TousAntiCovid change ses règles pour détecter plus de cas 🆕

Christophe Laporte |

[màj 29/11 à 8:44] Vous avez été nombreux à nous le faire remarquer : l’application évoque désormais clairement ce changement dans les critères de détection d’un contact.

[màj 28/11 à 14:43] Selon BFMTV, ces nouveaux critères seront pris en compte par TousAntiCovid dès aujourd’hui. Une mise à jour, prenant en compte ces nouveaux paramètres, sera publiée dans la journée. Dès lors, il sera intéressant de suivre l’évolution du nombre de push envoyés par l’app ces prochains jours.

Dans la plus grande discrétion, TousAntiCovid a changé ses critères de détection d’un contact. Initialement, la règle était simple. L’application gardait trace d’un contact uniquement si vous étiez à moins d’un mètre d’une personne pendant quinze minutes.

Un arrêté publié le 27 novembre, suite notamment à l’avis de l'Agence nationale de santé publique en date du 10 novembre 2020, présente de nouvelles méthodes. Désormais, il y a deux cas de figure où l’application peut enregistrer un contact :

  • être à une distance inférieure ou égale à un mètre d’une personne pendant cinq minutes.
  • être à une distance supérieure à un mètre et inférieure ou égale à deux mètres d’une personne pendant quinze minutes.

On ignore précisément si ces nouvelles règles sont déjà en oeuvre dans TousAntiCovid ou si elles le seront prochainement. En tout cas, lors du lancement de TousAntiCovid, Cédric O avait fait part de son intention de « mettre l’accent sur les personnes qui se rendent dans les bars et les restaurants et faire baisser le temps de contact de 15 à 5 minutes ». Précisons que ces déclarations étaient intervenues avant le début du confinement.

Avec un tel changement, le nombre de notifications devrait en toute logique augmenter significativement. La question qui demeure ouverte toutefois est de savoir si ces notifications seront utiles ou si la proportion de faux positifs va encore augmenter. On regrettera toutefois qu’il n’y ait pas du tout de pédagogie pour expliquer un tel changement et qu’on la découvre par hasard un matin au Journal officiel.

avatar marenostrum | 

quel civisme ? l'autre veut pas perdre les primes, l'argent. comme lui font tous, l'argent prime le civisme. l'argent est le moteur de la société.

avatar fanchperon | 

@marenostrum

Il ne vous vient pas à l’esprit que quand on est contaminé on peut aussi être soit en arrêt maladie si on a des symptômes, soit en télétravail si le métier le permet ?
Et puis si vous vous déclarez positif sur l’appli, les personnes notifiées ne savent pas que c’est vous qu’elles ont croisé.

avatar marenostrum | 

je suis en train de dire, que même malade une personne va travailler et pas rester chez lui. pourquoi maintenant cette personne va se déclarer malade dans son app, qui peut-être l'avait installé pour se protéger au départ (quand il était naïf comme toi en pensant que l'app te protège). pourquoi il va se déclarer lui ? lui va au boulot, même malade. il s'en fout des autres, seul son Argent l'intéresse.

avatar fanchperon | 

@marenostrum

Ben oui, c’est précisément ça, le manque de civisme.
Évidemment que 100% des gens ne respectent pas les règles. C’est pas pour ça que personne ne les respecte.

avatar marenostrum | 

pour ça que l'app ne sert pas à grand chose. plus de déclarations se font via les médecins que l'app. voir le commentaire plus haut de Florent Morin.

avatar fanchperon | 

@marenostrum

Il font comment votre médecin et l’assurance maladie pour prévenir les gens que vous avez croisé dans le train, dans le bus, dans un commerce.. ? L’appli peut servir à ça justement, je ne dis pas que c’est tout l’un ou tout l’autre. Plus on a de moyens de suivre les contaminasse, mieux on pourra contrôler l’épidémie, non ?

avatar fanchperon | 

@marenostrum

Par exemple, pour ma part, si je suis testé positif, soit je reste chez moi en télétravail, soit je suis en arrêt maladie à cause des symptômes, et dans tous les cas je me déclare dans l’appli, ça permet aux personnes que j’ai croisées de savoir qu’elles ont un risque d’avoir été contaminées. Après bien sûr elles en font ce qu’elles veulent, elles vont se faire tester ou non, moi j’ai joué mon rôle de citoyen (quoique vous en pensiez) et je ne perds pas un centime.

avatar marenostrum | 

sauf que toi t'es un cas rare je pense. la plupart ne veulent pas perdre l'argent, ils vont se faire traiter par le médecin ou rester chez eux, que quand ils seront obligé (par leur famille, ou seront vraiment grave). mais avec des légères symptômes grippales, ils préféreront tous travailler pour ne pas toucher moins d'argent. ces gens là, ils ne vont pas se déclarer dans l'app. d'ailleurs ils installeront pas l'app.

avatar fanchperon | 

@marenostrum

Je ne vois pas pourquoi je serais un cas rare, je n’ai pas cru comprendre que la possibilité de faire du télétravail était rare; et dans ce cas on ne perd pas un centime.

avatar Link1993 | 

@fanchperon

Le télétravail est quelque chose d'assez "rare". Le tertiaire est assez commun en ville, mais une quantité importante de la population française travaille en usine, magasin, restaurant... ce sont des emplois ou ce n'est pas possible.
Quand on est entouré de personnes travaillant dans des bureaux, ont oublie ça assez vite, encore plus en vivant en ville.
Mais je n'ai pas les chiffres pour étayer.
Mais entre le personnel pour juste ton Franprix d'en bas, les femmes de ménage des locaux, et bien ça fait beaucoup de monde.

Et beaucoup de personnes n'ont pas d'aide en cas d'arrêt maladie. Y'a 2 jours non rémunéré, puis un salaire plus faible pour les autres jours. Et c'est le cas pour les CDD majoritairement, et un nombre très important de CDI aussi.
Sans parler des intérimaires, et des free-lances...

Donc honnêtement, je comprends que trop bien là non annonce de maladie pour certaines personnes. Et il suffira juste de 1 pour que ça pose problème.

avatar Florent Morin | 

@fanchperon

En fait, la raison est très simple.

Par défaut, les puces Bluetooth n’offrent pas un signal fiable. D’où la proposition des constructeurs d’offrir un framework spécifique pour le traçage de contact. Le fameux Exposure Notification s’appuyant sur le protocole européen DP-3T et ajusté aux besoins des organisations de santé.

Mais StopCovid utilise le framework Bluetooth fourni par défaut par les constructeurs.

Je vous invite à faire l’exercice vous-même avec une app comme BLEMeasure : le signal varie juste en passant la main entre 2 appareils. Et l’amplitude d’erreur n’est pas neutre.

Donc, par défaut, il y a forcément un certain nombre de faux positifs. Et faux négatifs, malheureusement.

L’estimation de distance devient de moins en moins fiable au fur et à mesure que l’on éloigne les deux appareils.
D’où l’augmentation des faux positifs. Car l’amplitude d’erreur augmente proportionnellement à la distance entre les appareils.

Et, accessoirement, le framework Bluetooth par défaut est coupé sur iOS lorsque l’app est en tâche de fond.

avatar rocroc7 | 

@FloMo

C’est plus clair. Tu devrais alors modifier l’article pour préciser « faux positifs en cas contact ». Dans l’article on a l’impression que tu parles de faux positifs au Covid-19. D’où la réaction négative de certains lecteurs.

avatar fanchperon | 

@rocroc7

En effet c’est ce que j’avais compris ! Merci pour les explications techniques. Vu la tonalité de certains articles précédents sur le même sujet, ça prêtait le flanc à toutes les interprétations les plus hystériques 😂

avatar Florent Morin | 

@rocroc7

Je ne suis pas l’auteur. 😉

avatar fanchperon | 

@FloMo

J’avais remarqué 😉

avatar DahuLArthropode | 

@FloMo

Il me semble que l’application reste utile avec tous ces défauts (même si elle l’aurait été plus conçue autrement). Elle n’a pas besoin d’être 100% efficace et d’avoir 0 positifs, mais seulement d’inviter quelques personnes susceptibles d’être contaminées à de faire tester, pour contribuer à réduire la propagation du virus.
Aussi, il me semble que tout en dénonçant ses défauts de conception, vous pourriez engager à l’utiliser, car sa principale faiblesse est son faible taux d’utilisation.
Je n’aime pas Macron, son gouvernement nous a menti, sa politique est liberticide ... ça n’empêche pas de prendre soin de mon prochain.

avatar Steve Molle | 
[Modéré. MB]
avatar geooooooooffrey | 

Et toi t'es toujours là pour venir voir le défilé visiblement.

avatar Steve Molle | 

@geooooooooffrey

Toujours ! Ça pose problème ?

avatar Tatooland | 

C’est une bonne chose ce changement de critères.

On remercie aussi l’auteur de l’article d’avoir fait preuve de moins d’agressivité à l’égard de l’application. Bien sûr toujours le sceptiscisme de service “on se demande si ca va être utile ou si ça va augmenter les faux positifs” mais bon... au moins on est pas sûr des comparaisons douteuses avec Vichy, un progrès a noter.
Toujours pas d’appel à faire partie de l’effort collectif en installant l’application, parce que ça on serait sur une vraie révolution copernicienne, et on n’en attend pas autant.

avatar Christophe Laporte | 

@Tatooland

La seule chose que je regrette toujours c’est l’absence de chiffres d’argumentation et de pédagogie. C’est quand même curieux d’apprendre tout cela par le JO

avatar IceWizard | 

@Tatooland

« C’est une bonne chose ce changement de critères. »

Cela fait plusieurs semaines que la durée de détection à 1 mètre est passée de 15 mn à 5 mn, ce que l’auteur de l’article semble ignorer (ou fait mine d’ignorer). La nouveauté c’est l’application de durée d’exposition différente, pour les distances inférieures et supérieures à 1 mètre.

avatar Christophe Laporte | 

@IceWizard

On suspectait que ce changement ait eu lieu lors du lancement de tousanticovid. On avait alors posé la question et on nous a fait comprendre le contraire. Et à l’époque il était question toujours de l’ancien dispositif sur les différents sites relatifs à tousanticovid.

C’est encore le cas ici

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/tousanticovid

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-in...

avatar IceWizard | 

@cl97

« On suspectait que ce changement ait eu lieu lors du lancement de tousanticovid. On avait alors posé la question et on nous a fait comprendre le contraire. Et à l’époque il était question toujours de l’ancien dispositif sur les différents sites relatifs à tousanticovid. « 

J’ai vu passer l’info sur le passage de 15 à 5 mn de durée d’exposition à 1 mètre, lors de la grande mise à jour de l’application. Cela m’a marqué car c’était ma principale critique sur la procédure de détection, ce délai de 15 mn, bien trop long.

avatar Christophe Laporte | 

@IceWizard

On est deux :) Mais cela vient d’être officialisé : ce nouveau “protocole” entrera en vigueur lors d’une prochaine mise à jour qui interviendra dans la journée. Je viens de mettre à jour l’article !

avatar Insomnia | 

Qu’à due lis certains mais gardé vos avis si vous ne souhaitez pas l’installer, ne poussez pas les gens à faire de même, vous n’êtes pas le centre de monde et MacG changé pas, on remarque toujours que vous êtes contre cette application.

avatar vicento | 

@Insomnia

Moi je trouve bien qu’un site d’information sur les thématiques Apple puisse encore se permettre de donner son avis (explications techniques à l’appui) et ne pas être bêtement aligné sur une communication gouvernementale plus que contestable. Pour promouvoir honnêtement ce type d’application dans la lutte conte une épidémie il faudrait qu’elle puisse s’affranchir des règles de confidentialité en vigueur en France et en Europe et imposer un traçage à l’ensemble de la population. Faudrait vivre en Asie ou renoncer à notre mode de vie. En tout état de cause, on peut comparer « l’efficacité «  de la lutte contre l’épidémie en france, en Europe et en Asie ... la différence de résultat est édifiante.

avatar Chris K | 

À noter également que les professionnels (peut-être pas tous, cela doit dépendre des professions) se voient dorénavant dans l’obligation d’inciter à l’installation de l’appli TousAntiCovid.
C’est nouveau pour ma part.

avatar raoolito | 

endlich ein Thema, bei dem wir über das große Deutschland und diese gesegnete Zeit sprechen können...
Für ihn ist Paris eine Kaserne
Und Berlin ein kleines Blumenfeld
Von Moskau nach Auvergne
Sein Traum, Paris im Frühling wiederzusehen
Refilterung an der Spitze seiner Gruppe
Singen wie alle fünfundzwanzig Jahre
Legen Sie den Gürtel ab, Gretchen.
Scheiß auf deinen Hintern! (ein zwei)

avatar _QJ_ | 

Ce bashing constant de l’appli devient lourdingue... On peut discuter de certains choix. Mais là on a tous payés (via nos impôts) pour cette appli donc autant la diffuser et l’installer largement.

avatar Christophe Laporte | 

@_QJ_

Là c’est pas du bashing désolé. On informe juste du changement de mode de détection. C’est une information relativement importante non ?

Et autant j’ai quelque chose à dire sur la forme… Sur le fond, je suis bien incapable de dire si c’est mieux ou pas… Là il vaut mieux attendre les chiffres, enfin si les différents organismes veulent bien publier les données qui nous permettraient de les analyser

avatar raoolito | 

@cl97

Je trouve que le ton neutre et précis sans a priori effectivement
on est loin des envolées germaniques récentes de certaines personnes de la rédaction

avatar Steve Molle | 

@raoolito

Didier Lallement apprécie pourtant les envolées germaniques !

Même l’ONU a salué ses envolées récemment encore....(pour la seconde fois en 2 ans, chapeau l’artiste !)

avatar Sindanárië | 

@Steve Molle

Il ne fera jamais aussi bien que le Iouri Vladimirovitch Andropov de ma jeunesse! Mais il s’en approche !

avatar mariol66 | 

« On regrettera toutefois qu’il n’y ait pas du tout de pédagogie pour expliquer un tel changement et qu’on la découvre par hasard un matin au Journal officiel. »

Personnellement, je me fiche d’avoir plus de précisions sur un tel changement, ils adaptent bien comme ils veulent.
J’ai cette application depuis sa sortie, parce que je me dit que si elle ne prévient qu’une seule personne d’un potentiel risque d’infection, elle vaut la peine d’être téléchargée.
Après, il y aura toujours un débat entre pourquoi avoir pris cette technologie plutôt que les API Apple/google ? soit... ils auraient pris cette dernière, on aurait crié au scandale que nos données sont envoyées je ne sais ou.
Je pense qu’en France on aime râler/critiquer pour tout et surtout rien. La meilleure des applications, si elle existe, ne sera d’aucune utilité si les gens ne la téléchargent pas et si l’on ne se déclare pas quant on est malade. C’est une affaire de civisme.

On peu mettre tout les moyens, techniques, financiers ou autre, si les gens ne pensent qu’à eux et pas collectif, ça ne servira à rien, donc le problème ne vient pas réellement de cette App.

avatar Christophe Laporte | 

@mariol66

Euh d’une manière générale, et bien avant toutes ces polémiques, on s’est beaucoup intéressés au contact-tracing. C’est un changement notable. On est un site high-tech, si nous on ne s’y intéresse pas, qui le fera ? Et au passage même des sites grand public en parlent. Techniquement, je trouve ça très intéréssant. Et j’espère qu’on aura des chiffres qui ne se limiteront pas aux nombres de notifications envoyés pour dire si ce changement va ou non dans le bon sens.

Au passage, le débat d’API n’a rien à voir là-dedans. Les éditeurs de cet app peuvent changer ces paramètres à leur guise.

avatar cd633 | 

Cette application je n’en veux pas, tout simplement car j’en vois pas l’interêt.

avatar milka | 

Vu que l’on ne le télécharge pas y’a pas de nouvelles règles pour nous 🤷‍♂️

avatar fanchperon | 

@christophe Laporte : au fait, pourquoi dites vous que ce changement se fait « dans la plus grande discrétion » ? Dès que j’ouvre l’application, le panneau « ce qui change ce samedi » en parle. Peut-être que ce n’était pas le cas quand vous avez rédigé l’article.

Édit : effectivement le message dans l’appli a est daté de 15:16 aujourd’hui

avatar Christophe Laporte | 

@fanchperon

Quand nous avons publié l’article hier à 8h l’information n’était disponible que dans le JO. L’application a ensuite fait part de ce changement.

avatar Christophe Laporte | 

@cl97

D’ailleurs je le contredis un peu. J’ai écrit l’article à 8h mais il a été publié à 11h car il y avait déjà des actifs dans le tuyau.

avatar monsieurg33K | 

C’est bien indiqué dans l’app que les critères ont évolués.

avatar lkaritoo | 

Je viens de recevoir ce message du gouvernement.
« Les commerces rouvrent et davantage de personnes vont se croiser. Pour garder le controle de l'épidémie, le Ministère de la Santé vous recommande de télécharger l'application TousAntiCovid dès maintenant http://bonjour.tousanticovid.gouv.fr. Plus de 10 millions de Francais l'utilisent déjà. Ils sont alertés plus tot en cas de contact avec le virus et ont accès à un test. »

avatar man0 | 

@lkaritoo

Idem

avatar Florent Morin | 

@lkaritoo

« 10 millions de personnes l’ont déjà utilisé au moins une fois » si on veut être précis. ^^

avatar lkaritoo | 

@FloMo

Exactement

avatar eplus | 

@FloMo

Au titre de cet imprécision (et de toutes celles que vous avez pointé), déconseillez-vous toujours l’utilisation de cette application ?

avatar Florent Morin | 

@eplus

C’est super pratique pour générer l’attestation et avoir des informations.

Après, pour la partie traçage de contacts, c’est un risque pour la vie privée et la sécurité certes beaucoup plus faible qu’au début mais toujours aussi inutile.

Après, chacun fait ce qu’il veut.

Personnellement, je ne contribue pas à cette humiliante mascarade. Plus on utilisera le traçage de contacts, plus le risque de saturation des services est élevée. Que ce soit par une attaque informatique ou par une « optimisation » de la méthode de calcul qui s’appuie sur des données peu fiables.

Il faut aussi savoir regarder ailleurs pour savoir comment on se positionne. Aujourd’hui, on a une approche complotiste anti-GAFAM, comme la Hongrie en Europe et quelques autres pays. L’Australie a eu une approche similaire à la notre : une faille de sécurité a été révélée sur le serveur central. Rien ne justifie l’approche centralisée. Rien du tout. Du risque inutile.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR