Shadow encore une fois de retour dans l'App Store 🆕

Stéphane Moussie |

Mise à jour 18/02 — Ça s'en va, ça revient, ça repart… Il faut avoir le cœur bien accroché pour suivre les pérégrinations de Shadow sur l'App Store, qui vient de faire son retour dans le magasin d'Apple. La toute neuve version 3.5.0 de l'application apporte plusieurs nouveautés comme un paramètre qui diminue le débit maximum s'il détecte une instabilité dans la connexion. La valeur initiale du débit est rétablie quand la connexion retrouve sa stabilité.

Le support d'un écran externe s'améliore et cette version corrige un bug d'affichage de la progression de la mise à jour. Le retrait de Shadow de l'App Store est la conséquence d'un « malentendu sur la nature de l'application », a expliqué le service, qui précise que la confusion a été « rapidement dissipée et résolue en discutant avec l'équipe d'Apple en début de semaine » (Merci Rudy).

Shadow rappelle également que contrairement aux services de streaming de jeux, l'application fournit un PC complet sous Windows 10 plutôt qu'une bibliothèque de jeux… Même si dans les faits, beaucoup utilisent Shadow pour jouer ! Mais c'est cette approche qui permet au service d'éviter les foudres de l'App Store, du moins de temps en temps.


Article original 12/02 — Nouveau revers pour le PC dans le cloud Shadow. L'application iOS/tvOS du service a été une nouvelle fois bannie de l'App Store. Les utilisateurs qui l'avaient déjà téléchargée peuvent continuer de l'utiliser et la retélécharger depuis leurs achats, mais elle n'est plus accessible pour les autres1.

Shadow sur iPad Pro. Le service est avant tout pensé pour le jeu, mais puisqu'on a accès à un Windows complet, rien ne l'empêche de l'utiliser pour autre chose.

« Au cours de la vérification de la dernière version, les équipes d'Apple ont décidé de retirer les apps Shadow iOS, iPadOS et tvOS de l'App Store », indique la start-up Blade. « Nous échangeons en ce moment avec les équipes d’Apple pour en savoir plus », déclare-t-elle sans préciser la raison du rejet qu'elle doit pourtant connaître (Apple l'indique normalement dans ce cas-là), mais qu'elle ne veut peut-être pas communiquer afin de ne pas envenimer la situation.

Shadow avait déjà été éjecté hors de l'App Store en début d'année dernière pendant deux mois et demi. L'éditeur était resté discret sur le sujet, mais l'application iOS avait pu revenir au prix de la disparition de son lanceur de jeux. Apple avait jugé que cette fonction enfreignait une des règles spécifiques aux clients de bureau à distance, en l'occurrence celle disposant que « l'interface utilisateur du client ne doit pas ressembler à iOS ou à l'App Store. »

Les services de jeu en streaming sont très étroitement surveillés et encadrés sur l'App Store, à tel point que la plupart des acteurs (GeForce Now, Stadia, Amazon Luna…) préfèrent maintenant passer par une web app qui ne nécessite pas de validation de la part d'Apple.

On ne sait pas ce qui bloque Shadow dans le cas présent. La dernière version (3.2.2) sur la boutique remontait au mois de novembre. Elle apportait la prise en charge complète des claviers et souris en Bluetooth comme en filaire, ouvrant la possibilité de jouer aux FPS sur iPad. Rien ne dit que c'est cette nouveauté qui pose problème à Apple, l'équipe de validation a pu identifier une violation antérieure des guidelines.

Depuis cette version, Blade a publié plusieurs bêtas sur TestFlight (avec la gestion du micro, le débit maximum adaptatif et d'autres améliorations et correctifs), mais la start-up est donc dans l'incapacité de publier une mise à jour sur l'App Store tant que le différend n'est pas réglé.


  1. Cela dit ça ne devrait pas trop gêner les nouveaux clients, puisque si vous vous abonnez aujourd'hui à Shadow, vous ne pourrez utiliser le service qu'à partir du mois de novembre. Blade n'a toujours pas réussi à rattraper son grand retard dû à des erreurs stratégiques et des imprévus. ↩︎

avatar jarno24 | 

Aujourd'hui l'utilisation de Shadow est parfaitement fluide pour plein d'usage dans plein de circonstances. Sur iPad c'est un plaisir à utiliser pour jouer essentiellement. On y connecte la manette PS4 et on joue sans problème à ce qu'on veut. Mais c'est aussi un machine de travail notamment quand on a besoin d'un peu de puissance pour faire du rendu. Je devrais passer à l'offre Infinite d'ici mars si tout va bien.
Après des erreurs stratégiques les courses rentrent dans l'ordre progressivement avec un développement plus fort aux États-Unis et maintenant en Corée. C'est un très beau produit dont je ne me lasse pas quelle que soit la plateforme.

avatar amsfox | 

Je suis un grand utilisateur de shadow sur iPad Pro avec clavier et trackpad un pur bonheur.
Pour moi l’une des meilleures appli du store, donner la possibilité d’avoir Windows sur iPad et pouvoir lancer ses jeux steam ou faire du code sur iPad. Il manque juste la possibilité d’utiliser shadow sur un écran externe avec l’iPad pour le rendre parfait.

avatar djgreg13 | 

En quoi Shadow diffère de Jump Desktop, à part pour la fluidité bien sur
Ça montre que l'équipe de modération des apps c'est du n'importe quoi
Du rdp c'est du rdp que ce soit avec du Microsoft ou un autre protocole

avatar cuco | 

J’adore shadow, je peux faire tourner n’importe quel jeu sur mon iPad Pro avec une manette Xbox.
Si le blocage persiste et rend impraticable l’utilisation de l’app, je n’hésiterai pas à tourner le dos à l’écosystème d’Apple : shadow fonctionne très bien sur ma Surface Pro...

avatar tweedynamite | 

J’adore Shadow également. Pour ma part, je m’en sert à 90% pour jouer sur mon très grand écran Oled grâce à l’app sur l’Apple TV 4K. Avec une manette Xbox.

Pas de PC dans le salon, ni de console énorme, pas de bruit, pas d’encombrement, des graphismes en 4K et une fluidité à toute épreuve. C’est vraiment top. Je rejoins l’indignation générale quand à la politique de l’App store qui nuit fortement aux intérêts des développeurs, des créateurs, comme à ceux des utilisateurs.

avatar Eristoff47 | 

On va avec le temps voir apparaître une web app, portant sur un store.
- Un store universelle
- dans aucune restriction politique de la part de Google ou Apple.

Dans ce store il peut y avoir déjà beaucoup d’appli, tous ce qui est streaming, de film et de jeux par exemple.

avatar debione | 

et du porn.... ;)

avatar lmouillart | 

"- dans aucune restriction politique de la part de Google ou Apple."
Concernant Apple si, car Apple maîtrise aussi ce que les webapp ont le droit de faire, vu qu'il n'y a que webkit de disponible.

avatar Orus | 

Apple dans son misérable désir de nous enfermer dans sa cage dorée.
J'ai résolu le problème, je suis passé sur Android. Enfin la liberté.

avatar romainB84 | 

Ça s’en va et ça revient ...

https://tenor.com/Uzxa.gif

avatar YetOneOtherGit | 

C’est un beau feuilleton 👀

avatar Nevcam | 

Pour ceux qui sont abonné, combien de temps ça a pris pour vous avant d’y avoir accès ?

avatar sr19007 | 

Je ne connais pas Shadow. Mais à la lecture de l’article, vu que c’est un Pc windows 10, est ce que ça fonctionne sur Mac M1?
Intérêt : alternative à PARALLELS !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR