Apple : « Nous ne ferons pas d'exception pour Epic »

Stéphane Moussie |

Apple ne pliera pas et est prête à mettre sa menace à exécution. Après avoir retiré Fortnite de l'App Store, Apple fermera le compte développeur d'Epic le 28 août si le studio ne se remet pas dans le droit chemin, confirme la Pomme dans un communiqué. Cette mesure radicale empêcherait Epic de continuer le développement de ses jeux sur les plateformes Apple et ferait en plus un gros dommage collatéral : le moteur Unreal Engine, utilisé par de nombreux studios tiers, ne pourrait plus être mis à jour.

Image tirée de la vidéo parodique d'Epic contre Apple

« Nous voulons vraiment conserver l'entreprise dans notre programme développeur ainsi que leurs apps sur le Store, assure Apple. Le problème qu'ont eux-mêmes créé Epic peut être facilement corrigé s'ils soumettent une mise à jour de leur app qui suit les règles qu'ils ont acceptées et qui s'appliquent à tous les développeurs [sauf à certains privilégiés, ndr]. »

La position d'Apple est on ne peut plus claire : « Nous ne ferons pas d'exception pour Epic parce que nous ne pensons pas qu'il est juste de faire passer leurs intérêts commerciaux avant nos règles qui protègent nos clients. » Cette déclaration a du piquant, Epic reprochant justement à Apple de faire passer ses propres intérêts commerciaux au détriment de ses utilisateurs.

D'après The Information, Epic a contacté au cours de ces dernières semaines plusieurs dirigeants de l'industrie afin de monter une coalition contre les pratiques commerciales d'Apple. Spotify, qui a déjà attaqué Apple en justice pour pratiques anticoncurrentielles, n'a pas souhaité former une alliance officielle, mais a tout de même fait part de son soutien à Epic, comme d'autres entreprises. Des interrogations sur le rôle exact prévu pour cette coalition ont poussé un studio de jeu vidéo à décliner la proposition d'Epic également.

Le communiqué d'Apple en intégralité :

L'App Store a été conçu pour être un endroit sûr et fiable pour les utilisateurs ainsi qu'une excellente opportunité commerciale pour tous les développeurs. Epic a été l'un des développeurs les plus populaires sur l'App Store, en bâtissant un business de plusieurs milliards de dollars touchant des millions de clients iOS à travers le monde. Nous voulons vraiment conserver l'entreprise dans notre programme développeur ainsi que leurs apps sur le Store. Le problème qu'ont eux-mêmes créé Epic peut être facilement corrigé s'ils soumettent une mise à jour de leur app qui suit les règles qu'ils ont acceptées et qui s'appliquent à tous les développeurs. Nous ne ferons pas d'exception pour Epic parce que nous ne pensons pas qu'il est juste de faire passer leurs intérêts commerciaux avant nos règles qui protègent nos clients.


avatar webHAL1 | 

@YetOneOtherGit

Et vous, vous avez une vision totalement romantique (c'est touchant, remarquez, mais un jour la réalité vous rattrapera). Lorsqu'un client va par exemple vouloir acheter un vol pour aller d'un point A à un point, le prix sera quasiment le seul facteur qui lui importera. Vous aurez beau mettre en avant un marketing incroyable, parler de cible, segmenter le marché, etc., rien ne changera cette bête réalité. Je peux comprendre qu'elle déprime quelqu'un comme vous, mais je vous recommande de l'accepter et surtout de ne pas trop la prendre à cœur, car ce n'est pas très grave. Elle s'applique dans un nombre incalculable de domaines, alors que votre vision marketing romantique ne fonctionne que dans quelques cas précis (lorsque l'image de soi du client est en jeu, en particulier).
Apple peut se le permettre. La très grande majorité des développeurs d'applications non.

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"Lorsqu'un client va par exemple vouloir acheter un vol pour aller d'un point A à un point, le prix sera quasiment le seul facteur qui lui importera. "

Évidemment et quel rapport avec les marchés dont nous discutons 😳🙄🤯🤪

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

" La très grande majorité des développeurs d'applications non."

Tu parles des acteurs mineurs ?

Ce n’était pas le cadre de la discussion tant ils sont anecdotiques dans le business et donc aussi dans les dépenses du consommateur.

Si tu veux avoir un réel impact sur les consommateurs il faut que tu es une baisse tarifaire sur un volume de transaction conséquent ce qui n’arrivera pas.

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

Sur les « petits  » acteurs que tu mets ce n’est pas un pb de mise en concurrence avec d’autres petits acteurs mais avec une véritable industrie de « la contrefaçon  » basée dans des pays émergents.

Une diminution des commissions ne changerait strictement rien à l’affaire.

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"Et vous, vous avez une vision totalement romantique"

🥳celle-ci est originale 😄

avatar pagaupa | 

@webHAL1

« Nous sommes donc d'accord : vous en revenez toujours au même point, celui qui consiste à tenter de changer de sujet pour vous en sortir. :-) »
Absolument pas! Il remet juste en cause tes capacités à « comprendre »... ce qui est bien plus vicieux.

avatar YetOneOtherGit | 

@pagaupa

"Absolument pas! Il remet juste en cause tes capacités à « comprendre »... ce qui est bien plus vicieux."

C’est bien le cas et cela n’a strictement rien de vicieux 😎

C’est difficile l’élevage 🧐😛😜

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« C’est difficile l’élevage »
On n’est pas des poules...
Revois ton vocabulaire...

avatar YetOneOtherGit | 

@pagaupa

"On n’est pas des poules..."

La question mérite d’être explorée 😄

avatar Bigdidou | 

@ pagaupa
"On n’est pas des poules..."

Non, la conversation avec toi serait clairement d'un niveau plus élevé.

avatar Brice21 | 

@webHAL1

"C'est impressionnant à quel point vous ne comprenez pas comment fonctionne un monopole, et l'impact qu'il a sur le consommateur final. "

Moi je suis d’accord avec toi. A la condition que l’on brise aussi le monopole d’Epic pour la vente de vBucks dans Fortnite.

Plus de 350 millions de joueurs joue à ce jeu, qui a donc une position dominante dans le monde du jeux vidéo. Epic abuse de sa position dominante pour contraindre tous les joueurs à lui acheter les vBucks.

Dès que d’autres sociétés pourront installer un store alternatif dans Fortnite pour vendre des vBucks, je serai d’accord pour qu’Apple fasse de même sur iOS.

avatar YetOneOtherGit | 

@Brice21

"Moi je suis d’accord avec toi. A la condition que l’on brise aussi le monopole d’Epic pour la vente de vBucks dans Fortnite. "

Blague à part c’est un des dangers de la démarche effectivement 👍

À partir de quand un écosystème doit il être ouvert à la concurrence ?

Et Fornite est incontestablement un écosystème avec son économie propre auquel on ne peut accéder que part le biais final d’EPIC.

avatar Bigdidou | 

"À partir de quand un écosystème doit il être ouvert à la concurrence ?"

Autrement dit, à partir de quand un écosystème peut-il être considéré comme monopolistique, et qu'est-ce qu'un monopole ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

Yep par exemple

« la gauche a-t-elle le monopole du cœur ? »
« l’état est-il l’entité détenant le monopole de l’exercice de la violence légitime? »

🤓

avatar webHAL1 | 

@Brice21

La situation n'a strictement rien à voir, Epic n'ayant jamais impliqué des tierces parties dans l'éco-système commercial de Fortnite.

Si cela avait été le cas, et qu'Epic prélevait une commission de 30% sur les vendeurs de V-Bucks et appliquait de règles faussant la concurrence (typiquement : Epic empêchant vendeur ayant développé un nouveau type de V-Bucks d'accéder au jeu, et commençant elle-même à commercialiser le même type de V-Bucks), je serais tout à fait d'accord avec vous.

avatar Brice21 | 

@webHAL1

"Epic n'ayant jamais impliqué des tierces parties dans l'éco-système commercial de Fortnite"

Justement, c’est encore pire!

avatar debione | 

@YetOneOtherGit
"Nous sommes sur un système de commission sur le prix de vente public par une structure assurant une intermediation entre offre et demande."

Oui, un intermédiaire qui ne sert à strictement rien dans le cas d'achat in-app.
2 choses: Si Apple laissait les dev se faire payer les in-app en dehors de l'app store, sur les applications tu aurais deux prix différents. Celui d'Apple et celui du développeur et il ne serait pas le même. Donc in-fine on se retrouve exactement dans le cas du commerce classique. Apple agit comme un magasin supplémentaire, ni plus ni moins. Ils n'offrent sur les achats in-app aucune plus value. Le téléphone est vendu, l'application à bien été téléchargée sur l'appstore avec les prix d'Apple dedans. Qu'Apple se servent ensuite sur des choses qui ne sont même pas hébergée chez elle...
Fornite est rentable grâce aux in-app, sans in-app Fortnite coule. Un presse agrume c'est la même chose, si tu ne l'alimentes pas avec des agrumes c'est inutilisable. Un presse agrume c'est comme Apple, si il disparait, tu trouvera d'autres solutions pour faire ton jus. Moralité, les applications sont indispensables à Apple et Apple alors qu'elle n'apporte aucune plus value veut se goinfrer dessus.

In fine, si la part du gateau irait un peu plus dans le sens des développeurs, même des super gros, cela ne peut être que bénéficiaire... Qui serait contre de meilleurs applis mieux développées?

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Oui, un intermédiaire qui ne sert à strictement rien dans le cas d'achat in-app. "

La question est effectivement intéressante et est liée à la création d’un modèle redoutablement efficace.

Le modèle du free2play et ses avatars a profondément bouleversées l’économie du jeu vidéo.

Les éditeur ont découvert qu’avec une habile ingénierie sociale on pouvait tirer bien plus de profits avec des produits à l’accès gratuits.

Et le succès a dépassé toutes les espérances et toutes les vision rationnelle de ce qui imagine encore qu’un acte d’achat puisse l’être.

Une part colossale du business c’est déplacé sur ces achats in-app.

Pour un acteur d’App Store ne pas profiter de ces transactions c’est tout simplement obérer l’avenir de son modèle et accepter un contournement.

Je ne donne pas raison aux acteurs des stores mais accepter que les transaction in-app leur échappent c’est tout simplement se tirer une balle dans le pied.

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"Non. Une simple logique de marché. La fin d'un monopole entraîne mathématiquement une augmentation de la concurrence et une diminution des prix"

En version courte : yep mais ici sur la part B2B et non B2C

C’est une mise en concurrence de commission d’intermediation entre offre et demande.

Le marché n’est pas celui que tu imagines tout simplement : c’est le marché de l’intermediation qui serait mis en concurrence et en tirerait les bénéfices mécaniques.

avatar Khrys | 

@FloMo

Concernant le 30%, il faut préciser que ce n'est que la première année. Le montant passe à 15% ensuite.

avatar Florent Morin | 

@Khrys

Cette règle ne vaut que pour les abonnements, pas les achats ponctuels il me semble.

avatar Khrys | 

@FloMo

Oui, c'est bien le cas, uniquement pour les apps gratuites avec abonnement.

C'est bien sur ce point que porte, entre autres, les récriminations d'Epic. Sauf qu'ils laissent sous-entendre que le 30% est valable ad vitam æternam, ce qui n'est pas le cas dans les faits.

avatar Florent Morin | 

@Khrys

Epic laisse sous-entendre beaucoup de choses. Et chacun entend ce qui l’intéresse avec son niveau de connaissance du sujet.

C’est toute la stratégie de la firme.

avatar Salapeche | 

@Khrys

depuis quand un achat ponctuel est un abonnement ? :)

avatar Khrys | 

@Salapeche

Tu as manqué un message: " Oui, c'est bien le cas, uniquement pour les apps gratuites avec abonnement. "

avatar vince29 | 

@Florent Morin
> Si Apple passe sous les 30 %, Nintendo peut très bien dire que c’est de la concurrence déloyale

LOL. N'importe quoi. Avec ce type de raisonnement la France pourrait se plaindre que l'Irlande taxe moins les entreprises...

avatar Florent Morin | 

@vince29

C’est le sujet de la plainte. Epic se plaint de ne pas faire assez de marge.

Et oui, cette plainte est ridicule. Tout comme le hashtag qui va avec « Free Fornite » : les libérer de quoi ? Sans rire. Ils se font des milliards sur l’App Store (ou pas loin) et il faut les libérer de la lourde dîme imposée par Apple parce que l’énorme fond d’investissement chinois qui les finance leur demande d’être encore plus gros ?

Ridicule.

S’ils veulent se la jouer Apple façon 1984, ils n’ont qu’à faire comme Apple face à IBM : construire leur propre smartphone tout comme Apple a construit son propre ordinateur.

avatar Bigdidou | 

"Si Apple passe sous les 30 %, Nintendo peut très bien dire que c’est de la concurrence déloyale"

Pourquoi ?

avatar oomu | 

@FloMo

"Si cela fait jurisprudence, le business de Google, Sony, Nintendo et Microsoft va en prendre un coup."

arrêtez de me faire rêver :)

-
"Et, au final, c’est Epic qui pourra prendre le fric partout. Car ils ont prévu leur propre plateforme et ont un business à côté, donc peuvent prendre une commission à perte.

Et tout le monde y perdrait, surtout les petits développeurs."

bof non.

même si tout le monde et mon chien connait "epic" aujourd'hui, demain est un autre jour et il y a d'autres industriels potentiels avec du sousous

et aucune raison que si Epic pouvait se passer outre de app store, Valve ne viendrait pas en faire de même avec Steam

ou Microsoft enfin fournirait Xbox Game Pass, sans entrave, etc

ETC !

Un univers de possibilités, dont, peut être l'Annihilation Totale de Tout Positron dans l'Univers, mais ça serait excitant.

avatar vince29 | 

Je ne vois pas ce que les petits développeurs ont à voir là dedans.

avatar oomu | 

@33man

"Mais comme Apple va se faire botter le... enfin à part si bien sûr ils graissent la patte des jurés..."

peu probable. Il n'y a pas pour l'heure de loi interdisant une boutique d'app unique sur un matériel. (console de jeu)

et Apple n'est pas dans une situation de monopole qu'elle aurait abusé (on peut dire : "va azeter un zandroid pour consommer sur le zamzung ztore, si on est enrhumé bien sur).

Sauf régulation du marché, Apple devrait rester intouchable.

avatar webHAL1 | 

@oomu

Ça me paraît clair que seules les enquêtes ouvertes par l'Europe et les autorités américaines sur le modèle économique des boutiques de type App Store pourront faire évoluer la situation et profiter aux consommateurs.
J'imagine que c'est d'ailleurs sur ça que compte Epic. L'attitude d'Apple illustre bien à quel point elle est en position dominante, et cela pourra être utilisé dans le cadre de ces enquêtes. Par sûr par contre que cela ira assez vite pour Epic...

avatar Krysten2001 | 

@webHAL1

Faire profiter les consommateurs AHAHAH 🤣🤣🤣 et vous réfléchissez ou quoi ? Apple illustre un gérant de boutique normal. Si on respecte on est sanctionné.

avatar webHAL1 | 

@Krysten2001

Tiens, un commentaire qui ne veut rien dire. Habituel.

avatar MGA | 

@webHAL1

L’attitude d’Apple ne montre pas qu’elle est en position dominante, Apple entend faire appliquer le contrat commercial que Epic a accepté.
A courte échéance Epic fait du marketing.
A longue échéance Epic cherche à peser pour que ces contrats soit déclarés abusifs par les régulateurs.

avatar webHAL1 | 

@MGA

Ah bon ? Apple utilise comme menace "on va vous empêcher de vendre toutes vos applications aux utilisateurs d'iOS", ce qui représentera pour Epic un manque à gagner très important, et Apple n'est pas en position dominante ? Rappelez-moi, que peut faire Epic en face ? Ah oui : tenter de faire comprendre aux utilisateurs de Fornite les enjeux de la bataille. C'est sûr, c'est un moyen de pression d'un poids totalement équivalent...

avatar MGA | 

@webHAL1

Il va y avoir des procès, cette étape n’est qu’une étape du processus qu’a engagé Epic.
Epic ne perd pas tout son marché en agissant de la sorte, Apple ne domine pas le marché d’Epic. Apple n’est pas en position dominante.

avatar webHAL1 | 

@MGA

Je vous laisse relire mon message. Le rapport de force entre Apple et Epic penche de façon très importante d'un côté. Apple aborde donc clairement la bataille en position dominante.

avatar Salapeche | 

Apple domine tout le marche d'épic sur ios. Apple est en position dominante et même dictatoriale dessus. :)

avatar MGA | 

@Salapeche

« La dictature c’est ferme ta gueule et la démocratie c’est cause toujours... » Là on ne parle pas de régime politique mais de contrats commerciaux...

avatar Brice21 | 

@webHAL1

"on va vous empêcher de vendre toutes vos applications aux utilisateurs d'iOS"

Epic n’a qu’une seule autre app dans l’app store, un petit brol, ils s’en tapent. Par contre perdre leur certificats Dev vont les empêcher de développer, profiler, updater l’UDK pour iOS et la ... Apple leur fait mal car ils touchent au Grisby.

Pas mal de devs de jeux mobile vont sérieusement étudier Unity, car ils peuvent pas tous se passer des revenus d’iOS. Et chaque Dev de perdu c’est 2500$ de perdu pour Epic.

avatar byte_order | 

@Brice21
> Et chaque Dev de perdu c’est 2500$ de perdu pour Epic.

Et bien plus pour chaque dev, qui doit se farcir la migration de son jeu vers un tout autre moteur de jeu, ce qui n'a rien de facile, rapide et évidement gratuit. Alors qu'ils le sera difficile de compenser ce cout de migration en augmentant le prix de leur jeu derrière...

avatar Brice21 | 

@byte_order

"pour chaque dev, qui doit se farcir la migration de son jeu vers un tout autre moteur de jeu"

Pas pour migrer un jeu existant, évidemment (même si c’est possible, il y a des outils pour ça). Pour leur prochain jeu!

avatar BordelInside | 

@33man
"Mais comme Apple va se faire botter le... enfin à part si bien sûr ils graissent la patte des jurés..."

Sauf qu'il me semble bien que dans le système judiciaire américain, ce genre de chose ne se juge pas devant un jury - pas de jurés, donc.

Et, sans idéaliser le dit système, penser qu'il fonctionne couramment au dessous de table me semble assez... Comment dire...

avatar iVador | 

Allez Epic ! Defoncez donc Apple en Justice.

avatar UraniumB | 

@iVador

🤪

avatar albert13 | 

Pot de terre contre pot de fer...
Devinez qui va gagner ?
c’est désolant mais cette règle aussi est immuable ds 99% des cas...

avatar marenostrum | 

le pot de fer (il s'abime tout seul celui-la). les pots de terre dates des égyptiens.

avatar Polochonappleseed | 

En attendant avec leurs petites histoires c’est bien le consommateur qui est lésé à la fin... qu’Apple proie ou qu’Epic cède... une histoire de gros sous bien pourrie

avatar Krysten2001 | 

Epic l’a mérité. Ils ont signé et ont enfreint les règles donc sanction. Epic a lobitisé des enfants ,qui ne comprennent pas l’histoire, contre Apple pour leurs intérêt financier et ils ont eu un retour de flamme 🔥 Bien fait pour eux.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR