent chez toi le font en connaissance de cause.
Tant que tu tues ces gens en respectant leur vie privée, c'est tout bon !

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

"Tout à fait. Car les gens qui viennent chez toi le font en connaissance de cause.
Tant que tu tues ces gens en respectant leur vie privée, c'est tout bon !"

Exactement.
Par sécurité, je mettrais un panneau "hôpital" devant ma porte, et là, aucun soucis.

C'est plus problématique pour mon association de cannibales (difficile de faire passer notre resto pour un hôpital), puisque même si la nourriture donne son consentement et que nous l'absorbons de façon strictement privée et digne, ça reste interdit.

Et certains prétendent encore qu'on vit dans un monde libéral...

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou

Ah ah, les cannibales, cette minorité dont le mode de vie est discriminé et qui doit se battre pour le préserver ! :-D

avatar Bigdidou | 

"Ah ah, les cannibales, cette minorité dont le mode de vie est discriminé et qui doit se battre pour le préserver ! :-D"

Absolument.
C'est pour ça qu'on nous laisse bouffer les vegans sans trop rien dire.
Le problème, c'est qu'il faut des fois forcer un peu le consentement.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou

"Vieeennnns, petit Vegan, n'aies pas peur, viiiieeennns !"

^_^

avatar cnewton | 

@Salapeche

Les CGV ne peuvent pas contrevenir aux lois !

avatar Salapeche | 

La loi c'est moi, tant qu'un juge ne fout pas son nez dedans, donc je décide de faire ce que je veux même des choses "illégales".

D'ailleurs pour que ça soit illégale, faudrait déjà que j'estime et accorde du crédit aux "lois". En tant qu'entité divine, les lois des hommes d'en bas n'ont aucune valeur. :)

avatar byte_order | 

@cnewton
> Les CGV ne peuvent pas contrevenir aux lois !

Si si. D'ailleurs, des contrats avec des clauses contraires aux lois, y'en a des tonnes.
Il faudrait donc plutôt dire "les CGV valides juridiquement ne peuvent contrevenir aux lois".
Si toutes les clauses de contrat étaient automatiquement conformes aux lois, y'aurait pas autant de boulot pour les avocats spécialisés dans ce domaine...

avatar cnewton | 

@byte_order

Donc, en quoi une commission est contraire à la loi ?

Je fais du dev depuis plus de 20 ans et je préfère de loin avoir 70% de quelque chose plutôt que 100% de rien…

avatar YetOneOtherGit | 

@cnewton

"Je fais du dev depuis plus de 20 ans et je préfère de loin avoir 70% de quelque chose plutôt que 100% de rien…"

Beaucoup ont de gros fantasmes sur la situation préexistante et n’ont aucune conscience de ce que représentent 70% d’un prix de vente public HT comme progression par rapport à d’autres modes de commercialisation.

avatar byte_order | 

> Beaucoup ont de gros fantasmes sur la situation préexistante et n’ont aucune conscience
> de ce que représentent 70% d’un prix de vente public HT comme progression par
> rapport à d’autres modes de commercialisation.

Une grosse partie du préexistant est également pré-dématérialisé. Attention à ne pas trop comparer des oranges et des... pommes.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Une grosse partie du préexistant est également pré-dématérialisé. Attention à ne pas trop comparer des oranges et des... pommes. "

Je ne mélange pas, j’ai vu passer des choses assez improbables en terme de fantasmes sur l’économie du secteur dans le passé ;-)

avatar MGA | 

@byte_order

«  les CGV valides juridiquement ne peuvent contrevenir aux lois » effectivement mais en lisant certaines CGV c’est plutôt « les CGV sont réputées valides tant qu’une juridiction n’en a pas décidé autrement »
PS : les juges décideront un jour d’aller dans votre sens.... malheureusement pour mon confort d’utilisation d’iOs et donc, en attendant, pour mon confort j’espère que tout restera comme ça le plus longtemps possible.

avatar roccoyop | 

@Salapeche

Oui, tu as tué cette personne chez toi, mais elle continue de vivre chez les autres. Est-tu certain d’avoir utilisé le bon terme ? 🤔

avatar Salapeche | 

@roccoyop

Qui a dit qu'elle continu de vivre chez les autres ? Tu fais exprès de pas comprendre ou t'as un QI à 2 chiffres ?

avatar roccoyop | 

@Salapeche

Avec mon QI à 2 chiffres je vais essayer de t’expliquer avec ton QI à 1 chiffre.

Epic n’est pas uniquement sur l’app store, on est d’accord ? (Non.... c’est encore top compliqué...)

Epic est sur tous les stores. Si tu tues Epic dans 1 store, il meurt dans 1 store mais continue de vivre dans les autres stores.

C’est bon ? T’as compris ?
J’avais adapté ma réponse à ton commentaire. Maintenant, si ma réponse n’avait aucun sens en fonction de ton commentaire, c’est parce que ton commentaire était limité par ton QI et qu’il n’avait aucun sens dès le départ.

Aïe... j’ai fait une phrase un peu trop longue... je te laisse 1 mois pour la comprendre. Bisous et à la prochaine. 😗

avatar Salapeche | 

T'es complètement débile on aura tous compris...

avatar roccoyop | 

@Salapeche

Oui oui, on a tous compris. 😂

avatar BLM | 

@Salapeche
«Tu fais exprès de pas comprendre ou t'as un QI à 2 chiffres ?»
99, c'est pas fou-fou, mais ds la moyenne.

avatar roccoyop | 

@BLM

Oui, alors que même avec 9 (vu ce qu’il nous sort c’est bien généreux) il n’y a aucun doute et c’est bien bien en dessous de tout. Je pense que même l’huître le bat à plat de couture. 😂

Je pense qu’il a trop abusé de Fortnite. 🤷🏻‍♂️

avatar Krysten2001 | 

@Salapeche

Entre ça et l’app store, il y a un monde différence.

avatar gwen | 

@33man

Je ne pense pas que Apple peut perdre face à un juge. La part de marché de l’iPhone et de l’iPad est trop faible. Donc Epic à d’autres alternatives pour ses jeux. La seule chose qui peut arriver c’est que Fortnite ne revienne jamais sur iOS. Ce qui serait dommage pour Apple. Mais les clients sauront choisir leur téléphone en conséquence.

avatar marenostrum | 

non, en France, Angleterre, Norvège, Suède, Islande, et peut-être j'en oublie un autre, iOS est majoritaire si on se base sur les stats.

avatar BLM | 

@marenostrum
«non, en France […] iOS est majoritaire si on se base sur les stats.»

Au 17 juillet 2020 https://www.journaldunet.com/ebusiness/internet-mobile/1084127-part-de-marche-des-os-mobiles-en-france/ :
• iOS : 24.7 % du marché
• Android: 75.1%
iOS majoritaire ?

avatar marenostrum | 

j'ai vu sur Instagram en fait un map de l'Europe, avec iOS et Android. mais je ne sais pas où ils les trouvent leur stats. en tout cas il faut voir les stats des boutiques et pas des appareils. ou des gens qui ont enregistrer une carte dans leur appareils et peuvent acheter avec ou pas. parce que les appareils Android la plupart n'achètent rien avec leur appareil.

avatar BLM | 

@marenostrum
Pas là : https://www.lesnumeriques.com/telephone-portable/parts-marche-os-mobiles-android-continue-sa-lente-croissance-n61393.html :
(En 2017) “ Le mouvement combiné des 5 grands marchés européens (France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Espagne) suit à peu près la même tendance avec 74,3 % de parts de marché pour Android (+1,4 point) et 22,7 % pour iOS (pas de progression) ”

avatar roccoyop | 

@marenostrum

Ah ben si c’est sur Instagram, l’info est forcément bonne. Je vais quand même aller vérifier sur Facebook pour être vraiment certain.

avatar DamienLT | 

@roccoyop

Va plutôt sur TikTok, je crois que c’est plus fidèle comme source 🤣🤣🤣

avatar roccoyop | 

@DamienLT

Oh la la ! Je ne veux pas d’ennuis ! Trop controversé comme média ! Je ne suis pas un punk non plus !

avatar Nesus | 

@BLM

Attention, l’utilisation est gratuite, par contre la licence indique qu’epic prend un pourcentage sur le volume de vente dès que la licence est utilisée de façon commerciale. Donc pendant le développement epic est gratuit, mais quand vous voulez passer à la commercialisation, il faut passer à la caisse. C’est un pourcentage que varie en fonction des ventes. Je ne sais pas comment c’est aujourd’hui (je ne m’y intéresse plus), mais il y a dix ans, c’était cher.
Dans les fait unreal ungine n’est pas gratuit. Ce qui est logique, tout travail mérite salaire.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR