Facebook n’a pas le droit de mentionner les 30 % de l’App Store dans son app

Nicolas Furno |

La première règle de la politique de l’App Store, c’est que l’on ne parle pas de la politique de l’App Store. Facebook a pu le tester concrètement en essuyant un refus net de la part de la validation de la boutique. Dans la dernière version de son app, le réseau social voulait mentionner les 30 % prélevés par Apple sur chaque achat in-app. Comme Facebook l’indique à Reuters, la mention n’est pas présente dans la version finale de l’app, parce qu’Apple n’en a pas voulu.

Voici l’interface que Facebook voulait utiliser dans son app (image Facebook).

Facebook a lancé une nouvelle fonction qui permet de payer pour un événement en ligne directement dans l’app. Les entreprises de vingt pays, dont la France, qui respectent les règles du programme peuvent offrir des cours, des conférences ou tout autre événement en ligne et faire payer les utilisateurs dans l’app du plus grand réseau social au monde.

On imagine que Facebook aurait préféré intégrer son propre système de paiement comme sur son site web, mais le réseau social a bien utilisé des achats in-app dans son app mobile. Ce qui veut dire que 30 % de la somme sera récupérée par Apple, alors que Facebook souhaitait reverser l’intégralité aux entreprises. La firme de Tim Cook a refusé de faire une exception à cette règle, tout comme elle a refusé net toute mention de ce prélèvement.

La fonction a ainsi été déployée sans aucune indication des 30 %, et surtout sans lien pour en savoir plus qui devait sûrement permettre à Facebook de signaler qu’un paiement sur son site web reviendrait en totalité aux entreprises. C’est une autre règle fondamentale de la boutique conçue par Apple : si vous n’utilisez pas d’achat in-app, vous ne pouvez pas signaler tout autre moyen de paiement. Le refus de l’App Store est assez logique a cet égard et même si le réseau social promet de chercher de nouvelles manières de signaler ces 30 %, on voit mal ce qu’il pourrait faire en l’état.

Détail sur le message affiché sur la version iOS, pour signaler les 30 % prélevés par Apple.

Il y a fort à parier que Facebook connaissait très bien l’issue de cette tentative et qu’il s’agit surtout de peser sur le débat public sur l’App Store et la politique d’Apple. Sans aller aussi loin qu’Epic Games avec Fortnite, cette ligne placée sous un achat in-app était un appât qui a correctement attiré le refus et justifié la plainte publique du réseau social.

Reuters note aussi que Facebook comptait indiquer sur la version Android que la totalité de la somme allait dans les poches des entreprises, mais que cette mention n’est finalement pas présente dans l’app publiée sur Google Play. La firme de Mark Zuckerberg ne s’est pas expliquée sur ce point.

avatar YetOneOtherGit | 

@minounet

« celui qui ne sait pas encore qu'Apple prélevé 30% a un problème , on ne parle que de ça »

Dans le microcosme, la majorité des consommateurs s’en fout royalement de savoir dans quelle poche de riches entreprises fini son argent 😎

avatar minounet | 

@YetOneOtherGit

Exactement ce que je dis dans la suite de ma phrase, si il ne le sait pas, c’est qu’il s’en fou

avatar Kabrice | 

@AbsolutMoi

Je ne suis pas certain que les entreprises qui ont la possibilité de facturer des prestations en ligne soient les plus impactées par le COVID.
C’est au contraire une bonne opportunité pour elles. Il n’y a qu’à voir le boom autour de certaines applications et prestations numériques, le fort accroissement du commerce en ligne...
Par contre un plombier, un taxi, un coiffeur... n’auront pas la possibilité d’offrir leurs prestations en ligne.
Facebook se la joue démagogue et ça marche. Il ferait mieux de présenter leurs actions pour soutenir les entreprises en difficulté histoire d’en profiter pour ce redonner une bonne image.

avatar pat3 | 

@AbsolutMoi

"il s’agit de Facebook qui met en place une fonctionnalité pour aider les commerces/entreprises/indépendants en période post COVID."

Qui est dupe de cette affirmation ? C’est du care washing pur jus, destiné à faire croire que Facebook veut aider les petits commerces. Ils pourraient aisément rendre gratuit un de leur produit, par exemple 3 jours de campagne de pub… ah ben non, là ils perdraient du fric. Vaut mieux créer une fonction « bling » apporteuse d’affaires, qu’on pourra monétiser à terme, et montrer Apple du doigt parce qu’ils ne veulent pas que ça morde sur leur business.

avatar Florent Morin | 

Excellente référence à « Fight Club » 👏

avatar David Finder | 

@FloMo

Ah, c’est pas tout à fait ça, mot pour mot...
Mais sur le fond, yep, belle référence 😊

avatar pagaupa | 

Pour vivre heureux vivons cachés...
La transparence Apple!

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Les entreprises dites GAFA sont toutes aussi pourries les unes que les autres. Les multinationales sont peu à peu en train de prendre le contrôle de l'ensemble de la société, aidées en cela par leurs clients qui leur font plus confiance à ceux qu'ils ont élus pour diriger leurs pays.

Du coup on va vers un monde dans lequel les nations vont finir par disparaitre au profit des multinationales. Les gens de veulent plus organiser leur société eux-mêmes puisqu'ils ne font plus confiance à personne pour les représenter (tout en se foutant complètement de la politique). Les entreprises vont par conséquent occuper le vide. Comme ça au moins, plus de problème de démocratie, de politique, d'élections. On sera tous les clients du pays dans lequel on habite et on payera non plus des impôts, mais des forfaits. Non pas au bénéfice de la collectivité, mais des actionnaires.

Et on sera tous heureux, comme dans les publicités.

Non, je suis pas pessimiste. Pas du tout.

avatar marenostrum | 

les nations vont disparaitre par le mélange continu de la population. le mot nation a une définition déjà, qui ne joue plus son rôle. si partout on arrive au même pourcentage, d'africains, de maghrébins, de chinois, d'indiens, d'européens, etc, à quoi ça sert la nation ? la nation, la famille etc, vont disparaitre. si l'histoire continue comme ça, de manière linéaire.

avatar Ios_What a joke | 

@marenostrum

Bien trop idéaliste ton commentaire. Ce n’est vrai que dans le monde occidental uniquement (Europe de l’Ouest, Amérique du Nord et Australie/Nouvelle Zélande). Vas en Asie, Afrique, Amérique du Sud et tu te rendras compte que c’est très homogène. Ça n’implique qu’une seule chose pour le monde occidental!

avatar marenostrum | 

je pense que c'est la fin de l'occident. dans tous les anciens empires on a vu se produire la même chose. quand ça se remplit dans des proportions énormes, c'est la fin.

avatar GilbertoA | 

@marenostrum

Les états, tu comprends mieux !

avatar GilbertoA | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Quand j'ai dit ça sur la news sur la valorisation boursière d'Apple, on m'a rétorqué que j'étais pessimiste... Les multinationales ultra puissantes, c'est la fin des nations et de la démocratie.
Il est temps que les gouvernants démantèlent ces entreprises en plus petites avant qu'il ne soit trop tard

avatar joelcro | 

Ça hurle à tout va pour une commission clairement affichée, j’attends de ces entreprises qu’elles nous parlent de leur marge, brute tant qu’à faire que l’on puisse comparer avec cette fameuse « commission racket ».

avatar marenostrum | 

il est où affiché ? justement l'article nous parle le contraire ce que tu affirmes, avec des images à l'appui, que Apple ne veut pas que ça soit affiché.

avatar joelcro | 

@marenostrum
Pour les développeurs c’est inscrit sur le contrat. Pour les clients, depuis quand une entreprise doit elle afficher la répartition des commissions et marges? Je ne cherche pas à défendre Apple et sa commission mais si l’on demande à Apple de justifier sa commission alors que ces demandeurs fassent de même et soient transparents.

avatar Ro. | 

Apple en fait des caisses sur la « transparence » de sa politique de confidentialité mais elle ne veut surtout pas que qui que ce soit parle de la quantité astronomique de thune qu’elle capte de façon souvent très discutable. Tim Cook et ses gestes « caritatifs » me font gerber.

avatar AbsolutMoi | 

@Ro.

Je n’osais pas le dire comme ça mais merci d’avoir exprimé le fond de la pensée :)

avatar greggorynque | 

Je comprends que la commission ne soit pas affichable, aucun vendeur n’affiche son « cut »

Par contre Apple interdisent-ils toujours de pratiquer sur l’appstore un prix différent des autres plateformes ?
C’était le cas à une époque et c’est littéralement dégeulasse (et probablement illégal)

avatar Rez2a | 

@greggorynque

Non, il me semble bien que Fortnite vendait à 12€ des IAP qui en coûtaient 10€ autre part.

avatar alan1bangkok | 

Facebook Apple Google Amazon
c'est kif kif
trop de pouvoir trop de pognon trop de passe droit
Qu'on en finisse avec ces escrocs

avatar Jswat | 

C'est dingue cette acharnement sur Apple pour les 30%.
Même en baissant les 30% à 20-15 ou 10%, les prix des Applications ou achats sur le Store ne baisseront pas.
Que les petits développeurs gagnent plus pas de soucis, mais les Gros comme Facebook ou Epic, je n'en vois pas l'intérêt, ils ont assez d'argent.

avatar byte_order | 

@Jswat
> Que les petits développeurs gagnent plus pas de soucis, mais les Gros
> comme Facebook ou Epic, je n'en vois pas l'intérêt, ils ont assez d'argent.

Tandis que Apple, elle...

;-)

avatar killabling | 

Le problème d'Apple et que les gens ne comprennent pas ici pour la majorité,c'est que même si tu achetes 1 Ibidule pour Apple...il ne vous appartient pas!!!
Ouaii ouaiii,Apple reste maître de votre Ibidule contrairement a Android.
Google laisse la possibilité de télécharger ailleurs tout ce qu'on veut,a ces risques et périls avec 1 ptit avertissement,mais pour ma part et pour beaucoup de personnes la liberté de choisir c se qui prime quand j'achète 1 produit.
J'achète 1 produit aussi chère ce n'est pas pour qu'on me disent quoi en faire ou qu'on me foute des restictions parce que la batterie est merdique...non tout comme samsung et le fameux note7,tu changes et tu me fout 1 truc différent et neuf ou tu rembourses.
Apple abuse,les 30% j'en ai rien a carré...moi je veux etre libre d'utiliser mon bidule comme je le souhaite car il m'appartient et j'ai payé chère pour sa.

Apple abuse de sa position en forçant tout ces clients/développeurs/réparateurs* a passé par eux,en laissant aucune alternatives sauf si on paye pour sa ET ce n'est pas forcément cette histoire des 30% qui est en cause mais plutot pour ma part ce genre de raz le bol qui dérange tout ce petit monde

avatar Rez2a | 

Hâte de voir les éditeurs de jeux afficher la même mention sur leurs pages Steam, puisque apparemment Apple est un cas particulier vu que tout le monde leur tombe dessus en ce moment.

avatar Sindanárië | 

Marre de leurs procès et de leur cirque à propos de l’AppStore.

Il y’a plus simple que de tourner en rond et de jouer les terreurs de bacs à sable!

Surtout que les grands acteurs des applicatifs sont loin d’êtres plus honnêtes qu’Apple!

Les règles du distributeur ne plaisent pas, et c’est compréhensible, change de distributeur.
Après tout le monde androïd est plus important, et il est possible de passer outre le play store.

Facebook, Epic, Spotify, Netflix et les autres développeurs n’ont qu’à retirer leurs applications de l’AppStore. Laisser un accès web uniquement et les utilisateurs d’appareils Apple passeront par un navigateur. Feront des raccourcis sur l’écran d’accueil... Simple

Une fois l’AppStore déjà bien asséché des principaux acteurs... on verra bien si Crook et sa mafia vont pas se faire remonter les bretelles par les actionnaires. Et au vu du cours de bourse, si les acteurs principaux des applicatifs se barrent... m’voyez 😏

Plus simple, rapide, efficace... et ont aura enfin la paix avec se serpent de mer sur les règles de ce store en particulier!

avatar Mac13 | 

On a le droit de savoir où va l'argent qu'on débourse. Au fait je veux savoir une part (en euros svp) de Schiller dans le prix d'iPhone SE 2020 RED 128 !

avatar Sindanárië | 

@Mac13

Une action auprès des instances européennes sur ce point serait assez intéressante... et pas seulement vis à vis d’Apple bien évidemment 🤲🏼 car d’autres acteurs comme les marques d’habillement par exemple ont encore plus de comptes à rendre qu’Apple

avatar Inconnu-Soldat | 

Et où voyez-vous dans un magasin sur l'étiquette du produit que vous achetez la marge du magasin ?
C'est fou ces attaques imbéciles. C'est aussi fou d'attendre le dernier paragraphe pour apprendre que c'est pareil pour Google. Cette information devrait être indiquée dès le départ et non en fin ce qui modifie la réalité perceptible du fait que c'est commun aux deux magasins virtuels.

avatar marenostrum | 

personne n'empêche de le mettre. ma boulangère avait mis une fois les prix de la farine, pour justifier l'augmentation de la baguette que c'était pas voulu par elle, mais par le marché.

là Apple empêche de le mettre, ça veut dire empêche d'informer le client que le prix est 30% de plus par obligation. ça pouvait être moins cher si ça dépendait de Facebook.

avatar JustGeek | 

Une question un peu HS mais la FDJ a une application pour le loto, sur laquelle on peut recharger son compte en CB ou PayPal. Et sur laquelle on peut aussi faire des jeux à gratter directement dans l’application. Pourquoi c’est possible ? Pourquoi Apple n’impose pas les achats intégrés (et donc ses 30%) ?

avatar DG33 | 

@JustGeek

Sans doute parce qu’il n’est pas indiqué dans l’App que c’est possible de recharger son compte ainsi.

avatar Ducletho | 

Bon au moins ça fera taire les mauvaises langues qui disaient que Facebook profitait de l’AppStore sans rien reverser à Apple.

avatar malcolmZ07 | 

Petit rappel ,
80% des apps sont gratuite sur le store...

avatar marenostrum | 

souvent pour ne pas payer le 30% de Apple. comme le fait Netflix, par ex. c'est gratuit mais ça ne sert pas sans payer chez eux.

avatar byte_order | 

@malcolmZ07

Ouais, mais pour ce type d'apps personne ne se pose la question de savoir combien dans son "achat" de 0 euros/dollars va aller dans la poche de qui derrière.

avatar Dr Troy | 

Vous êtes durs, il faut bien qu'Apple gagne de l'argent pour payer des impôts et participer au bien de notre société, que ça puisse financer nos hôpitaux, nos écoles... nan je déconne. Ils sont à gerber, définitivement.
Et eux ne se gênent pas pour afficher les taxes d'un état en gros quand tu leur achètes un iPhone.

avatar Ro. | 

@Dr Troy

Exactement. Deux poids deux mesures comme d’hab 🙄

avatar trambion | 

Sans rentrer dans les polémiques inutiles ou les montrage de doigts intempestifs sur les marges, les monopoles, les 30%, les bla bla bla de comptoir : s’agissant d’un coût d’une mise à disposition, il n’est pas choquant que Facebook le précise. Il ne s’agit pas de dire si c’est bien ou mal, simplement d’informer des frais fixes. On précise bien la TVA sans demander qu’elle est la marge de l’Etat.

avatar mk3d | 

Apple a développé et donc investi des milliards dans leurs solutions. Ils mettent à disposition des devs des milliards de client potentiel.
En gros, c’est un peu comme un apporteur d’affaire.
Les 30% sont justifié.
Seriez-vous d’accord que vos concurrents utilisent vos outils sans les payer? Non. Pareil ici.
Facebook essaie de faire comme Trump, de la politique d’égout, et ça marche, à vous lire en commentaire. Becs becs.

avatar marenostrum | 

les développeurs ont tous leur site. même ici macG fait vendre ses livres par son site et pas par App Store, pour ne pas payer le 30%.
et App Store est une solution bancale et récente. ce n'est pas une invention. pour beaucoup ça ne sert à rien.

avatar byte_order | 

@mk3d
> Apple a développé et donc investi des milliards dans leurs solutions

Ah. Donc les états, qui investissent tout autant depuis encore plus longtemps peuvent venir vous prelever 30% de vos revenus, façon flat tax ?

> Ils mettent à disposition des devs des milliards de client potentiel.

Ah les clients sont la propriété d'Apple maintenant ?
Ils ne mettent pas à "disposition", ils s'interposent de force entre des clients potentiels, légitiment propriétaire d'une machine, et des tiers.

> En gros, c’est un peu comme un apporteur d’affaire.

Ouais, et les millions de dollars grappilés par Apple sur les joueurs de Fortnite, ils sont apportés par Apple ou par Fortnite ? Retiront une peu Fortnite sur iOS (oh, wait!) pour voir qui apporte réellement le plus l'usage qui permet de générer du commerce.

Fortnite avait déjà rencontré le succès avant que la version iOS sorte. Vu la ruée pour le télécharger, c'est plus le jeu qui a attiré les clients que Apple qui a poussé des clients totalement ignorant de l'existence de ce jeu avant qu'Apple leur prenne la main pour leur présenter Fortnite.

C'est pas un apporter d'affaire, c'est un péage.
L'Apple est un contrôleur d'accès.

> Seriez-vous d’accord que vos concurrents utilisent vos outils sans les payer?

Apple vend déjà les macs et le DevID pour avoir le droit de développeur pour iOS.
Les clients ont déjà payé pour disposer d'un terminal sous iOS.

Si Apple veut louer son écosystème pour être vraiment chez elle partout dedans, qu'elle le fasse.

Mais là, en attendant, son AppStore exploite un matos dont elle n'est plus propriétaire pour pouvoir tirer un profit. Le propriétaire du matos, sans qui les 0 et 1 de l'app "AppStore" ne générera pas le moindre dollar pour Apple, serait tout autant en droit d'exiger sa part, puisque cette activité commerciale se fait avec *son* bien. Une sorte de location de pas de porte commercial, vu qu'il que le commerce d'Apple est installé chez *lui*.

avatar Vetsa | 

@byte_order
Salut,

Je te trouve bien courageux de prendre le temps afin d’apporter des éléments de réponse à chaque sujet de ce type!
Car on constate que c’est les mêmes personnes qui réitèrent exactement les mêmes questions, mêmes raisonnements absurdes parfois et sans vraiment prendre la peine de lire et comprendre les réponses que tu apportes.

Face à cela, je dis chapeau. Car on constate que beaucoup de gens qui commentent ici ne se donnent pas la peine de lire les réponses données, ni même essayer de comprendre de quoi il s’agit. Ils constatent juste qu’il y’a un article qui questionne sur les pratiques d’Apple.

Et direct en tant que vaillant chevalier, il doit venir secourir la princesse Apple des griffes des mécréants. Les cas les plus criant concernent les sujets avec Fortnite, beaucoup ne connaissent même pas le jeu et n’y ont jamais joué et ne joueront peut-être jamais, mais ils ont quand même leur mot à dire.

Car ayant lu les commentaires des différents sujets. On retrouve exactement les mêmes questions, et pratiquement les mêmes personnes qui les posent ou les sortent ainsi.

Face à ça, je me dis que parfois on ne parle pas trop la même langue ou bien il y’a quelques choses qui clochent.....

avatar YetOneOtherGit | 

@Vetsa

« sans vraiment prendre la peine de lire et comprendre les réponses que tu apportes »

Un classique ces lieux 😄

ByteOrder défends sa position avec constance et une maîtrise mécanique de la réthorique où il touche cependant parfois le sophisme et la légère malhonnêteté intellectuelle. 😉

Il est ici le pilier d’une certaine vision de l’informatique qu’il défend bec et ongles.

Un rien trop dogmatique, un rien trop dans le déni de la nature humaine qui n’a pas forcément le même mind set que lui et les même intérêt, un rien trophée dans le déni du business et de ses réalités ... mais un efficace représentant de l’utopie de Richard Stallman perdu dans le monde d’Apple qui en est l’exact antithèse et qui a justement réussi en suivant cette doctrine opposée : Une masse très considérable de consommateur ne veut surtout pas de la liberté et de son prix à payer.

avatar byte_order | 

Imaginez vous Leclerc vous imposez de devoir forcement tout acheter dans son magasin... tout en installant l'entrée du magasin dans *votre* jardin ?

avatar ataredg | 

@byte_order : Leclerc ne t'impose pas de tout acheter chez lui.

avatar jfvit77 | 

@ataredg

Je dirais même qu’Apple n’impose à personne d’acheter chez eux... et c’est pas la concurrence qui manque...

avatar marenostrum | 

y en a ici qui ont le cerveau d'un 5 ans. on peut pas installer des apps en dehors de leur App Store. pour ne pas dire que partout (app Musique, Livres, Videos) ils t'envoient vers leur offres, en bloquant l'écran de TON APPAREIL. etc.

avatar jfvit77 | 

@marenostrum

Oui mais l’iPhone n’est pas dissociables de l’app store, et ajouter un store alternatif n’aurai aucun sens!

En achetant un IPhone, on fait le choix de ce système... c’est justement l’argument numéro 1 de ces appareils... si on ne veux pas de ça, rien n’empêche qui que ce soit de prendre un autre appareil avec un os non propriétaire...

Oui c’est TON appareil, mais l’os ne t’appartient pas, tu as juste accepté une licence d’utilisation qui te permet de l’utiliser dans des conditions défini par le développeur de cet OS...

avatar marenostrum | 

parfois ce n'est pas un choix, mais parce que le patron où tu bosses a un environnement mac. et puis rien, sauf l'intérêt financier, n'empêche Apple d'appliquer sur iOS la même chose que sur macOS. sur ton mac (ou PC) tu peux installer en dehors de app store ou pas ? pareil doit être sur iPhone ou iPad.
la logique est simple.
et puis puisque l'OS leur appartient, pourquoi ne te font pas payer pour tes morceaux de MP3 ou tes videos de MP4 (qui ne t'appartiennent pas non plus), ou tes fichiers PDF, ePub, etc, leur taxe de 30% ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR