WhatsApp : partage de données obligatoire avec Facebook dans le cadre des discussions avec les entreprises 🆕

Stéphane Moussie |

Facebook va bientôt mettre fin à une dérogation accordée aux utilisateurs de WhatsApp. À partir du 8 février 2021, ceux-ci ne pourront plus refuser le partage de leurs données avec Facebook et ses autres filiales. L'entreprise a confirmé à BFMTV que cette disposition s'appliquait à tous les pays du monde, y compris la France.

La maison-mère est en train de distribuer un pop-up au sein de WhatsApp pour informer les utilisateurs de ce changement. On peut fermer ce pop-up sans toucher le gros bouton « Accepter », mais on n'y coupera pas plus tard. À défaut d'accepter la nouvelle politique politique de confidentialité de WhatsApp (mise à jour le 4 janvier 2021), on ne pourra plus utiliser le service à partir du 8 février.

Ce partage de données, Facebook a déjà tenté de l'imposer en 2016, mais dans sa grande mansuétude, le réseau social avait laissé une option permettant de le refuser. Malgré cela, l'entreprise s'était fait taper sur les doigts par la CNIL, qui avait jugé qu'elle ne disposait pas de base légale pour opérer ce transfert.

Finalement, le réseau social va passer en force et faire circuler les données de WhatsApp au sein de tout son groupe. Mais de quelles données parle-t-on ? Il est question des « informations d'enregistrement de votre compte (comme votre numéro de téléphone), les données de transactions, des informations liés (sic) à des services, des informations sur la façon dont vous interagissez avec d'autres, y compris des entreprises, lorsque vous utilisez nos Services, les informations sur votre appareil mobile, votre adresse IP, et peuvent inclure d'autres informations identifiées dans la section de la Politique de confidentialité titrée « Informations que nous recueillons », ou obtenues après vous en avoir averti(e) ou sur la base de votre consentement », indique WhatsApp. Ça ratisse large, donc.

D'après la déclaration d'une porte-parole de Facebook à Ars Technica, ce changement s'inscrit dans la volonté de permettre aux entreprises (avec lesquelles on peut discuter via la messagerie) de stocker et gérer les discussions WhatsApp à l'aide de l'infrastructure Facebook. Et d'assurer qu'il n'y aura pas de changement dans la façon dont WhatsApp partage ses données avec Facebook pour les discussions avec les autres utilisateurs non professionnels. La nouvelle politique de confidentialité de WhatsApp ne semble pourtant pas comprendre cette nuance et autoriser un partage global.

Mise à jour à 15 h 52 : Il y aura bien un changement en Europe en ce qui concerne le partage des données de WhatsApp, mais il ne sera pas de même nature que dans le reste du monde. Facebook, qui marche sur des œufs — en 2017, la Commission européenne lui a infligé une amende de 110 millions d'euros pour l'avoir baladée sur l'acquisition de WhatsApp —, et WhatsApp nous ont fourni des explications complémentaires.

Ainsi, sur le Vieux Continent, les données WhatsApp qui seront partagées avec Facebook ne serviront pas à améliorer le service ou à des fins publicitaires. Les données WhatsApp seront uniquement partagées avec Facebook dans le cadre des conversations avec les entreprises — conversations qui sont bien entendues optionnelles. Les utilisateurs de WhatsApp seront avertis si l'entreprise avec laquelle ils discutent stocke les messages sur l'infrastructure de Facebook, une nouvelle possibilité qui leur est offerte.

Pop-up en europe / pop-up dans le reste du monde (notez la ligne supplémentaire)

Il y a une version à part entière de la politique de confidentialité de WhatsApp pour l'Europe. De plus, en dépit du fait que l'option introduite en 2016 pour refuser le partage de données ait disparu de WhatsApp, ce choix est toujours respecté par Facebook — et il le sera toujours même si on accepte les nouvelles conditions.

En bref, selon Facebook, qui doit ramer très fort pour restaurer la confiance qu'on lui porte après de multiples scandales, ces nouvelles conditions ne sont qu'un changement mineur en Europe et vos données personnelles WhatsApp ne seront pas partagées avec les autres services du réseau (hormis celles concernant les discussions avec les entreprises, donc). Le titre de l'article a été modifié en conséquence.


avatar Paquito06 | 

@corben64

"Ou encore iMessage ou FaceTime pour la visio en groupe 🤙"

Absolument. Encore que pour FaceTime, faut souvent avoir le device dans les mains ou operer avec. Pour Portal, c’est commande vocale, mains libres, je l’utilise beaucoup quand je cuisine et que mes mains sont occupees.

avatar corben64 | 

@Paquito06

Avec iMessage ou FaceTime tout simplement

avatar kakaroth | 

@Paquito06

Avec Threema on peut aussi téléphoner.
Audio ou vidéo

avatar Paquito06 | 

@kakaroth

"Avec Threema on peut aussi téléphoner.
Audio ou vidéo"

Je ne connaissais pas. Je viens de voir cette app allemande dispo sur le store US pour $2.99 pour iPhone. Faudrait l’avoir sur plusieurs terminaux, (si toutefois dispo sur mac/apple tv), c’est un leger frein a son adoption.

avatar Xire | 

@gmart

Dispo sur Telegram (visio inclus depuis peu)

avatar corben64 | 

 qui va bloquer l’accès au données sur ios, c’est un moyen forcé d’accepter et d’annuler l’offensive .
Maintenant être obligé d’accepter le gratuit contre des données sans proposer l’option payante par exemple c’est petit.
Je comprends pas pourquoi le gouvernement n’impose pas un droit de retrait a ce sujet.
Pourquoi suis je obligé d’être traqué pour accéder un site internet ?
Une bien étrange Liberté quand même
Et sans tracker impossible de lancer une page web... c’est pas du gratuit c’est de la dictature

avatar Paquito06 | 

@corben64

"Pourquoi suis je obligé d’être traqué pour accéder un site internet ?
Une bien étrange Liberté quand même
Et sans tracker impossible de lancer une page web... c’est pas du gratuit c’est de la dictature"

Pas vraiment. Tu n’es pas obligé d’etre traqué comme tu n’es pas oubligé d’acceder a ce site internet. Ce n’est pas une liberte fondamentale que d’acceder a tel ou tel site. Quand tu vas dans une eglise, tu retires ta casquette, quand tu vas dans une mosquee, tu retires tes chaussures, quand tu vas dans un comerce ces temps ci, tu portes un masque, bah quand tu vas sur certains sites web, tu es traqué (a des fins marketing), si ca te plait pas d’avoir un ad blocker desactivé, tu y accedes pas.

Faut arreter de crier a la dictature a tout va en France. Voyagez un peu dans des contrees sud americaines, asiatiques ou middle-east/bassin mediteraneen, vous verrez ce qu’est une vraie dictature 😕

avatar corben64 | 

@Paquito06

Ha... mais tu compare l’incomparable la...
désolé mais tu vas comme tout le monde sur le net. Pas spécialement pour surfer mais par obligation... administrative ou autre.
Donc tu peut remettre ta casquette et tes chaussures direct

avatar Paquito06 | 

@corben64

"Ha... mais tu compare l’incomparable la...
désolé mais tu vas comme tout le monde sur le net. Pas spécialement pour surfer mais par obligation... administrative ou autre.
Donc tu peut remettre ta casquette et tes chaussures direct"

Pardon, je n’ai pas saisi la comparaison?
Sinon, oui, je fais comme tout le monde bien sûr.
Hmmm, niveau obligation, vraiment? C’est bien plus facile d’utiliser internet que les courriers mais y a pas vraiment d’obligation.

avatar Ralph_ | 

Pour les résidents européens, comment sont ils déterminés? On inclue les DOM tom? Ou base sur le numéro de téléphone?
Merci

avatar Bigdidou | 

Bof.
Comme pour le reste, je clique OK et basta.
Et je continue d’utiliser WhatsApp comme les autres messageries en fonction de mes interlocuteurs que je n’imagine pas harceler afin qu’ils en changent.
En général, on convient au départ de ce qu’on utilise, je pensais que ça se passait toujours comme ça.
En tout cas, je n’ai jamais eu de problème avec un dictateur en herbe qui m’imposait telle ou telle solution sans négociation et surtout d’en changer par oukase.
Je cauchemarde quand je lis certains ici .

avatar spockyss | 

@bigdidou

Fable de la grenouille :
Si l'on plonge subitement une grenouille dans de l'eau chaude, elle s'échappe d'un bond ; alors que si on la plonge dans l'eau froide et qu'on porte très progressivement l'eau à ébullition, la grenouille s'engourdit ou s'habitue à la température pour finir ébouillantée.

Eau froide : WhatsApp
Grenouille : nous !

😊

avatar Bigdidou | 

@spockyss

« la grenouille s'engourdit ou s'habitue à la température pour finir ébouillantée. »

Tu as peur de mourrir à cause de WhatsApp?

avatar victoireviclaux | 

@Bigdidou

Tu n'as absolument rien compris à la vie privée. Ou bien ta vie privée voir ton intimité n'a aucune valeur.
Tu mets bien des rideaux à ta fenêtre et ta porte est bien fermée à clé chez toi...

avatar Bigdidou | 

@victoireviclaux

« Tu n'as absolument rien compris à la vie privée »

Explique.
Toi tu confonds confidentialité et vie privée.
En quoi WhatsApp est venu gêner un jour ta vie privée et à eu la moindre conséquence dessus ?
E sont les emmerdeurs qui m’imposent telle ou telle solution dont je n’ai pas envie qui embêteraient ma vie privée.
Beaucoup se font des gros films ici, balancent des informations absolument partout sans s’en rendre compte et pensent se la jouer héroïques sur ce qui ne sont que des détails, des gouttes d’eau dans un océan dont ils n’ont manifestement aucune conscience.
Je rejoins complètement le discours de Pasuito06.
Ce qui est amusant, chester quand ils viennent traiter les autres de naïfs ou d’imprudents et viennent faire des leçons sur la vie privée :D

avatar RonDex | 

Perso, j’essaie d’utiliser de plus en plus l’application Chat de Synology.

Énorme avantage : toutes les données sont stockées sur son NAS.

Désavantage : il faut créer un profil pour toutes les personnes avec lesquels on souhaite discuter, et leur expliquer ce qu’il faut faire pour se connecter.

Ce n’est pas compliqué (URL simplifié QuickConnect, login, et mdp). Mais plus compliqué que WhatsApp…

avatar Krysten2001 | 

@RonDex

Autant utiliser signal.

avatar macbook60 | 

Bonsoir

Macg si vous pouviez faire un article complet sur ces applications ( WhatsApp telegram viber signal etc )
Les données qu’ils récupèrent etc

Merci

avatar spockyss | 

Les comparaisons les plus argumentées sont souvent en Anglais.

Comme celle-là :

https://beebom.com/WhatsApp-vs-telegram-vs-signal/amp/

L’un des points essentiels pour moi : Signal ne conserve aucune metadonnée, ni la liste des No de tel de tous vos contacts (contrairement à WA).

avatar Eglantiol | 

Je migre vers Olvid, app française présentant un haut niveau de sécurité et... pas de limite de taille de fichiers ! C’est évidemment peu utilisé mais bon on verra.

avatar victoireviclaux | 

@Eglantiol

Signal existe aussi ;)

avatar Eglantiol | 

@victoireviclaux

J’ai aussi, mais vive la French tech, surtout quand elle est technologiquement plus avancée : on a des années de retard en souveraineté numérique! 🙂

avatar matheus | 

Le problème est que si vous parlez ne serait-ce qu une seule fois avec une entreprise, votre numero de téléphone se retrouve comme champ clé chez FB.

A partir de la tous les croisement de base de donnée deviennent possible.

Bref, on essaye de partir de whatsapp mais ce n est pas facile.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR