Apple sommée d'autoriser les moyens de paiement alternatifs sur iOS avant le 9 décembre

Stéphane Moussie |

En faisant appel du verdict de son procès contre Epic, Apple pensait être tranquille pendant un moment, mais il n'en est rien. La juge Yvonne Gonzalez Rogers s'est rappelée à son bon souvenir hier, le 9 novembre, en lui remémorant une obligation du jugement qui tient toujours. Apple doit autoriser les moyens de paiement alternatifs sur iOS avant le 9 décembre. Il est précisément question de l'intégration de liens dans les apps renvoyant vers d'autres systèmes de paiement que celui d'Apple.

Bientôt des liens externes en plus du système de paiement de l'App Store ?

La Pomme avait demandé un délai supplémentaire pour se plier à cette injonction, mais la demande a été rejetée. « Ce sera la toute première fois qu'Apple autorisera dans des apps des liens directs pour acheter du contenu dématérialisé. Il faudra plusieurs mois pour appréhender les questions techniques, économiques, commerciales et toutes les autres. C'est excessivement compliqué », avait tenté l'avocat d'Apple Mark Perry pour renvoyer aux calendes grecques cette décision de justice.

La juge ne l'a pas entendu de cette oreille. Pour elle, Apple a « de nombreuses possibilités » à sa disposition pour se conformer à l'injonction tout en protégeant les utilisateurs, « si tant est qu'Apple croie sincèrement que les liens externes peuvent causer des problèmes », tacle-t-elle au passage. « Les consommateurs sont habitués aux liens entre les apps et le navigateur web. À part peut-être le temps nécessaire pour établir de nouvelles règles, Apple n'a donné aucune raison au tribunal de croire que l'injonction entraînerait une catastrophe. Les liens peuvent être testés par l'équipe de validation de l'App Store », souligne Yvonne Gonzalez Rogers.

Apple, qui veut éviter coûte que coûte les liens externes dans les apps, compte faire appel sur ce point précis.


avatar byte_order | 

@Glop0606
> Pfff... En gros si ça devait se concrétiser: "Dis je voulais acheter une app, ..."

Pas de bol, ici on parle des achats *depuis* une app, pas de l'achat d'une app sur l'app AppStore.

avatar Glop0606 | 

Vous avez raison, j'aurai du préciser qu'il s'agissait des achats in App. En fin de compte ça ne change rien à mon propos étant donné qu'aujourd'hui un grand nombre d'applications propose une version bridée gratuite sur le store avec la possibilité de débloquer dans l'App. Mais toujours mieux d'être précis

avatar thierry37 | 

Ils doivent mettre les moyens alternatifs. Ok..

Mais est ce que Apple peut prendre une commission dès lors que le lien est sur leur AppStore ?

avatar r e m y | 

Je ne crois pas qu'il s'agisse de mettre sur l'AppStore des liens vers des systèmes de paiements alternatifs, mais uniquement de liens dans les apps (pour les achats in-apps donc).

avatar guyotlo | 

@thierry37

Oui je pense
Du coup la coms baissera juste de 1% à 3% correspondant aux frais de paiement

avatar geoffbuck | 

On peut déjà imaginer certaines nouvelles règles :
- Obligation de laisser le paiement Apple Pay
- le lien externe ne peut pas être mis plus en évidence que le paiement par Apple Pay
- le tarif par Apple Pay ne peut pas être plus élevé qu’en passant par l’autre méthode de paiement
- la commission sera toujours prélevée même en passant par le lien externe, comme le fait déjà Google en Corée

Finalement peu de changement à venir. Tant que les gens peuvent choisir c’est le principal

avatar Adodane | 

@geoffbuck

Les règles c'est la juge qui décide 😂😂😂

avatar shaba | 

@Adodane

Absolument pas non

avatar Adodane | 

@shaba

Non c'est Apple qui a tous les pouvoirs 😂😂😀

avatar shaba | 

Non mais certainement pas la juge non plus :)

avatar byte_order | 

@geoffbuck

> On peut déjà imaginer certaines nouvelles règles :
> - Obligation de laisser le paiement Apple Pay
> - le lien externe ne peut pas être mis plus en évidence que le paiement par Apple Pay

Cela me semble probable, vu que c'est dans l'intérêt d'Apple et que le jugement, a priori, ne renie pas la possibilité de ce type d'obligation, vu qu'il interdit seulement à Apple d'interdire les développeurs de communiquer et de proposer, depuis leurs apps, le renvoit vers une méthode de paiement alternative à celle d'Apple.

> - le tarif par Apple Pay ne peut pas être plus élevé qu’en passant
> par l’autre méthode de paiement

Ca, par contre, cela me semble contraire au jugement, vu que celui-ci est motivé par l'entrave à la concurrence. Imposer de force le même tarif semble contraire à la concurrence.

> la commission sera toujours prélevée même en passant par le lien externe,
> comme le fait déjà Google en Corée

1) Ce que Google "propose" de faire (on ne sait rien de la conformité de cette proposition avec la nouvelle loi coréenne), c'est de prélevée une commission sur les achats fait dans *son* Play Store mais payé par une autre méthode de paiement que celle du Play Store. Ici, on parle des paiements fait depuis l'app, pas ceux fait depuis l'app "store" de Google ou de Apple.

2) Dès lors que l'achat passe par un service tiers, comment diable Apple ou Google pourrait légalement en avoir connaissance sans violer le chiffrement des communications entre l'app et le service de paiement tiers !?!

> Finalement peu de changement à venir. Tant que les gens peuvent choisir c’est le principal

C'est assez paradoxal de qualifier de "peu de changement" quand la nouveauté, c'est justement que le choix existe enfin. Y compris celui de continuer avec la solution imposéee jusqu'ici, une possibilité qui n'a jamais été menacée ni demandée d'interdire.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

« C'est assez paradoxal de qualifier de "peu de changement" quand la nouveauté, c'est justement que le choix existe enfin. Y compris celui de continuer avec la solution imposéee jusqu'ici, une possibilité qui n'a jamais été menacée ni demandée d'interdire. »

Du choix que la grande majorité n’en a rien à carrer😉

avatar fte | 

@Krysten2001

"Du choix que la grande majorité n’en a rien à carrer😉"

La grande majorité n’a pas besoin de choisir un choix dont elle n’a rien à carrer et moi j’en ai rien à carrer de la grosse majorité.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Du choix que la grande majorité n’en a rien à carrer

On justifie n'importe quelle dictature (de pensée, politique, peu importe) avec ce type d'argument.

La majorité n'ayant rien à carrer, elle pourra librement continuer a faire comme avant, se carrer d'avoir le choix et continuer de ne pas en faire.
La minorité, elle, aura quelque chose de nouveau par contre : ne plus devoir subir le choix de la majorité.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Sauf qu’il n’y a absolument aucun gain pour l’utilisateur appart le fait de l’embrouiller 😉

avatar v1nce29 | 

et de diminuer le prix

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Sauf qu’il n’y a absolument aucun gain pour l’utilisateur appart le fait de l’embrouiller

Il ne vous appartient pas de décider à la place de l'utilisateur.

Le seul moment ou vous le pouvez, c'est quand c'est vous qui êtes l'utilisateur.
Hors vous n'êtes pas l'utilisateur sur tous les iphones et ipads du monde, mais uniquement sur ceux qui vous appartiennent.

Merci de respecter les limites de votre propriété.
Ce que cela apporte ou pas aux autres utilisateurs, c'est à eux d'en décider.

Cf la dictature de la majorité ci-dessus evoquée.

avatar Brice21 | 

@geoffbuck

"comme le fait déjà Google en Corée "

Il me semble que tu confond les moyens de paiement (PayPal, Apple Pay, MasterCard, Google Pay, …), les systèmes de paiement intégrés à lApp store ou au Play Store.

En Corée Google a été condamné à ajouter d’autres moyens de paiement que Google Pay dans son Play Store. C’est toujours eux qui traitent les transactions et prennent une commission même si le paiement est collecté effectivement par une tierce partie.

Dans le cas d’Apple il s’agit de permettre au développeur de mettre un lien vers une page web qui comporte un tout autre système de paiement, donc la transaction sera inconnue d’Apple qui ne pourra donc pas prélever de commission.

Note l’ironie qu’un système de paiement tier concurrent de celui de l’App Store pourrait tout à fait permettre de payer par Apple Pay !!

avatar Arnaudvietnam | 

Je me demande pourquoi tout le monde veut absolument donner l'argent à Apple plutôt qu'aux développeurs.

avatar debione | 

Parce que... Apple c'est Dieu et les développeurs de sacrés profiteur ultra-riche...

avatar shaba | 

@Arnaudvietnam

Parce qu’il est logique qu’Apple tire une rémunération de l’AppStore. Après le niveau de cette rémunération est à définir mais on ne peut pas tout concéder aux devs.

avatar byte_order | 

@shaba
> Parce qu’il est logique qu’Apple tire une rémunération de l’AppStore.

Euh, c'est un peu court.

Ce qui est logique c'est qu'Apple tire une rémunération de l'AppStore pour les services rendus par l'AppStore.

Capter une part du prix d'abonnement à un contenu produit par des tiers (Apple ne contribue pas à la production de contenu pour Netflix, Spotify, Amazon Prime Video que l'on sache), distribué par l'infrastructure de ces tiers (pareil, le contenu de Netflix, Spotify, etc, n'est PAS distribué par l'infrastructure d'Apple), cela n'a rien de logique, non.

L'app gratuite qui permet de lire ce contenu produit et distribué par des tiers, elle, est bien distribuée par l'AppStore.

Apple a décidé qu'elle acceptait les apps gratuites. Son choix. Elle a décidé qu'elle voulait 30% du prix de vente des apps. Elle a ses 30% des apps gratuites de Netflix, Spotify.
Libre à Apple de ne plus accepter les apps gratuites sur l'AppStore. Ou d'exiger un forfait annuel minimal. Ou un paiement au nombre de téléchargement. Ou de faire payer à part les validations des apps gratuites. Bref, de changer les tarifs de ce que l'AppStore fourni comme service.

Ou alors qu'elle ne vende plus les terminaux mais qu'elle les loue désormais. Là cela ferait sens de faire payer l'accès à *son* parc de terminaux.

Mais le contenu produit par des tiers, distribué par l'infrastructure de ces tiers et lu depuis des appareils appartenant à des tiers, non, cela n'est pas logique qu'Apple touche quelque chose dessus.

> mais on ne peut pas tout concéder aux devs.

Ouais, car clairement on voit bien que les "devs" sont en position de force vis à vis d'Apple, hein.

La situation me semble plutôt l'inverse, moi : ce sont les devs qui sont tenu de concéder à Apple, sans quoi ils ne peuvent plus accéder à des terminaux... qui pourtant n'appartiennent pas à Apple.

avatar shaba | 

@byte_order

Ils paient pour la visibilité, la mise en relation et la facilité de commerce créée par le biais de l’AppStore. Les terminaux n’appartiennent pas à Apple mais l’AppStore et iOS si et c’est cet accès qui est facturé.

avatar oomu | 

@shaba

on est donc d'acord qu'Apple peut cesser de fournir tout ça en bundle indissociable et laisser la liberté à l'industrie de passer par Apple (et les payer) ou non, pour simplement le droit de fournir des logiciels aux clients de machines Apple.

je suis client de machine Apple, mais pour autant, je n'ai pas envie d'être client directe ou indirecte du reste d'Apple. Et non, je m'en fiche si c'est dans l'intérêt d'Apple ou si je demande est ignoble et condamné par l'opprobre public à devoir utiliser un android.

c'est ce que je veux, et si je peux militer et/ou profiter de décisions de justice pour obtenir cela, je suis pour.

- l'industrie doit être + flexible
- l'industrie doit favoriser la mise en concurrence entre elle
- les éditeurs, studios et développeurs doivent avoir moins d'entraves pour toucher les clients
quand un acteur est installé et puissant, il n'est pas dans l'intérêt de l'industrie et des consommateurs de lui
- laisser se maintenir son commerce fermé
- Apple est un industriel
- iTunes Store, ios, iphone, etc sont des produits et services bien installés
- aucune raison de ne pas normaliser Apple à la Microsoft ou autre.

seul l'intérêt du consommateur compte.

avatar byte_order | 

@shaba
> Ils paient pour la visibilité, la mise en relation

Netflix, Spotify, etc leurs contenus ont besoin de l'exposition via l'AppStore !?
Où sur l'AppStore voyez vous des pubs sur les derniers contenus de Netflix ou Spotify !?
Vous voyez des pubs incitants à s'abonner à Netflix, Spotify, etc sur l'AppStore !?

Ne pas confondre la visibilité de l'app client de ces services de contenu dématérialisé avec la visibilité du contenu dématérialisé.

Apple accepte que des apps soient gratuites. C'est son choix, a elle d'en assumer les conséquences. La visilité de l'app Netflix, Spotify, etc, elle est payée, elle est payée par les 30% de commission sur leur prix. Il se trouve que ce prix est de zéro, à Apple d'assumer son choix d'accepter de "donner" gratuitement de la visibilité à des apps gratuites. Ou de changer sa stratégie pour les apps gratuites, en imposant désormais par exemple un forfait minimal ou lié au volume de téléchargement de l'app, au volume de validation de l'app chaque année, etc, mais lié à quelque chose réellement fourni par Apple via l'AppStore.

Le contenu est produit et distribué par ces tiers, et l'AppStore ne fourni aucun service ni dans leur production ni dans leur distribution. Le terminal de lecture de ce contenu n'est lui aussi pas la propriété d'Apple.

> et la facilité de commerce créée par le biais de l’AppStore.

Mais bien sur, Netflix à eu plus besoin de l'AppStore pour son commerce que Apple a eu besoin d'une app de lecture Netflix dispo pour iOS. Mais bien sûr...

> Les terminaux n’appartiennent pas à Apple mais l’AppStore et iOS si et
> c’est cet accès qui est facturé.

Accès que les contenus n'empreintent pas. Les contenus faisant object d'u paiement / abonnement sont produits et distribués directement par leurs vendeurs, via leurs infrastructure.

Ce qui est facturé actuellement par Apple c'est le fait d'être contraint, par abus de controle d'une plateforme pourtant vendue, d'être facturé par Apple.

avatar byte_order | 

@shaba
> Les terminaux n’appartiennent pas à Apple mais l’AppStore et iOS si
> et c’est cet accès qui est facturé.

Les véhicules de Renault n'appartiennent pas à Renault mais le concéssionnaire et le moteur dedans si (ce qui est faux, vous avez achetez une copie et cette copie vous appartient, seules les conditions de garantie constitue un lien avec le vendeur, lien qui disparait après la période de garantie) et c'est cet accès qui est facturé à votre station essence Leclerc, à Vinci à chaque fois que vous passer un péage d'autoroute, etc ?
On est précisément dans l'abus du contrôle d'accès.

C'est une évidence dans le cas de votre véhicule, vous n'accepteriez pas que *votre* voiture fasse l'objet d'une douane par son constructeur à chaque fois que vous l'utilisez, mais pour une raison qui m'échappe, vous la trouvez parfaitement logique quand cela concerne *votre* iPhone.

Apple louerait les iPhones, qui seraient alors les siens, elle pourrait légitiment monétiser tous les usages de *ses* terminaux tant auprès des utilisateurs / loueurs que des fournisseurs d'usages tiers.

Mais c'est pas le cas. De facto, elle n'est donc pas légitime de monétiser l'accès à quelque chose qu'elle ne possède plus. Et encore moins quand les fournisseurs n'utilisent pas du tout quoique ce soit appartenant à Apple, comme c'est le cas dans le contenu payant : Apple ne le produit pas, elle ne le distribue pas non plus depuis son infrastructure, elle n'en fait pas la promotion du contenu payant non plus (a ne pas confondre avec la promotion de l'app).

La seule chose qu'elle peut facturé, c'est l'utilisation de son service de paiement embarqué. Mais comme la juge a dit qu'il ne peut être interdit d'orienter l'utilisateur sur d'autres moyens de paiement externes, quand ceux ci sont utilisé, y'a pas d'utilisation de son service de paiement embarqué non plus.

Combien de fois un iPhone doit être payé au juste pour que Apple s'estime contente !?
Qu'elle les louent, à la fin !

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Sauf que les services sont bien distincts du matériel. Apple peut faire ce qu’elle veut, ce sont ses services 😉

Les 30%, c’est la norme.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Sauf que les services sont bien distincts du matériel.

LOL
S'ils sont bien distincts, pourquoi alors le choix du matériel impose l'usage de ces services !?

> Apple peut faire ce qu’elle veut, ce sont ses services 😉

Qui ont besoin du relai d'un matériel qui ne lui appartient pas.
Comme je l'ai dit je ne sais combien de fois, si Apple louait les terminaux iOS, vous auriez parfaitement raison. Mais comme cela signifiera de faire clairement nettement moins de profit (gérer un parc d'appareils en location, c'est prendre à sa charge leur ammortissement, leur cout de maintenance, leur renouvellement, alors qu'actuellement ce sont les clients qui assument ces couts là...), elle vend ce "parc" mais garde un contrôle absolu dessus comme si il était encore le sien.

> Les 30%, c’est la norme.

Mais oui, trouvez donc un service de paiement dématérialisé qui prend 30% de commission, on va bien rire.
Imaginez-vous votre boulanger qui accepte que votre banque prenne 30% du prix du pain, du croissant ou que sais-je à chaque fois que vous payez avec votre carte bancaire !?

avatar Brice21 | 

@byte_order

"Mais oui, trouvez donc un service de paiement dématérialisé qui prend 30% de commission, on va bien rire."

Le Sony PlayStation Store, le Xbox Store, Steam, GOG, le store de Nintendo, le store de Samsung, de Huawei, de Xiaomi… en fait tous sauf l’Epic Game Store.

avatar byte_order | 

@Brice21
> Le Sony PlayStation Store, le Xbox Store, Steam, GOG, le store de Nintendo,
> le store de Samsung, de Huawei, de Xiaomi… en fait tous sauf l’Epic Game Store.

Aucun service de "paiement" dématérialisé dans cette liste.
Vous confondez avec un service de distribution de biens dématérialisés.

Un service de paiement dématérialisé, c'est un service qui propose de s'occuper de tout ce qui tourne autour du paiement de manière totalement numérique, rien d'autre. Facturations, remboursements. Ils ne s'occupent pas de produire ni distribuer l'objet du paiement !

Le terme e-Commerce et intermédiaire de paiement en ligne n'évoque rien !?

avatar shaba | 

@byte_order

Ton analogie avec Renault est absolument merdique :)
L’AppStore reste un service à part et une facturation me semble tout a fait légitime. Tu as le droit de contester ce point tu n’en aurais pas raison pour autant, ni moi d’ailleurs.

avatar byte_order | 

@shaba
> Ton analogie avec Renault est absolument merdique :)

Magnifique contre-argumentation.
Bravo.

> L’AppStore reste un service à part

Toutafait. D'ailleurs l'AppStore n'intervient pas du tout dans la production ni la distribution du contenu de chez Netflix, Spotify, etc. Du coup, qu'est-ce qui justifie qu'on doive reverser quoi que ce soit à l'AppStore !?

> Tu as le droit de contester ce point

Encore heureux.

> tu n’en aurais pas raison pour autant, ni moi d’ailleurs.

En effet. C'est la loi.
Que plusieurs instances de régulations semblent - enfin - vouloir regarder si les pratiques d'Apple et en particulier de l'AppStore sont conformes à la loi.

avatar shaba | 

@byte_order

Aucun besoin de contre argumenter, ton analogie était purement et simplement fausse. Le moteur fait partie de l’ensemble du véhicule, tu aurais dû le comparer au processeur de l’iPhone et non à l’AppStore.

avatar byte_order | 

@shaba
> Aucun besoin de contre argumenter, ton analogie était purement et simplement fausse.
> Le moteur fait partie de l’ensemble du véhicule, tu aurais dû le comparer au processeur de l’iPhone
> et non à l’AppStore.

1) Le concessionnaire. Qui vend des accessoires compatibles avec le véhicule que vous avez acheté.
C'est ça l'équivalent de l'AppStore vis à vis des terminaux iOS.

2) essayer donc d'imposer que les acheteurs de véhicule X se fournissent exclusivement dans les concessionnaires de cette marque. Testez si c'est conforme aux lois du commerce.

3) essayer donc d'imposer que les autoroutes payent à la marque X une commission sur chaque péage payé par une véhicule de cette marque. C'est pourtant exactement ce que représente la commission d'Apple sur du contenu et services produits et distribués intégralement par des tiers, sans l'aide d'Apple.

avatar shaba | 

@byte_order

Désolé mais tu compares des marchés qui n’ont strictement rien à voir.

avatar occam | 

@byte_order

"Combien de fois un iPhone doit être payé au juste pour que Apple s'estime contente !?
Qu'elle les louent, à la fin !"

Jamais Apple ne nous laisserait nous en tirer à si bon compte !

avatar fte | 

@shaba

"Ils paient pour la visibilité, la mise en relation et la facilité de commerce créée par le biais de l’AppStore."

La visibilité ?

Epic a besoin de quelle visibilité ? Netflix a besoin de quelle visibilité ? N’est-ce pas plutôt les terminaux Apple qui profitent de ces possibilités d’usages ?

Apple devrait peut-être rémunérer ces grands éditeurs de contenus qui rendent les terminaux qu’elle vend plus attractifs.

La visibilité ? La mise en relation ?

As-tu utilisé l’App Store pour découvrir une application récemment ? Une application utile et utilisée sur la durée, pas un truc jetable sans intérêt. Moi pas. La recherche et la présentation sur l’App Store, c’est de la grosse daube.

La facilité de commerce ?

En quoi ? En quoi est-ce plus facile que mon compte sur l’Epic Store ou Galaxus ou je peux commander en deux clicks par PayPal ?

Non vraiment, j’échoue à voir en quoi la solution d’Apple est meilleure. Elle est unique et incontournable. C’est sa seule qualité que les autres n’ont pas.

avatar Krysten2001 | 

@fte

Pour vous 😉, pas pour les autres 😉

avatar fte | 

@Krysten2001

"Pour vous 😉"

Absolument.

", pas pour les autres 😉"

Hum. Quels autres ? C’est qui les autres ? Ils sont combien les autres ?

avatar byte_order | 

@Arnaudvietnam
> Je me demande pourquoi tout le monde veut absolument donner l'argent à Apple
> plutôt qu'aux développeurs.

Syndrome de Stockholm ?
;-)

avatar juluparien | 

Perso c'est déjà ce que je fais mais de façon manuelle. Quand je dois m'abonner a un service de streaming par exemple je vais sur le site et je m'abonne pour ne pas payer un abonnement gonflé de 30%

avatar lmouillart | 

Oh mon dieu des accès tiers à des moyens de payements alternatifs, noooon on va tous mourir.
Vous imaginez, si pour acheter des produits ou services sur Amazon on devait passer par eux plutôt que par Apple ?
Mais comment on va s'en sortir, comment Apple va faire ?!

avatar oomu | 

@lmouillart

Amazon refuse paypal comme moyen de paiement, cela me rend dingue, et j'espère bien qu'un jour le pouvoir politique interdira ce genre de pratique

je m'en fiche que paypal soit historiquement Ebay, et qu'Amazon aimerait imposer sa propre plateforme de paiement.

ce n'est dans l'intérêt de personne sauf Amazon de refuser la concurrence des moyens de paiement.

-
il en serait de même si Apple subitement commencait à me foutre Apple Pay dans le cul en poussant en avant pour genre app store ou itunes et refusait paypal.

avatar YetOneOtherGit | 
avatar Marius_K | 

Je trouve ça bien que ce soit fait, mais il faudrait aussi que les développeurs laissent la possibilité aux utilisateurs de payer inApp quitte à mettre des prix légèrement plus élevés pour ce mode de paiement.

avatar 3RIC | 

Suffirait qu’ils baissent leur comm sur les achats intégrés et ce serait réglé ; se doter de son système d’offre & paiements a un coût et des risques.. Ils seraient certainement bien contents de profiter des infrasctructures d’Apple contre quoi.. 5-10% ?
Trop gourmand Apple..

avatar byte_order | 

@3RIC
> se doter de son système d’offre & paiements a un coût et des risques..

Y'a déjà plusieurs fournisseurs de ce type de système qui ont pignon sur rue depuis plus d'années encore que la solution d'Apple, qui assument très bien les risques et dont le coût est bien inférieure en terme de commission : le e-Commerce n'existe pas seulement depuis l'iPhone, hein.

Nul besoin de se doter de son *propre* système. Pour les gros acteurs type Netflix etc, et encore, même pas sûr que cela soit intéressant pour eux.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Les gros acteurs, oui… mais il n’y a pas qu’eux.

avatar 3RIC | 

@Krysten2001

Exactement. Plein de studios de jeux (ex) qui y trouveront amplement leur compte à rester au sein d’Apple (qui fait parfaitement tout le job..) quitte à payer un peu plus que le coût « pure » d’une mise en place de leur propre système indépendant (investissement, bugs possibles & conséqu€nces, employés admin/sécurité/., même svce compta..).
Plutôt que de se butter, Apple devrait même à contrario optimiser une offre b2b avec des forfaits (?), ou sur commissions (?) ; gagnant-gagnant.

Et même les mastodontes avec des échelles de comm degressives ou je n’en sais rien..
Il y a certainement un juste milieu.

avatar byte_order | 

@Kyrsten2001
> Les gros acteurs, oui… mais il n’y a pas qu’eux.

Cela tombe bien, l'ouverture n'empêche nullement quiconque de continuer avec le même acteur qu'avant l'ouverture.
Magie !

C'est comme pour le mariage pour tous : le permettre ne retire rien à ceux qui ne sont pas concernés.
C'est si difficile que cela à comprendre !?
Vous n'arrivez pas à vivre dans un monde où le choix existe, c'est ça le problème !?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR