Meta déploie de nouvelles mesures de protection pour les ados sur Facebook et Instagram

Félix Cattafesta |

Meta vient d'annoncer plusieurs nouvelles mesures pour la protection des enfants et adolescents sur Facebook et Instagram. Certains paramètres de confidentialité vont être activés par défaut, tandis que des outils déjà existants seront mieux mis en avant.

Les outils de signalement d'Instagram.

Actuellement, les adultes ne peuvent pas envoyer des messages à des adolescents avec lesquels ils ne sont pas connectés ou voir des ados dans leurs recommandations. Désormais, Meta teste un système de compte « suspect » attribué aux adultes ayant par exemple été récemment bloqué ou signalé par un jeune. Ceux-ci n'apparaîtront plus dans les suggestions des plus jeunes. L'entreprise teste également la suspension des boutons d'envoi de message sur les comptes Instagram des adolescents lorsqu'ils sont visionnés depuis un compte « suspect ».

Meta explique avoir mieux mis en avant ses outils de signalement, ce qui aurait amené une augmentation de plus de 70 % des signalements faits par des mineurs au premier trimestre 2022 sur les messages privés de Messenger et Instagram. De nouvelles notifications vont être déployées pour inciter à l'usage de ces outils.

Sur Facebook, tous les nouveaux utilisateurs de moins de 16 ans (ou de moins de 18 ans dans certains pays) se verront proposer par défaut des paramètres plus privés. Les adolescents qui utilisent déjà l'application vont être encouragés à revoir leurs réglages de confidentialité (visibilité du profil, autorisation de commenter, etc).

Les nouveaux paramètres par défaut sur Facebook.

Enfin, Meta fait le point sur ses plans pour empêcher les ados de partager des images intimes qui pourraient être utilisés pour leur faire du chantage sur ses plateformes. Elle travaille notamment avec le National Center for Missing and Exploited Children (NCMEC) et cherche à mettre sur pied une plateforme mondiale visant à empêcher la publication en ligne des images intimes d'adolescents.

Un équivalent similaire existe depuis quelque temps pour les adultes : il consiste à créer des hash (empreintes numériques) d'images signalées afin de pouvoir les détecter automatiquement par la suite sans avoir à diffuser le cliché. Meta a prévu une annonce complète prochainement et explique que la technologie pourra être utilisée par d'autres entreprises du secteur. En plus de cela, une documentation va bientôt être mise en ligne pour aider les adolescents à savoir comment réagir si leurs photos intimes sont diffusées sur les réseaux sociaux.


avatar raoolito | 

les moins de 16 ans ne sont pas sur tiktok déjà ?
tiens au fait c’est quoi la politique de protection de tiktok?

avatar pagaupa | 

Si on pouvait juste les interdire d’instagram…

avatar R-APPLE-R | 

@pagaupa

«Si on pouvait juste les interdire d’instagram»

Si on pouvait juste ne pas faire de gosse 😈

avatar pagaupa | 

@R-APPLE-R

Pour ça j’ai tout bon! Rien à me reprocher 😉

avatar pagaupa | 

Vivement la connexion via la carte d’identité. Ça calmera tout ce monde qui s’y croit tout permis.

avatar Eyquem | 

@pagaupa

Le traçage, c’est fantastique !

avatar pagaupa | 

@Eyquem

Moi je trouve ça plutôt de plus en plus effrayant…

avatar macgda | 

@pagaupa

Exactement , cela me fait doucement rire les gens qui sont contre par soucis de protéger leur vie privée, alors qu’ils l étaient lamentablement scénarisée sur les réseaux. L enjeux n est pas leur petite protection mais les gamins

avatar pagaupa | 

@macgda

« L enjeux n est pas leur petite protection mais les gamins »
Ah oui, ces gamins dont l’innocence est bien connue… et dont les parents ne savent pas le 10ieme de ce qu’ils font.

avatar raoolito | 

@pagaupa

que nous faisions, petite nuance :)

avatar pagaupa | 

@raoolito

Que nous faisions?

avatar raoolito | 

@pagaupa

que l’on a fait aussi si vous voulez

avatar pagaupa | 

@raoolito

Justement, on sait de quoi on parle… l’innocence des gamins n’est qu’une illusion de plus …

avatar macgda | 

Mais qu est ce qui empêche un enfant de 12 ans de s enregistrer un disant qu’il en a 18?
Vous allez me dire à raisons des parents .. sauf que si ses parents font le boulot ils suivent son activité.
Je parle bien des cas ou les parents ne font pas le boulot, mais où un éditeur de service d’ devrait être empêché d accéder à celui-ci pour cette cible.

Parce que sinon tout cela est hypocrite (très)

avatar Insomnia | 

@macgda

On ne peut pas sans cesse donner la main aux parents non plus.

avatar debione | 

@macgda:
Devoir suivre l'activités de son enfant c'est comme donner une baffe à son gamin... C'est que l'on a manqué quelque chose dans son éducation... avant s'entend... Les problèmes on en parle avant d'en avoir, après c'est trop tard.

CONNEXION UTILISATEUR